La langue française

Ricanement

Sommaire

  • Définitions du mot ricanement
  • Étymologie de « ricanement »
  • Phonétique de « ricanement »
  • Citations contenant le mot « ricanement »
  • Traductions du mot « ricanement »
  • Synonymes de « ricanement »

Définitions du mot ricanement

Trésor de la Langue Française informatisé

RICANEMENT, subst. masc.

A. − Action de ricaner; rire forcé ou contenu qui traduit la joie mauvaise, la moquerie ou le cynisme. Affreux, petit ricanement; ricanement de colère, de dédain, de haine. Un ricanement de damné passa dans sa gorge, un regard de flamme jaillit de ses yeux (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 1, 1859, p. 746).J'ai seulement entendu, d'abord, une sorte de gémissement sourd (...) et ensuite, un petit rire décharné comme un squelette − le ricanement féroce et triomphal de l'autre, de la maîtresse enfin victorieuse (Farrère,Homme qui assass., 1907, p. 304).
P. méton. Expression que donne ce rire. Les lèvres [du noyé] tordues, tirées vers un des coins de la bouche, un ricanement atroce (Zola,Th. Raquin, 1867, p. 86).
B. − Rire forcé ou traduisant la gêne. Ricanement confus, idiot. Jean se mit à se gratter l'oreille: − C'est que, lui dit-il après bien des ricanements et des Mademoiselle est trop bonne, (...) mon prix fait ne sera pas achevé demain (Stendhal,Lamiel, 1842, p. 138).
Prononc. et Orth.: [ʀikanmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1733 [éd.] « rire bête ou gêné » (Chaulieu, Œuvres diverses, t. 1, p. 134). Dér. de ricaner*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér.: 315. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 199, b) 627; xxes.: a) 600, b) 472.

Wiktionnaire

Nom commun

ricanement \ʁi.kan.mɑ̃\ masculin

  1. Action de ricaner ; bruit que fait cette action.
    • Toute la nuit, des gens louvoient sous mes fenêtres, vocifèrent, gambadent, font entendre de longs ricanements. […]. Quelle est cette interminable bamboche, cette effrénée descente de la Courtille ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Gabriel le savait déjà. Il savait aussi que chez certaines êtres l’humour – voire le ricanement – est une forme de pudeur. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 119)
    • (Par analogie)Quant à la hyène, sa forme étrange, ses allures mystérieuses, son invisibilité le jour et les ricanements sinistres par lesquels elle annonce sa présence la nuit, en font pour l'indigène une espèce de vampire ou de loup-garou. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 224)
    • (Figuré)Jamais les spectres des morts du 6 Février ne quitteront plus ces hommes, malgré leurs fanfaronnades, leurs plastronnades, leurs mensonges, leurs ricanements. — (Philippe Henriot, Le 6 février, 1934)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RICANEMENT. n. m.
Action de ricaner.

Littré (1872-1877)

RICANEMENT (ri-ka-ne-man) s. m.
  • Action de ricaner. Sur la foi d'un ricanement Qui n'était que l'effet d'un gai tempérament, Chaulieu, à Lafare, déc. 1702. Assemblées de parents, quolibets de noces, plates plaisanteries, ricanements sans avoir envie de rire, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 55. Elle a des manières libres, un ricanement perpétuel qu'elle donne pour de la gaieté, Genlis, Ad. et Th. t. III, p. 418, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ricanement »

Ricaner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de ricaner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ricanement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ricanement rikanmɑ̃

Citations contenant le mot « ricanement »

  • En vieillissant, on apprend à troquer ses terreurs contre ses ricanements. De Emil Michel Cioran / Syllogismes de l’amertume
  • L’homme pense, Dieu rit. L’antienne est connue. Parfois, l’homme rit aussi et c’est là que ça dérape. Le rire glisse et devient soudain ricanement. Il faut alors le sauver de lui-même. Comment ? Par l’ironie, tiens. L’ironie en toutes choses, comme un pied de nez envoyé à l’insolence du monde. L’ironie, justement, est l’autre nom d’un jeune homme de quatre-vingt quatre ans. Après nous avoir fait rire coup sur coup pendant cinquante ans, il nous donne à lire sa vie. Disons-le d’emblée, ne lisez pas ce livre si vous cherchez le clinquant de scandales qui n’amusent que ceux qui les alimentent. Vous seriez probablement amené à réfléchir, ce qui peut être ennuyeux. L’enjeu ici n’est pas de statuer sur la culpabilité d’un homme mais de considérer son oeuvre et sa portée. L’époque qui est la nôtre – difficile de savoir si on naît trop tard ou trop tôt – oublie que les artistes ne sont pas des directeurs de conscience. Encore moins des boussoles morales. Ils sont plantés là, à la lisière du chaos, et regardent le monde. Ils ne sont pas là pour l’empêcher de se défaire ni pour le réparer. Plutôt pour en dévoiler les paradoxes. Soit dit en passant (Stock) est un événement à plus d’un titre. Éditorial, d’abord, sentimental ensuite, patrimonial enfin. Disons que c’est l’histoire d’un homme qui rit de lui-même, des autres et du monde. Voilà, ne cherchez pas plus loin, la meilleure raison de le lire. Pour un peu, on s’intéresserait presque au rire couleur tweed, parfum Ventoline de Woody. La Règle du Jeu, Sabri Megueddem, Le rire de Woody - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Mais je n’ai pas apprécié les ricanements d’envie dirigés contre City lorsque le verdict a été annoncé. Urban Fusions, Jurgen Klopp et co se sont trompés avec les ricanements de Man City - ils représentent plus que de l'argent - Robbie Savage | Sports
  • Or, je n’ai jamais vu une bronca, d’un bord comme d’un autre de l’hémicycle, au sujet de l’écologie. Gardez-vous vos colères, vos indignations et vos outrances pour des causes plus «graves et plus sérieuses» ? Comment faites-vous ? A vous entendre et à vous voir, il semblerait que nous ayons encore le temps de la politique à l’ancienne, du ronronnement de la droite contre la gauche, de l’invective m’as-tu-vu, du ricanement collectif orchestré. Libération.fr, «Dans l’hémicycle, je n’ai jamais vu une bronca au sujet de l’écologie» - Libération

Traductions du mot « ricanement »

Langue Traduction
Anglais sneer
Espagnol burla
Italien sogghigno
Allemand spotten
Chinois 冷笑
Arabe سخرية
Portugais zombar
Russe насмешка
Japonais 冷笑
Basque sneer
Corse sfida
Source : Google Translate API

Synonymes de « ricanement »

Source : synonymes de ricanement sur lebonsynonyme.fr
Partager