Pommelle : définition de pommelle


Pommelle : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

POMMELLE, subst. fém.

TECHNOLOGIE
A. − Ferrure de porte. Il est entré dans cette cage, poursuivit l'autre, deux cent vingt gros boujons de fer, de neuf pieds et de huit, le surplus de moyenne longueur, avec les rouelles, pommelles et contre-bandes servant auxdits boujons, pesant tout ledit fer trois mille sept cent trente-cinq livres (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p.494).
B. − Plaque, généralement de plomb, percée de trous et placée à l'embouchure d'un tuyau pour empêcher les matières solides et les ordures de passer. (Dict.xixeet xxes.).
C. − CARR. Petits coins de bois de chêne que les carriers mettent aux deux côtés des coins de fer, afin de faire partir la pierre (Dict.xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [pɔmεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1694 «plaque percée de trous servant de filtre à l'entrée d'une conduite d'eau» (Ac.); 1907 pommelle renvoie à paumelle (Lar. pour tous); 2. 1723 «sorte de coin en chêne à l'aide duquel les carriers détachent la pierre» (Savary, s.v. pomelle). Pour paumelle1*, par attraction de pomme*, FEW t.7, p.508b.

pommelle. « Plaque percée de trous et placée à l'entrée d'une conduite pour éviter que les détritus ne l'obstruent »

Pommelle : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pommelle \pɔ.mɛl\ féminin

  1. (Arts) Originellement, table de plomb battue en rond et percée de petits trous, qu’on met à l’entrée d’un tuyau ou d'une canalisation (drain, gouttière…), pour empêcher les détritus de passer ou prévenir leur obstruction (piscine…) ou, par extension, filtre plat (rondelle) de même fonction.

Forme de verbe

pommelle \pɔ.mɛl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pommeler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pommeler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe pommeler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe pommeler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe pommeler.

Note :

On utilise aussi la forme alternative pommèle qui est recommandée par les rectifications orthographiques de 1990.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pommelle : définition du Littré (1872-1877)

POMMELLE (po-mè-l') s. f.
  • 1Plaque en plomb percée de petits trous, qu'on met à l'embouchure d'un tuyau pour empêcher les ordures d'y pénétrer.
  • 2Instrument dont se servent les fouleurs et les apprêteurs de bas, pour tirer la laine des ouvrages de bonneterie, en les foulant et les apprêtant. Défenses aux maîtres dudit métier et aux fouleurs et apprêteurs desdits ouvrages de se servir de pommelles et cardes de fer pour les apprêter, appareiller et draper, Arrêt du cons. 30 mars 1700.
  • 3Outil à l'usage des corroyeurs pour faire venir le grain au cuir.
  • 4Petits coins de bois de chêne que les carriers mettent aux deux côtés des coins de fer pour faire partir la pierre.
  • 5 Terme de serrurier. Espèce de penture qui se pose en hauteur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Pommelle : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

POMMELLE, s. f. (Bonneterie.) instrument dont se servent quelquefois les fouleurs & apprêteurs de bas, pour tirer la laine des ouvrages de bonneterie en les foulant & apprêtant.

L’article 32. des statuts des Bonnetiers de Paris du mois de Juin 1618, & l’article 18. du reglement des bas au métier du 30 Mars 1700, défendent aux fouleurs & apprêteurs de bas, bonnets, camisoles, & autres ouvrages de bonneterie de laine, de se servir de pommelles & cardes de fer, pour apprêter & appareiller ces sortes de marchandises. Savary.

Pommelle, s. f. terme de Carrier, ce sont les deux petits coins ou morceaux de chêne qu’on met des deux côtés des coins de fer pour faire partir la pierre, c’est-à-dire l’entr’ouvrir & la séparer du banc dont elle fait partie. Ces pommelles sont si nécessaires à cet usage, que si le coin n’en étoit point appuyé quelque gros qu’il fût, & avec quelque force qu’on le poussât, il ne feroit jamais partir la pierre.

Pommelle, s. f. (Corroierie.) instrument dont on se sert pour l’apprêt des cuirs corroyés. Il y en a de trois sortes, deux de bois & l’autre de liege montée sur du bois.

Le grande pommelle de bois est un instrument plat, épais d’environ un pouce & demi ou deux pouces, long de douze & large de six ; le dessous est coupé en-travers par des especes de dents qui tiennent toute sa largeur ; & dessus, il y a une manicle de cuir par où le corroyeur passe la main pour la faire aller & venir sur le cuir. Cette pommelle sert à le manier & à le rendre plus mol, c’est-à-dire plus maniable & plus doux.

La pommelle moyenne, qui est aussi de bois, sert à étirer le cuir pour lui couper le grain ; la pommelle de liege, qui est toute semblable à l’autre, à la réserve qu’à la place des dents elle a un morceau de liege fortement attaché sur le bois ; & la troisieme pommelle dont les Corroyeurs font usage, elle s’emploie à étirer & manier le cuir après qu’il a été rebroussé. (D. J.)

Pommelle, s. f. terme de Plombier, table de plomb battu en rond, & pleine de petits trous ; on met la pommelle à l’embouchure d’un tuyau, pour empêcher les ordures de passer. (D. J.)

Pommelle, (Serrurerie.) espece de penture qu’on met aux portes légeres ; il y en a de coudées, à pivot, en S double, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pommelle »

Étymologie de pommelle - Littré

Diminutif de pomme, ainsi dit à cause de la forme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pommelle - Wiktionnaire

Diminutif de pomme, par analogie de forme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pommelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pommelle pɔmɛl play_arrow

Citations contenant le mot « pommelle »

  • L’apprentissage du feu remonte le moral de toute l’équipe : un archet (branche et cordes pour faire tourner la drille), une drille (un bâton en noisetier à faire tourner), une pommelle pour maintenir la drille droite et une planchette avec un trou, en liège bien sec. La friction fait chauffer le bois avant de créer une braise. Cela prend environ deux minutes à Didier, quelques dizaines de minutes à la plupart d’entre nous. , VIDEO. «The Island», «Koh-Lanta»... On a testé la survie pour savoir si les candidats étaient des chochottes
  • Le métier, en quelques mots ? Le serrurier ne faisait pas que les serrures. Il faisait l’habillage des portes : crémone, gongs, serrures, heurtoir, pommelle. Le travail s’effectuait à la main, et sur-mesure. Il réalisait aussi l’appui des balcons, des fenêtres. C’était un vrai travail d’art. Le serrurier assurait les réparations, ouvrait les portes des placards et des maisons des clients. Il n’était pas rare qu’on leur attribue des cambriolages ! Où étaient-ils installés à Lunéville ? Il y avait 5 serruriers. Je les ai d’ailleurs tous connus. Il y avait Louis Adrian (9 rue Gaillardot), Calame Fils (50 rue de Viller), Louis (12 rue de Moncel), Masson (4 rue de Metz, il reste d’ailleurs le bâtiment et 2 fenêtres) et Perrin Frères, (10 rue des Cadets). Jusqu’à quand a-t-on trouvé ces professionnels à Lunéville ? Ils ont disparu dans les années 50 pour beaucoup. Le dernier, Perrin, a résisté jusque dans les années 70-80. Quels souvenirs personnels en gardez-vous ? Louis Adriant était mon voisin. On allait le voir souvent. Il était équipé comme un forgeron ! Enclume, forge, bleu de travail, casquette et petites lunettes rondes. Il avait 4 compagnons qui travaillaient avec lui. Je me souviens qu’il assurait ses livraisons avec une charrette à bras, son échelle, son sac d’outils et la peinture au minium, de couleur rouge, caractéristique. Je me rappelle avoir joué au foot, dans la cour d’à côté. Le ballon est passé au-dessus de la toiture, a traversé le jardin et s’est retrouvé en plein dans sa casserole, après avoir cassé des carreaux ! , Edition Luneville | Lunéville : Serrurier, le métier le moins représenté dans la cité
  • Une pommelle extensible pour gouttière, des supports pour gouttière, un produit calfeutrant pour l’extérieur et une perceuse avec embouts pour boulons seront nécessaires pour faire de petits travaux sur la gouttière. La Presse, Aux petits soins avec sa gouttière

Traductions du mot « pommelle »

Langue Traduction
Corse pommelle
Basque pommelle
Japonais ポンメル
Russe pommelle
Portugais pommelle
Arabe بوميل
Chinois pommelle
Allemand pommelle
Italien pommelle
Espagnol pommelle
Anglais pommelle
Source : Google Translate API

Synonymes de « pommelle »

Source : synonymes de pommelle sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires