La langue française

Psallette

Définitions du mot « psallette »

Trésor de la Langue Française informatisé

PSALLETTE, subst. fém.

MUS., RELIG., vieilli. École de musique vocale attachée à une église. Créé par l'Église, élevé par elle, dans les psallettes du Moyen Âge, le plain-chant est la paraphrase aérienne et mouvante de l'immobile structure des cathédrales (Huysmans, En route,t. 1, 1895, p. 14).
P. méton. Ensemble des chanteurs d'une psallette. Synon. maîtrise, manécanterie.Adjoindre à sa maigre psallette [de Notre-Dame-des-Victoires] la puissante maîtrise de Saint-Sulpice (Huysmans, En route,t. 1, 1895p. 57).
Prononc. et Orth. : [psalεt]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1443 « maîtrise d'une église » (B. de la Soc. d'émul. des Côtes du Nord, 1863, p. 9); 1535 « école d'enfants de chœur » (G. Colin, Poés., éd. J. Denais, 249). Dér., peut-être sous l'infl. de sallette « petite salle » (xiiies. ds Gdf. − 1752, Trév.), du lat. psallere « jouer de la cithare, chanter en s'accompagnant de la cithare » et à basse époque, dans la lang. eccl. « chanter des psaumes » (v. psaume); suff. -ette*.

Wiktionnaire

Nom commun

psallette \psa.lɛt\ féminin

  1. (Religion) (Vieilli) Maîtrise, école de musique, attachée à une église, où l'on forme les enfants de chœur (garçons chantant dans le chœur).
    • Le Dictionnaire de Trévoux (éd. 1743-1752) définit la psallette comme une maison où le maître de musique loge et « enseigne les enfants du chœur », qui servent « à porter les chandeliers et à chanter dans le chœur de musique les dessus [premier et second] et les versets, qu’il faut chanter sur un ton élevé et aigu ».
    • Créé par l’Église, élevé par elle, dans les psallettes du Moyen Age, le plain-chant est la paraphrase aérienne et mouvante de l’immobile structure des cathédrales. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
  2. (Religion) (Vieilli) L'ensemble des chantres (ou choristes) adultes professionnels et des enfants, qui constituent le chœur d'une église (en France jusqu'à la décision de dispersion de tous les chapitres canoniaux par le comité ecclésiastique révolutionnaire en 1790, et avant les timides essais de reprise à partir du Concordat de 1801).
  3. (Religion) maîtrise ; ou quelquefois manécanterie (ce dernier mot, à partir du 19e siècle seulement). Chœur attaché à une église, qui comprend des voix enfants (filles et garçons pour les parties aiguës) et des voix adultes (parties graves).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PSALLETTE (psa-lè-t') s. f.
  • Terme vieilli. Lieu où l'on exerce des enfants de chœur.

    Réunion des enfants de chœur dont se compose une psallette.

    On dit aujourd'hui maîtrise.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « psallette »

(Siècle à préciser) Du latin psallere (« chanter des psaumes ») avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ψάλλειν, pincer les cordes d'un instrument (voy. PSAUME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « psallette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psallette psalɛt

Citations contenant le mot « psallette »

  • Les répétitions ont lieu tous les mardis au Centre Social "La passerelle", 70 rue Jean-Giono (rocade sortie 9) de 20h30 à 22h30 et un samedi par mois de 14h à 19h30. Cette année, le programme sera consacré à la musique baroque italienne Francesco Durante (Lamentations de Jérémie, Litanies à la Vierge et Magnificat en Sib, avec l’Orchestre Baroque Atlantique). Les concerts auront lieu le dimanche 14 juin 2015 à Bordeaux et le mardi 16 juin 2015 à Mérignac. Pour toute candidature, contacter le 06 12 51 78 59 ou [email protected]psallette.fr Renseignements sur le site : www.lapsallette.fr SudOuest.fr, "La Psallette" recrute
  • Une psallette était jadis une école de musique où l’on formait les enfants de chœur, souvent attachée à une cathédrale. À Rennes, elle désignait aussi la demeure détenue par le chapitre de la cathédrale en 1476 pour y abriter des enfants (numéro 8). Depuis, cette maison a donné son nom de cette vielle artère rennaise (avec un l en moins). Rennes Infos autrement, LA PSALETTE : LE JOLI CONTOUR ET DÉTOUR DU VIEUX RENNES - Rennes Infos autrement
  • Parallèlement à son activité professionnelle, il avait déjà créé sa première chorale à Lescar, près de Pau, en 1964. De 1970 à 1973, Gérard Baslé est étudiant à l’Institut de formation d’éducateur spécialisé. Puis, il entame une carrière qui le mènera en 1978 dans le Finistère, comme chef de service éducatif dans l’association Don Bosco, où il terminera directeur général adjoint (2000-2006). Il dirige ensuite la psallette grégorienne de La Roche-Maurice pendant 20 ans. Le Telegramme, Le Télégramme - Brest - Centre-ville - « L’Homme armé ». Gérard Baslé donne rendez-vous ce dimanche
  • Étaient présents à cet heureux rendez-vous, la maîtrise de Bretagne, celle de Saint-Brieuc, la psallette de Tréguier, arborant fièrement des vareuses jaunes, sans oublier l’école de chant choral de Saint-Vincent la providence et les chœurs du Conservatoire à rayonnement régional de Rennes. Au regard des effectifs importants, les concerts étaient répartis sur trois lieux ; la rotonde de l’Opéra, la salle de réception de la Mairie et l’église Saint-Sauveur. À 14h00 précise, les voûtes de la cathédrale commencent à raisonner d’un beau traditionnel Breton « Ar ho pugalé karet », suivront le « Tantum ergo » de Giuseppe Tartini, « In monte oliveti» de G. Martini puis, le fameux Choral BWV 147, « Jésus que ma joie demeure » de Jean-Sébastien Bach. Cette mise en bouche, dirigée par Damien Guillon, de l’ensemble Le Banquet céleste s’achèvera avec un nouveau chant breton « Itron varia rostren ». Dès les dernières mesures, les auditeurs prennent leurs jambes à leur cou et se précipitent manu militari, qui vers Saint-Sauveur, qui vers la Mairie pour la suite du programme. Nous avons choisi la rotonde de l’Opéra puisque c’est la maîtrise de Bretagne qui en est le premier hôte. Nous avions apprécié le remarquable travail de cet ensemble, placé sous la direction de Jean-Michel Noël, lors de l’opéra Brundibar de Hans Krasa et plus récemment dans Le petit ramoneur de Benjamin Britten. Unidivers.fr, DE TOUT CHOEUR L’OPÉRA DE RENNES : FÊTE DES ENFANTS CHANTEURS

Traductions du mot « psallette »

Langue Traduction
Anglais psallette
Espagnol psallette
Italien psallette
Allemand psallette
Chinois 诗篇
Arabe البليت
Portugais psallette
Russe psallette
Japonais psallette
Basque psallette
Corse psalette
Source : Google Translate API

Synonymes de « psallette »

Source : synonymes de psallette sur lebonsynonyme.fr

Psallette

Retour au sommaire ➦

Partager