La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « râlant »

Râlant

[ralɑ̃]
Ecouter

Définitions de « râlant »

Râlant - Adjectif

  • Adjectif désignant une personne qui exprime son mécontentement ou sa souffrance par des grognements ou des plaintes répétées.

    …, et cependant sa respiration râlante indiquait encore plus d'effroi que de fatigue.
    — Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - La Rue de Diane à Fontenay-aux-Roses

Expressions liées

  • Dormir en râlant
  • Respiration râlante
  • Râler ferme

Étymologie de « râlant »

Déverbal de râler, avec le suffixe -ant.

Usage du mot « râlant »

Évolution historique de l’usage du mot « râlant » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « râlant » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « râlant »

Citations contenant le mot « râlant »

  • Ce squelette, on en perçoit quelques vertèbres dans les scènes dominées par Michel Houellebecq devant lequel Depardieu apparaît presque comme un faire-valoir. Ce sont les moments les plus fascinants, les plus réussis du film. Houellebecq grimaçant sous les jets d'eau, Houellebecq râlant sous l'effet d'une cryothérapie agressive, Houellebecq soumettant son corps fragile à toute sorte de traitement suppliciant. Ce corps en souffrance, à la fois tragique et comique, sidère et captive dans sa dimension burlesque.
    rts.ch — Houellebecq et Depardieu partent en "Thalasso" - rts.ch - Cinéma
  • Il n’y avait plus un champ de bataille, mais un immense foirail de perdition, attelages fracassés, chevaux errants, chars de munitions à la merci d’une étincelle, blessés râlant dans les coins.
    Joseph Jolinon — Guerrillas 1808
  • Gervaise, cependant, se retenait pour ne pas éclater en sanglots. Elle tendait les mains, avec le désir de soulager l’enfant ; et, comme le lambeau de drap glissait, elle voulut le rabattre et arranger le lit. Alors, le pauvre petit corps de la mourante apparut. Ah ! Seigneur ! quelle misère et quelle pitié ! Les pierres auraient pleuré. Lalie était toute nue, un reste de camisole aux épaules en guise de chemise ; oui, toute nue, et d’une nudité saignante et douloureuse de martyre. Elle n’avait plus de chair, les os trouaient la peau. Sur les côtes, de minces zébrures violettes descendaient jusqu’aux cuisses, les cinglements du fouet imprimés là tout vifs. Une tache livide cerclait le bras gauche, comme si la mâchoire d’un étau avait broyé ce membre si tendre, pas plus gros qu’une allumette. La jambe droite montrait une déchirure mal fermée, quelque mauvais coup rouvert chaque matin en trottant pour faire le ménage. Des pieds à la tête, elle n’était qu’un noir. Oh ! ce massacre de l’enfance, ces lourdes pattes d’homme écrasant cet amour de quiqui, cette abomination de tant de faiblesse râlant sous une pareille croix ! On adore dans les églises des saintes fouettées dont la nudité est moins pure.
    Émile Zola — L’Assommoir

Traductions du mot « râlant »

Langue Traduction
Anglais moaning
Espagnol gimiendo
Italien gemendo
Allemand stöhnen
Chinois
Arabe يئن
Portugais gemendo
Russe стонать
Japonais うめき声
Basque moaning
Corse gemendo
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.