Remplage : définition de remplage


Remplage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

remplage masculin (pluriel à préciser)

  1. (Architecture) Blocage de moellons ou de briques et de mortier, dont on remplit l’espace vide entre les deux parements d’un mur en pierre.
    • Faire le remplage.
    • Mur de remplage.
  2. (Architecture) Armature de pierre qui, dans une fenêtre gothique, encadre les diverses parties des vitraux.
    • Une rosace contient un remplage rayonnant ou flamboyant pour diviser sa surface.
  3. (Agriculture) Action de remplir une cuve à vin qui n'est pas entièrement pleine.
  4. (Charpenterie) Petit bois servant à garnir une cloison ou une ferme.
  5. (Commerce) Bois cédé gratuitement à un acheteur, pour compenser les vides dans une coupe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Remplage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REMPLAGE. n. m.
T. d'Architecture. Blocage de moellons ou de briques et de mortier, dont on remplit l'espace vide entre les deux parements d'un mur en pierre. Faire le remplage. Mur de remplage. Il se dit aussi, en termes d'Archéologie, de l'Armature de pierre qui, dans une fenêtre gothique, encadre les diverses parties des vitraux.

Remplage : définition du Littré (1872-1877)

REMPLAGE (ran-pla-j') s. m.
  • 1Action de remplir un tonneau où il y a quelque déchet, soit par la fermentation et la coulure, soit par quelque autre accident. … Sous le prétexte spécieux que ces manquants ont servi à l'entretien et remplage de ceux [fûts] qui sont existants, ou qu'ils ont vendus en gros, Ordonn. de l'intend. d'Alençon, 1er mai 1751.

    Vin de remplage, le vin dont on remplit les pièces qui en ont besoin.

  • 2 Terme de maçonnerie. Blocage à l'aide duquel on remplit l'espace vide entre les deux parements d'un mur en pierre ; et aussi cailloux qu'on jette entre un mur de revêtement et les terres.
  • 3 Terme de charpenterie. Petits bois qui garnissent un pan de bois, une cloison, etc.
  • 4Il s'est dit pour remplissage ; ce qui est aujourd'hui inusité. Et Dieu sait alors si les feux, Les flammes, les soupirs, les vœux, Et tout ce menu badinage Servaient de rime et de remplage, Corneille, Pièce improv. à la suite de Clit. édit. 1632.
  • 5Il s'est dit aussi, en termes forestiers, pour remplacement, substitution. Il faut éviter, dans les ventes ordinaires, un abus considérable… qui est que, sous prétexte de faire l'adjudication en bois plein, l'on donne un nombre considérable d'arpents de bois des meilleurs pour le remplage, Lett. etc. de Colbert, IV, 189.

HISTORIQUE

XVe s. Se l'acteur [auteur] n'eust mie incorporé ce que, après par contentement de raison et par l'excès du remplage qui y estoit trop, il m'a fait vuidier, Chastelain, Expos. sur vérité.

XVIe s. La cicatrice qui par dessus se fait, se creuse, comme l'os, par faute de remplage, Paré, t. III, p. 645. Ils les mettoient encore vivans dedans les gabions. qui leur servoient d'autant de remplage, Paré, ib. p. 722. Quand les ventes se doivent faire en nos forests… ventes de vingt ou trente arpens, ainsy qu'ils escherront, sans faire aucun remplage, Grand coust de France, I, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Remplage : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

REMPLAGE, s. m. (Juris.) suivant la charte de Louis XII. de Décembre 1511, mém. 9. fol. 1. ce qui manque de fonds des épices des comptes doit être employé dans les autres comptes qui peuvent le mieux supporter, c’est ce que l’on appelle remplage ; mais le roi ayant défendu de prendre des épices plus que le fond de ses états, à commencer de l’année 1666, il n’y a plus eu de fond destiné aux remplages. On ne laisse pas de commettre toujours au commencement de chaque semestre, un de messieurs pour le remplage. (A)

Remplage, s. m. (Archit.) c’est la maçonnerie des reins d’une voûte. On appelle en Charpenterie, chevroces, poteaux de remplage, fermes de remplage, & autres choses semblables, les poteaux ou fermes qui se mettent pour remplir les vuides ou intervalles qui sont entre les poteaux corniers, ou les maîtresses-fermes. Daviler. (D. J.)

Remplage, s. m. (Comm. de bois.) c’est ce qu’on donne quelquefois aux marchands pour les dédommager des vuides qui se sont trouvés dans leurs coupes. Richelet. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Remplage : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « remplage » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « remplage »

Étymologie de remplage - Littré

L'anc. verbe empler ou rempler, qui est le même que remplir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de remplage - Wiktionnaire

(1328) Composé de remplir et du suffixe -age → voir remplissage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « remplage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
remplage rɑ̃plaʒ play_arrow

Citations contenant le mot « remplage »

  • « Les maîtres verriers sont entrain de restaurer les vitraux et nous, nous en profitons pour changer les pierres endommagées du remplage des baies » raconte Claire Busson. SudOuest.fr, Les tailleurs de pierre aux anges
  • Quand on contemple les fenêtres d’une église, ce sont avant tout les vitraux en couleurs vives qui sautent aux yeux. Ce qu’ignore le regard d’un profane : le travail de pierre autour du verre, qu’on appelle aussi remplage ou fenestrage. « Je veux mettre en valeur le travail des tailleurs de pierre, qui est souvent oublié », explique Sophie Aurat. www.lamontagne.fr, A Moulins, elle invente un nouveau métier avec la création de rosaces en bois - Moulins (03000)
  • L'incendie qui a ravagé une partie du château en 2016 a permis de mettre au jour plusieurs parties de la chambre de Philippe Le Bel. La porte d'entrée, comme celle des latrines. La cheminée qui avait été dissimulée et dans laquelle étaient ensevelis les remplages gothiques des fenêtres. Elle a également retrouvé sa surface initiale car la pièce avait été divisée par un étage et en une dizaine de chambres. www.lamontagne.fr, Au château de Ravel (Puy-de-Dôme), des trésors du passé à (re)découvrir - Clermont-Ferrand (63000)
  • L’église de Beaumontel se compose d’un choeur rectangulaire, d’une nef et d’une chapelle carrée construite au sud de la partie orientale de la nef. Au chevet, édifié en silex avec bande horizontale de pierre, s’ouvrait jadis un triplet d’étroites lancettes inégales du XIIe s., surmontées d’un oculus. Les deux baies en tiers-point à deux meneaux du sud de la nef sont du XVe s. La chapelle latérale est voûtée sur croisée d’ogives. Le remplage de ses fenêtres cintrées indique la seconde Renaissance ainsi que les pilastres doriques qui décorent les murs en pierre de taille. Le sol de la nef est incliné, comme dans l’église de Cormeilles qui a une pente beaucoup plus accentuée, ce sont les seuls du département. Un clocher carré en pierre de taille, dont la construction a commencé à la fin du XVème siècle, est placé à l’angle sud ouest de l’extrémité occidentale de la nef. Il ressemble fort à celui de Beaumont le Roger, mais il y a de plus une courte flèche octogonale de pierre ornée d’arcatures et de crochets. Cette tour, classée aux Monuments Historiques, est surmontée de la statue du patron de la paroisse posée en 1863 et remplacée en 1957 par une statue de l’artiste Philips exerçant à Beaumontel. L’église a jadis appartenu aux religieux de Bernay. Unidivers, Visite guidée de l’église Saint-Pierre de Beaumontel Église Saint-Pierre de Beaumontel Beaumontel vendredi 18 septembre 2020

Images d'illustration du mot « remplage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « remplage »

Langue Traduction
Corse tracce
Basque trazeria
Japonais 網目模様
Russe узор
Portugais rendilhado
Arabe الزخرفة
Chinois 窗饰
Allemand maßwerk
Italien trafori
Espagnol tracería
Anglais tracery
Source : Google Translate API

Synonymes de « remplage »

Source : synonymes de remplage sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires