La langue française

Rameux

Sommaire

Définitions du mot rameux

Trésor de la Langue Française informatisé

RAMEUX, -EUSE, adj.

A. − [En parlant d'une plante ligneuse ou de certaines de ses parties] Qui a des branches, des rameaux, des ramilles. Des arbres dépouillés et tout rameux (Goncourt, Journal, 1885, p. 508).La quenouille est faite d'une tige de houx, rameuse au sommet, dont on réunit et noue les brindilles (Pesquidoux, Chez nous, 1923, p. 254).
B. − P. anal. [En parlant d'une chose concr.] Qui se divise en plusieurs éléments, en rameaux. Plexus d'artérioles rameuses qui proviennent de l'artère carotide (Cuvier, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 185).Une concrétion rameuse, telle que le corail (Perrier, Philos. zool. av. Darwin, 1884, p. 217).
En partic. [En parlant du bois d'un cervidé] Un frisson qu'il ne connaissait pas le parcourut, de ses sabots fourchus à son bois rameux (Pesquidoux, Chez nous, 1921, p. 97).
[P. méton.; en parlant d'un cervidé ou d'une partie de sa tête] Ô guerriers énervés qui chassez par les monts Les grands élans rameux source de l'abondance (Leconte de Lisle, Poèmes barb., 1878, p. 83).Les deux bêtes aux aguets voyaient maintenant des échines qui bougeaient, des cous dressés, des fronts rameux (Genevoix, Dern. harde, 1938, p. 113).
C. − Au fig. [En parlant d'un système] Qui présente des divisions, des ramifications. [Les animaux] forment une série rameuse, irrégulièrement graduée, et qui n'a point de discontinuité dans ses parties (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 59).
Prononc. et Orth.: [ʀamø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1314 veine rameuse (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, t. 1, p. 106); 1556 vén. (Le Blanc, trad. de Cardan, f o218 r ods Gdf. Compl.). Dér. de rame1*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér.: 20.

Wiktionnaire

Adjectif

rameux

  1. (Botanique) Qui est partagé en branches, en rameaux.
    • … oyez-vous point s'ébattre, dans la cour de votre Louvre, ces passereaux gourmands emmi cette vigne rameuse et feuillue? (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit , 1842 )
    • À l'intérieur de la courbe s'élevait un chêne solitaire, rameux, énorme et bas, autour du tronc duquel régnait un banc de bois. — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 217)
  2. Se dit des bois des cerfs.
    • Le bois rameux d’un vieux cerf.

Nom commun

rameuse \ʁa.møz\ féminin (pour un homme, un garçon, on dit rameur)

  1. (Sport) Femme ou fille qui rame (dans l’eau).

Forme d’adjectif

rameuse \ʁa.møz\

  1. Féminin singulier de rameux.
    • En quelques jours, le chanvre trésit, poussa, grandit, mais avec une telle vigueur qu’on le voyait monter à vue d’œil, avec une tige, grosse, verte, rameuse à faire plaisir. — (Charles Thurier, Le seigneur et son fermier, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 84)

Nom commun

rameuse \ʁa.møz\ féminin (pour un homme, un garçon, on dit rameur)

  1. (Sport) Femme ou fille qui rame (dans l’eau).

Forme d’adjectif

rameuse \ʁa.møz\

  1. Féminin singulier de rameux.
    • En quelques jours, le chanvre trésit, poussa, grandit, mais avec une telle vigueur qu’on le voyait monter à vue d’œil, avec une tige, grosse, verte, rameuse à faire plaisir. — (Charles Thurier, Le seigneur et son fermier, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 84)

Nom commun

rameuse \ʁa.møz\ féminin (pour un homme, un garçon, on dit rameur)

  1. (Sport) Femme ou fille qui rame (dans l’eau).

Forme d’adjectif

rameuse \ʁa.møz\

  1. Féminin singulier de rameux.
    • En quelques jours, le chanvre trésit, poussa, grandit, mais avec une telle vigueur qu’on le voyait monter à vue d’œil, avec une tige, grosse, verte, rameuse à faire plaisir. — (Charles Thurier, Le seigneur et son fermier, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 84)

Nom commun

rameuse \ʁa.møz\ féminin (pour un homme, un garçon, on dit rameur)

  1. (Sport) Femme ou fille qui rame (dans l’eau).

Forme d’adjectif

rameuse \ʁa.møz\

  1. Féminin singulier de rameux.
    • En quelques jours, le chanvre trésit, poussa, grandit, mais avec une telle vigueur qu’on le voyait monter à vue d’œil, avec une tige, grosse, verte, rameuse à faire plaisir. — (Charles Thurier, Le seigneur et son fermier, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 84)

Nom commun

rameuse \ʁa.møz\ féminin (pour un homme, un garçon, on dit rameur)

  1. (Sport) Femme ou fille qui rame (dans l’eau).

Forme d’adjectif

rameuse \ʁa.møz\

  1. Féminin singulier de rameux.
    • En quelques jours, le chanvre trésit, poussa, grandit, mais avec une telle vigueur qu’on le voyait monter à vue d’œil, avec une tige, grosse, verte, rameuse à faire plaisir. — (Charles Thurier, Le seigneur et son fermier, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 84)

Nom commun

rameuse \ʁa.møz\ féminin (pour un homme, un garçon, on dit rameur)

  1. (Sport) Femme ou fille qui rame (dans l’eau).

Forme d’adjectif

rameuse \ʁa.møz\

  1. Féminin singulier de rameux.
    • En quelques jours, le chanvre trésit, poussa, grandit, mais avec une telle vigueur qu’on le voyait monter à vue d’œil, avec une tige, grosse, verte, rameuse à faire plaisir. — (Charles Thurier, Le seigneur et son fermier, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 84)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAMEUX, EUSE. adj.
Qui est partagé en branches. Il s'emploie surtout en termes de Botanique. Une tige rameuse. Il se dit aussi du Bois des cerfs. Le bois rameux d'un vieux cerf.

Littré (1872-1877)

RAMEUX (ra-meû, meû-z') adj.
  • 1 Terme de botanique. Qui est partagé en branches, en un plus ou moins grand nombre de subdivisions secondaires. Tige rameuse.
  • 2Il se dit du bois des cerfs. Comme un vieux cerf dans une forêt porte son bois rameux au-dessus des têtes des jeunes faons dont il est suivi, Fénelon, Tél. V.
  • 3Il se dit enfin de toute espèce de ramification. Dans chaque partie de ces atomes vivants, des veines, du sang ; dans ce sang, des esprits, des parties rameuses et des humeurs, Fénelon, Exist. 21.

    La matière rameuse, hypothèse imaginée par Descartes sur la configuration de la matière pour en expliquer certains arrangements. Je vous enverrai, pour bâtir votre ville, toute la matière subtile de Descartes, toute sa matière globuleuse et toute sa rameuse, que je vous ferai porter par Cyrano de Bergerac, Voltaire, Dict. phil. Xénophanes.

HISTORIQUE

XVIe s. Et des grands cerfs au large front rameux, Ronsard, 683.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rameux »

 Dérivé de rame avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. ramos ; espagn et ital. ramoso ; du lat. ramosus, de ramus (voy. RAME 1). L'ancienne langue disait non rameux, mais ramu : Berte fu chez Symon ens al grant bois ramu, Berte, LI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rameux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rameux ramø

Citations contenant le mot « rameux »

  • Les arbres, ces « grands végétaux vivaces, ligneux, rameux, atteignant au moins sept mètres de hauteur et ne portant de branches durables qu’à une certaine distance du sol », constituent d’indiscutables compagnons de vie. Toutefois, leur présence voire leur suppression éventuelle suscite les plus extraordinaires controverses au sein des clubs de golf. Dès la fin du 19ème siècle, le célèbre architecte écossais, Donald Ross (1872-1948), estimait déjà que « Bien que nous aimions tous les arbres, il ne faut pas perdre de vue qu’ils ne doivent tenir qu’une place anecdotique sur les parcours. » Swing Féminin, Chronique de Kristel Mourgue d’Algue : De l'air ! • Swing Féminin
  • Pour les framboisiers non remontants, coupez donc ces rameux dès qu'ils commencent à donner les premiers signes de dessèchement. Parmi les tiges qui restent pour la future fructification, rabattez en une partie à une cinquantaine de centimètres du sol ce qui les fera fructifier un peu plus tard. Il s'agit d'une façon d'étaler un peu la production. Binette & Jardin, Taille du framboisier : quand et comment tailler ses framboisiers ?

Traductions du mot « rameux »

Langue Traduction
Anglais branchy
Espagnol ramificado
Italien branchy
Allemand verzweigt
Chinois 多枝的
Arabe خياشيمي
Portugais ramificado
Russe ветвистый
Japonais 枝の多い
Basque branchy
Corse branchy
Source : Google Translate API

Synonymes de « rameux »

Source : synonymes de rameux sur lebonsynonyme.fr
Partager