La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rinçure »

Rinçure

Variantes Singulier Pluriel
Féminin rinçure rinçures

Définitions de « rinçure »

Trésor de la Langue Française informatisé

RINÇURE, subst. fém.

A. − Eau qui a servi à rincer. Rinçure de vaisselle. Jeanlin s'était hâté de sauter dans le baquet, sous le prétexte que Zacharie mangeait encore; et celui-ci le bousculait, réclamait son tour, criant (...) [qu']il ne voulait pas avoir la rinçure des galopins (Zola, Germinal, 1885, p. 1228).
B. − Fam. Rinçure (de tonneau, de verre). Vin coupé d'eau; p. ext., mauvais vin. Qu'est-ce que je dirai donc, moi, de cette cochonnerie de piquette que Delhomme me donne pour du vin? (...) − Hein? Qu'a-t-il bien pu foutre là dedans? Ce n'est pas même de la rinçure de tonneau (Zola, Terre, 1887, p. 212).On ne vous fera pas avaler de la limonade comme aux Français qui aiment les rinçures de fûts, bien sucrées (Hamp, Champagne, 1909, p. 177).
P. anal., péj. Tu oses faire asseoir à ma table cette rinçure d'avorton (Queneau, Enf. du limon, 1938, p. 93).
Prononc. et Orth.: [ʀ ε ̃sy:ʀ]. Ac. 1694, 1718: rinseure, -ceure; 1740: -çure, -sûre; dep. 1762: -çure. Étymol. et Hist. 1. Ca 1393 plur. rainsures « vin dans lequel on a mis trop d'eau » (Ménagier, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, II, V, 359, p. 281); 1690 au sing. rincure de pot (Fur.); 1887 rinçure de tonneau (Zola, loc. cit.); 2. 1660 plur. rinseures « eau qui a servi à rincer » (Oudin Esp.-Fr.); 1680 sing. rinçure (Rich.). Dér. de rincer*; suff. -ure*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

rinçure \ʁɛ̃.syʁ\ féminin

  1. Eau avec laquelle on a rincé un verre, une bouteille, etc.
    • On rince bien la surface de cet amydon avec ce seau d'eau ; on a un tonneau vide tout prêt à recevoir les rinçures : on les y met ; elles y déposent ; et ce dépôt des rinçures s’appelle amydon commun. — (Urbain de Vandenesse, article Amydon dans l’Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, 1741)
    • Mais une querelle éclatait entre les deux frères : Jeanlin s’était hâté de sauter dans le baquet, sous le prétexte que Zacharie mangeait encore ; et celui-ci le bousculait, réclamait son tour, criait que s’il était assez gentil pour permettre à Catherine de se tremper d’abord, il ne voulait pas avoir la rinçure des galopins, d’autant plus que, lorsque celui-ci avait passé dans l’eau, on pouvait en remplir les encriers de l’école. — (Émile Zola, Germinal, Paris : G. Charpentier, 1885, pages 123-124)
    • Thomas a dit qu’il prenait un café. Je fais remarquer à Thomas qu'ici il n’y a pas de café, mais seulement de la rinçure de balai de chiottes. — (Françoise Leclerc, Forclos, Flammarion, 1986)
  2. (Par hyperbole) (Péjoratif) Boisson trop diluée.
    • - Ce café, mon pauvre oncle, est infect ! Vous avez passé de l’eau sur votre lavasse de ce matin. Si la tante aime les rinçures, ne vous privez pas de lui en servir. — (Yvonne Chauffin, Les Rambourt, tome I : Que votre volonté soit faite, Amiot Dumont, 1952)
    • J’enfile mon costume de prolétaire malgré lui, avale un breuvage aux arrière-goûts de rinçure, passe un bon quart d’heure à faire le guet derrière ma fenêtre au cas où un terroriste s’aviserait de me faire péter ma tirelire-à-préjugés. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, pages 15-16)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RINÇURE. n. f.
Eau avec laquelle on a rincé un verre, une bouteille, etc. Jetez ces rinçures. Par exagération, De la rinçure, de la rinçure de verre, des rinçures de bouteilles, Du vin dans lequel on a mis trop d'eau.

Littré (1872-1877)

RINÇURE (rin-su-r') s. f.
  • 1Eau qui a servi à rincer un verre, une bouteille, etc.

    Par exagération. De la rinçure de verre, ou, absolument, de la rinçure, du vin dans lequel on a mis trop d'eau.

    Fig. Tout montrait en elle [Mme Sforze] une rinçure de Mme des Ursins ; mais, perçant cet épiderme, vous ne trouviez que sagesse, mesure, bonté…, Saint-Simon, 390, 34.

  • 2Dans les pays vignobles, boisson faite avec l'eau qui a servi à rincer les tonneaux, quand on soutire le vin ; c'est de la lie délayée avec de l'eau.

HISTORIQUE

XIVe s. Et illec laissiez reposer et rasseoir vos rainsseures, Ménagier, II, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rinçure »

Rincer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIIe siècle) Dérivé de rincer, avec le suffixe -ure
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rinçure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rinçure rɛ̃syr

Citations contenant le mot « rinçure »

  • Mais pour être branché, il faut sacrifier à la mode du moment et être prêt à payer très cher de la rinçure de barrique. Dans le bordelais, ces produits sont destinés à la vinaigrerie ou à la distillerie. Et l'on trouve des excellents Bordeaux supérieurs à moins de 4€ la bouteille. Garanti sans brûlures d'estomac le lendemain. L'Obs, Vive la piquette !
  • Mais pour être branché, il faut sacrifier à la mode du moment et être prêt à payer très cher de la rinçure de barrique. L'Obs, Vive la piquette !

Images d'illustration du mot « rinçure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rinçure »

Langue Traduction
Anglais rinsing
Espagnol enjuague
Italien risciacquo
Allemand spülen
Chinois 漂洗
Arabe الشطف
Portugais lavagem
Russe полоскание
Japonais すすぎ
Basque rinsing
Corse risciacqu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rinçure »

Source : synonymes de rinçure sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot rinçure au Scrabble ?

Nombre de points du mot rinçure au scrabble : 6 points

Rinçure

Retour au sommaire ➦

Partager