La langue française

Roulotte

Définitions du mot « roulotte »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROULOTTE, subst. fém.

A. −
1. Voiture ou remorque aménagée en logement, tirée par un cheval ou par une automobile, utilisée par les nomades et les forains (et à date plus récente comme habitation occasionnelle pour passer des vacances). Le grand Meaulnes se précipita vers la roulotte, escalada le marchepied, frappa à la porte, mais tout était clos déjà. Déjà sans doute, dans la voiture à rideaux (...), tout le monde était rentré et commençait à dormir (Alain-Fournier, Meaulnes, 1913, p. 175).Sur le chemin du bord du fleuve lentement Un ours un singe un chien menés par des tziganes Suivaient une roulotte traînée par un âne (Apoll., Alcools, 1913, p. 112).
Loc. Femme de roulotte. Bohémienne. Belle vieille encore, figure de sorcière aux traits nets, ou de vieille femme de roulotte, avec ses cheveux blancs ondulés (Renard, Journal, 1909, p. 1241).
En compos. Il souhaite aller à Prague avec elle (...), ils entreprendront ce parcours dans un petit camion-roulotte, un motor home, mais ils ne parviendront jamais à destination (Le Nouvel Observateur, 26 avr. 1976, p. 87, col. 1).
[Comme symb. de vie libre, sans contrainte, parfois péj.] Scarron, Goethe et Gautier ont tous trois été séduits plus ou moins par cette image de liberté, d'aventure, de vie à la fois pittoresque, sensuelle, esthétique, que réalisent, pour l'imagination des sédentaires, les comédiens en voyage. Nous avons tous rêvé roulotte dans notre enfance (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p. 238).La propreté est la base de la vie en collectivité (...). Conservez donc votre dignité, votre attitude civique. Montrez que vous n'êtes pas sortis d'une roulotte de tziganes et conservez la tradition de vos foyers (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 110).
P. plaisant. ou péj. Habitation, maison. Je ne me montre qu'aux heures de la parade ou du numéro. Je m'en excuse auprès de ceux qui habitent ma roulotte et qui en déduisent que je leur réserve le pire, car ils n'assistent qu'à mes misères (Cocteau, Diff. d'être, 1947, p. 174).Je connais sa famille. Une mère bécasse, une sœur aînée peu recommandable, un père qui n'a le temps que de gagner de l'argent pour faire marcher la roulotte. Pas de traditions, pas de culture (Montherl., Ville dont prince, 1951, I, 3, p. 871).
2. Voiture aménagée pour la vente ou d'autres usages. Elle aperçut la roulotte familière du marchand de tabac, un vieux de la campagne, de qui Azarius achetait un produit fort et amer (Roy, Bonheur occas., 1945, p. 302).
En compos. Dans sa roulotte-bureau, posée sur l'esplanade qui s'étend devant le Fort carré d'Antibes (...) le grisonnant Enis Togni brandit, toujours furieux, le télex du ministère qui lui a valu, les 3 et 4 juillet, de rester bloqué à la frontière franco-allemande (Le Nouvel Observateur, 19 juill. 1980, p. 46, col. 1).
B. − Arg., pop. Voiture de toute espèce, charrette. − Vois-tu ce vieux? − Quel vieux? − Là, dans la première roulotte de la noce, de notre côté (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 635).C'est ça qui est amusant, [un déménagement en juillet], la roulotte à bras sautant sur les pavés qui flambent (Richepin, Pavé, 1883, p. 63).C'est tout d'mêm' chouette [en chemin de fer] d's'embarquer Dans les roulottes d'premièr' classe (Bruant1901, p. 395).
Roulotte à trèpe (« foule, public »). Omnibus (Ds France 1907). Roulotte du grand trimar. Wagon de chemin de fer (Ds France 1907).
Loc. Vol à la roulotte. Vol dans les voitures en stationnement. Synon. roulottage.Depuis le vol à l'étalage, à la roulotte, au flair, à l'esbroufe, au poivre, au rendez-moi, jusqu'aux entreprises plus périlleuses (Carco, Nostalgie Paris, 1941, p. 98).
REM. 1.
Roulottage, subst. masc.,arg. Vol dans les voitures. (Ds France 1907, St-Riquier-Delp. 1975). Synon. vol à la roulotte (supra).
2.
Roulotter, verbe trans.Voler (dans une voiture); voler (une voiture). Incarcéré à la prison de Bois-d'Arcy pour avoir tué un Nord-Africain qui lui « roulottait » sa voiture (L'Événement du Jeudi, 15-21 janv. 1987, p. 52).
Prononc. et Orth.: [ʀulɔt]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. [1625 sens indéterminé (Pièces justificatives ds B. doc. Archéol. Lorraine, VII, 46: A Genin Brugeres, chirurgien, une roullote de chesne)]; 1. 1800 arg. « charrue » (P. Leclair, Hist. brig. et assass. Orgères, p. 130); 2. a) 1821 « voiture attelée » (Ansiaume, Arg. bagne Brest, f o14 r o, § 405); b) 1821 travailler à la roulotte « voler sur les voitures » (Id., ibid., f o15 v o, § 472); 1844 vol à la roulotte (Dict. arg. « Myst. Paris », p. 105); 3. a) 1878 « grande voiture où logent les forains, les nomades » (Rigaud, Dict. jargon paris., p. 302); b) 1898 « voiture automobile ou remorque aménagée en logement » une roulotte automobile (L. Baudry de Saunier, in Le Monde mod., numéro 46, oct., p. 573 ds Quem. DDL t. 21). Dér. de l'a. fr. ruele, roele, v. rouelle; suff. -otte*. Fréq. abs. littér.: 161.
DÉR.
Roulottier, -ière, subst.a) Vx. Charretier. (Ds Esn. 1966). b) Gén. péj. Celui, celle qui vit dans une roulotte; nomade, bohémien. La route de Corbeil, un soir d'automne. Une roulotte qui passe (...) Le pain qui manque (...) Et voilà qu'à l'entrée de Soisy, le bel orphelinat (...) donne à ces roulottiers l'idée de laisser là un de leur brame-la-faim, la plus jeune (A. Daudet, Pte paroisse, 1895, p. 289).J'ai l'air d'une vieille roulottière (Colette, Chatte, 1933, p. 112).c) Arg. Spécialiste du vol dans les voitures; voleur de voiture. − L'homme qui t'a assommé était peut-être un simple voleur de voiture, un... un... comment appelles-tu ces gens-là, déjà? − Des roulottiers, m'man (San-Antonio, Des Gueules d'enterrement, 1957, p. 52 ds Cellard-Rey 1980).Pour un amateur, les deux armes sont fabuleuses. Elles ont été volées à Besançon par un « roulottier », dans la voiture d'un employé municipal, près du stand de tir, où s'entraînaient d'ailleurs de nombreux policiers (Libération, 5 sept. 1984, p. 11). [ʀulɔtje], fém. [-jε:ʀ]. 1reattest. a) 1821 « charretier » (Ansiaume ds Esn. 1966), cf. 1847 (Dict. arg., p. 134), b) 1835 « voleur à la roulotte » (Raspail ds Esn. 1966), cf. 1836 (Vidocq, Voleurs, t. 2, p. 71), c) 1895 « celui qui habite une roulotte, nomade » (A. Daudet, loc. cit.); de roulotte, suff. -ier*.
BBG.Sain. Arg. 1972 [1907], p. 79, 285, 293. − Quem. DDL t. 33.

Wiktionnaire

Nom commun

roulotte \ʁu.lɔt\ féminin

  1. Grande voiture où logeaient les forains et les bohémiens.
  2. Voiture de toute espèce ; charrette.
    • De retour au camp, le couple fit un tour à la roulotte cantine où le cook les régala de cookies et de jus de fruit, ce qui leur permit d'éliminer l’arrière-goût râpeux du pinard militaire. — (Jacques Meillon, Histoires de prospecteurs et chercheurs d'or, Société des Écrivains, 2016, page 157)
    • − Vois-tu ce vieux ?
      − Quel vieux ?
      − Là, dans la première roulotte de la noce, de notre côté.
      — (Victor Hugo, Les Misérables, t. 2, 1862, page 635)
  3. (Québec) (Prison) Lieu et période de temps (maximum trois jours) où un détenu peut recevoir son conjoint ou sa conjointe en privé.
    • Ainsi, pour quelle raison un détenu ayant un conjoint du même sexe ne pourrait-il pas obtenir des roulottes? — (Marie-Renée Côté, Mémoires d'une gardienne de prison, Guy Saint-Jean éditeur, Montréal, 2016, p. 157)

Forme de verbe

roulotte \ʁu.lɔt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de roulotter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de roulotter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de roulotter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de roulotter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de roulotter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ROULOTTE (rou-lo-t') s. f.
  • Terme d'argot. Voleurs à la roulotte, nom donné aux voleurs qui cherchent à dévaliser les voitures de roulage, celles qui sont chargées de colis, etc. ; ainsi dits, parce que, en argot, une voiture se dit roulotte, de rouler.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « roulotte »

(Siècle à préciser) De l’ancien français roele (« rouelle ») et -otte avec évolution de sens vers « ce qui roule ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roulotte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roulotte rulɔt

Citations contenant le mot « roulotte »

  • Ce policier l’avait vu « roulotter » un véhicule particulier dans l’enceinte de l’enseigne Intersport à Ville-la-Grand. Il circulait à bord d’une Renault Mégane signalée depuis quelques jours, car liée à une série de vols dans des véhicules. , Haute-Savoie. Annemasse : condamné pour vols à la roulotte et rébellion
  • Du 25 janvier au 8 février, des roulottes en bois seront mises en vente par le conseil départemental du Cher sur le site Internet Agora Store. Soyez sur le qui-vive si vous êtes intéressés : particuliers et professionnels se montrent déjà très curieux. France 3 Centre-Val de Loire, Des roulottes aménagées vendues aux enchères par le conseil départemental du Cher
  • L’association qui recueille des chats errants, L’Arche de Roger, souhaite rénover une roulotte pour en faire une salle de réunion et de soins. , Pour se lever du bon pied. A Lessard-en-Bresse, une roulotte à rénover pour soigner les chats errants
  • Désormais, sur le marché de Muret du samedi, au pied de la halle, vous croiserez certainement Pascal Bajen, infirmier, créateur du festival "La Bohème" et ancien délégué au rayonnement culturel de la ville. Il a changé de rayonnement, puisqu’aujourd’hui il se consacre au développement de sa micro-brasserie avec Valérie sa femme, et le soutien de leurs six enfants depuis une quinzaine de jours. Il brasse avec passion, de façon totalement artisanale, au 15 chemin Pol Pouchet, des bières non filtrées, non pasteurisées et issues d’une refermentation en bouteille, sans ajout de CO2. Le nom de cette bière ? "La Roulotte". Certainement un clin d’œil au festival "La Bohème" devenu au fil des années une référence, là où il a été initié à la technique de brassage. La roulotte qui figure sur les étiquettes est la sienne. Pour l’instant il réfléchit à la meilleure façon de promouvoir sa bière sur le marché. ladepeche.fr, Muret. Pascal Bajen, après "La Bohème", "La Roulotte" ! - ladepeche.fr
  • Trois hommes ont été interpellés en flagrant délit alors qu'ils commettaient un vol à la roulotte à Toulouse. Ils avaient sur eux une forte somme d'argent issue d'un précédent vol , Toulouse. Surpris en flagrant délit, les voleurs à la roulotte avaient une grosse somme d'argent sur eux | Actu Toulouse

Traductions du mot « roulotte »

Langue Traduction
Anglais trailer
Espagnol remolque
Italien trailer
Allemand anhänger
Chinois 预告片
Arabe عرض مختصر لفيلم
Portugais reboque
Russe трейлер
Japonais トレーラー
Basque trailer
Corse rimorca
Source : Google Translate API

Synonymes de « roulotte »

Source : synonymes de roulotte sur lebonsynonyme.fr

Roulotte

Retour au sommaire ➦

Partager