La langue française

Ramingue

Sommaire

  • Définitions du mot ramingue
  • Étymologie de « ramingue »
  • Phonétique de « ramingue »
  • Citations contenant le mot « ramingue »
  • Traductions du mot « ramingue »
  • Synonymes de « ramingue »

Définitions du mot ramingue

Trésor de la Langue Française informatisé

RAMINGUE, adj.

HIPP. [En parlant d'un cheval] Qui se défend contre l'éperon et refuse d'avancer lorsqu'on le lui demande. Synon. rétif.Cheval ramingue. Qu'elle [la jument Milady] soit susceptible, chatouilleuse et même un peu ramingue lui plaît [au commandant Gardefort] (Morand,Extrav., 1936, p. 24).
Prononc. et Orth.: [ʀamε ̃:g]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1593 équit. (La Broue, Prec. du bon cavalerisse, p. 88 ds Gdf. Compl.). Prob. empr. à l'ital. ramingo « qui va de branche en branche (d'un oiseau) » (dep. xives. ds Tomm.-Bell.) qui dut, d'apr. DEI et Hope, p. 218, prendre p. ext. le sens de « cheval agité » et est empr. à l'a. prov. ramenc « qui vit dans les branches (d'un oiseau) » (dep. xiies., Arnaut Daniel ds Rayn.), dér. de ram « branche », du lat. ramus « id. » (cf. rame1). Voir R. R. Bezzola, Abbozzo di una storia dei gallicismi italiani nei primi secoli, Heidelberg, 1925, pp. 142-143, et FEW t. 10, p. 49 et 50a. Bbg. Kohlm. 1901, p. 24. − Wind 1928, p. 6, 19, 165, 182, 203, 207.

Wiktionnaire

Adjectif

ramingue \ʁa.mɛ̃ɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Se dit d'un cheval qui se défend de l'éperon, qui refuse d'avancer lorsqu'on le lui fait sentir.
    • Il est néanmoins des chevaux qui ne peuvent être réduits à l'obéissance que par les châtimens & par le fer; tels sont les chevaux ramingues. — (encyclopédie raisonnée)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RAMINGUE (ra-min-gh') adj.
  • Terme de manége. Cheval ramingue, cheval qui se défend contre l'éperon, ne voulant pas avancer dès qu'il le sent.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RAMINGUE, adj. On appelle ainsi, en terme de Manege, un cheval rétif, qui résiste aux éperons & s’y attache, qui rue, qui recule, qui saute plusieurs fois en l’air pour jetter le cavalier en bas ; en quoi il differe du chatouilleux, qui après y avoir résisté quelque tems, obéit ensuite, & va beaucoup mieux par la peur d’un jarret vigoureux, lorsqu’il sent étendre la jambe, qu’il ne va par le coup même. Les ramingues sont dangereux, en ce qu’ils sont sujets à doubler des reins, & à faire des pons-levis. Voyez Pont-levis.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ramingue »

Provenç. ramenc ; ital. ramingo ; du lat. ramus, branche. Ramenc et ramingo se disent du faucon branchier, jeune encore et ne restant pas en place ; de là le sens d'indocile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Probablement emprunté à l'italien ramingo (« qui va de branche en branche (en parlant d'un oiseau) ») par extension de sens devenu : « agité ». Via l'ancien occitan ramenc (« qui vit dans les branches (en parlant d'un oiseau) », attesté au XIIe siècle), l'italien dérive du latin ramus (« branche »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ramingue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ramingue ramɛ̃g

Citations contenant le mot « ramingue »

  • Alors que Grace, désormais munie d'une prothèse, feint de reprendre goût à la vie sous l'oeil chirurgical de ses parents (Annie, intraitable patronne de presse; Robert, avocat international) et jure que, plus jamais, elle ne remontera sur une selle, Pilgrim, malingre et ramingue, se laisse mourir dans une obscurité pestilentielle, une frémissante hostilité et l'obsédant souvenir du massacre qui l'a non seulement mutilé, mais aussi fait douter des hommes et - qui sait? - de lui-même.  LExpress.fr, L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, de Nicholas Evans - L'Express

Traductions du mot « ramingue »

Langue Traduction
Anglais ramingue
Espagnol ramingue
Italien ramingue
Allemand ramingue
Chinois 拉面
Arabe ramingue
Portugais ramingue
Russe ramingue
Japonais ラミング
Basque ramingue
Corse ramingue
Source : Google Translate API

Synonymes de « ramingue »

Source : synonymes de ramingue sur lebonsynonyme.fr
Partager