La langue française

Porto

Sommaire

  • Définitions du mot porto
  • Étymologie de « porto »
  • Phonétique de « porto »
  • Citations contenant le mot « porto »
  • Images d'illustration du mot « porto »
  • Traductions du mot « porto »
  • Synonymes de « porto »

Définitions du mot porto

Trésor de la Langue Française informatisé

PORTO, subst. masc.

Vin de liqueur produit au Portugal, provenant exclusivement des vignobles de la vallée du Douro. Porto blanc, rouge; une bouteille de vieux porto. Vers 20 heures, après un excellent dîner, arrive le moment du porto (Green,Journal, 1936, p.68).[Elle] a eu la gentillesse de venir à moi, de m'offrir un verre de porto (Romains,Hommes bonne vol., 1939, p.97).
Verre à porto. Verre de capacité inférieure à celle du verre à vin et supérieure à celle du verre à liqueur. (Dict.xxes.).
P. méton. Un verre de ce vin. Antoine fit verser deux portos. Jacques prit le verre entre ses doigts qui tremblaient toujours; il y trempa les lèvres, se brûla au vin alcoolisé, et toussa (...) [il] s'enhardit, reprit une gorgée, la laissa descendre en lui comme une boule de feu, puis une autre, puis tout le contenu du verre, jusqu'au fond (Martin du G.,Thib., Pénitenc., 1922, p.707).À onze heures moins cinq, Lulu frappait sur la table et réglait son porto (Druon,Gdes fam., t.2, 1948, p.223).
Porto-flip. V. flip1C.
Prononc. et Orth.: [pɔ ʀto]. Plur. des portos. Étymol. et Hist. 1759 vin de Porto (Voltaire, Candide, éd. R. Pomeau, p.105, 108); 1786 Porto «id.» (Beffroy de Reigny, Les Lunes du Cousin Jacques, numéro 22, oct., p.70 ds Quem. DDL t.21); 1825 porto (Brillat-Sav., Physiol. goût, p.321). Empl. comme nom commun de Porto, ville du Portugal célèbre pour son commerce de vins de la vallée du Douro. Fréq. abs. littér.: 150. Bbg. Quem. DDL t.4, 17, 21.

Wiktionnaire

Nom commun

porto \pɔʁ.to\ masculin

  1. Vin muté portugais, produit dans la région du Haut Douro.
    • Vers 20 heures, après un excellent dîner, arrive le moment du porto. — (Graham Green, Journal, 1936)
    • Le pingouin a exactement l’allure d’un vieux colonel, en tenue de soirée, qui s’est trouvé pris d’un léger vertige à son club après avoir bu trop de porto et se fraie un chemin vers son taxi avec toute la dignité dont il est encore capable. — (Robert Benchley, Psychologie du pingouin, dans le recueil (non traduit) The Treasurer's Report & Other Aspects of Community Singing, 1930 ; traduit de l’anglais américain par Frédéric Brument, 2014, dans le recueil Psychologie du pingouin, p. 11)
  2. Verre de ce vin.
    • Un porto, s’il vous plait.

Nom commun

porto neutre

  1. Port, affranchissement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PORTO (por-to) s. m.
  • Vin de Porto, ville de Portugal. Le familier [de l'Inquisition] fit un signe de tête à son estafier, qui lui servait à boire du vin de Porto ou d'Oporto, Voltaire, Candide, 5.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PORTO, (Géog. mod.) ville de Portugal, dans la province d’entre Duero-e-Minho, à une lieue au-dessus de l’embouchure du Duero, à 12 au midi de Braga, & à 58 au nord de Lisbonne.

Il y a dans cette ville un conseil souverain qui est le second du royaume. L’évêque est suffragant de Braga, & jouit de quinze mille ducats de revenu. La riviere forme un bon havre dans lequel les vaisseaux ne peuvent entrer qu’en pleine mer, & sous la conduite d’un pilote portugais.

Quoiqu’on ne compte dans Porto qu’environ quatre mille bourgeois, il s’y fait cependant un grand commerce, sur-tout avec les Anglois qui en tirent beaucoup de vin.

Cette ville est bâtie sur la pente d’une montagne assez roide, dans un terrein très-fertile. Elle s’appelloit autrefois Portu-calo ; & lorsqu’elle eut donné son nom au royaume de Portugal, elle ne retint que celui de Porto. Quelques-uns l’appellent aujourd’hui Port-à-port. Long. 8. 55. lat. 41. 5.

Porto est la patrie d’Acosta (Gabriel ou Uriel), qui embrassa tour-à-tour le Catholicisme, le Judaisme, le Saducéisme, & finalement ayant été maltraité par les Juifs, il finit par se tuer à Amsterdam vers l’an 1640.

Lobeira (Vasquez), naquit aussi à Porto, vers la fin du xiij. siecle. Il passe en Espagne pour le premier auteur du roman d’Amadis de Gaule, dont Fontenelle dit :

Quand je lis d’Amadis les faits inimitables,
Tant de châteaux forcés, de géans pourfendus,
De chevaliers occis, d’enchanteurs confondus,
Je n’ai point de regret que ce soient-là des fables.

La traduction françoise de ce vain amusement a eu les plus grands & les plus prompts succès ; il en faut dire de même des traductions en italien & en d’autres langues : les hommes aiment le romanesque & le merveilleux.

Porto, (Géog. mod.) petite ville fortifiée d’Italie dans l’état de Venise, sur l’Adige au Véronois, à 8 lieues au-dessus de Vérone vers le sud-est. Long. 28. 31. lat. 45. 24.

Porto, (Géog. mod.) ville ruinée d’Italie dans l’état de l’Eglise, à la droite du Tibre, environ à deux milles d’Ostia, & à une distance à-peu-près égale de la mer. On prétend que l’empereur Claude fit le grand port de cette ville, & Trajan le petit port ; quoiqu’on ne trouve qu’une douzaine de cabanes dans cet endroit, il y a cependant un évêché attaché au sous-doyen des cardinaux depuis l’an 1120. Long. 30. 12. lat. 41. 41. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « porto »

(XVIIIe siècle) Du portugais porto, antonomase de Porto, ville du Portugal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’italien porto.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « porto »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
porto pɔrto

Citations contenant le mot « porto »

  • Un porto, tous bourrés ! De Jacques Pater / Le Petit Pater illustré

Images d'illustration du mot « porto »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « porto »

Langue Traduction
Anglais port
Espagnol puerto
Italien porta
Allemand hafen
Chinois 港口
Arabe ميناء
Portugais porta
Russe порт
Japonais
Basque portu
Corse portu
Source : Google Translate API

Synonymes de « porto »

Source : synonymes de porto sur lebonsynonyme.fr
Partager