La langue française

Renflouer

Définitions du mot « renflouer »

Trésor de la Langue Française informatisé

RENFLOUER, verbe trans.

A. − MAR. [L'obj. désigne un navire] Remettre à flot. Synon. vieilli afflouer.La tempête avait jeté si loin ce bâtiment, écrivait l'armateur, qu'il avait été impossible de le renflouer et qu'on avait dû enlever au plus vite tout ce qui pouvait en être détaché (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Épave, 1886, p. 718).Un certain nombre de bâtiments coulés dans les ports européens ou en eau peu profonde ont été renfloués et remis en service (Le Masson, Mar., 1951, p. 98).
P. métaph. Elle était avec cela mariée et séparée d'un époux qui la foulait à coups de poings, et cependant quand elle y songeait elle avait de grosses larmes dans les yeux, pleurant sur son sort, répétant qu'elle eût aimé à vivre près de lui et à avoir des enfants. Elle eût été insupportable si elle n'avait servi au poète de havre où il renfloua sa barque en détresse (Huysmans, Marthe, 1876, p. 118).
B. − Au fig. Rétablir par un apport de fonds la situation financière compromise (d'une entreprise, d'une personne). On connaît des affaires qui sont si mauvaises qu'on ne songe même pas à emprunter de l'argent pour les renflouer (Céline, Voyage, 1932, p. 310).Non, mon vieux, je te demande bien pardon, ils n'ont pas déposé leur bilan; il avait été question qu'ils le déposent mais la banque de France les a renfloués (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 236).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃flue], (il) renfloue [-flu]. Att. ds Ac. dep. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1529 « remettre à flot (un bâtiment échoué) » (J. et R. Parmentier, Voyages, p. 15 ds Gdf. Compl.), attest. isolée; de nouv. 1825 « id. » (Will. d'apr. Littré); 2. fig. a) 1924 (Levinson, Danse, p. 57: le deuxième tableau [du Sacre du printemps] renfloue la pièce); b) α) 1932 « sauver de difficultés financières en fournissant des fonds » (Céline, loc. cit.); β) 1939 renflouer qqn (Drieu la Roch., Rêv. bourg., p. 92). Formé à partir du subst. norm. flouée « marée » (1604, Beaurepaire, Vicomté de l'eau de Rouen, 160 ds Romania t. 33 1904, p. 358), tiré du subst. norm. et agn. flot « marée » (v. flot1); du préf. re-*; de -en2et de la dés. -er. Fréq. abs. littér.: 23.
DÉR. 1.
Renflouable, adj.Qui peut être renfloué. Tous les fonds du globe, en somme, regorgeaient de coffres inviolés, de galiotes farcies de diamants... peu de détroits, peu de criques, de golfes, de rades ou d'embouchures qui ne recélassent sur la carte quelque pharamineux butin!... très facilement renflouable à partir de quelque cent mètres! (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 515). [ʀ ɑ ̃fluabl̥]. 1reattest. 1936 id.; de renflouer, suff. -able*.
2.
Renflouage, renflouement, subst. masc.a) Mar. [À propos d'un bateau] Remise à flot. Un marin ne pouvait se tromper à la disposition particulière et à la couleur des bandes de nuages (...). John Mangles fit part de ses observations à Glenarvan, et lui proposa de remettre au lendemain l'opération du renflouage (Verne, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 52).Je reprenais mes promenades dans les rues, m'arrêtant aux encombrements, tenant à encombrer pour ma part, aidant de ma présence, du haut des ponts, au renflouement d'une péniche (Giraudoux, Simon, 1926, p. 116).b) Au fig. Fait de rétablir une situation financière compromise. Le capitalisme défaillant a appelé la collectivité au secours; celle-ci a procédé à des renflouements en prenant des participations en capital (Univers écon. et soc., 1960, p. 22-12).P. anal. J'allai voir un certain abbé Beaudin, dont Jacques même m'avait parlé avec estime, et qui se spécialisait dans le renflouage des intellectuels en perdition (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 245).[ʀ ɑ ̃flua:ʒ], [-mɑ ̃]. Att. ds Ac. 1935. 1resattest. a) renflouage α) 1868 « remise à flot (d'un navire, coulé, échoué) » (Verne, loc. cit.), β) 1948 fig. (Druon, Gdes fam., t. 2, p. 114), b) renflouement α) 1870 « remise à flot (d'un navire coulé, échoué) » (Littré), β) 1877 fig. (A. Daudet, Nabab, p. 41); de renflouer, a suff. -age*, b suff. -(e)ment1*.
BBG.Berghammer. Un Bonnet tricolore au dict. F-E-D. Leb. Spr. 1979, t. 24, n o1, p. 40. − Darm. 1877, p. 142. − Meier (H.). Lateinisch-romanische Etymologien. Wiesbaden, 1981, p. 84.

Wiktionnaire

Verbe

renflouer \ʁɑ̃.flu.e\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Remettre un vaisseau à flot.
    • il fut évident que, même avec l’aide du vent et de la mer, cet équipage réduit ne pourrait renflouer son navire. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Le bateau heurte un premier récif. Agrippé par l'étrave, il gémit dans ses membrures, s'immobilise un instant. Bientôt une lame énorme le renfloue, mais la machine s'arrête, arrêtant les pompes, et la proue enfonce. — (José Gers, Sur la mort du Pourquoi pas ?, France libre, vol. 6, 1936)
  2. (Finance) Remettre sur pied un problème de trésorerie.
    • Le cinéma m’a ruiné, mais je ne dois pas compter sur lui pour me renflouer. — (Antoine Bello, Scherbius (et moi), Gallimard, 2018, p. 303)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENFLOUER. v. tr.
T. de Marine. Remettre un vaisseau à flot.

Littré (1872-1877)

RENFLOUER (ran-flou-é) v. a.
  • Terme de marine. Remettre à flot un bâtiment échoué.

    On dit aussi : raflouer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « renflouer »

Dénominal de flouée, substantif normand signifiant « marée » avec les préfixes re-, en- → voir afflouer, affluer, refluer, flot, flotte et flotter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ce mot, qu'on voit pour la première fois dans le Dictionnaire de l'amiral Willaumez (1825), qui le dit normand, paraît formé irrégulièrement de re, et à ou en flot, JAL.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « renflouer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renflouer rɑ̃flue

Citations contenant le mot « renflouer »

  • Depuis, les choses n’ont bien évidemment pas évolué. Si King Street a sorti 30 M€ de sa poche pour aider les Girondins à passer sans encombre le contrôle de la DNCG, cela ne veut pas dire que la maison-mère compte sortir le chéquier cet été. Les Marine-et-Blanc ciblent d’ailleurs des éléments libres ou disponibles en prêt (un milieu défensif et un attaquant). Mais la priorité est de renflouer les cales du navire. Il n’est donc pas étonnant de voir les informations se multiplier en ce sens. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Mercato : Bordeaux s'active pour renflouer ses caisses
  • L’enjeu majeur des prochains mois pour assurer leur pérennité est bel et bien de renflouer la trésorerie et renforcer les fonds propres de ces entreprises. Plus d’un entrepreneur sur deux estime ce besoin à un montant inférieur à 50 000 euros, et 25 % à moins de 25 000 euros. « Les dirigeants d’entreprises nous lancent un appel : ils ne réussiront la reprise que s’ils peuvent compter sur un soutien financier et un appui pour la relance. Le besoin en fonds propres est vital à court terme pour tous », relève Louis Schweitzer.  Échos Judiciaires Girondins, Les TPE doivent renflouer leur trésorerie | Échos Judiciaires Girondins
  • Récemment, pour renflouer les caisses de l’Etat, dramatiquement plombées par l’arrêt économique brutal du pays, Geoffroy Roux de Bézieux, président du MEDEF, a posé des questions essentielles. A savoir, comment la France réussira-t-elle à combler progressivement son déficit abyssal ? De fait, le patron des patrons suggère déjà de modifier notre approche de paramètres profondément tabous. Comme le temps passé au travail, les congés payés, les RTT, et notre gestion des jours fériés. En creux, cela sous-entend déjà que les Français devraient bientôt travailler plus. Bulletin des Communes, Travailler plus : renflouer la dette creusée par la crise

Traductions du mot « renflouer »

Langue Traduction
Anglais replenish
Espagnol reponer
Italien replenish
Allemand auffüllen
Chinois 补充
Arabe تجديد
Portugais reabastecimento
Russe пополн
Japonais 補充する
Basque berritu
Corse rimpiazzà
Source : Google Translate API

Synonymes de « renflouer »

Source : synonymes de renflouer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « renflouer »

Renflouer

Retour au sommaire ➦

Partager