La langue française

Poudrerie

Sommaire

  • Définitions du mot poudrerie
  • Étymologie de « poudrerie »
  • Phonétique de « poudrerie »
  • Citations contenant le mot « poudrerie »
  • Images d'illustration du mot « poudrerie »
  • Traductions du mot « poudrerie »
  • Synonymes de « poudrerie »

Définitions du mot poudrerie

Trésor de la Langue Française informatisé

POUDRERIE, subst. fém.

A. − Fabrique de poudre à tirer et de substances explosives. Tout Angoulême est là! (...) Le préfet, le receveur-général, le colonel, le directeur de la poudrerie (Balzac,Illus. perdues, 1843, p.676).La poudrerie du Luxembourg venait de sauter (Bourget,Actes suivent, 1926, p.17).L'uranium (...) dont la fabrication est installée (...) dans les locaux d'une poudrerie nationale en partie inoccupée (Goldschmidt,Avent. atom., 1962, p.78).
B. − Région. (Canada). Neige sèche et fine qui tourbillonne sous l'effet du vent. Au défi des bourrasques de vent, des coups d'eau, des bordées de neige et des tempêtes de poudrerie, elle énuméra joyeusement les ressources de la maison (Guèvremont,Survenant, 1945, p.41).
Prononc. et Orth.: [pudʀ ə ʀi]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. xves. «marchandises qui se vendent en poudre» pouldrerie (Ordonnance et reiglements concernents les marchands merciers, Blois ds Fagniez t.2, p.304); 2. 1512 «poussière» pouldrerie (J. Lemaire de Belges, Illustr., II, 16 ds Hug.); 3. 1695 «neige sèche et fine que le vent soulève en tourbillons» (Lettre du père Marest à Lamberville, LXVI, p.113 ds Canadian 1969); 4. 1732 «magasin où se conserve la poudre à canon» (Rich.). Dér. de poudre*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 31.

Trésor de la Langue Française informatisé

POUDRERIE, subst. fém.

A. − Fabrique de poudre à tirer et de substances explosives. Tout Angoulême est là! (...) Le préfet, le receveur-général, le colonel, le directeur de la poudrerie (Balzac,Illus. perdues, 1843, p.676).La poudrerie du Luxembourg venait de sauter (Bourget,Actes suivent, 1926, p.17).L'uranium (...) dont la fabrication est installée (...) dans les locaux d'une poudrerie nationale en partie inoccupée (Goldschmidt,Avent. atom., 1962, p.78).
B. − Région. (Canada). Neige sèche et fine qui tourbillonne sous l'effet du vent. Au défi des bourrasques de vent, des coups d'eau, des bordées de neige et des tempêtes de poudrerie, elle énuméra joyeusement les ressources de la maison (Guèvremont,Survenant, 1945, p.41).
Prononc. et Orth.: [pudʀ ə ʀi]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. xves. «marchandises qui se vendent en poudre» pouldrerie (Ordonnance et reiglements concernents les marchands merciers, Blois ds Fagniez t.2, p.304); 2. 1512 «poussière» pouldrerie (J. Lemaire de Belges, Illustr., II, 16 ds Hug.); 3. 1695 «neige sèche et fine que le vent soulève en tourbillons» (Lettre du père Marest à Lamberville, LXVI, p.113 ds Canadian 1969); 4. 1732 «magasin où se conserve la poudre à canon» (Rich.). Dér. de poudre*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 31.

Wiktionnaire

Nom commun

poudrerie féminin

  1. Fabrique de poudre.
    • La poudrerie du Luxembourg venait de sauter. — (Bourget, Actes suivent, 1926, page 17)
  2. (Québec) Fine neige soulevée par le vent, poudreuse.
    • Il eût été surprenant que le français parlé en Amérique, arraché à la mère-patrie et isolé pendant tant de générations, ne s’adapte pas aux besoins des gens de ce pays de poudrerie, de domination anglaise et de pauvreté paysanne. — (Alonzo Bordeleau, Le Devoir, 3 août 2006)
    • Ces régions ne devaient recevoir que peu de neige au cours de la soirée et de la nuit, mais les vents devaient continuer de causer de la poudrerie par endroits. — (Le Devoir, 22 décembre 2012)
  3. (Québec) Neige légère qui tombe à l’horizontale.
    • Une poudrerie de tous les diables n’avait cessé de balayer le Québec de part en part, transformant trottoirs et rues en patinoires. — (Luc Baranger, Maria chape de haine, ch. 3, Baleine, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POUDRERIE. n. f.
Fabrique de poudre.

Littré (1872-1877)

POUDRERIE (pou-dre-rie) s. f.
  • Etablissement où l'on fabrique de la poudre à tirer.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « poudrerie »

Poudrier, n° 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de poudre avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poudrerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poudrerie pudrœri

Citations contenant le mot « poudrerie »

  • Parc de la Poudrerie parc poudrerie sevran Villepinte Seine-Saint-Denis Unidivers, Jardins, Berceaux de culture Parc de la Poudrerie Villepinte dimanche 12 juillet 2020
  • C'est Napoléon III qui, en 1865, décide la construction d'une poudrerie afin de répondre aux besoins militaires, développer les expérimentations et améliorer les techniques. Par mesure de sécurité, la poudrerie impériale est construite à l'écart des habitations, en pleine forêt de Bondy, ancienne forêt royale. Elle fonctionnera un siècle, de 1873 à 1973, et emploiera, durant certaines périodes, plus de 3.000 ouvriers et pouvait produire jusqu'à 28 tonnes de poudre par jour. Les Echos, Le parc de la Poudrerie cherche toujours des financements | Les Echos
  • Car Britanniques, Portugais et Espagnols finissent par bouter hors d’Espagne les troupes impériales, notamment à Vitoria. Battu, mais fin tacticien, le maréchal Soult marche vers l’est, pour éloigner les Britanniques de l’océan et donc des navires de ravitaillement. Sur son chemin, Toulouse est une place forte, avec fonderie, arsenal, poudrerie, hôpital… La ville compte 50 000 habitants. Il va y faire entrer 42 000 soldats : "Qui ne sont pas vus d’un très bon œil, rappelle Jean-Paul Escalettes, surtout après 20 années de révolution, troubles, guerres…" Media 7, 10-Avril : la vraie fausse victoire du Maréchal Soult

Images d'illustration du mot « poudrerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poudrerie »

Langue Traduction
Anglais blowing snow
Espagnol la nieve que sopla
Italien bufera di neve
Allemand schnee weht
Chinois 吹雪
Arabe تهب الثلوج
Portugais soprando neve
Russe низовая метель
Japonais 吹いてる雪
Basque elurra putz eginez
Corse soffiava neve
Source : Google Translate API

Synonymes de « poudrerie »

Source : synonymes de poudrerie sur lebonsynonyme.fr
Partager