La langue française

Rancir

Définitions du mot « rancir »

Trésor de la Langue Française informatisé

RANCIR, verbe intrans.

A. − [Le suj. désigne un corps, le plus souvent un corps gras, et p. méton. une odeur, une saveur] Devenir rance (v. rance1A). La maison entière le sentait, l'oignon frit, cette bonne odeur qui rancit vite et pénètre les briques des corons d'un empoisonnement tel, qu'on les flaire de loin dans la campagne (Zola, Germinal, 1885, p. 1234).Ces laits desséchés se conservent bien s'ils sont à l'abri de l'air, mais ils rancissent assez vite dans le cas contraire (R. Lalanne, Alim. hum., 1942, p. 77).
Empl. pronom. Les sucs divers dont le poisson est imbibé, qui sont éminemment inflammables, et s'oxigènent et se rancissent par la digestion (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 93).
B. − Au fig. [Corresp. à rance1B] S'altérer, s'abîmer, se corrompre avec le temps. Tout en croyant piétiner sur place, il n'est donc pas impossible que j'avance. On mûrit, on vieillit, sans le vouloir. Heureux si l'on n'aigrit ou ne rancit pas en même temps (Amiel, Journal, 1866, p. 162).Il s'étonne que Lisette ait gardé à rancir dans son âme toutes les vilaines choses qu'elle lui offre (Quéffelec, Recteur, 1944, p. 21).
Empl. pronom. Ne laissez pas vos idées se rancir en province, communiquez promptement avec les grands hommes qui représenteront le dix-neuvième siècle (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 152).Dès que la conscience se replie dans une intériorité méprisante, la valeur est frappée d'une stérilité qui l'altère profondément. Elle se rancit et s'irréalise, elle s'endurcit et fait écran entre le génie inventif de la volonté et la pâte d'existence où les valeurs doivent s'éprouver (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 187).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃si:ʀ], (il) rancit [-si]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1538 se rancir (Est. d'apr. FEW t. 10, p. 54a); 1636 rancir « id. » (Monet); b) fig. 1801 se rancir « perdre ses qualités par l'effet du temps (en parlant du temps) » (Mercier Néol.); 1854 rancir « id. » (en parlant d'une personne) » (Flaub., Corresp., p. 29); 2. a) part. passé adj. 1538 ranci (Est., s.v. rancidus, rancidulus); b) subst. 1867 le ranci de la désolation (Baudel., Poèmes prose, p. 28); 1932 le ranci d'un mets (Lar. 20e). Dér. de rance1*; dés. -ir. Fréq. abs. littér.: 15.
DÉR. 1.
Rancissement, subst. masc.Action, fait de rancir. C'est la présence dans le beurre de ces produits fermentescibles surajoutés qui le rend si rapidement altérable; la production d'acide butyrique détermine le rancissement, qui rend le beurre impropre à la consommation. Pour empêcher ces fermentations et conserver le beurre plus longtemps, on l'additionne de sel à 2, 4 ou 8 pour cent; ou bien on le maintient quelques heures en état de fusion (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 244). [ʀ ɑ ̃sismɑ ̃]. 1reattest. 1877 (Littré Suppl.); de rancir, suff. -(e)ment1*.
2.
Rancissure, subst. fém.État de ce qui est devenu rance; partie rance (d'un corps). Enlever les rancissures (Lar. Lang. fr.). L'homme guignait les oranges et humait l'odeur de la boutique: rancissure, moisissure et solitude (Arnoux, Paris,1939, p. 232). [ʀ ɑ ̃sisy:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. 1538 (Est., s.v. rancor); de rancir, suff. -ure*.

Wiktionnaire

Verbe

rancir \ʁɑ̃.siʁ\ intransitif ou pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rancir)

  1. Devenir rance, dégager une odeur rance.
    • La vie d’un homme, la sueur d’une existence entière est concrétée là en cette couche de cérat ranci. Combien de nuits n’a-t-il pas fallu pour la former si épaisse ? — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, 2012, p. 177)
    • Quant aux terpènes ils sont inutiles au point de vue odeur [...], très disposés à rancir et souvent même d'une odeur, mais désagréable. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, page 146)
  2. S’altérer, se corrompre avec le temps.
    • [...] un livre jadis aimé dont il se propose un grand plaisir, mais à mesure qu'il lit les pages de jadis, ce plaisir rancit, comme un parfum qui peu à peu tourne à l'aigre. — (Remy de Gourmont, Pendant l'Orage, Mercure de France, 1915, p. 33-34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RANCIR. v. intr.
Devenir rance. Du lard qui commence à rancir.

Littré (1872-1877)

RANCIR (ran-sir) v. n.
  • Devenir rance. Du lard qui commence à rancir.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut exprimer l'action : L'huile a ranci en peu de temps ; avec l'auxiliaire être, si l'on veut marquer l'état : L'huile est rancie depuis peu de temps.

    Se rancir, v. réfl. Devenir rance. Les graisses… en se rancissant, saisissent l'acide aérien, Buffon, Min. t. V, p. 336. Il [le beurre de brebis] se rancit facilement, si on n'a pas la précaution de le laver à plusieurs reprises, Genlis, Maison rust. t. II, p. 37, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Se rancir, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rancir »

Rance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1538) Verbe dérivé de rance avec le suffixe -ir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rancir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rancir rɑ̃sir

Citations contenant le mot « rancir »

  • Vous pouvez créer vos mélanges bien sûr en choisissant des huiles végétales bio et de première pression à froid. Cela dit, si vous voulez obtenir une composition plus riche en actifs, vous devrez multiplier les achats de flacons d'huiles qui risqueront de rancir à peine entamées. C'est pour cela que j'ai créé 4 mélanges d'huiles complets et clés en main appelées " Compositions", qui contiennent de 9 à 15 huiles végétales bio, adaptées aux différents besoins : purifier et réguler votre peau mixte à grasse, nourrir et apaiser votre peau sensible ou irritée, régénérer et ressourcer votre peau mature ou cicatrisante, illuminer et énergiser votre teint. Et notre dernier-né qui tombe à pic, " Plump It ", sérum repulpant qui rassemble pas moins de 55huiles végétales et essentielles. Cette synergie d'une richesse unique au monde s'adresse aux épidermes ternis et fatigués par un confinement qui a coïncidé avec la sortie de l'hiver. Et comme corps et cheveux adorent aussi les huiles végétales, j'ai aussi conçu "Oil la la", huile multifonction naturellement parfumée, pour le massage, l'après-soleil ou épilation, le soin-plaisir...  FemininBio, Huiles végétales : les indispensables beauté de l'été - FemininBio
  • Aux côtés de ces championnes de la vente, le consommateur averti parvient parfois à se procurer de l’huile de noix mais celle-ci présente le double inconvénient d'être chère et de rancir rapidement. À cet éventail réduit de corps gras végétaux couramment commercialisés, on peut ajouter l'huile de colza, fortement contestée voici quelques années et aujourd'hui réhabilitée, depuis que l’on a mis au point, par sélection, des variétés qui ne contiennent plus d'acide érucique, toxique pour le muscle cardiaque. Soignez-vous, Huiles oubliées : le passé rejoint l'avenir - Maladies - Soignez-vous
  • La farine de blé entier contient le son et le germe du blé, riches en nutriments et en huiles. Ceci la rend plus attirante pour les parasites, et rend aussi sa conservation plus délicate. Tandis que la farine blanche se conserve jusqu’à deux ans au garde-manger, les farines de grains entiers commenceront à rancir au bout d’environ trois mois. La conservation au réfrigérateur ou au congélateur des farines de grains entiers – comme la farine de blé entier, d’épeautre ou de seigle – prolongera leur durée et les protégera en même temps des parasites. Châtelaine, 10 aliments qui gagnent à être conservés au frigo - Châtelaine

Images d'illustration du mot « rancir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rancir »

Langue Traduction
Anglais go rancid
Espagnol ir rancio
Italien diventa rancido
Allemand ranzig werden
Chinois 发臭
Arabe تافه
Portugais fique rançoso
Russe прогорклый
Japonais 悪臭を放つ
Basque zoaz ranpa
Corse andà rancicatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rancir »

Source : synonymes de rancir sur lebonsynonyme.fr

Rancir

Retour au sommaire ➦

Partager