La langue française

Pondeur, pondeuse

Sommaire

  • Définitions du mot pondeur, pondeuse
  • Étymologie de « pondeur »
  • Phonétique de « pondeur »
  • Citations contenant le mot « pondeur »
  • Images d'illustration du mot « pondeur »
  • Traductions du mot « pondeur »
  • Synonymes de « pondeur »

Définitions du mot pondeur, pondeuse

Trésor de la Langue Française informatisé

PONDEUR, -EUSE, adj. et subst.

I. − Adj. Qui pond des oeufs, qui en pond beaucoup. Poule pondeuse. On trouve, parmi les animaux fossiles, des formes composites (...), Reptiles à denture de Mammifères, Mammifères pondeurs d'oeufs comme des Reptiles (Cuénot, J. Rostand,Introd. génét., 1936, p.60):
. Sachons par Toi si les blondeurs Des Pics neigeux, vers les Tropiques, Sont ou des insectes pondeurs Ou des lichens microscopiques! Rimbaud,Poés., 1871, p.118.
II. − Substantif
A. − Subst. fém. Poule qui pond (beaucoup), qui est élevée à cette fin. C'est une espèce magnifique, mais il faudra voir si ces cochinchinoises sont bonnes pondeuses (Erckm.-Chatr.,Ami Fritz, 1864, p.47).J'ai deux basses-cours, une pour l'oeuf, l'autre pour la volaille. Je nourris mes pondeuses d'une manière spéciale (Maupass.,Contes et nouv., t.2, Rosier MmeHusson, 1887, p.682).
P. anal., plais. ou péj. (Bonne) pondeuse. Femme qui met au monde beaucoup d'enfants. Elle restait l'épouse adorable (...) la mère (...). Bonne pondeuse, bonne éleveuse, disait Boutan avec son doux rire (Zola,Fécondité, 1899, p.426).Vanda la Pondeuse, qui tire à chaque minute de sa poche une chaussette d'enfant trouée (Colette,Music-hall, 1913, p.206).
B. − Le plus souvent subst. masc., p.anal., gén. péj. Personne qui produit des oeuvres, généralement écrites, abondantes et sans grande valeur. Point d'originalité, point de personnalité chez ce faiseur adroit, habile, chez ce pondeur d'illustrations (Goncourt,Journal, 1862, p.1009).Ce conteur, (...) le pondeur de petits articles faussement précieux (Verlaine,OEuvres posth., t.2, Voy. Fr., 1896, p.121).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃doe:ʀ], fém. [-ø:z]. Ac. 1798-1878: -euse; 1935: -eur, -euse. Étymol. et Hist. 1. 1580 adj. poule pondeuse (La Porte, Epithètes ds Gdf.); 1798 subst. (Ac.); 2. 1785 pondeuses d'enfants (Sade, Les 120 journées de Sodome, part. 1, t.2, p.135 ds Quem. DDL t.14); 1798 elle est bonne pondeuse (Ac.); 3. 1862 en parlant d'un auteur, d'un artiste fécond (Goncourt, loc. cit.). Dér. de pondre*; suff. -eur2. Fréq. abs. littér.: 16.

Wiktionnaire

Adjectif

pondeur \pɔ̃.dœʁ\ masculin

  1. Qui pond des œufs.
    • Un papillon pondeur.
    • Une poule pondeuse.

Nom commun

pondeur \pɔ̃.dœʁ\ masculin (pour une femme on dit : pondeuse)

  1. (Figuré) Personne très productive.
    • Un pondeur de roman.

Nom commun 1

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin (pour un homme on dit : pondeur) (équivalent masculin valable dans le sens figuré uniquement)

  1. Femelle d’oiseau qui donne des œufs.
    • Cette poule est bonne pondeuse.
    • Avec son long nez, les trous de ses joues, son cou engoncé dans une fourrure, elle faisait songer à une pondeuse sur son nid, les plumes gonflées, l’œil mi-somnolent, mi-inquiet. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 53)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Femme qui donne le jour à de nombreux enfants.
    • Ou, volontiers, elles se muent en pondeuses opiniâtres, torchonneuses, graillonneuses et comméreuses, expectant le « cordon s’il vous plait » de leur vieillesse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 31)
  3. (Figuré) (Familier) Celle qui produit avec une abondance excessive.
    • Les femmes étaient les infatigables pondeuses des romans de l’époque ; les hommes, absorbés par la politique, la guerre, les tripotages financiers et le vol des biens nationaux, n’avaient pas de loisirs pour écrire. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)

Nom commun 2

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin

  1. (Construction) Machine servant à produire des blocs de béton ou des pavés.

Forme d’adjectif

pondeuse \pɔ̃.døz\

  1. Féminin singulier de pondeur.

Nom commun 1

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin (pour un homme on dit : pondeur) (équivalent masculin valable dans le sens figuré uniquement)

  1. Femelle d’oiseau qui donne des œufs.
    • Cette poule est bonne pondeuse.
    • Avec son long nez, les trous de ses joues, son cou engoncé dans une fourrure, elle faisait songer à une pondeuse sur son nid, les plumes gonflées, l’œil mi-somnolent, mi-inquiet. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 53)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Femme qui donne le jour à de nombreux enfants.
    • Ou, volontiers, elles se muent en pondeuses opiniâtres, torchonneuses, graillonneuses et comméreuses, expectant le « cordon s’il vous plait » de leur vieillesse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 31)
  3. (Figuré) (Familier) Celle qui produit avec une abondance excessive.
    • Les femmes étaient les infatigables pondeuses des romans de l’époque ; les hommes, absorbés par la politique, la guerre, les tripotages financiers et le vol des biens nationaux, n’avaient pas de loisirs pour écrire. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)

Nom commun 2

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin

  1. (Construction) Machine servant à produire des blocs de béton ou des pavés.

Forme d’adjectif

pondeuse \pɔ̃.døz\

  1. Féminin singulier de pondeur.

Nom commun 1

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin (pour un homme on dit : pondeur) (équivalent masculin valable dans le sens figuré uniquement)

  1. Femelle d’oiseau qui donne des œufs.
    • Cette poule est bonne pondeuse.
    • Avec son long nez, les trous de ses joues, son cou engoncé dans une fourrure, elle faisait songer à une pondeuse sur son nid, les plumes gonflées, l’œil mi-somnolent, mi-inquiet. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 53)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Femme qui donne le jour à de nombreux enfants.
    • Ou, volontiers, elles se muent en pondeuses opiniâtres, torchonneuses, graillonneuses et comméreuses, expectant le « cordon s’il vous plait » de leur vieillesse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 31)
  3. (Figuré) (Familier) Celle qui produit avec une abondance excessive.
    • Les femmes étaient les infatigables pondeuses des romans de l’époque ; les hommes, absorbés par la politique, la guerre, les tripotages financiers et le vol des biens nationaux, n’avaient pas de loisirs pour écrire. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)

Nom commun 2

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin

  1. (Construction) Machine servant à produire des blocs de béton ou des pavés.

Forme d’adjectif

pondeuse \pɔ̃.døz\

  1. Féminin singulier de pondeur.

Nom commun 1

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin (pour un homme on dit : pondeur) (équivalent masculin valable dans le sens figuré uniquement)

  1. Femelle d’oiseau qui donne des œufs.
    • Cette poule est bonne pondeuse.
    • Avec son long nez, les trous de ses joues, son cou engoncé dans une fourrure, elle faisait songer à une pondeuse sur son nid, les plumes gonflées, l’œil mi-somnolent, mi-inquiet. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 53)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Femme qui donne le jour à de nombreux enfants.
    • Ou, volontiers, elles se muent en pondeuses opiniâtres, torchonneuses, graillonneuses et comméreuses, expectant le « cordon s’il vous plait » de leur vieillesse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 31)
  3. (Figuré) (Familier) Celle qui produit avec une abondance excessive.
    • Les femmes étaient les infatigables pondeuses des romans de l’époque ; les hommes, absorbés par la politique, la guerre, les tripotages financiers et le vol des biens nationaux, n’avaient pas de loisirs pour écrire. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)

Nom commun 2

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin

  1. (Construction) Machine servant à produire des blocs de béton ou des pavés.

Forme d’adjectif

pondeuse \pɔ̃.døz\

  1. Féminin singulier de pondeur.

Nom commun 1

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin (pour un homme on dit : pondeur) (équivalent masculin valable dans le sens figuré uniquement)

  1. Femelle d’oiseau qui donne des œufs.
    • Cette poule est bonne pondeuse.
    • Avec son long nez, les trous de ses joues, son cou engoncé dans une fourrure, elle faisait songer à une pondeuse sur son nid, les plumes gonflées, l’œil mi-somnolent, mi-inquiet. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 53)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Femme qui donne le jour à de nombreux enfants.
    • Ou, volontiers, elles se muent en pondeuses opiniâtres, torchonneuses, graillonneuses et comméreuses, expectant le « cordon s’il vous plait » de leur vieillesse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 31)
  3. (Figuré) (Familier) Celle qui produit avec une abondance excessive.
    • Les femmes étaient les infatigables pondeuses des romans de l’époque ; les hommes, absorbés par la politique, la guerre, les tripotages financiers et le vol des biens nationaux, n’avaient pas de loisirs pour écrire. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)

Nom commun 2

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin

  1. (Construction) Machine servant à produire des blocs de béton ou des pavés.

Forme d’adjectif

pondeuse \pɔ̃.døz\

  1. Féminin singulier de pondeur.

Nom commun 1

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin (pour un homme on dit : pondeur) (équivalent masculin valable dans le sens figuré uniquement)

  1. Femelle d’oiseau qui donne des œufs.
    • Cette poule est bonne pondeuse.
    • Avec son long nez, les trous de ses joues, son cou engoncé dans une fourrure, elle faisait songer à une pondeuse sur son nid, les plumes gonflées, l’œil mi-somnolent, mi-inquiet. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 53)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Femme qui donne le jour à de nombreux enfants.
    • Ou, volontiers, elles se muent en pondeuses opiniâtres, torchonneuses, graillonneuses et comméreuses, expectant le « cordon s’il vous plait » de leur vieillesse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 31)
  3. (Figuré) (Familier) Celle qui produit avec une abondance excessive.
    • Les femmes étaient les infatigables pondeuses des romans de l’époque ; les hommes, absorbés par la politique, la guerre, les tripotages financiers et le vol des biens nationaux, n’avaient pas de loisirs pour écrire. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)

Nom commun 2

pondeuse \pɔ̃.døz\ féminin

  1. (Construction) Machine servant à produire des blocs de béton ou des pavés.

Forme d’adjectif

pondeuse \pɔ̃.døz\

  1. Féminin singulier de pondeur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PONDEUR (pon-deur) s. m.
  • Voy. PONDEUSE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PONDEUR. Ajoutez :

Adj. Qui pond. Il [M. Pasteur] a indiqué le moyen de reconnaître si le papillon pondeur était ou n'était pas atteint de la maladie, Journ. offic. 17 déc. 1873, p. 7854, 1re col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pondeur »

De pondre avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pondeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pondeur pɔ̃dœr

Citations contenant le mot « pondeur »

  • De plus en plus de particuliers décident de se lancer dans l’élevage de poules pondeuses afin d’avoir des œufs frais tous les jours. Pourquoi pas vous ?  L’élevage de poules pondeuses ne présente pas de grandes difficultés.  Sylviane Acquaert de ma ferme au naturel à Lisle nous dévoile tout ce qu'il faut savoir . France Bleu, Comment choisir une bonne poule pondeuse ?
  • Il chine aussi la ferraille dans les casses et adapte ses connaissances technologiques à son art. En 2004, le groupe français Cible rachète la marque en vue de commercialiser l’E Solex, dessiné par Pininfarina. Solex lui commande une œuvre pour le retour de son usine en France, à Marseille. BernardBrandi continue à parcourir les techniques et à étudier le monde.Il en rapporte chaque fois un travail, en ébullition permanente. "Je suis un bon pondeur", sourit le modeste Bernard Brandi. midilibre.fr, Béziers : Bernard Brandi, Marseillais et prolifique “pondeur” d’art expose à la galerie Julien - midilibre.fr
  • Les géologues ont découvert un œuf qui ressemblait à un ballon de football dégonflé. Ce fut une découverte différente car l’œuf est de taille énorme. Cet œuf n’est pas beaucoup plus petit si on le compare au plus gros œuf qu’un animal vivipare (pondeur) ait jamais pondu. Selon la taille, cet œuf n’est que légèrement plus petit que Les oiseaux éléphants incapables de voler de Madagascar. Après sa découverte, les scientifiques ont décidé de l’appeler « The Thing ». Betanews.fr, Découverte choquante d'un EGG de 68 millions d'années en Antarctique qui ressemble à un "ballon de football dégonflé" !!! 2ème plus vieux au monde !!! - Betanews.fr
  • C'est bien connu, l'ornithorynque ne fait rien comme les autres. Son mode d'allaitement est l'une des extravagances de ce mammifère pondeur d'œufs : pas de tétées, mais des « léchées » à même la peau du ventre de la mère, par laquelle le lait s'écoule via les pores. Or, ce lait, non protégé par des mamelles, se trouve de fait exposé à nombre de bactéries... Science-et-vie.com, Les petits ornithorynques biberonnent naturellement des antibi... - Science & Vie
  • Planète LV-492. Dans un bâtiment consacré à la plantation, Julie, une botaniste, se retrouve coincée avec son chien de garde quand une quarantaine anti-contamination se profile. Les lumières principales éteintes, elle se retrouve seule face à un facehugger sorti d’une cuve étrange qui comportait un œuf d’alien. Le principe du court-métrage est de rendre la menace du pondeur démultipliée par sa furtivité. L’ambiance florale donne à l’atmosphère quelque chose d’inhabituel. Le prédateur se fond dans la jungle improvisée et ne laisse entendre que des bruits insidieux. Le chien de Julie procure un sentiment de sécurité par sa présence, mais également un sentiment d’insécurité par ses aboiements intempestifs. Mais le court-métrage surprend surtout par sa volonté d’équilibrer les forces. Julie traque autant le spécimen qu’elle n’est traquée par lui. Le climax de fin arrive alors, avec la victoire, mais aussi une défaite symbolique avec la mort de l’animal, qui montre toute la noirceur de cette saga. Un des meilleurs courts-métrages de l’anthologie. Maze, Anthologie anniversaire Alien : un hommage réussi - Maze Magazine
  • Fabrication de gâteaux, préparations et plats à base d’œufs, les rayons dédiés à cet ingrédient de base sont particulièrement vides dans certaines grandes surfaces. En réponse à cette pénurie, les achats de poules pondeuses par les particuliers connaissent une augmentation exponentielle. France 3 Centre-Val de Loire, Coronavirus : la demande de poules pondeuses explose !
  • Adopte une poule pondeuse. Voilà l’idée que viennent de lancer Julien Guillouche et Tania Gillain, respectivement gérant et directrice de la communication du magasin locavore Place du Marché au Crès (Hérault). midilibre.fr, Si vous adoptiez une poule pondeuse ? - midilibre.fr
  • Ce n'est plus qu'une simple expression : avec la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, les œufs de poule valent vraiment de l'or. La vente de ces volailles pondeuses a en effet explosé avec le déconfinement, nous apprend Le Parisien ce dimanche 7 juin 2020. Un engouement qui peut s'expliquer par la pénurie d'œufs durant cette période de réclusion générale et le goût retrouvé des Français pour la cuisine. Le Point, Chacun cherche sa poule pondeuse - Le Point
  • La mise en place de cette plateforme intervient à un moment où la demande d’adoption de poules pondeuses est très élevée. Selon Le Parisien, la demande aurait en effet explosé durant le confinement et se maintiendrait encore. Pour l’instant, le nombre de fermes partenaires est encore limité, mais celui-ci devrait augmenter à mesure que la plateforme se fait connaître. Au-delà d’Adopte1poule, il existe de nombreux groupes Facebook et sites Internet qui proposent aux particuliers de sauver une poule pondeuse de l’abattage. , Adopte1poule, une plateforme pour sauver les poules de l’abattage
  • « Depuis la fin de la guerre, les populations n’ont plus les moyens pour retourner faire les champs et attendre minimum une année, donc elles se sont lancées dans la production du charbon, donc nous avons ramené ce projet à Nkamou pour essayer de convertir actuellement les femmes productrices de charbons en éleveuses de pondeuse, là c’est le projet en bref ». Africanews, Congo : la déforestation de la région du Pool inquiète | Africanews
  • Les pondeuses, surtout les hybrides issues des races les plus rustiques, comme la bonne poule rousse, sont tout à fait adaptées à l’hiver. La Presse, Engouement pour les poules, ces merveilleuses pondeuses
  • Pierre-Luc Laemmel, éleveur à Wilwisheim, « contourne ce modèle et arrive à s’en sortir financièrement » grâce aux circuits courts : « C’est la seule solution quand on fait de l’élevage à plus petite échelle. » Il vend exclusivement sa production grâce à une Amap et sur des marchés. L’exploitation qu’il gère avec sa compagne, La Ferme du Marais Vert, réalise son chiffre d’affaires à moitié avec du maraîchage et à moitié avec du poulet de chair et des poules pondeuses. Ces dernières sont 250 en tout, réparties en deux groupes. L’un de 70 et l’autre de 180 individus. Rue89 Strasbourg, L'absurdité des élevages "plein air", des espaces vides et des poules agglutinées
  • Sur le terrain, on peut élever sans autorisation jusqu’à 250 poules. Au-delà, on passe pro. Auorisée aussi, la vente des œufs, inférieure à 250 pièces par an, et seulement aux particuliers. Leur prix ? Basé sur celui du timbre postal, selon un vieil étalon. Plus le cas aujourd’hui. Peut grimper jusqu’à cinquante centimes le nœunœuf, ce qui est cher, mais faut savoir ce qu’on vœuf. Et le coq dans ce poulailler ? Pas nécessaire si seulement peuplé de pondeuses. Le coq ne sert qu’à féconder la couveuse et donc avoir des poussins. Il sert aussi de réveil-matin mais son cocorico gêne les citadins en vacances qui portent plainte, font des pataquès sans fin, s’emparent de la justice et font plus de boucan que 30.000 poules pondant simultanément alors que le chant du coq dure quelques secondes. Personnellement, mes voisins côté montagne ont des poules et un coq. Leurs cocoricos et caqueti-caquetas me comblent de joie. Mes voisins y z’aiment pas, y râlent, rouspètent, pétitionnent, brassent du vent et se vengent en dirigeant la fumée de leur infect barbecue vers le poulailler en espérant que le fumet de la merguez en promo à Super U va gazer les volatiles. Pov’nazes. Va acheter tes œufs au supermarché et boucle-là, bouffeur de tomates. Vanity Fair, La chronique du Concierge Masqué : Pourquoi tout le monde veut adopter une poule

Images d'illustration du mot « pondeur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pondeur »

Langue Traduction
Anglais laying
Espagnol tendido
Italien ovaiolo
Allemand verlegung
Chinois 铺设
Arabe وضع
Portugais deitando
Russe прокладка
Japonais 敷設
Basque ezartzen dituen
Corse posa
Source : Google Translate API

Synonymes de « pondeur »

Source : synonymes de pondeur sur lebonsynonyme.fr
Partager