Rembarquer : définition de rembarquer


Rembarquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REMBARQUER, verbe

A. − Empl. trans. Embarquer de nouveau (des hommes ou des marchandises). À six heures du soir tout fut rembarqué; les canots revinrent à bord, et je fis signal de se préparer à appareiller (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 92).Le prince ne se risqua pas sur le continent et, en décembre, les Anglais rembarquèrent l'expédition (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 452).
Empl. pronom. réfl. J'ai traversé la partie orientale de la province de Constantine jusqu'à Philippeville, où je me suis rembarqué (Flaub., Corresp., 1858, p. 271).
Au fig. Se rembarquer dans qqc, avec qqn.S'engager de nouveau. Dans ce beau monde où peu à peu Tréville se laissa rembarquer (...) il n'y avait que lui pour expliquer et rendre lumineux (...) des systèmes subtils de la Grâce, du Quiétisme (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 479).
B. − Empl. intrans. Embarquer de nouveau. Faire rembarquer qqn. P. métaph. [Le cœur de V.] embarque aussitôt pour l'île des Chimères Et n'en apporte rien que des larmes amères Qu'il savoure, et d'affreux désespoirs d'un instant, Puis rembarque (Verlaine, Œuvres compl., t. 2, Amour, 1888, p. 81).
REM.
Réembarquer, verbe,synon. de rembarquer.Je gagnai Brest, en doublant des convois anglais qui allaient s'y réembarquer (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 61).Au fig. À partir de demain je dois me réembarquer pour une période indéfinie dans un travail qui ne me laissera, je le prévois, que bien peu de temps à consacrer au journal (Du Bos, Journal, 1927, p. 370).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃baʀke], (il) rembarque [-baʀk]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1527 (Seyssel, Trad. Thucydide, VI, 2, 185 r ods Hug.). Dér. de embarquer*; préf. re-*. Fréq. abs. littér.: 79.
DÉR.
Rembarquement, subst. masc.Action de rembarquer, de se rembarquer. Le rembarquement de l'armée anglaise à Dunkerque (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 47). [ʀ ɑ ̃baʀkəmɑ ̃]. Ac. dep. 1878: rembarquement (id. ds Littré et ds Lar. Lang. fr., Rob. 1985: ,,On dit aussi réembarquement, xxe``). 1reattest. 1535 (Papiers de Granvelle, t. 2, p. 364 ds Fonds Barbier); de rembarquer, suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 10.

Rembarquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

rembarquer \ʁɑ̃.baʁ.ke\ transitif, intransitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rembarquer)

  1. Embarquer de nouveau.
    • L'Islande me paraissait un pays affreux ; je regrettais la folle inspiration qui m'y avait conduit, et me promettais, ô faiblesse et inconstance humaines ! de me rembarquer au plus tôt pour l'Europe. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 94)
    • On a rembarqué les troupes qu’on avait été obligé de débarquer à cause du mauvais temps. — Rembarquer des marchandises.
  2. (Figuré) (Familier) Entraîner, engager de nouveau.
    • Une façon pour Benjamin Griveaux et LaREM de ne pas insulter l’avenir, explique son entourage. "L’espoir, explique-t-on chez Benjamin Griveaux, reste de le rembarquer dans l’aventure commune". — (Pauline De Saint-Rémy, Municipales à Paris : Griveaux ne demandera pas l'exclusion de Villani en cas de candidature, rtl.fr, 2 septembre 2019)
    • Il s’est rembarqué avec ces gens-là.
  3. (Intransitif) S’embarquer de nouveau.
    • Par le regard ciblé d’une poignée de protagonistes, une nouvelle évocation de la fameuse « Opération Dynamo » qui, en juin 1940, a permis à ce qu’il restait du corps expéditionnaire britannique de rembarquer en pleine débâcle… — (À la télé ce soir: un «Dunkerque» plein de tension ou le grand départ pour «Le Meilleur Pâtissier» (vidéos), lesoir.be, 16 septembre 2019)
    • La ville n’était pas fortifiée, les pirates, les Anglais, les Espagnols descendaient, pillaient, brûlaient et rembarquaient pour bientôt revenir. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 140, 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rembarquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REMBARQUER. v. tr.
Embarquer de nouveau. On a rembarqué les troupes qu'on avait été obligé de débarquer à cause du mauvais temps. Rembarquer des marchandises. Les ennemis qui avaient débarqué sur la côte se rembarquèrent au plus vite. Il s'est rembarqué dans le même navire, sur le même navire. Il signifie, figurément et familièrement, Entraîner, engager de nouveau. Il s'est laissé rembarquer dans cette affaire. Il s'est rembarqué avec ces gens-là.

REMBARQUER est aussi verbe intransitif et signifie S'embarquer de nouveau. Il était descendu à terre, mais il vient de rembarquer.

Rembarquer : définition du Littré (1872-1877)

REMBARQUER (ran-bar-ké)
  • 1 V. a. Il se conjugue comme embarquer. Embarquer de nouveau. Rembarquer des marchandises.
  • 2 V. n. Les marins disent souvent rembarquer pour se rembarquer, et pour passer immédiatement d'un bâtiment sur un autre.
  • 3Se rembarquer, v. réfl. Se remettre de nouveau en mer. Il s'est rembarqué sur le même navire, dans le même navire. Les fautes de leur ennemi rendant le courage à ces fugitifs, ils revinrent sur leurs pas, et le forcèrent à se rembarquer honteusement, Raynal, Hist. phil. X, 9.

    Fig. et familièrement. Se mettre de nouveau dans une affaire, qui offre ou quelque embarras, ou quelque inconvénient. Se rembarquer au jeu. J'avais grande raison chez madame *** de dire qu'il fallait faire sortir les violons, et qu'il ne fallait rien pour se rembarquer [à la danse], tant qu'on les voyait présents, Voiture, Lett. 10.

HISTORIQUE

XVIe s. Il les feit soudain rembarquer, et se partir, Amyot, Alc. 58.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rembarquer »

Étymologie de rembarquer - Littré

Re…, et embarquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rembarquer - Wiktionnaire

(XVIe siècle)[1] Dérivé de embarquer avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rembarquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rembarquer rɑ̃barke play_arrow

Conjugaison du verbe « rembarquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe rembarquer

Citations contenant le mot « rembarquer »

  • EPISODE 15 - C'était il y a 80 ans. Malgré la résistance des Alliés le long de l'Escaut, de la Lys et autour d'Arras, l'armée allemande poursuivait son avancée dans le nord de la France. Les Britanniques commençaient à se replier vers la côte pour rembarquer leurs troupes à Dunkerque.  France 3 Hauts-de-France, 1940, la bataille de France au jour le jour : 23 mai, les Britanniques se replient vers Dunkerque
  • En entrant en guerre contre l’Allemagne en 1939, la France s’était alignée derrière son allié britannique. Celui-ci, en dehors d’un corps expéditionnaire de 200.000 hommes devait soutenir l’armée française avec des moyens aériens estimés à 25 escadrilles. Basée sur le principe d’une guerre éclair, le blitzkrieg, l’offensive allemande de mai et juin 1940 déjoua les plans britanniques. Soumis à rude épreuve, ils durent précipitamment rembarquer la totalité de leur corps expéditionnaire de l’autre côté de la Manche en Angleterre en y emmenant plus de 100.000 soldats français. Mis sur la défensive, les Anglais estimèrent prudents de ne pas disperser les moyens en leur possession. D’où le refus de ne plus envoyer les avions promis à la France. Naturellement, ce développement n’était pas pour plaire au commandement français qui y voyait une trahison. De fait, la France se retrouva seule face à une puissante armée d’invasion qui dominait ses forces de la tête et des pieds. Lorsque Paris fut capturé le 10 juin 1940, le gouvernement et la population mis en fuite, seule face à un ennemi qui l’avait défait en rase campagne, l’alternative d’un armistice semblait rationnelle. L’arrivée au pouvoir le 17 juin 1940 du maréchal Philippe Pétain et de son ministre de la guerre Maxime Weygand inscrira l’Etat français dans cette option. Le 22 juin, l’armistice était signé dans un décor historique choisi par le  mythomane führer allemand Adolf Hitler. , Evocation : Charles de Gaulle 3 | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • L’agence de conseil et de formation angevine Consol et Compagnie travaille partout en France auprès d’entreprises, de la PME au groupe, mais aussi des associations du secteur médico-social et des collectivités. Pour Louis-Marie Tramond, l’un des cofondateurs du cabinet angevin, la reprise de l’activité après le confinement doit s’accompagner, dans les entreprises, d’une quête de sens. « Après deux mois de télétravail ou de chômage partiel, reprendre le travail ensemble est un réel sujet, explique-t-il. Chacun a vécu cette période différemment. Il s’agit maintenant de rembarquer tout le monde dans le projet de l’entreprise. Plus que jamais, il faut pour cela s'interroger sur la manière dont on reprend corps ensemble pour assurer la poursuite de ce projet. » Le Journal des Entreprises, Louis-Marie Tramond (Consol et Compagnie) : « Il faut rembarquer tout le monde dans le projet de l’entreprise » - Le Journal des Entreprises - Maine-et-Loire - Sarthe
  • Il y a quelques jours, les services du conseil départemental ont assuré des réparations sur l’embarcadère situé après le barrage en amont de la veille Somme et qui sert aux canoéistes et kayakistes à rembarquer après l’ouvrage, dangereux à franchi Courrier picard, L’embarcadère après le barrage a été refait à Picquigny
  • Évoquer ces guerriers, c’est faire remonter dans les mémoires les clichés de grands sauvages surgis d’une mer brumeuse et mettant à feu et à sang les côtes européennes avant de rembarquer sur leurs drakkars. Cet imaginaire, forgé au XIXe siècle, repris au XXe et au XXIe par le roman, le cinéma, les séries télévisées et la BD, semble indéboulonnable. Le Figaro.fr, L’épopée viking: comment ils ont envahi l’Europe

Images d'illustration du mot « rembarquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rembarquer »

Langue Traduction
Corse ripiglià
Basque berriro ekitea
Japonais 再び乗り出す
Russe повторно отправьтесь
Portugais reenviar
Arabe إعادة الشروع
Chinois 重新下车
Allemand wieder einschiffen
Italien reimbarco
Espagnol volver a embarcar
Anglais re-embark
Source : Google Translate API

Synonymes de « rembarquer »

Source : synonymes de rembarquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rembarquer »



mots du mois

Mots similaires