La langue française

Rasement

Sommaire

  • Définitions du mot rasement
  • Étymologie de « rasement »
  • Phonétique de « rasement »
  • Citations contenant le mot « rasement »
  • Images d'illustration du mot « rasement »
  • Traductions du mot « rasement »
  • Synonymes de « rasement »

Définitions du mot rasement

Trésor de la Langue Française informatisé

Rasement, subst. masc.a) Action d'abattre jusqu'au sol. Rasement d'un édifice, d'un monument. b) Méd. vétér. ,,Période de disparition du carnet dentaire par usure de la dent`` (Villemin 1975). [ʀ ɑzmɑ ̃], [-a-]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1resattest. a) 1372 « action d'abattre une construction jusqu'au niveau du sol » (Baill. du Cotentin, Mont-Saint-Michel, A. Manche ds Gdf. Compl.); b) 1520 « action de raser » (Le Guidon en françois... de Jean Falcon, p. 274 ds Sigurs, p. 540); c) 1845 « mesure progressive des dents du cheval » (Besch.); de raser, suff. -ment1*.

Wiktionnaire

Nom commun

rasement masculin (pluriel à préciser)

  1. Action de raser, d’abattre à ras de terre une fortification, un édifice, etc., ou résultat de cette action.
    • Non pas qu'il faille incriminer surtout le frottement des poils rasés et rigides, sur les pénils mâles et femelles ; mais bien le rasement en lui-même. Ce sont les plaies faites maladroitement, par les barbiers d'occasion, à l'aide de mauvais rasoirs, […]. — (Bulletin de la Société française de dermatologie et de syphiligraphie, vol. 20, Éditions Masson et Cie, 1909, p. 155)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RASEMENT. n. m.
Action de raser, d'abattre à ras de terre une fortification, un édifice, etc., ou Résultat de cette action.

Littré (1872-1877)

RASEMENT (ra-ze-man) s. f.
  • 1Action de raser, de couper la barbe, les cheveux. Le rasement des personnages politiques se pratiquait souvent dans le moyen âge.
  • 2Action de raser une fortification, une place, un édifice ; résultat de cette action. Le rasement des bâtiments de Port-Royal, le violement des sépulcres excitèrent l'indignation publique, Saint-Simon, 415, 221.
  • 3 Terme de vétérinaire. Usure progressive des incisives du cheval, qui fait disparaître la cavité du cul-de-sac externe de ces dents ; quand cette cavité est effacée, on ne peut plus reconnaître l'âge.

    Se dit aussi du bœuf.

HISTORIQUE

XVIe s. Ledit avocat se laissa corrompre, et conclut au rasement de Maillezais et de Doignon, D'Aubigné, Vie, CXXXIII. Servira tel razement à faire renaistre le poil, De Serres, 970.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rasement »

 Dérivé de raser avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rasement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rasement rasœmɑ̃

Citations contenant le mot « rasement »

  • Le quartier Gouache, qui a subi un éboulement le 28 octobre 2019, a reçu la visite du Préfet du département de la Mifi dont dépend l’arrondissement de Bafoussam III dans la région de l’Ouest. Lors de sa descente le vendredi 1er novembre 2019, l’autorité était accompagnée d’experts de l’habitat. Objectif: évaluer les capacités techniques des maisons concernées par le rasement. Actu Cameroun, Constructions anarchiques : le préfet de la Mifi en visite à Gouache pour évaluer des mesures à prendre
  • Conservé lors du rasement des fortifications en 1629, il fut ensuite intégré dans la nouvelle enceinte de 1689. De 1900 à 1914, une restauration sur des projets de Juste Lisch, puis sous la direction d’Albert Ballu, lui redonne son aspect médiéval. Techno-Science.net, 🔎 Monuments historiques de La Rochelle - Définition et Explications
  • Elles sont environ 300 familles menacées de déconstruction de leurs maisons à Sotuba. Ces familles sont installées depuis des années sur le TF 5626 affecté  à la Mairie de la Commune I par Décret n°06-570/P-RM du 29 décembre 2006, déclarée comme zone de recasement au profit des populations déguerpies dans le cadre de la réhabilitation du quartier de Sotuba. Pourtant immatriculées au nom de l’État depuis le temps colonial, les populations de ladite localité sont en étirement avec une dame nommée Niamankolo Coulibaly qui y réclame un « droit  coutumier ». Une réclamation a été, contre toute attente affirmée par une assise de la Cour suprême présidée par Nouhoum Tapily qui si l’on se rappelle bien, a été récemment qualifié de « fonctionnaire le plus corrompu de la République » par le Président du Conseil national du Patronat Mamadou Sinsy Coulibaly . Chose stupéfiante selon le porte-parole du Collectif des membres de Sotuba M. Touré: «Nous nous sommes réunis aujourd’hui pour lancer un appel aux autorités maliennes. Nous, les populations de Sotuba, sommes dans une désolation totale. Nous avions déjà écrit à toutes les autorités concernées. Nous leur demandons de se lever pour éviter des inattendus qui peuvent découler de cette affaire. Nous sommes victimes du mensonge, de la trahison organisée dans cette affaire de Niamankolo Coulibaly. À chaque fois, nous sommes assignés par la police, à la gendarmerie ou au tribunal. Nous n’avions pas eu l’esprit tranquille depuis le mois de ramadan dernier», a-t-il déploré, tout en enchainant que dans l’ensemble, la zone de recasement de Sotuba fait environ 16 hectares et que sur ces 16 hectares, Niamankolo Coulibaly réclamait 2 hectares ; mais maintenant elle en demande 5 hectares sur son prétendu droit coutumier soit environ les concessions de 300 familles. En tout , Sotuba fait 1065 hectares, tous, appartenant à l’État. Notre localité est issue du TF 187 immatriculé au nom de l’État depuis le 02 juin 1915 et un décret présidentiel nous a octroyé le lieu depuis 2004 comme zone de rasement. Nous appelons vraiment à la vraie justice dans cette affaire.» Mali Actu, Mali : 300 familles menacées d’expulsion à Sotuba: Le Président de la Cour suprême Nouhoum Tapily indexé dans une trahison organisée
  • Je sais pas. Mais un maire avait fait voté le rasement du quartier de ma ville de banlieue il y a 30 ans. Après suite à la mobilisation des habitants qui ont tracté, affiché, déposés des recours, fait du bruit ...le quartier est toujours là, et lui s’est éloigné ... Enfin, il est dévenu sénateur notre bien aimé Adolphe (ça ne s’invente pas c’était son prénom). L'Agitateur de Bourges, Vidéo-surveillance : faut-il se résigner ?

Images d'illustration du mot « rasement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rasement »

Langue Traduction
Anglais shave
Espagnol afeitado
Italien radersi
Allemand rasieren
Chinois 刮胡子
Arabe حلاقة
Portugais barbear
Russe бритье
Japonais ひげをそる
Basque bizarra
Corse rasà
Source : Google Translate API

Synonymes de « rasement »

Source : synonymes de rasement sur lebonsynonyme.fr
Partager