La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rabattement »

Rabattement

Définitions de « rabattement »

Trésor de la Langue Française informatisé

RABATTEMENT, subst. masc.

Action de rabattre; résultat de cette action.
A. − [Corresp. à rabattre A]
1. [Corresp. à rabattre A 1] Synon. abaissement; anton. relèvement, soulèvement.Gréé [au moyen du gréement triangulaire de stabilisation], le ballon [maritime] se trouve appuyé par le vent et ne saurait subir de rabattement notable (Marchis,Nav. aér., 1904, p. 558):
Écrans destinés à empêcher le rabattement des fumées. − Pour éviter le rabattement des fumées, si préjudiciable à la visibilité, les machines modernes sont munies de deux écrans verticaux situés longitudinalement de part et d'autre de la boîte à fumée. Bailleul,Matér. roulant ch. de fer, 1951, p. 51.
2. [Corresp. à rabattre A 2]
a) Action de ramener, d'appliquer une chose sur une autre (par pliage). Le canapé-divan (...) est garni d'un dossier A, que l'on peut démonter au besoin, et d'accotoirs B, qui servent de soutien dans le rabattement du divan (Nosban,Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 35).Si l'on découpe un carré dans ce rectangle (par rabattement du petit côté par exemple) on obtient comme reste un petit rectangle semblable au rectangle initial (Arts et litt., 1935, p. 28-5).
b) Spécialement
Arg. (Saint-Cyr). Pratique consistant, le matin, à rabattre les draps et couvertures sur le pied de son lit, au lieu de les défaire complètement. Soulot [le professeur de descriptive, qui] doit, j'en suis certain, faire un lit lestement Tant il connaît à fond l'art du rabattement [M. de B., Les professeurs (1854)] (Titeux,St-Cyr, 1898, p. 651).
COUT. Action de rabattre une couture (v. rabattre A 2 c). Rabattement d'une couture. Point de rabattement (Lar. Lang. fr.).
MATH. (géom.). Rabattement d'un plan. ,,Construction permettant de déterminer l'image d'un point quelconque de ce plan par une rotation transformant le plan en un plan horizontal. Le rabattement d'une figure plane permet d'obtenir cette figure en vraie grandeur. L'axe de la rotation qui est nécessairement une horizontale s'appelle la charnière du rabattement`` (Bouvier-George Math. 1979).
B. − [Corresp. à rabattre B]
1. [Corresp. à rabattre B 1 c] Synon. diminution, rabais.[Trifolion à sa femme:] − (...) votre pension est désormais diminuée de cent mille francs par an. Il vous restera, pour vous habiller et faire vos grâces, cent cinquante mille francs (...) − Et pourquoi cette disgrâce, ce rabattement (...)? (L. Daudet,Ciel de feu, 1934, p. 173).
2. DR. Rabattement de défaut. ,,Décision d'un tribunal ou d'une cour annulant la décision de défaut provisoirement rendue lors de l'appel d'une cause, lorsque le défendeur comparaît ou pose ses conclusions avant la fin de l'audience`` (Cap. 1936).
3. TRAV. PUBL. Rabattement d'une nappe d'eau. ,,Opération par laquelle on oblige le plan d'eau à s'abaisser localement, donc à se déformer`` (Plais.-Caill. 1958).
C. − [Corresp. à rabattre C]
1. Changement de direction. Synon. déplacement, déportement, détournement.Quant à l'armée de la Meuse (...), elle paraissait destinée à prolonger le mouvement de la masse principale soit vers l'ouest, soit dans son mouvement de rabattement vers le sud (Joffre,Mém., t. 1, 1931, p. 252).
2. AUTOMOB. Sur une route, action de se rabattre sur sa droite. Rabattement brusque. (Dict. xxes.). Flèches de rabattement. Flèches tracées sur le sol des routes et autoroutes et indiquant que l'on doit se déporter sur une autre voie de circulation. Les ingénieurs ont reçu (...) une brochure spéciale relative à la signalisation au sol des routes et des autoroutes qui impose notamment: (...) la présence de flèches courbes de rabattement avant toute réduction du nombre de voies de circulation (Le Figaro, 17 mai 1974, p. 14, col. 8).
3. FOOTB., RUGBY. Changement de direction d'un joueur qui se porte de côté ou qui revient légèrement en arrière. V. rabattre ex. 3.
Prononc. et Orth.: [ʀabatmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1284, déc. « rabais » (S. Berthomé, Bibl. La Rochelle ds Gdf.); 2. 1765 rabattement de défaut, terme de dr. (Encyclop. t. 13); 3. 1857 « action de rabattre » (Nosban, loc. cit.); spéc. 1875 géom. descriptive (Lar. 19e). Dér. de rabattre*; suff. -ment1*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

rabattement \ʁa.ba.tə.mɑ̃\ masculin

  1. (Géométrie) Mouvement de rotation par lequel on rabat une figure sur un plan.
    • A la représentation de l'espace selon le principe de la double projection, sont associées des opérations géométriques, les « méthodes de la géométrie descriptive » : le rabattement, la rotation et le changement de plan. — (Joël Sakarovitch, Épures d'architecture: De la coupe des pierres a la géométrie descriptive : XVe - XIXe siècle, Bâle, Boston & Berlin, Birkhäuser Verlag, 1998, p. 357)
  2. (Hydraulique) Diminution de la charge hydraulique déterminée en un point donné sous l'effet d'un prélèvement d'eau, naturel ou artificiel.
    • Le drainage par conduites verticales ou par puits constitue un cas particulier […]. Les puits peuvent être réalisés soit pour provoquer le rabattement d'une nappe libre, les eaux étant dans ce cas évacuées par pompage ou par infiltration profonde, soit pour affaiblir une nappe captive qui réalimente de façon diffuse la nappe superficielle. — (Marc Soutter, ‎André Mermoud & ‎André Musy, Ingénierie des eaux et du sol: processus et aménagements, PPUR presses polytechniques, 2007, p. 148)
  3. (Transport) Action de se rabattre, de revenir vers la file d'origine, en voiture.
    • Cette règle est applicable à tout changement de file exécuté à l'occasion d'un dépassement, d'un rabattement sur la voie de droite, d'une entrée sur la chaussée de l'autoroute à partir de la voie d'accélération implantée au débouché des bretelles d'entrée de l’échangeur ou de l'aire de repos et enfin de la voie réservée aux véhicules lents. — (Charles Rickard, Les autoroutes françaises, Éditions Ouest-France, 1985)
  4. (Par extension) Constitution de flux de voyageurs suffisamment importants pour remplir un train ou un tramway, particulièrement dans l'intermodalité.
    • D'autre part, certains itinéraires seront modifiés afin de faciliter le rabattement des voyageurs sur des lignes de transport à grand débit ; ainsi, la plupart des terminus d'autobus existant au Pont de Neuilly seront rabattus au Rond-Point de la Défense lorsque la branche Est-Ouest du R.E.R. sera terminée. — (Le département des Hauts-de-Seine, La Documentation française, 1969, p. 56)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RABATTEMENT. n. m.
T. de Géométrie descriptive. Mouvement de rotation par lequel on rabat une figure sur un plan.

Littré (1872-1877)

RABATTEMENT (ra-ba-te-man) s. m.
  • 1 Terme de géométrie descriptive. Action de rabattre une figure sur un plan.
  • 2 Terme de jurisprudence. Rabattement ou rabat du défaut, suppression du défaut.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RABATTEMENT d’un défaut, (Jurisprud.) voyez ci-après Rabattre.

Rabattement de decret, (Jurisprud.) est une espece de regrès ou rachat dont use celui qui a été évincé de ses biens au moyen d’une adjudication par decret, le droit romain accordoit deux ans à la partie évincée pour exercer ce rachat, & regardoit cette faculté comme très-favorable, comme on voit en la loi derniere au code de jure dominii impetrando.

Cette restitution contre les decrets n’est pourtant point généralement admise, il y a même trois de nos coutumes qui la rejettent formellement ; savoir Auvergne, la Marche & Bourbonnois ; & dans le droit commun, la lésion d’outre-moitié, ni même la lésion énorme, ne font point un moyen de restitution contre un decret.

Quelques auteurs, tels que Dumolin, Gouget & Brodeau, ont prétendu qu’il seroit de l’équité dans ces cas d’admettre la restitution, mais la jurisprudence est contraire.

L’ordonnance de 1629 a fait une exception pour les mineurs, & sa disposition est suivie au parlement de Dijon & dans quelques autres parlemens, dans lesquels on juge même qu’une lésion considérable suffit pour faire restituer le mineur, mais cela n’a pas lieu au parlement de Paris.

Les statuts de Bresse donnent aux parties saisies six mois pour rentrer dans leurs biens subhastés, en remboursant à l’acquéreur le prix principal & les frais.

Mais le rabattement de decret, proprement dit, n’a lieu que dans le Languedoc : ce rachat ou regrès y est fondé sur le droit romain, mais le parlement de Toulouse en a prorogé la durée jusqu’à dix ans.

Quand le bien avoit été adjugé par un arrêt, & quand sur la demande en rabattement il étoit intervenu un arrêt qui permettoit à la partie d’exercer l’action en rabattement, cette action pouvoit être exercée pendant trente années, comme étant personnelle : la jurisprudence n’étoit pas bien certaine sur cette matiere, mais elle a été fixée par une déclaration du roi du 16 Janvier 1736.

Suivant cette déclaration, il n’y a que les propriétaires des biens decrétés ou leurs descendans qui puissent se pourvoir en rabattement de decret. Cette action ne dure que dix ans, en quelque jurisdiction que le decret ait été fait ; le délai ne court que du jour de la mise en possession ; il court contre les pupilles & les mineurs, sauf leur recours, s’il y échoit, contre les tuteurs ou curateurs. La demande en rabattement ne peut être formée qu’au parlement de Toulouse ou à la cour des aydes de Montpellier chacun pour ce qui les concerne : quoique les decrets ayent été faits devant les juges inférieurs, le demandeur doit faire des offres réelles à l’adjudicataire, & en cas de refus, consigner au greffe, les loyaux-coûts se remboursant suivant la liquidation reçue. Les fruits des biens decrétés appartiennent à celui qui a obtenu le rabattement du decret du jour que le prix a été reçu par l’adjudicataire, ou qu’il a été consigné, mais il doit aussi payer les intérêts des loyaux-coûts : l’adjudicataire ne peut même être dépossedé qu’en lui payant la somme liquidée pour les loyaux-coûts & les intérêts, à-moins qu’il n’y eût retardement affecté de la part de l’adjudicataire, auquel cas on peut se pourvoir pour faire cesser les intérêts, & même condamner l’adjudicataire au délaissement, sauf à lui à se pourvoir pour la liquidation. Voyez le traité de la vente des immeubles par decret de M. de Héricourt, chap. xij. n. 6. & les mots Adjudication, Criées, Decret, Saisie réelle.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rabattement »

Rabattre. Dans le XIVe siècle on le trouve avec le sens de réduction : pour le prix dessusdict et en rabatement desdites cent livres tournois de rente, Du Cange, rabattere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de rabattre, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rabattement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rabattement rabatœmɑ̃

Citations contenant le mot « rabattement »

  • A la première flèche de rabattement sur le sol on ne dépasse plus, on ne va pas jusqu'à la troisième flèche au risque de retrouver bloqué si il n'y a plus assez d'espace pour se rabattre sur la file.. Ces comportements dangereux sont trop fréquents ladepeche.fr, Ce que l'on sait de l'accident sur la RN2 près de Laon qui a coûté la vie à 4 enfants - ladepeche.fr
  • Depuis peu les régions seules ont compétence en matière de transport public, ainsi Nouvelle Aquitaine et Occitanie sont attendues sur la question autour d’un service de transport à la demande (TAD) en rabattement sur la ligne vers Ligardes dans le 32 et Lamontjoie sur le 47. Il pourrait impliquer des villages supplémentaires à celui de Francescas. petitbleu.fr, Du tumulte sur la desserte de la ligne Agen-Condom - petitbleu.fr
  • La plupart de ces vitesses étaient combinées avec des comportements pouvant mettre en danger les autres automobilistes (dépassement en fin de flèches de rabattement, queues de poisson pour se rabattre rapidement, etc.). La Tribune Republicaine, Pays bellegardien : ils roulaient trop vite sur la RD 84 - La Tribune Republicaine
  • « Nous partons en week-end dans l’Yonne, explique un couple originaire des Yvelines. Nous devions être verbalisés pour un non-rabattement à droite, après avoir roulé trop longtemps dans la file du milieu. Comme alternative, nous avons suivi le stage qui permet de prendre conscience de certaines réalisé. Les tonneaux sont vraiment impressionnants et on se rend vraiment compte de l’utilité de la ceinture. » , Fleury-en-Bière. Quand les gendarmes font de la pédagogie sur l'A6 | La République de Seine et Marne
  • Ce mardi, vers 10 h 45 entre Goxwiller et Zellwiller, un camion français qui circulait sur l’A35, dans le sens Strasbourg-Colmar, a percuté sur la voie de droite une flèche lumineuse de rabattement signalant un chantier mobile de fauchage. , Faits-divers - Justice | Le camion percute une flèche de rabattement et s’enfuit

Traductions du mot « rabattement »

Langue Traduction
Anglais drawdown
Espagnol reducción
Italien prelievo
Allemand drawdown
Chinois 缩水
Arabe انسحاب
Portugais rebaixamento
Russe выборка
Japonais ドローダウン
Basque drawdown
Corse drawdown
Source : Google Translate API

Antonymes de « rabattement »

Rabattement

Retour au sommaire ➦

Partager