La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « porter au pinacle »

Porter au pinacle

Définitions de « porter au pinacle »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

porter au pinacle \pɔʁ.te.ʁ‿o.pi.nakl\ (se conjugue → voir la conjugaison de porter)

  1. (Figuré) Placer très haut dans son estime.
    • Mais le juppéiste porte surtout au pinacle l’exemple de Georges Pompidou, qui est resté premier ministre du général de Gaulle pendant six ans, et n’a eu selon lui qu’un mantra : « Servir la République, servir le président de la République. » — (Olivier Faye, Edouard Philippe, un premier ministre ouvert à l’idée d’un « débat permanent », Le Monde. Mis en ligne le 1er février 2019)
    • Quand il s’agit de résumer la cuisine Bocuse, les proches de Bocuse citent naturellement Paul qui portait au pinacle une cuisine avec « des os et des arêtes », c’est-à-dire goûtue, tradi, pas chichiteuse. — (Elvire von Bardeleben, Que reste-t-il de l’influence de Paul Bocuse et Joël Robuchon ?, Le Monde. Mis en ligne le 15 octobre 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « porter au pinacle »

→ voir pinacle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « porter au pinacle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
porter au pinacle pɔrte o pinakl

Évolution historique de l’usage du mot « porter au pinacle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « porter au pinacle »

  • Le mot pinacle a conservé l’idée d’élévation, de quelque chose qui surplombe. Suivant les époques, il a désigné l’endroit le plus haut d’un édifice, le couronnement d’une tour ou encore le sommet d’une montagne, Il a aussi généré plusieurs expressions, toujours avec cette image de hauteur, comme monter au pinacle pour accéder à une situation élevée, être au pinacle pour symboliser l’apogée d’une carrière, et porter au pinacle, pour couvrir une personne d’éloges, un peu comme si on la portait au faîte, au point le plus haut et le plus inaccessible qui soit. Aleteia, Ces expressions qui ont une origine biblique : « Porter au pinacle »
  • « Porter au pinacle » La Croix, « Porter au pinacle »

Images d'illustration du mot « porter au pinacle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Porter au pinacle

Retour au sommaire ➦

Partager