La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « prolificité »

Prolificité

[prɔlifisite]
Ecouter

Définitions de « prolificité »

Prolificité - Nom commun

  • (Biologie) Capacité d'une espèce animale à se reproduire en grand nombre.

    Elle essaime peu naturellement, mais sa très grande prolificité permet aux apiculteurs spécialisés de produire des paquets d’abeilles par essaimage artificiel.
    — Vincent Albouy, Abeilles mellifères à l’état sauvage
  • (Élevage) Rapport entre le nombre de naissances et le nombre de gestations chez les animaux domestiques.

    Dans le monde de l'élevage, la prolificité d'une espèce, c'est un peu comme son quotient de productivité, matérialisé par le rapport entre le nombre de naissances et le nombre de gestations.
    (Citation fictive)

Étymologie de « prolificité »

Du français prolifique.

Usage du mot « prolificité »

Évolution historique de l’usage du mot « prolificité » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « prolificité » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « prolificité »

Citations contenant le mot « prolificité »

  • Une visite en fin de semaine de mise bas ne laisse aucun doute sur les performances de l’élevage des Marronniers en termes de prolificité. Les portées autour de 20 porcelets représentent la norme. 19,65 pour être précis, dont 17,6 nés vivants. Avec seulement 9 % de pertes sur nés vifs, l’élevage sèvre plus de 16 porcelets par portée et 41,5 par truie productive et par an (résultats des quatre derniers mois).
    Journal Paysan Breton — Une alimentation aux petits oignons | Journal Paysan Breton
  • Jean-François Appriou, associé à son frère Jacques au Gaec du Cosquer, à Plabennec (29), est un responsable professionnel à l’emploi du temps bien chargé. « Je ne passe pas beaucoup de temps sur l’élevage en semaine. L’atelier porc – conduite en 5 bandes, sevrage à 21 jours – est mené par des salariés. J’ai donc mis en place un système simple, facile à appliquer (Jacques gère l’atelier laitier) ». Une méthode validée par les résultats de prolificité : 33,45 sevrés par truie productive et par an.
    Journal Paysan Breton — Porc : Sept courbes alimentaires pour un troupeau homogène | Journal Paysan Breton
  • L'étude de Provimi confirme que le phénotype de la truie observé à la mise bas influence les performances de lactation. Les truies avec la prolificité la plus importante sont celles des phénotypes « légère » et « grasse » tandis que les truies avec poids de porcelets au sevrage le plus important sont celles du phénotype « lourde ». Ce suivi sur plusieurs cycles a mis en évidence que l’état corporel à la première mise bas conditionnait l’état corporel de la truie sur sa carrière et son profil de performances. Ces paramètres sont en effet relativement stables dans le temps, ce qui souligne l’importance de la préparation des cochettes.
    Réussir porc - Tech porc — Le phénotype d’une truie évolue peu durant sa carrière | Réussir porc - Tech porc
  • Le pays possède également d’importantes réserves fauniques pouvant faire l’objet d’un élevage de type domestique. Il s’agit notamment de certaines volailles telles les cailles, les pintades… mais aussi de certains petits ruminants et rongeurs tels l’antilope, l’aulacode, le hérisson dont le cycle de vie et de reproduction est désormais maîtrisé par les scientifiques. Ces élevages, grâce à leur prolificité et cycle de reproduction, offrent des possibilités de combler le déficit carné observé dans le pays, et d’envisager à moyen terme l’exportation.
    Élevage : un secteur porteur trop peu valorisé au Congo | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • La dictyocaulose, bronchite vermineuse ou strongylose respiratoire, demande une approche spécifique en raison des particularités de ce parasite. La prolificité du parasite lui confère une capacité reproductive prodigieuse avec un pouvoir pathogène important, même chez les adultes, ponctué d’épisodes cliniques pouvant être suraigus.
    La dictyocaulose, bronchite vermineuse ou strongylose respiratoire.Des conditions météorologiques favorables - Pleinchamp
  • En ovins viande, ce printemps 2022 est aussi marqué par des éléments positifs : des cours d’agneaux qui se maintiennent à un niveau élevé, une bonne prolificité des brebis qui ont mis bas en fin d’hiver. Il convient donc de garder le cap malgré la forte augmentation du prix des aliments. Parmi les leviers possibles pour acheter moins d’aliment, alloter les animaux avec les mêmes besoins alimentaires reste la principale source d’économie.
    SillonBelge.be — Garder le cap malgré le prix des aliments en élevage ovin viande - SillonBelge.be
  • La prolificité et la facilité d’élevage varient beaucoup selon les races. En élevage amateur, réservez les petites races (1,5 à 3,75 kg) à l’ornement.
    Lapins : quelles races pour débuter un élevage ?
  • « Nos souches à l’heure actuelle sont moins prolifiques. C’était une qualité historique de l’Avranchin avec sa qualité de laine et sa qualité laitière. Il faut qu’on travaille sur cette prolificité et sur la qualité laitière car il ne s’agit pas que d’avoir 4 ou 5 agneaux, il faut aussi pouvoir les élever », explique le Dr Emmanuel Legrand.
    actu.fr — Manche. Une brebis a donné naissance à quatre agneaux, un phénomène devenu rare | La Presse de la Manche

Traductions du mot « prolificité »

Langue Traduction
Anglais prolificacy
Espagnol prolificidad
Italien prolificità
Allemand prolifität
Chinois 多产
Arabe الخصوبة
Portugais prolificidade
Russe плодовитость
Japonais 多産
Basque prolificacy
Corse prolificità
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

SOMMAIRE

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.