La langue française

Principat

Définitions du mot « principat »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRINCIPAT, subst. masc.

A. − Vx. [P. réf. à prince II] Dignité, pouvoir de prince. (Dict. xixeet xxes.). Le succès de Janin, qui valut à celui-ci le nom de prince des critiques, ce principat de quarante-quatre ans aux Débats (...) devait corrompre la critique dramatique pendant un demi-siècle (Thibaudet,Hist. litt. fr., 1936, p.83).[Cette conception] revient en définitive à regarder la nature et ses structures externes comme abandonnées par Dieu au principat du diable, contre lequel nous ne pouvons que porter témoignage au sein de la perdition (Maritain,Human. intégr., 1936, p.114).
B. − HIST. ROMAINE. [P. réf. à princeps]
1. Dignité impériale; dignité d'empereur, de princeps. (Dict. xixeet xxes.).
2. P. méton. Règne d'un empereur romain. J'étais prêtre à Rome, sous le principat de l'empereur Gordien (A. France,Île ping., 1908, p.45).
P. anal. Sous le principat du maréchal de Mac-Mahon (A. France,Orme, 1897, p.145).
3. Régime politique des trois premiers siècles de l'Empire dans lequel l'empereur, bien que possédant la prépondérance, était assisté d'anciens organes de la République: magistratures, Comices, Sénat. On ne peut guère étudier la philosophie des IIeet IIIesiècles (...) sans y employer aussi l'histoire, le droit romain du principat, les droits locaux s'il se peut, et les linguistiques d'Asie Mineure (Malègue,Augustin, t.2, 1933, p.137).Le principat romain est un gouvernement monarchique dans un état démocratique, puisque la souveraineté est à base populaire: cette dernière définition s'applique assez bien au bonapartisme et à certaines dictatures modernes (Traité sociol., 1968, p.5).
Prononc. et Orth.: [pʀ ε ̃sipa]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. Ca 1310 «terre d'une principauté» (Aimé Du Mont Cassin, Ystoire de Li Normant, III, 45, éd. V. de Bartholomaeis, p.161); 2. 1544 hist. romaine «dignité du souverain» (Seyssel, trad. Appien, Guerres civ., I, 1 ds Hug.). Empr. au lat. principatus «premier rang, primauté», sous l'empire «dignité impériale», dér. de princeps (v. prince). Fréq. abs. littér.: 14.

Wiktionnaire

Nom commun

principat \pʁɛ̃.si.pa\ masculin

  1. (Antiquité) Dignité impériale chez les Romains antiques.
    • Sous le principat de Tibère.


Nom commun

principat [pɾinsiˈpat] masculin

  1. Principauté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRINCIPAT (prin-si-pa) s. m.
  • 1Dignité de prince.
  • 2Dans la Rome ancienne, dignité du prince du sénat ou du prince de la jeunesse.

    Il se dit aussi de la dignité impériale, parce que l'empereur portait le titre de princeps.

HISTORIQUE

XVIe s. De ceux qui par voyes vicieuses sont parvenus au principat, le Prince de Machiavel, p. 58, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRINCIPAT, s. m. (Gram.) titre que l’on donne à certains pays, on dit le principat de Catalogne.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « principat »

Provenç. principat ; espagn. principado ; ital. principato, du lat. principatus (qui avait donné dans l'ancienne langue princé), de princeps, prince (voy. PRINCE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Apparu en 1300. Dérivé du mot latin principatus, de princeps.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin principatus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « principat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
principat prɛ̃sipa

Citations contenant le mot « principat »

  • Le principat voit aussi l'épanouissement de la littérature latine avec les poètes Virgile et Horace et l'historien Tite-Live, contemporains d'Auguste, Properce et Ovide, plus jeunes. , Auguste (63 av. J.-C. - 14) - Le maître du monde - Herodote.net
  • L'idée est enracinée dans les esprits, Néron est un tyran: il fait régner la terreur, assassine ses proches - Britannicus, Agrippine, Sénèque, Poppée - et élimine ceux qu'il juge à tort ou à raison dangereux. Mégalomane, il instaure le culte de sa personnalité. Jouet de ses penchants et cupide, il assouvit ses passions contre l'intérêt de tous, s'approprie les biens qu'il convoite. Débauché et histrion cabotin, il se livre à des orgies sans nom, prostitue sa dignité en s'exhibant sur scène et contraint les autres à le suivre dans ses excès. Efféminé, peureux, crédule, c'est un faible qui réagit par la violence. Ni homme ni Romain, il mine l'Empire, corrompt le principat augustéen, ébranle l'ordre social et moral. S'y ajoute une composante psychologique qui renforce la crédibilité de l'accusation: Suétone, Tacite, Plutarque suggèrent que Néron était un jeune homme doué, que le pouvoir a corrompu. Le Figaro.fr, Néron a-t-il gouverné tyranniquement ?
  • Les Petits Chanteurs de la principauté d'Andorre existent depuis une vingtaine d'années et les enfants reçoivent une éducation artistique, culturelle et humaine de grande valeur pour leur enrichissement personnel et pour poursuivre leur mission au service du chant choral. Les chanteurs proviennent des sept paroisses qui constituent le territoire andorran et des différents systèmes scolaires, andorran, espagnol et français, religieux ou laïques, et cette diversité représente une grande richesse. Ils ne disposent pas d'horaires aménagés, reçoivent et transmettent l'héritage de la tradition chorale européenne. Ils chantent avec joie la vie de tous les jours, les festivités privées, locales et nationales, éveillant des émotions et des sentiments qui engendrent des courants d'espoir, d'harmonie et de paix, dans un monde qui a tant besoin de solidarité et de lumière. Dirigés par Catherine Métayer, les Petits Cantors del principat d'Andorra sont aujourd'hui une formation chorale d'une qualité exceptionnelle, qui est invitée au concert de Noël annuel des Chanteurs pyrénéens de Tarbes, le samedi 22 décembre, à 21 heures, en l'église Saint-Jean de Tarbes. ladepeche.fr, Les Petits Cantors del principat d'Andorra invités des Chanteurs pyrénéens - ladepeche.fr
  • Octave né le 23 septembre 63 av. J-C à Rome sera adopté par Jules César dans son testament, il devient Octavien, puis Auguste à son accession au pouvoir. Il fonde le principat, en agrégeant plusieurs pouvoirs entre ses mains relevant d'institutions auparavant séparées. Il est reconnu par le sénat premier des citoyens et réunit le contrôle des forces armées, la puissance tribunicienne, et le titre de pontifex maximus, le plus élevé du culte romain. Il dirigera Rome pendant 40 ans. Slate.fr, Personne ne s'intéresse à l'empereur Auguste. C'est sacrément injuste. Mais explicable | Slate.fr
  • Un homme nu accroché à une croix, le visage ravagé par la souffrance : Jésus sur la croix, horrible vision devenue le symbole du christianisme. Parlant des chrétiens, l'historien romain Tacite écrira vers l'an 120 : « ce nom leur vient de Christ, que, sous le principat de Tibère, le procurateur Ponce Pilate avait livré au supplice... ». Comment le Nazaréen qui prêchait l'amour du prochain en est-il arrivé là ? Qui l'a vraiment condamné ? Pour quelle raison ? Le Point, Qui est responsable de la mort de Jésus ? - Le Point
  • L’année 2017 marquera le dix-neuvième centenaire de la mort de l’empereur Trajan et de l’accession au principat de son parent Hadrien. À l’occasion de cet anniversaire, nous souhaiterions étudier lors d’un colloque les mémoires contrastées et complexes de ces deux empereurs romains. Cette manifestation se déroulera les jeudi 28 et vendredi 29 septembre 2017 à l’université de Lille SHS-Lille 3. Elle s’inscrira dans la continuité de plusieurs événements et programmes scientifiques qui ont récemment marqué la région : le séminaire « Réception de l’Antiquité » de l’École doctorale SHS Lille Nord de France (depuis 2010), l’exposition « Hadrien, empereur » à la villa Marguerite Yourcenar (2011), l’exposition « Rome en pays nervien » à Ath et Bavay (2015), ou encore la journée d’étude « L’empereur Auguste et la mémoire des siècles » organisée à l’université d’Artois (mars 2015). Il s’inscrit dans les thèmes de recherche des principales équipes partenaires : le laboratoire « Histoire, archéologie et littérature des mondes anciens » (HALMA, UMR 8164, CNRS-Université de Lille SHS-Lille 3), l’unité de recherche « Histoire, langues, littérature et interculturel » (HLLI, EA 4030, Université du Littoral Côte d’Opale, Boulogne-sur-Mer), et l’équipe « Littératures et représentations de l’Antiquité et du Moyen Âge » (CELIS, EA 1002, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand). , Mémoires de Trajan, mémoires d'Hadrien

Traductions du mot « principat »

Langue Traduction
Anglais principate
Espagnol director
Italien principato
Allemand auftraggeber
Chinois 原则
Arabe مديرة
Portugais principado
Russe принципат
Japonais 支配する
Basque principate
Corse principatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « principat »

Source : synonymes de principat sur lebonsynonyme.fr

Principat

Retour au sommaire ➦

Partager