La langue française

Promenoir

Sommaire

  • Définitions du mot promenoir
  • Étymologie de « promenoir »
  • Phonétique de « promenoir »
  • Citations contenant le mot « promenoir »
  • Images d'illustration du mot « promenoir »
  • Traductions du mot « promenoir »
  • Synonymes de « promenoir »

Définitions du mot « promenoir »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROMENOIR, subst. masc.

A. − Synon. vieilli de promenade (v. ce mot B 1).On l'a vu au promenoir, au bal, en voyage, à l'église, on lui a jeté un regard (Borel,Champavert, 1833, p.123).L'Institution Sainte-Mechtilde était sur le promenoir, belle allée plantée de quatre rangs de marronniers et de platanes (Daniel-Rops,Mort, 1934, p.53).
B. − Lieu, généralement couvert, aménagé pour la promenade dans un endroit clos. Ce promenoir, recouvert d'un plancher, servait de support à trois étages de chambres, qui montaient le long du mur (Renan,Hist. peuple Isr., t.2, 1889, p.134).Ces stupéfiants chapeaux qui, en pleine avenue de l'Opéra, font songer au promenoir d'un asile d'aliénées (Loti,Chât. Belle-au-bois dorm., 1910, p.113):
. Ce palais était un vrai logis seigneurial. Tout y avait grand air, les appartements de l'évêque, les salons, les chambres, la cour d'honneur, fort large, avec promenoirs à arcades, selon l'ancienne mode florentine, les jardins plantés de magnifiques arbres. Hugo,Misér., t.1, 1862, p.10.
C. − Partie de certaines salles de théâtre ou de spectacle, derrière les fauteuils, où les spectateurs se tiennent debout. Je me décidai à entrer aux Folies-Bergères, cette amusante halle aux filles. Peu de monde dans la grande salle. Le long promenoir en fer à cheval ne contenait que des individus de peu (Maupass.,Contes et nouv., t.2, Armoire, 1884, p.567).Les uns (...) s'étaient donné rendez-vous pour passer deux heures dans le promenoir d'un music-hall ou à l'orchestre d'un théâtre du boulevard (Martin du G.,Devenir, 1909, p.122).
P. méton. Billet de promenoir. Les vieilles filles prennent des promenoirs à l'Albert Hall ou à Queen's Hall pour entendre Paderewski ou Chaliapine (Morand,Londres, 1933, p.181).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔmənwa:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1538 «lieu où l'on se promène» (Est. d'apr. FEW t.6, 2, p.110a); 2. a) 1875 «foyer, salle (dans un théâtre) où les spectateurs viennent se délasser et prendre de l'exercice pendant les entractes» (Lar. 19e); b) 1884 supra sens C (Maupass., loc. cit.). Dér. de promener*; suff. -oir*. Fréq. abs. littér.: 69. Bbg. Rommel 1954, p.40.

Wiktionnaire

Nom commun

promenoir \pʁɔm.nwaʁ\ masculin

  1. Lieu destiné à la promenade dans un édifice clos, tel qu’un hôpital, une prison.
    • Cette galerie sert de promenoir en temps de pluie.
    • La distribution avait lieu dans une ancienne chapelle abandonnée depuis longtemps, qui n’était ouverte et décorée qu’une fois par an pour ce jour-là. Cette chapelle était située au fond de la grande cour du collège ; on y arrivait en passant sous la double rangée de tilleuls dont la vaste verdure égayait un peu ce froid promenoir. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 112)
    • Cet arrangement disgracieux n’eut pas de succès ; on n’en trouve aucune trace hors du promenoir. — (Gaston Maspero, L'Archéologie Égyptienne, 1887)
  2. Partie de certains théâtres où l’on se tient debout et où l’on peut changer de place.
    • Un billet de promenoir.
    • En contre-bas des loges et des promenoirs, un immense parquet luisant et glissant attendait les danseuses qu’on pouvait choisir ensuite pour la nuit. — (Francis Carco, Au coin des rues : L’Inconnue, 1919 ; Éditions G. Crès et Cie, Paris, 1922, p. 13)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROMENOIR. n. m.
Lieu destiné à la promenade dans un édifice clos, tel qu'un hôpital, une prison. Cette galerie sert de promenoir en temps de pluie. Il se dit spécialement de la Partie de certains théâtres où l'on se tient debout et où l'on peut changer de place. Un billet de promenoir.

Littré (1872-1877)

PROMENOIR (pro-me-noir) s. m.
  • Partie d'un édifice libre et couverte ou d'un jardin destinée à la promenade. Madame la princesse, après avoir admiré cette magnificence, voulut aller voir les promenoirs, en attendant l'heure du souper, Voiture, Lett. 10. Tout était grand dans ces édifices : les salles, les vestibules, les galeries, les promenoirs, le trône du roi et le tribunal où il rendait la justice, Bossuet, Hist. II, 4. L'on entendra parler d'une capitale d'un grand royaume [Paris], où il n'y avait ni places publiques, ni bains, ni fontaines, ni amphithéâtres, ni galeries, ni portiques, ni promenoirs, qui était pourtant une ville merveilleuse, La Bruyère, Disc. sur Théophr.

    Fig. Il fait ses galeries et ses promenoirs de Paris en Guyenne ou en Dauphiné, Guez de Balzac, le Prince, ch. 14.

HISTORIQUE

XVIe s. Et si j'ay quelque chose à despescher par la ville, je prens cela pour mon pourmenoir et pour mon exercice, Lanoue, 201. L'importunité des fanges rabat du plaisir des longs promenoirs de la plaine, De Serres, 17. Tout lieu retiré requiert un promenoir, Montaigne, III, 289.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROMENOIR, s. m. (Architect.) terme général qui signifie un lieu couvert ou découvert, formé par des arcades ou des colonnes, ou planté d’arbres, pour s’y promener pendant le beau tems.

Vitruve, dans son architect. liv. V. ch. jx, appelle promenoir un espace derriere la scene du théâtre, clos d’une muraille, & planté d’arbres en quinconce. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « promenoir »

Promener.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « promenoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
promenoir prɔmnwar

Citations contenant le mot « promenoir »

  • Ce dimanche matin, le paisible va-et-vient des touristes ne laissait pas deviner le drame qui s’était déroulé la veille au soir au pied des remparts du château fort de Sedan. Samedi vers 19 heures, le corps sans vie d’une femme de 49 ans avait été retrouvé par les policiers en contrebas du bastion du Gouverneur, du côté visible depuis le promenoir des Prêtres. Une chute mortelle de 19 mètres de haut. Journal L'Ardennais abonné, Suicide au château-fort de Sedan : la victime aurait tué deux personnes avant de mettre fin à ses jours
  • Une mesure forte a été prise jeudi 19 mars, dans la matinée, par la mairie d'Agon-Coutainville. L'accès à la digue-promenoir est interdit jusqu'à nouvel ordre afin de respecter les mesures de confinement prises par le gouvernement. lamanchelibre.fr, Agon-Coutainville. Confinement : la digue-promenoir est fermée jusqu'à nouvel ordre

Images d'illustration du mot « promenoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « promenoir »

Langue Traduction
Anglais promenade
Espagnol paseo
Italien lungomare
Allemand promenade
Chinois 长廊
Arabe ممشى منتزه
Portugais passeio
Russe прогулка
Japonais プロムナード
Basque pasealeku
Corse promenade
Source : Google Translate API

Synonymes de « promenoir »

Source : synonymes de promenoir sur lebonsynonyme.fr
Partager