La langue française

Polygamie

Sommaire

  • Définitions du mot polygamie
  • Étymologie de « polygamie »
  • Phonétique de « polygamie »
  • Citations contenant le mot « polygamie »
  • Traductions du mot « polygamie »
  • Synonymes de « polygamie »

Définitions du mot « polygamie »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLYGAMIE, subst. fém.

A.− Forme de régime matrimonial qui permet à un époux d'avoir simultanément plusieurs femmes (polygynie) ou, plus rarement, à une épouse d'avoir simultanément plusieurs maris (polyandrie). Anton. monogamie.[Chez les Indiens de la côte du Pacifique] la polygamie était relativement rare, mais elle était permise aux hommes de haut rang (Page, Dern. peuples primit.,1941, p. 114).La polygamie africaine se continue, chez les descendants d'esclaves, sous la forme de la multiplicité des amantes, chacune vivant dans un quartier différent (Traité sociol.,1968, p. 329):
Si beaucoup de jeunes gens sont tués à la guerre (...), les femmes en âge d'être mariées prédomineront. Si (...) les difficultés de l'existence ou des motifs superstitieux poussent les indigènes à tuer un certain pourcentage de nouveau-nés du sexe féminin, le nombre des jeunes hommes nubiles dépassera celui des jeunes filles. Dans les deux cas, la polygamie deviendra possible. Si les hommes adultes sont en minorité, il y aurait polygynie (...); la situation inverse conduit à la polyandrie... Lowie, Anthropol. cult.,trad. par E. Métraux, 1936, p. 267.
B.− ZOOL. Type de société animale dans laquelle un mâle s'accouple à plusieurs femelles. Anton. monogamie.Il existe 2 formes de sociétés polygames. Un premier type où (...) les mâles et les femelles vivent en troupeaux séparés (...). Ces troupeaux se mélangent pendant la période sexuelle et le mâle victorieux (...) s'octroie alors toutes les femelles (...). Un second type représente une polygamie plus permanente (Animaux1981).
Prononc. et Orth. : [pɔligami]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1558 « état d'un homme qui se marie avec plusieurs femmes » (F. Alvarez, Historiale description de l'Ethiopie, p. 75 ds FEW t. 9, p. 137); 2. 1689-91 « état d'un homme qui a eu successivement plusieurs femmes » (Bossuet, Quatrième avertissement aux Protestans, p. 268, chap. IX); 3. a) 1749 bot. (Th.-Fr. Dalibard, Florae parisiensis prodromus, p. LI); b) 1845-46 zool. (Besch., citant Virey). Empr. au lat. chrét. polygamia, et celui-ci au gr. π ο λ υ γ α μ ι ́ α, dér. au moyen du suff. -ι α (-ie*) de π ο λ υ ́ γ α μ ο ς (polygame*). Au sens 3 a, empr. au lat. sc. polygamia (1735, Linné, Systema naturae [non paginé]). Fréq. abs. littér. : 53.
DÉR.
Polygamique, adj.[Corresp. à supra A] Relatif à la polygamie; qui est fondé sur la polygamie. Alliance, société polygamique. Situations domestiques si variées dans lesquelles (...) famille polygamique ou monogamique, avec ou sans divorce (Arts et litt.,1935, p. 64-11).[pɔligamik]. 1resattest. a) 1778 bot. (Lamarck, Flore fr., I, discours préliminaire, XLIV ds Fonds Barbier); b) 1832 sociol. (Raymond); de polygamie, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun

polygamie \po.li.ɡa.mi\ féminin

  1. Relation conjugale où une personne est mariée à plusieurs autres à la fois.
    • La polygamie est défendue dans le christianisme. — (Dictionnaire de l’Académie françoise, tome 2, 1786)
    • Dans nos pays, la polygamie est un crime puni par les lois. — (Dictionnaire de l’Académie françoise, tome 2, 1786)
    • Son provincial, il va le cuisiner aux petits oignons : en le faisant poursuivre par des médecins complètement givrés, armés de clystère, en répandant le bruit qu’il est criblé de dettes, en l’accusant de polygamie, avec comparution devant un faux juge, etc. — (Mathieu Perez, Monsieur de Pourceaugnac (Les masqués et l’emplumé), Le Canard Enchaîné, 21 juin 2017, page 7)
    • Un fonctionnaire est marié à l’État et toute polygamie est interdite. — (Guillaume Le Blanc, La femme aux chats, Seuil, 2014, page 14.)
  2. (Par extension) Polygynie, forme la plus répandue chez les humains de la polygamie.
    • Il me déconcerta en me déclarant à brûle-pourpoint : « Il faut rendre libre la polygamie; ainsi une immense quantité de femmes, non mariées aujourd'hui, pourront l'être et connaîtront les joies de la maternité. » — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  3. (Botanique) (Désuet) Classe du système de Linné, qui renferme les plantes qui portent des fleurs staminées ou pistillées, ou stamino-pistillées sur un ou plusieurs individus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POLYGAMIE (po-li-ga-mie) s. f.
  • 1État du polygame. [Selon Jurieu] la polygamie directe et formelle doit être d'avoir deux femmes ensemble, avec lesquelles on vit conjugalement ; la polygamie indirecte doit être, après le divorce, d'avoir une femme, vraie femme, sur laquelle on ait le droit conjugal, et une autre qu'on ait quittée, et sur laquelle il ne reste plus aucun droit, Bossuet, 4e avert. 9. La polygamie était permise en Égypte, excepté aux prêtres, qui ne pouvaient épouser qu'une femme, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 166. Quelques raisons particulières à Valentinien lui firent permettre la polygamie dans l'empire ; cette loi, violente pour nos climats, fut ôtée par Théodose, Arcadius et Honorius, Montesquieu, Esp. XVI, 2. Cowper, chancelier d'Angleterre, du temps de Charles II, épousa secrètement une seconde femme, avec le consentement de la première ; il fit un petit livre en faveur de la polygamie, Voltaire, Mœurs, 130. La polygamie, qui, selon Tacite, avait pour motif chez les Germains plutôt l'ostentation de l'opulence que l'avidité des plaisirs, se conserva longtemps dans le royaume des Francs, Naudet, Inst. Mém. inscr. et belles-lett. t. VIII, p. 492.

    Chez nous, la polygamie est un crime puni par la loi. La polygamie est un cas, est un cas pendable, Molière, Pourceaugn. II, 13.

  • 2 Terme de droit canon. État d'un homme qui s'est marié plusieurs fois, qui a eu successivement plusieurs femmes.
  • 3 Terme de zoologie. Se dit aussi par rapport aux animaux.
  • 4 Terme de botanique. Nom donné dans le système de Linné à une classe renfermant les plantes qui ont sur un même pied des fleurs hermaphrodites et des fleurs mâles ou femelles.

HISTORIQUE

XVIe s. Faudroit que missiez en nature la polygamie et la pluralité de noces entre nous, Cholières, Contes, t. I, Matin. 9, p. 256, dans POUGENS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POLYGAMIE, (Théolog. & Critiq. sacrée.) la plupart des théologiens & des commentateurs de l’Ecriture, prétendent que Lamech fut le premier qui donna l’exemple de la polygamie, parce que Moïse, Gen. c. iv. V. 3. 4. raconte que Lamech prit deux femmes, l’une nommée Adha, l’autre Tsilla ; & qu’il ne dit la même chose d’aucun autre homme avant le déluge, ce qui forme, ajoutent les Théologiens, une preuve assez vraissemblable que Lamech enfreignit le premier la loi de la monogamie ; cependant on peut répondre que dans une histoire aussi peu circonstanciée que l’est celle de la Genese ; il n’est pas raisonnable de conclure de ce qu’une action est la seule dans son espece dont il soit fait mention, qu’elle soit la seule, ou la premiere de son espece qui ait été faite. Par exemple, Moïse dit d’Isaac, l’enfant crut, & fut sevré. La même chose n’est dite d’aucun autre, & cependant personne ne s’imagine qu’Isaac ait été le premier enfant qu’on ait sevré. Pour ne pas sortir du sujet de la polygamie, personne ne doute qu’elle ne fut d’un usage assez fréquent parmi les Juifs dès les premiers tems ; & quoique la famille d’Abraham, & en particulier de la postérité de Jacob jusqu’au tems des rois, nous ait été conservée dans les livres de Moïse, de Josué, des Juges, de Ruth & de Samuel, d’une maniere sans comparaison plus détaillée que ne l’est celle du genre humain dans les premiers chapitres de la Genese, Elkana, pere de Samuel, est l’unique dans ce période de tems, dont il soit dit qu’il ait eu deux femmes. Si Moïse eût eu dessein de désigner Lamech sur le pié de novateur, il est probable qu’il eût ajouté à ce qu’il dit de ce bigame, quelque expression propre à faire connoître son dessein ; mais au contraire il s’exprime dans des termes aussi simples qu’il l’avoit fait quelques versets plus haut, en parlant des oblations de Caïn & d’Abel.

Quoi qu’il en soit, le discours que Lamech tint à ses deux femmes, en les apostrophant par ces paroles : Femmes de Lamech entendez ma voix, j’ai tué un homme pour ma blessure, & un jeune homme pour ma meurtrissure ; & Caïn sera vengé sept fois, & Lamech soixante & dix fois. Ce discours, dis-je, est une énigme beaucoup plus difficile à expliquer que la polygamie de l’époux d’Agha & de Tsilla. Cependant je ne puis taire à cette occasion, l’explication qu’en a donnée M. Shuckford dans son histoire sacrée & profane, tome I.

Les descendans de Cain, dit ce judicieux historien, craignirent pendant quelque tems que le reste de la famille d’Adam n’entreprît de se venger sur eux de la mort d’Abel. On croit que ce fut pour cette raison que Caïn bâtit une ville, afin que ses enfans demeurant près les uns des autres, fussent mieux en état de se réunir pour leur commune défense. Lamech tâcha de bannir leurs craintes ; c’est pourquoi ayant assemblé sa famille, il parla à-peu-près de cette maniere. « Pourquoi troublerions nous la tranquillité de notre vie par des défiances mal fondées ; quel mal avons-nous fait pour que nous soyons toujours dans la crainte ? Nous n’avons tué personne, nous n’avons pas fait la moindre injure à nos freres de l’autre famille, & certainement la raison doit leur apprendre qu’ils ne peuvent avoir aucun droit de nous nuire. Il est vrai que Caïn, un de nos ancêtres, tua Abel son frere. Mais Dieu a bien voulu pardonner ce crime jusqu’à menacer de punir sept fois au double, quiconque oseroit tuer Caïn. S’il est ainsi, ceux qui auroient la hardiesse de tuer quelqu’un de nous, devroient s’attendre à une punition beaucoup plus rigoureuse encore ; si Caïn est vengé sept fois, Lamech, ou qui que ce soit de son innocente famile, sera vengé soixante & dix-sept fois ». J’ai tué un homme, doit donc être traduit d’une maniere interrogative, ai-je tué un homme ? c. à. d. je n’ai pas tué un homme, ni un jeune homme, pour que je doive recevoir du mal, ou être puni. Le targum d’Onkelos jussifie cette explication du passage ; car elle le rend ainsi : « Je n’ai pas tué un homme, pour que le crime m’en soit imputé ; ni un jeune homme, pour que ma postérité doive être retranchée par cette raison. ».

Un anonyme a donné une autre explication fort ingénieuse du même passage de la Genese, c. iv. V. 2.3. Il soupçonne qu’il pourroit bien y avoir quelque légere faute de copiste, & il croit être parvenu à découvrir la véritable maniere en laquelle Moise a écrit. La simple inspection des caracteres hébreux suffit, dit-il, pour se convaincre de la ressemblance qu’il y a entre les mots הרותו, & הרגתו ; le premier qui signifie j’ai tué, se trouve aujourd’hui dans le texte, & y cause beaucoup d’embarras ; le second qui lui ressemble fort, & qui signifie j’ai engendré, formeroit un sens aisé & très-intelligible. Cette maniere de traduire, qui porte avec elle l’explication du passage, satisfait à toutes les regles qu’on s’est prescrites, & a outre cela divers avantages.

I. La liaison entre la premiere & la seconde partie du discours de Lamech, est sensible. Il a un fils propre à le défendre & à le venger ; ainsi il a lieu de s’attendre que si quelqu’un ose attenter à sa vie, sa mort ne demeurera point impunie. Peut-être Lamech s’imaginoit-il que Tubalcain étoit celui que la providence avoit destiné à être le vengeur de Caïn ; & personne en effet, ne semble avoir été plus propre a être le vengeur des torts & le réparateur des offenses, que celui qui avoit inventé les instrumens d’airain & de fer, dont on fait un si grand usage dans la guerre, & qui selon le témoignage de Josephe, étoit lui-même un grand guerrier. Josephe, antiq. l. I. c. v. Or Tubalcain ayant des relations bien plus proches avec Lamech qu’avec Caïn, puisque l’un étoit son pere, & l’autre seulement son cinquieme aïeul, il étoit naturel de penser qu’il prendroit les intérêts de l’un encore plus à cœur que ceux de l’autre, & qu’il vengeroit sa mort bien plus séverement. II. Si la confiance de Lamech a été fondée sur la bravoure de son fils, & non pas sur la sienne propre, elle a dû être de la même espece que celle de Caïn, qui ne s’attendoit pas à se venger soi même, mais a être vengé par un autre. III. On conserve l’affirmation. IV. Le sujet est intéressant, glorieux pour Lamech, & digne de toute l’emphase avec laquelle il parle ; surtout si l’on se transporte dans ces tems reculés, où l’usage fréquent des arts les plus utiles ne les ayant point encore avilis, on sentoit tout le prix de l’invention. La gloire de son fils est d’ailleurs une gloire domestique, dont il est naturel qu’il se félicite au milieu de sa famille. V. En suivant cette interprétation, le discours de Lamech roule sur le sujet dont Moïse parle immédiatement avant de le rapporter. Ainsi l’on voit pourquoi, & à quelle occasion il le fait. Chauffepié, diction. hist. & crit. (D. J.)

Polygamie, s. f. (Théolog.) mariage d’un seul homme avec plusieurs femmes.

Ce mot est composé du Grec πολὺς, plusieurs, & γάμος, mariage.

On distingue deux sortes de polygamie ; l’une simultanée & l’autre successive. La polygamie simultanée est lorsqu’un homme a tout à la fois plusieurs femmes. La polygamie successive est lorsqu’un homme épouse plusieurs femmes l’une après l’autre, après la mort de la premiere, de la seconde, &c. ou qu’il convole à des secondes, troisiemes, quatriemes noces. Voyez Mariage.

La pluralité des hommes pour une seule femme est quelque chose de mauvais en soi ; elle est contraire par elle-même à la fin principale du mariage, qui est la génération des enfans : aussi voit-on par l’histoire qu’il a toujours été défendu aux femmes d’avoir plusieurs maris. Il faut raisonner tout autrement de la polygamie simultanée par rapport aux hommes ; par elle-même elle n’est point opposée au droit naturel, ni à la premiere fin du mariage.

Cette espece de polygamie étoit tolérée parmi les Hébreux, & autorisée par l’exemple des patriarches. On ne la voit établie par aucune loi, & l’Ecriture qui nous donne le nom du premier bigame (Lamech) & de ses deux femmes, semble insinuer que son action ne fut pas approuvée des gens de bien, & qu’il en craignoit les suites.

Les Rabbins soutiennent que la polygamie étoit en usage des le commencement du monde, & qu’avant le déluge chaque homme avoit deux femmes. Tertulien croit au contraire que ce fut Lamech, qu’il appelle un homme maudit, qui pervertit le premier l’ordre établi de Dieu. Le pape Nicolas I. accuse Lamech d’adultere à cause de sa polygamie ; & le pape Innocent III. cap. gaudemus extra de divortio, soutient qu’il n’a jamais été permis d’avoir plusieurs femmes à la fois, sans une permission & une révélation particuliere de Dieu.

C’est par cette raison qu’on justifie la polygamie des patriarches. On croit que Dieu la leur permit, ou du moins qu’il la toléra pour des vûes supérieures. S. Augustin ne la condamna qu’autant qu’elle est interdite dans la loi nouvelle par des lois positives. « La polygamie, dit ce pere, lib. II. cont. Faust. c. xlvij. n’étoit pas un crime lorsqu’elle étoit en usage. Si elle est aujourd’hui criminelle, c’est que l’usage en est aboli. Il y a différentes sortes de péchés, continue-t-il ; il y en a contre la nature, il y en a contre les usages & coutumes, & il y en a contre les lois. Cela posé, quel crime peut-on faire au S. homme Jacob d’avoir eu plusieurs femmes ? Si vous consultez la nature, il s’est servi de ces femmes pour avoir des enfans, & non pour contenter sa passion. Si vous avez égard à la coutume, la coutume autorisoit la polygamie. Si vous écoutez la loi, nulle loi ne lui défendoit la pluralité des femmes. Pourquoi donc la polygamie est-elle aujourd’hui un péché ? c’est qu’elle est contraire à la loi & à la coutume ».

Les lois de Moïse supposent manifestement cet usage, & ne le condamnent point. Les Rabbins permettent au roi jusqu’à dix-huit femmes, à l’exemple de Roboam roi de Juda qui en avoit autant ; & ils permettent aux Israélites d’en épouser autant qu’ils en peuvent nourrir. Toutefois les exemples de polygamie parmi les particuliers, n’étoient pas trop communs, les plus sages en voyoient trop les inconvéniens. Mais au lieu de femmes on prenoit des concubines, c’est-à-dire des femmes d’un second rang, ce qui n’étoit pas sujet aux mêmes désordres. On met cette différence entre une femme & une concubine, selon les Rabbins, qu’une femme étoit épousée par contrat, & qu’on lui donnoit sa dot ; au lieu que les autres se prenoient sans contrat, qu’elles demeuroient dans la soumission & la dépendance de la mere de famille, comme Agar envers Sara, & que les enfans des concubines n’héritoient pas des biens fonds, mais d’un présent que leur faisoit leur pere.

Jésus-Christ a rétabli le mariage dans son premier & légitime état, en révoquant la permission qui toléroit la polygamie & le divorce. Il ne permet aux Chrétiens qu’une seule femme, selon ces paroles de de la Genese : Dieu créa au commencement l’homme mâle & femelle ; l’homme s’attachera à sa femme, & ils ne feront ensemble qu’une seule chair.

La polygamie n’est plus permise à-présent aux Juifs, ni en Orient, ni en Occident. Les empereurs Théodose, Arcade & Honorius, la leur défendirent par leurs rescrits de l’an 393. Les Mahométans qui ne se refusent pas cette liberté, ne l’accordent point aux Juifs dans leur empire. Les Samaritains fort attachés aux lois de Moïse, n’épousent qu’une seule femme, & font un crime aux Juifs de leur polygamie secrete en Orient.

Un auteur nommé Lyserus, natif de Saxe, & déguisé sous le nom de Theophilus Aletheus, donna sur la fin du siecle dernier, un gros ouvrage où il prétendoit prouver que la polygamie étoit non seulement permise, mais nécessaire, & qui fut imprimé à Lunden en Scanie, vers 1683. On peut voir dans les nouvelles de la république des lettres de Bayle, ann. 1685, mois d’Avril, l’extrait qu’il a donné de cet ouvrage extravagant, que quelques auteurs, & entre autres Brusmannus, ministre de Copenhague, ont pris la peine de refuter sérieusement. Le livre de ce dernier est intitulé : Monogamia triumphatrix, par opposition au titre de Polygamia triumphatrix, que porte celui de Lyserus.

Les Calvinistes & les Luthériens sont extrèmement opposés sur le fait de la polygamie, les premiers soutenant qu’elle est contraire à la loi naturelle, & taxant en conséquence d’adultere tous les anciens patriarches qui ont eu en même tems plusieurs femmes. Luther au contraire prétendoit que la polygamie étoit permise de droit naturel, & même qu’elle n’avoit pas été abolie par l’Evangile ; puisque par une consultation signée de lui, de Mélancthon, de Bucer & de plusieurs autres docteurs de son parti, & qu’on peut voir dans l’histoire des variations de M. Bossuet, il permit en 1539, à Philippe lantgrave de Hesse, d’épouser une seconde femme du vivant de sa premiere.

La polygamie successive est autorisée par les lois civiles, & tolérée dans l’Eglise, quoiqu’avec assez de répugnance, les conciles & les peres ayant souvent témoigné qu’ils ne louoient pas les secondes noces, & les canons ne recevant pas dans les ordres sacrés les bigames, à moins qu’ils n’ayent dispense. On lit dans Athénagore, que les secondes noces sont un adultere honorable, adulterium decorum ; & dans S. Basile, qu’elles sont une fornication mitigée, castigatam fornicationem, expressions trop fortes. Les Montanistes & les Novatiens condamnoient aussi les secondes noces ; mais l’Eglise sans en faire l’éloge, ni les conseiller, ne les a jamais blâmées. Je déclare hautement, dit S. Jerôme, epist. xxx. ad Pammach. qu’on ne condamne pas dans l’Eglise ceux qui se marient deux, trois, quatre, cinq & six fois, & même davantage ; mais si on ne proscrit pas cette répétition, on ne la loue pas. Calmet, dictionn. de la bibl. t. III. page 244.

Polygamie, (Jurisprud.) est le mariage d’un homme avec plusieurs femmes, ou d’une femme avec plusieurs hommes ; ainsi la polygamie comprend la bigamie, qui est lorsqu’un homme a deux femmes, ou une femme deux maris.

Le mariage, qui est d’institution divine, ne doit être que d’un homme & d’une femme seulement ; masculum & fæminam creavit eos, dit l’Ecriture : & ailleurs il est dit, & erunt duo in carne unâ.

Cette loi si sainte fut bientôt violée par Lamech, lequel fut le premier qui eut plusieurs femmes. Son crime parut plus grand aux yeux de Dieu que le fratricide même, puisque l’Ecriture dit que le crime de Lamech seroit puni jusqu’à la 77 génération, au-lieu que pour le meurtre d’Abel il est dit seulement qu’il sera vengé jusqu’à la septieme. Cependant la polygamie continua d’être pratiquée, les patriarches même de l’ancien Testament ne s’en abstinrent pas.

La pluralité des femmes fut pareillement en usage chez les Perses, chez les Athéniens, les Parthes, les Thraces ; on peut même dire qu’elle l’a été presque par tout le monde, & elle l’est encore chez plusieurs nations.

Elle étoit ainsi tolérée chez les Juifs à cause de la dureté de leur cœur ; mais elle fut hautement reprouvée par J. C.

Les Romains, séveres dans leurs mœurs, ne pratiquoient point d’abord la polygamie, mais elle étoit commune parmi les nations de l’orient. Les empereurs Théodose, Honorius & Arcadius la défendirent par une loi expresse l’an 393.

L’empereur Valentinien I. fit un édit par lequel il permit à tous les sujets de l’empire d’épouser plusieurs femmes. On ne remarque point dans l’histoire ecclésiastique que les évêques se soient recriés contre cette loi en faveur de la polygamie ; mais elle ne fut pas observée.

Saint Germain, évêque d’Auxerre, excommunia Cherebert fils de Lothaire, pour avoir épousé en même tems deux femmes, & même qui étoient sœurs ; il ne voulut pourtant pas les quitter, mais celle qu’il avoit épousée en second lieu mourut peu de tems après.

Charlemagne ordonna que celui qui épouseroit une seconde femme du vivant de la premiere, seroit puni comme adultere.

Athalaric roi des Goths & des Romains, fit aussi un édit contre la polygamie.

Il y a chez les Russiens un canon de Jean, leur métropolitain, qui est honoré chez eux comme un prophete, par lequel celui qui quitteroit une femme, pour en épouser une autre, doit être retranché de la communion.

Mais le divorce est encore un autre abus différent de la polygamie, le divorce consistant à répudier une femme pour en prendre un autre ; au lieu que la polygamie consiste à avoir plusieurs maris ou plusieurs femmes à-la-fois.

Nous ne parlons point ici de la communauté des femmes, qui est un excès que toutes les nations policées ont eu en horreur.

Pour ce qui est de la pluralité des maris pour une même femme, il y en a bien moins d’exemples que de la pluralité des femmes.

Lelius Cinna, tribun du peuple, avoua qu’il avoit eu ordre de César de publier une loi portant permission aux femmes de prendre autant de maris qu’elles voudroient : son objet étoit la procréation des enfans ; mais cette loi n’eut pas lieu.

Innocent III. dans le canon gaudemus, dit que cette coutume étoit usitée chez les Payens.

En Lithuanie, les femmes, outre leurs maris, avoient plusieurs concubins.

En Angleterre, les femmes, au rapport de César, avoient jusqu’à dix ou douze maris.

Parmi nous, la peine de la polygamie est le bannissement ou les galeres, selon les circonstances.

Les auteurs qui ont traité de la polygamie sont Tertulien, Estius, Bellarmin, Tostat, Gerson, Didier, &c. Voyez Bigamie, Mariage. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « polygamie »

Emprunté au grec ancien πολυγαμία, polugamia (« polygamie »), dérivé de πολύγαμος, polúgamos (« polygame »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Polygame ; grec, πολυγαμία.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien πολυγαμία, polugamia (« polygamie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « polygamie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
polygamie poligami

Citations contenant le mot « polygamie »

  • Les députés guinéens se sont prononcés jeudi dernier en faveur d'une modification de la loi qui inscrit la monogamie comme règle par défaut dans le Code civil. La polygamie, dans ce pays à dominante musulmane, reste toutefois possible. France 24, La monogamie devient la règle en Guinée, sauf "accord explicite"
  • Souvent femme varie et c'est là une de ses grandes qualités. Cela évite à l'homme d'avoir recours à la polygamie. Tant que vous aurez une femme, vous serez sûrs d'avoir tout un harem. De Gilbert Keith Chesterton
  • La polygamie, déjà autorisée en Syrie avant la guerre, augmente depuis plusieurs années. La raison: elle permet notamment aux veuves d’être protégées, dans un pays qui compte de moins en moins d’hommes. Franceinfo, En Syrie, la guerre favorise la polygamie
  • Chez les musulmans de la Volga, le mariage est une institution en mutation. Encore embryonnaire, le regain de la pratique de la polygamie alimente les débats à Kazan, la capitale de cette république musulmane traditionnellement monogame Courrier international, Au Tatarstan, la polygamie n’est plus une curiosité
  • La polygamie reste encore relativement présente à travers le monde. Elle est légale dans différents pays d’Afrique et du Moyen-Orient. C’est également le cas en Inde, au Bangladesh, en Birmanie, en Malaisie et en Indonésie. RMC, Monogamie, polygamie et polyandrie
  • Selon cette conception religieuse de la polygamie, le mari peut épouser jusqu'à quatre femmes. Mohamed Aly Soumah en a trois. Lui tient une boutique alimentaire, elles vendent sur le marché. Son foyer, il n'y voit que des avantages. TV5MONDE, Guinée : faut-il mettre la polygamie hors la loi ?
  • Longtemps ultra marginale et décriée, la polygamie est aujourd’hui (un peu) mieux acceptée aux États-Unis. En décembre 2013, elle a même été dépénalisée dans l’Utah, l’État de Salt Lake City, le temple du mormonisme. Un pas vers sa légalisation ?  Madame Figaro, La polygamie, de plus en plus populaire aux États-Unis - Madame Figaro
  • La section «croyances» de l’église sur leur site Web – qui a maintenant été supprimée – dit qu’elle est contre «les couples non mariés vivant ensemble, l’homosexualité, la bestialité, la polygamie, etc.», a rapporté Heavy. News 24, Trump fait la promotion du Dr Stella Immanuel - un médecin et prédicateur homophobe qui utilise `` l'ADN extraterrestre '' comme remède - News 24
  • Le droit internationnal privé français à l’épreuve de la polygamie. Village de la Justice, Le droit internationnal privé français à l'épreuve de la polygamie. Par Sosso Gnakpaou.
  • Comme dans beaucoup de pays africains, la polygamie est une pratique commune au Kénya. Jeudi, c'est surtout l'abandon de la clause imposant le consentement de la première épouse qui a déclenché la colère des élues. Le Monde.fr, Le Kenya légalise la polygamie, imposée ou non
  • Pour rappel, la polygamie est interdite en France par le Code Napoléon, depuis 1804. tendanceouest.com, Condé-sur-Sarthe. Les coépouses de détenus polygames au parloir de la prison
  • La polygamie est entièrement légale en France : il suffit d’être doué pour le mensonge. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • La polygamie n'est pas l'expression d'un amour extrême, mais d'un mépris excessif des femmes. De Théodore Jouffroy / Le cahier vert
  • Parmi les formes d’union au Gabon, existe en bonne place la très controversée polygamie. Après avoir recueillie le mois dernier le point de vue des femmes sur la polygamie, la rédaction d’Info241 a tendu cette fois ses micros aux hommes pour ce dernier numéro de la saison. Ils nous livrent leur sentiment sur cette forme d’union issue de nos coutumes qui ne fait pourtant plus l’unanimité de nos jours. Info241.com, #Ckilsenpensent : le point de vue des hommes sur la polygamie au Gabon - Info241.com
  • Avoir une coépouse suffit-il pour se donner la mort? Une véritable question qui reste en suspens, surtout en considérant le parcours effectué par la victime dans son foyer. Après 6 enfants, la réflexion aurait été autre qu’un suicide. Il y a certainement plusieurs manières de s’opposer et de ne pas vivre les effets nocifs de la polygamie. Bénin Web TV, Bénin: une femme se suicide pour s'opposer à la polygamie - Bénin Web TV
  • Pour le retraité Daourechi, comme pour la plupart des hommes de son âge (70 ans), la polygamie fut longtemps une évidence. À peine un an après un coup de foudre et un premier mariage à 25 ans, il a cédé aux pressions de sa famille pour épouser une jeune fille de son village natal. Il prendra finalement une troisième épouse à 40 ans et fera des allers-retours entre les trois foyers avant de privilégier le deuxième. La Croix, « S’aimer à Mayotte » : parlez-moi d’amour
  • Robert Mendy vit avec ses trois femmes à Grand-Yoff. Ce catholique et pratiquant a même en Guinée-Bissau une quatrième épouse. Pourtant, dans la religion chrétienne, la conception du mariage concerne un homme et une femme pour toute la vie. Sujet tabou dans le Christianisme, la polygamie y est pourtant bel et bien une réalité. Chez les manjaques par exemple, un homme peut épouser plusieurs femmes, selon la tradition. Societe, [Enquête] Polygamie chez les Chrétiens : Au nom de la tradition !
  • Le Mali est un pays laïc, fortement dominé par la foi musulmane. L’Islam autorise les hommes à épouser plusieurs femmes. Le temps est loin où les hommes se mariaient à plusieurs femmes, pour constituer de grandes familles  où il faisait bon vivre, dans l’entente. Ce climat familial serein  traverse des moments difficiles et les femmes ont une peur bleue de la polygamie. , Polygamie: Les femmes de plus en plus réfractaires - Bamada.net
  • Que pensez-vous du point de vue selon lequel l’acceptation de la polygamie par le couple peut être le modus vivendi dans la situation où la loi et les coutumes l’autorisent ? La polygamie peut être une solution. Mais pour moi c’est la dernière, car c’est très dur de partager l’homme qu’on aime. Ça arrange l’homme, mais pas la femme. , Mame Famew Camara, auteure de «Une femme roc» : «La polygamie arrange l’homme, mais pas la femme» | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • EXCLUSIF - Prosélytisme, polygamie: l’Intérieur s’oppose à la naturalisation pour «indignité» ou «défaut d’assimilation». Le Figaro.fr, Les demandes de nationalité française sont rarement refusées
  • Polyamour versus polygamie © Damien Glez JeuneAfrique.com, [Chronique] Polyamour, polygamie : même combat ? – Jeune Afrique
  • Arrêtons-nous un instant sur l’exemple de Jules Ferry. On le dit raciste en raison de sa volonté colonisatrice. Mais qu’est-ce que le racisme ? Le fait de river les individus à leur appartenance. Jules Ferry, à l’inverse, pense en termes de progrès : il considère que les inégalités sont temporaires et qu’il n’y a qu’une seule humanité. Il veut englober toutes les communautés humaines dans la catholicité des Lumières. On est en droit de juger ces propos condescendants ou de penser qu’ils dissimulent sous des intentions généreuses l’exploitation des indigènes ou le pillage des matières premières mais, les taxer de raciste en affirmant que toutes les cultures se valent nous empêcherait de condamner fermement — et partout — l’excision, la polygamie ou les mariages forcés. Valeurs actuelles, “Touche pas à mon histoire !” : Signez l'appel d'Alain Finkielkraut | Valeurs actuelles
  • En mars dernier, la sénatrice républicaine Deidre M. Henderson, avait déposé un projet de loi visant à la décriminaliser. La loi est entrée en vigueur ce mardi, après avoir été approuvée par les sénateurs américains. Dorénavant, un homme marié peut avoir plusieurs femmes sans craindre des poursuites judiciaires. La polygamie est désormais considérée comme une infraction, passible d’une amende de 750 dollars et de travaux d’intérêt général. , Etats-Unis : La polygamie n’est plus un délit dans l’Utah
  • Gary Herbert, le gouverneur de l'Utah, avait signé la loi classant la polygamie parmi les contraventions en mars; elle est entrée en vigueur le 12 mai. L'infraction est maintenant punie d'une amende de 750 dollars et de travaux d'intérêt général, contre une peine pouvant aller jusqu'à quinze ans d'emprisonnement auparavant. Slate.fr, Dans l'Utah, la polygamie n'est plus un délit, mais une simple contravention | Slate.fr
  • L’économiste Sylvie Lambert montre, dans une tribune au « Monde », comment la dépendance économique des femmes augmente à la fois la polygamie et la fécondité au Sénégal Le Monde.fr, « Au Sénégal, le mariage est souvent pour les femmes le seul moyen d’accès à des ressources économiques »
  • Le texte, qui doit être soumis à l’approbation de tous les sénateurs, modifie une loi de 2017 faisant de la polygamie un « crime » passible de cinq ans de prison, voire quinze ans si elle est assortie de violences, d’abus ou de fraude. Le projet de loi ne remet pas en cause les dispositions relatives aux abus ou autres crimes, mais relègue la polygamie entre adultes consentants au rang de simple « infraction » passible de 750 dollars d’amende. , Etats-Unis : Un projet de loi veut décriminaliser la polygamie dans l’Utah
  • Je ne pouvais pas m’imaginer dans une polygamie. Partager mon mari avec une autre femme. Partager son amour, ses sourires, ses blagues avec une femme autre que moi. Je ne pouvais pas l’imaginer en la tenant près d’elle et en lui chuchotant des mots d’amour à l’oreille. C’était inacceptable. Un scandale. Après tout, j’ai été pour lui une épouse, amante, mère, médecin, femme de ménage. J’ai élevé ses 3 beaux enfants. Comment peut-il m’insulter en épousant une autre femme comme si je n’étais pas assez bien! Pas assez jolie; Pas assez jeune ! , Le témoignage du jour: " J'avais interdit à mon mari de prendre une seconde épouse...Aujourd'hui, je suis deuxième femme " –
  • Les déclarations du député divise l'opinion au Nigeria, certains soutenant et d'autres critiquant la polygamie. BBC News Afrique, Polygamie : au Nigéria, un député s'est rendu au parlement ses quatre épouses - BBC News Afrique
  • Selon la loi française, la polygamie signifie contracter un second mariage sans avoir mis fin à une première union. Malgré l'absence de politique publique pour encadrer véritablement cette question, le Code civil l'interdit dans son article 147, qui dispose que “l'on ne peut contracter un second mariage avant la dissolution du premier”. Capital.fr, Polygamie : définition et législation - Capital.fr
  • Selon un journal zambien, le roi Mswati III aurait décidé de régler à sa façon la supériorité numérique des femmes sur les hommes en favorisant la polygamie. Le Monde.fr, Une infox sur la polygamie suscite la colère du royaume d’Eswatini
  • Sur le groupe ivoirien Débat Politique, rassemblant plus de 600.000 internautes, il a recueilli plus de 170 partages depuis sa publication le 16 septembre, et suscité des commentaires enthousiastes d’internautes qui se félicitent du fait que des femmes encouragent la polygamie jusqu’à quatre épouses, le nombre maximum permis par le Coran.  Factuel, Non, ces femmes ne militent pas pour que leur maris aient quatre épouses | Factuel
  • L'islam autorise les hommes à avoir jusqu'à quatre épouses, à condition que chacune d'elles soit traitée de manière équitable. La pratique est néanmoins limitée dans la plupart des pays musulmans --la Tunisie a été le premier pays arabe à bannir la polygamie, dès 1956. Challenges, Au Koweït, le casse-tête familial des polygames au temps du confinement - Challenges
  • Parmi les stéréotypes les plus partagés au sujet des mormons figure leur acceptation de la polygamie. Qu’en est-il ? Reforme.net, Les mormons sont-ils polygames ? - Reforme.net
  • Polyamour pour certains, polygamie pour d’autres, plus les relations amoureuses se multiplient, et plus les dénominatifs pour les qualifier se diversifient. Qui sont ces personnes qui revendiquent le droit d’aimer (platoniquement ou charnellement) plusieurs êtres à la fois ? Découvrez le visage des célébrités qui en font partie et qui ne croient pas du tout en la monogamie ! Marie France, magazine féminin, Ces célébrités qui ne croient pas en la monogamie
  • Pourtant, selon la réglementation, la polygamie est passible d’une amende allant de 50 à 100 fois le salaire minimum. L’équivalent de 11 à 22 millions de soums (soit de 74 000 à 148 000 euros), ou d’une peine de prison de trois ans. En 2017, le président Chavkat Mirzioïev avait interdit aux imams de célébrer le nikokh, une sorte de rite de mariage selon les lois de la charia, pour les couples non enregistrés au bureau de l’état civil. Novastan, Malgré l'interdiction, la polygamie toujours très répandue en Ouzbékistan
  • Quand certains détenus parviennent à vivre leur polygamie... en prison. A la maison centrale de Condé-sur-Sarthe, en mars 2019, Mickael C., un détenu radicalisé, et sa compagne, s'en prenaient à deux surveillants pénitentiaires avec un couteau en céramique. Cinq détenus, dont l'auteur de l'attaque, ont depuis été mis en examen dans cette enquête, toujours en cours. Les déclarations de leurs compagnes montrent que deux d'entre eux recevaient la visite de leurs épouses - au pluriel -, au sein même de l'établissement pénitentiaire.  Europe 1, Attentat de Condé-sur-Sarthe : quand des détenus vivaient leur polygamie en prison
  • La polygamie permet une plus grande diversité génétique chez les animaux. Pourtant, petit à petit, la monogamie s'est installée chez certaines espèces. Celle-ci serait déterminée par des gènes, qui codent pour deux hormones : l'ocytocine chez les femelles et la vasopressine chez les mâles, responsables de l'attachement à son partenaire. Science-et-vie.com, Vidéo : La monogamie est-elle inscrite dans nos gènes ? - Science & Vie
  • La polygamie est un terme générique pour désigner deux pratiques distinctes : la polygynie, d’une part, c’est-à-dire l’union d’un homme avec plusieurs femmes, et la polyandrie, d’autre part, à savoir l’union d’une femme avec plusieurs hommes. Si le terme de « polygamie » s’est imposé dans le langage courant pour désigner une pratique de vie commune entre un homme et plusieurs femmes, c’est parce que la polyandrie a presque totalement disparu et n’est légale dans aucun pays du monde. , Évolutions de la polygamie sur le continent africain – Areion24.news
  • Ricardo, lui, s’en amuse pour MMA Fighting: "Avoir deux femmes est plus facile que d’en avoir une". Il affirme aussi que l’adultère serait en net recul si plus de gens se convertissaient à la polygamie mais qu’il n’a pas choisi de vivre comme cela pour cette raison. Il ne veut ni d’une troisième femme ni d’un second mari. C’est le deal passé entre eux, et sans sexisme derrière selon le combattant: "Elles ne m’appartiennent pas, comme je ne leur appartiens pas. (...) Si elles décidaient d’aimer quelqu’un d’autre, elles sont libres de vivre leur vie." Elles ont choisi la voie de la polygamie. Qui leur sert aussi à attirer la lumière malgré des carrières loin des sommets. "Ils combattent toujours à Rio, Sao Paulo ou ailleurs, dans différentes promotions, car ils se sont fait connaître sur le circuit régional grâce à leur histoire, confirme Guilherme Cruz. S’il n’y avait pas cette union inhabituelle reprise par les médias, ils seraient comme d’autres combattants de leur niveau et n’auraient pas toutes ces opportunités." RMC SPORT, Jamais deux sans trois dans la cage: l’histoire extraordinaire du trio polygame du MMA
  • La polygamie peut être une "injustice envers les femmes et les enfants", selon Cheikh Ahmed al-Tayeb, le grand imam de l'Université al-Azhar, la plus haute institution islamique d'Égypte. BBC News Afrique, La polygamie, une "injustice envers les femmes" - BBC News Afrique
  • Malgré ces précautions, sa plume réaliste lui vaut des critiques de la part de personnes concernées. On lui reproche de caricaturer et de donner une mauvaise image de la polygamie. Face à ces attaques, Dali nuance : « Dans certaines familles cela se passe très bien et les mères sont très proches. La maltraitance a lieu dans tous les milieux, pas seulement les familles polygames. » En France, la polygamie est interdite par la loi. Depuis 1993, l’Etat ne délivre d’ailleurs plus de titre de séjour aux étrangers polygames. TV5MONDE, Dali Misha Touré : "J’ai grandi entourée de familles polygames et j’avais très envie d’en parler"
  • A l’image de ce trio, 35,2 % des ménages sénégalais se déclaraient polygames en 2013, d’après l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, contre 38,1 % en 2002. La pratique recule globalement, mais se répand dans les milieux intellectuels. Ainsi, près d’un quart des femmes ayant un diplôme universitaire acceptent de devenir deuxième, troisième ou quatrième épouse, d’après le dernier recensement démographique paru en 2013. Une tendance qui va à rebours d’une idée reçue : la polygamie n’est plus réservée aux milieux populaires et ruraux. Le Monde.fr, Au Sénégal, la polygamie ne rebute plus les femmes instruites
  • Au Sénégal, la polygamie recule à l’échelle globale, si l’on en croit les chiffres officiels. Le pays comptait 35,2 % de ménages polygames en 2013, d’après l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, contre 38,1 % en 2002. Mais la pratique gagne du terrain dans les classes sociales supérieures. Près d’un quart des femmes diplômées acceptent de devenir deuxième, troisième ou quatrième épouse, selon le dernier recensement démographique, publié en 2013. Si le choix de ce statut matrimonial est souvent le résultat d’une pression sociale, une minorité de femmes le revendiquent comme une décision personnelle. C’est le cas de Djadja (le prénom a été changé), journaliste de 27 ans que nous avons rencontrée à Dakar. Le Monde.fr, « Pourquoi j’ai toujours voulu épouser un homme polygame »
  • Depuis 2006, Abou Othman est marié à deux femmes, qui vivent dans des maisons de la région d’Al-Jahra, à dominante bédouine, à l’ouest de la capitale. L’islam autorise les hommes à avoir jusqu’à quatre épouses, à condition que chacune d’elles soit traitée de manière équitable. La pratique est néanmoins limitée dans la plupart des pays musulmans – la Tunisie a été le premier pays arabe à bannir la polygamie, dès 1956. CharenteLibre.fr, "Ma vie est devenue si compliquée": comment s’organiser quand on est polygame et confiné au Koweit? - Charente Libre.fr
  • Pour la pasteure et sexologue Nicole Bonnet, plus que le caractère homo ou hétérosexuel d’une relation, c’est la monogamie qui importe dans le christianisme. «Il s’agit d’être dans une relation d’exclusivité à l’image de celle de Dieu avec l’être humain. C’est très compliqué de vivre cette réciprocité du don et de l’amour dans un couple libre ou dans le cadre d’un mariage polygame, comme c’est encore le cas dans certaines communautés chrétiennes en Afrique.» Si la polygamie ne concerne également que de rares cas dans le judaïsme, car elle a été interdite par d’influents rabbins, elle est encore pratiquée dans certains courants de l’islam. «Le texte coranique autorise et limite simultanément la polygamie. En effet, moyennant une équité totale entre les épouses, y compris en ce qui concerne le plaisir sexuel, il est possible pour un homme de se marier à quatre femmes. Si ces conditions ne sont pas applicables, elle sera interdite, à l’instar de certains pays musulmans», explique Mallory Schneuwly Purdie. Journal Chrétien, La sexualité, bête noire des religions - Société - Journal Chrétien
  • La vidéo a de suite ravivé le débat entre les pro et les anti-polygamie. "Eeeeh, excusez-moi. Quelles sont les pièces à fournir pour avoir le visa vers ce pays", commente un internaute, heureux. Factuel, Non, la polygamie n’est pas obligatoire en Érythrée | Factuel
  • Que la polygamie ne soit pas prise comme prétexte à un mariage qui n'a pas réussi. Elle vient casser le rythme conjugal et ne renforce pas l’amour mais contribue plutôt à sa destruction. Car l’amour se vit à deux et non à trois. Autrement, la fête de l’amour devient un simple mot cousu de trahison et d’infidélité par manque de sincérité et de vérité. L’amour étant une valeur qui a ses principes. , La Saint-Valentin intègre-t-elle la polygamie et la polyandrie ? | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • La député-maire de la circonscription de Kintelé, au Congo, veut faire voter une loi abrogeant la polygamie dans la pays. Stella Mensah Sassou N’Guesso expose ici ses arguments pour en finir avec une tradition qui « fait de la femme une citoyenne de seconde zone ». JeuneAfrique.com, [Tribune] Pour une abrogation de la polygamie au Congo – Jeune Afrique
  • Dans cet univers dysfonctionnel, un rayon de soleil illumine le quotidien de l’héroïne : Camille, sa meilleure amie, qui lui montre un autre modèle. Pour autant, ce n’est pas la polygamie en tant que telle que Dali Misha Touré vise. JeuneAfrique.com, « Cicatrices », de Dali Misha Touré : grandir dans une famille polygame – Jeune Afrique
  • Des tigres, des lions, de la polygamie, une tentative de meurtre, des escrocs, le FBI, un ex-mari disparu, un gourou manipulateur, des millions de dollars, le petit monde des parcs à animaux exotiques aux Etats-Unis est un vrai panier… de crocodiles ! leparisien.fr, «Tiger King» : pourquoi il faut regarder l’incroyable documentaire de Netflix - Le Parisien
  • Dès lors, par exemple, on n’hésite plus à voir le grand roi David comme un adultère et un meurtrier, alors que Calvin interprète sa vie en lien avec les Psaumes (notamment les Psaumes de repentance). On prend aussi au pied de la lettre la notion de charité, engageant à tout donner, ou l’idée de polygamie. Si tous les patriarches ont eu plusieurs femmes, y a-t-il lieu de se scandaliser parce que tel ou tel aurait une maîtresse? Bref, si les Réformateurs n’interdisent pas la lecture personnelle de la Bible, ils ne la privilégient pas non plus et tentent, dans tous les cas, de l’encadrer. Pour Calvin tout passage biblique peut être lu, à condition qu’un pasteur soit présent pour en guider la compréhension. Reforme.net, Assemblée du désert: la Bible dans tous ses états - Reforme.net
  • Ayo Poligami, qui signifie "En avant la polygamie", est une application gratuite pour smartphone, aidant les hommes à trouver des femmes désireuses de fonder de "grandes familles". BBC News Afrique, Indonésie: une application de rencontres pour polygames suscite la controverse - BBC News Afrique
  • La polygamie était légale en Thaïlande jusqu’en 1935 : l’ancien droit de la famille classait les épouses en trois catégories selon la manière dont elles étaient devenues épouses. thailande-fr.com, Épouses et concubines - Edito - thailande-fr.com
  • Le nouveau code civil guinéen, qui légalise la polygamie, suscite une vive polémique. Il autorise les hommes à épouser jusqu'à quatre femmes et leur confère le droit d'être les seuls à choisir entre la polygamie et la monogamie. Des Guinéennes dénoncent un recul sans précédent. Elles se sont confiées à franceinfo Afrique. Franceinfo, Légalisation de la polygamie en Guinée: "Un coq pour dix poules?" Non merci, clame une députée
  • Je ne plaisante pas. Si la Cour suprême et le reste d’entre nous sommes tous focalisés sur le droit humain à l’égalité du mariage, n’oublions pas que le combat ne s’arrête pas à l’union de deux personnes du même sexe. Car il nous faut également légaliser la polygamie. La polygamie légale aux Etats-Unis s’impose comme un choix constitutionnel, féministe et celui du mouvement pro-sexe. Plus important encore, elle permettrait réellement de protéger les femmes, les enfants et les familles, de leur donner une autonomie et de les rendre plus forts. Slate.fr, Et maintenant, légalisons la polygamie! | Slate.fr
  • Dans son enfance, Assa n’entend pas parler de politique, mais auprès de son père, Mara-Siré Traoré, elle comprend ce qu’est un leader charismatique. L’homme est né au Mali, il a 17 ans quand il arrive en France, il trouve du travail au service propreté de la Ville de Paris. En 1968, il obtient un passeport français et se marie avec Elisabeth, une Picarde. Ils ont deux enfants, puis divorcent. Devenu ouvrier de chantier, Mara-Siré a belle allure, coiffé en afro, il sort danser le soir en pantalons pattes d’éléphant. Dans un bal, il rencontre Françoise, normande et catholique. Deuxième mariage et cinq enfants, élevés entre cultures chrétienne et musulmane, fête de l’Aïd et messe le dimanche, les vacances au Mont-Saint-Michel et parfois au Mali. Le père devient chef de chantier et obtient un appartement de fonction, il divorce une nouvelle fois. C’est au Mali qu’il rencontre Hatouma, la mère d’Assa, née en 1985, juste avant l’arrivée au domicile familial d’Oumou, malienne également, celle qui met au monde Adama, en 1992. Les deux compagnes cohabitent, les dix enfants qui naissent ne font aucune différence entre elles, « ce sont nos deux mères », explique Assa qui raconte la polygamie de ses parents comme une expérience « formidable », auprès de mamans « qui n’ont jamais fait de distinction entre tous ces petits ». Dix-sept enfants en tout, une force phénoménale, métissée, qui constitue une mini-société. Mara-Siré meurt d’un cancer en 1999, laissant derrière lui un clan, légataire d’une histoire où la France tient le premier rôle. « On s’est toujours sentis français, dit Lassana Traoré, l’un des aînés. Notre père se fichait de la couleur, il a épousé deux Blanches, puis vécu avec deux Noires, toutes s’entendent très bien. » , Assa Traoré : au nom du frère
  • Un projet qui suscite toutefois de nombreuses résistances des chefferies traditionnelles et un déferlement de critiques sur les radios locales. La polygamie est la norme chez les musulmans du nord du Nigeria, l'islam autorisant jusqu'à quatre épouses. Le Point, Nigeria : haro sur la polygamie - Le Point
  • Le procès de deux membres d'une secte mormone radicale qui cautionne la polygamie s'est ouvert mardi, à Cranbrook, en Colombie-Britannique, une province de la côte ouest du Canada. Un des deux membres de cette secte revendique, selon l'acte d'accusation, un nombre incroyable de 24 femmes et 146 enfants... 127 ans après l'interdiction de la polygamie au Canada. leparisien.fr, Canada : deux polygames, dont l'un revendique 24 femmes et 146 enfants, devant les juges - Le Parisien
  • Cette semaine, deux sujets bien distincts : pourquoi la traque de Joseph Kony, chef de la LRA, a-t-elle été abandonnée par l'Ouganda et les Etats-Unis? Et la polygamie, pas toujours facile au quotidien. DW.COM, La polygamie, aussi une affaire de femme(s) | Droits et libertés | DW | 11.07.2017
  • Un rapport sur la polygamie en France publié aujourd'hui dénonce son caractère "destructeur pour les femmes et les enfants qui la subissent" et formule dix propositions pour mettre fin à cette pratique, officiellement interdite. Ce phénomène "porte atteinte à l'égalité homme-femme, pilier de notre République", écrit l'auteur du rapport, Sonia Imloul, responsable d'une association de prévention de la délinquance en banlieue parisienne et membre du Conseil économique et social, une assemblée consultative.La polygamie fait du logement familial "une prison pour les épouses", où la promiscuité favorise "de très fortes tensions internes" entre ses occupants, écrit-elle également dans ce rapport publié par l'Institut Montaigne, un cercle de réflexion s'intéressant notamment aux questions de cohésion sociale. Une estimation de la commission nationale des Droits de l'homme faisait état en 2006 de 16.000 à 20.000 familles polygames en France, soit 200.000 personnes, essentiellement en région parisienne.La pratique concerne essentiellement des familles originaires d'Afrique noire. Elle fait partie des questions de société liées à l'immigration, régulièrement débattues en France, comme le port du voile intégral par certaines femmes musulmanes, qui fait actuellement l'objet d'une mission d'information parlementaire. Principale proposition de l'auteure: la relance de "la politique de décohabitation", permettant aux co-épouses d'aller vivre ailleurs avec leurs enfants. Elle suggère différentes mesures incitatives: obtention d'un titre de séjour, de la nationalité, cours de français, ouverture d'un compte bancaire. Le Figaro.fr, Un rapport sur la polygamie en France
  • Les affaires de coeur de nos gouvernants posent d'une façon claire la question de la polygamie "de fait" dans nos sociétés. François Mitterrand était, en pratique, polygame. Notre président actuel l'a été, et l'histoire de France est émaillée de souverains ayant eu des maîtresses officielles qui jouaient le rôle de seconde épouse et qui parfois le devenaient officiellement. Le mot "polygamie", d'ailleurs, ne préjuge pas du sexe des partenaires, mais les femmes semblent l'avoir moins souvent pratiquée, Catherine II de Russie étant une exception notable. Le Point, Raoult : polygamie, la loi du plus fort - Le Point
  • "l’homme évoqua la possibilité de prendre une seconde femme": Jusqu'à plus ample information la polygamie est interdite en France, il a du se tromper de pays. Lyonmag.com, Près de Lyon, il frappe sa femme qui refuse qu’il prenne une seconde épouse
  • « Ça me plait ! Regardez la culture des marocaines, Miss Maroc déclare tout ça et n’a pas de problèmes avec la polygamie, l’important est que l’homme ne soit pas pauvre ! » a commenté un présentateur télé saoudien. Welovebuzz, Vidéo: La marocaine Hind Sdassi parle de polygamie et soulève un tollé - Welovebuzz
  • Aujourd'hui, on assiste à un processus de remise en cause de ces lois. Depuis une décennie, on voit se développer des politiques qui mènent à l'émancipation des femmes, notamment grâce à la scolarisation. Elles prennent conscience de leur pouvoir et sont de plus en plus enclines à prendre leur destin en main. Je cite souvent l'exemple du Bénin qui, en 2004, a interdit la polygamie. Les femmes ont fait du lobbying, et la Cour constitutionnelle a autorisé les députés à voter une loi sur la polygamie à la seule condition que la polyandrie soit également autorisée, en raison de l'égalité de tous devant la loi « sans distinction d'origine, de sexe, de religion, d'opinion politique ». Les députés ont alors tout bonnement abandonné ce projet de loi ! Il y a tout de même un décalage entre ce que promeut la loi et les réalités sur le terrain. Il faut mettre en place des outils économiques, sociaux et contraignants pour forcer les gens à respecter cette loi. Les mentalités changeront par un processus historique. Au Rwanda par exemple, les femmes ont pu s'émanciper lorsque, après le génocide, bon nombre d'entre elles se sont retrouvées veuves et qu'elles ont dû reconstruire le pays sans l'aide des hommes. Le Point, "La polygamie ne serait pas négative si on légitimait au même titre la polyandrie" - Le Point
  • La Sharia, le livre sacré du 1 800 000 000 de musulmans (24 % de la population mondiale), permet la polygamie qui est légale dans une soixantaine de pays. Pas au Canada (article 293 du Code criminel). Ceux qui défendent la polygamie affirment que son interdiction est un affront aux droits les plus fondamentaux garantis par la «Charte à Trudeau» – la liberté de religion et la liberté d'association.   Le Journal de Montréal, La polygamie au Canada tolérée pour les musulmans, pas les mormons | JDM
  • Certes, il est hors de question de laisser la polygamie sous l’emprise du libéralisme sauvage, comme c’est le cas aujourd’hui, avec les adeptes du polyamour. On sait que ces derniers organisent leur multiplicité amoureuse sans aucun contrôle ce qui donne parfois lieu à des espèces de harems : la personne la plus charismatique impose ses choix alors que les autres doivent accepter ou s’en aller. Ce système favorise les forts sans résoudre les problèmes des faibles et des solitaires. Libération.fr, La polygamie pour tous - Libération
  • Zayna a débarqué dans le triangle amoureux après un commun accord : Mohamed veut des enfants, Hajja ne veut pas divorcer. L’adoption, très complexe au Maroc, est encore mal vue dans la société car perçue comme un échec. Et puisque la polygamie est autorisée, le choix se porte sur Zayna, sa jolie secrétaire de 20 ans à peine, élancée et réjouie du confort de sa nouvelle vie. « Avoir des enfants n’était pas la seule raison, chuchote Khadija, la dame de compagnie de Zayna. S’il n’était pas croyant, Mohamed aurait eu des maîtresses. » Le Monde.fr, A Casablanca, les tiraillements d’une famille polygame
  • Plusieurs cas de polygynie, c'est-à-dire la cohabitation d'un homme avec plusieurs femmes, auraient également été observés en France. Contrairement à la polygamie, la polygynie n'est pas répréhensible par la loi.   LExpress.fr, Où en est la polygamie en France? - L'Express
  • Les hommes polygames peinent à satisfaire les besoins de leurs épouses et de leurs enfants, ce qui affecte le bonheur affectif et matériel de leur famille, selon une étude réalisée en Malaisie et publiée aujourd'hui. La polygamie est légale en Malaisie, où les musulmans représentent plus de 60% de la population et où les hommes peuvent avoir jusqu'à quatre épouses.Selon des résultats préliminaires de l'étude réalisée par l'organisation Sisters in Islam (SIS), plus de 90% des 523 enfants interrogés n'envisagent pas de fonder ou d'entrer dans une famille polygame à l'âge adulte. Les deux-tiers des femmes interrogées se disent opposées à la polygamie. "L'homme est le plus avantagé dans la satisfaction de ses désirs et de ses besoins. Il a accès à plus d'un partenaire sexuel chaque jour tandis que les femmes doivent attendre leur tour", indique l'étude.Les plus insatisfaits sont les premières femmes et leurs enfants, qui s'estiment souvent abandonnés lorsque l'homme prend une nouvelle épouse."C'est généralement lié au fait que leurs droits à demander (du temps et de l'argent) à leur mari régressent car l'homme a désormais une autre famille", explique Syarifatul Adibah Mohamad, l'un des auteurs de l'étude, à l'AFP."Même si elles ne sont pas heureuses, elles doivent l'accepter et s'y résigner", ajoute-t-elle.L'étude montre que la plupart des hommes sont conscients de cette situation, indiquant "trouver difficile de satisfaire les besoins de leur première épouse et de leurs enfants". SIS estime que la polygamie concerne près de 5% des mariages en Malaisie, un chiffre en progression ces dernières années.Son étude complète, basée sur des entretiens avec 1.235 membres de familles polygames, sera publiée en 2011. SIS espère l'utiliser pour faire évoluer la législation, notamment en améliorant la situation des premières épouses et en conditionnant un deuxième mariage à leur accord. Le Figaro.fr, La polygamie affecte le bonheur affectif
  • La présidente de l’association Initiative pour la polygamie en Egypte, Mona Aboshanab, entend étendre son combat au reste du monde musulman. Sa principale cible: la Tunisie, qui interdit cette pratique. «A cause de la colonisation française», s’insurge l’animatrice d’une chaîne de télévision gouvernementale. Les femmes tunisiennes ne décolèrent pas. Franceinfo, Une journaliste égyptienne réclame le retour de la polygamie en… Tunisie
  • Lies Hebbadj, le commerçant musulman dans le collimateur du gouvernement pour avoir attiré sur lui, à la suite d'une affaire de niqab à rebondissements, de forts soupçons de polygamie puis de fraude aux aides sociales, a été présenté au parquet de Nantes ce mercredi matin après deux jours de garde à vue. Moins d'une dizaine de jours plus tôt, Nicolas About, président du groupe Union Centriste du Sénat, déposait une proposition de loi visant à créer un «délit de polygamie». Ou plus exactement à élargir un délit déjà existant. Explications. Libération.fr, Polygamie, pourquoi une nouvelle loi? - Libération
  • Un droit fondamental… pas encore totalement garanti Le droit de détenir une identité est un droit fondamental, inscrit dans la Convention des droits des mineurs, et dans l’Accord international des droits civils et politiques. Le Maroc les a approuvés ainsi que le reste des conventions internationales traitant des droits de l’Homme et de la protection des mineurs, et a essayé d’adapter sa législation nationale afin de garantir ce droit fondamental, en imposant une obligation d’inscription. Toutefois, de nombreux enfants demeurent sans inscription au registre d’état-civil. «Non-inscrit à la naissance, un enfant est condamné à l’exclusion sociale du fait qu’il n’ait pas droit à une identité officielle, et n’a donc pas d’accès aux services publics fondamentaux tels que l’éducation, la santé, l’accès à la justice et la participation politique», expliquent les membres de l’association AIDA. Les résultats du travail élaboré dans le cadre de ce projet indiquent que les obstacles les plus fréquemment rencontrés par les personnes au moment de leur inscription au registre d’état-civil sont liés principalement à des problèmes d’obtention de la documentation requise. Dans de nombreux cas, il s’agit de l’absence d’acte de mariage des parents, en raison de la prédominance des mariages coutumiers dans le monde rural. Les autres obstacles relevés sont liés à la pratique de la polygamie, à certaines catégories de personnes (mères célibataires et fugitives), ou encore au dépassement du délai de 30 jours prévu par la loi après la naissance d’un enfant pour l’inscription (gratuite) au registre d’état-civil. En fait, dans les zones d’intervention, il est courant que les enfants ne soient pas enregistrés lors de leur premier mois de vie, mais plus tard au tribunal, parfois jusqu’au moment de leur inscription à l’école. Les travaux de ce projet ont dévoilé que les causes qui empêchent l’inscription à l’état-civil sont liées, d’un côté, à des facteurs socio-économiques, comme l’analphabétisation, la pauvreté, l’isolement géographique. De l’autre côté, la difficulté d’accès à la justice contribue à aggraver la portée du phénomène. En effet, au cours des 30 jours suivant la naissance de l’enfant, l’inscription à l’état-civil doit être réalisée au niveau du Tribunal de première instance. Le coût et la lenteur des procédures judiciaires, avec le manque des connaissances de la loi ou à cause de l’influence des tabous sociaux (surtout dans les cas des mineurs nés hors-mariage ou provenant des familles monoparentales) peuvent paralyser l’état d’inscription à l’état-civil. En 2017, l’accès à l’état-civil des enfants en situation de vulnérabilité était loin d’être systématique dans les différentes régions du royaume: 15% de la population rurale n’était pas inscrite à l’état-civil (10% dans les zones urbaines et 20% dans les zones rurales). LesEco.ma, Accès à l’état civil : des associatifs mobilisés à Chefchaouen - LesEco.ma
  • Le collectif des associations féministes à l'Assemblée nationale guinéenne, le 30 décembre 2018, pour réclamer l'abrogation de la légalisation de la polygamie. © DR / Collectif "Pas Sans Elles" JeuneAfrique.com, Guinée : Alpha Condé réussira-t-il à faire annuler la légalisation de la polygamie ? – Jeune Afrique
  • Les femmes qui luttent contre la polygamie au Sénégal 😭 https://t.co/J56wbT1quU Xibaaru, Les femmes qui luttent contre la polygamie
  • Briser la loi du silence. La polygamie, un sujet tabou pour beaucoup de femmes. L'une d'entre elles, Awa Ba, née à Dakar (Sénégal) dans une famille polygame et installée depuis à Chilly-Mazarin, a décidé de sortir de sa réserve. Aujourd'hui, elle sera en dédicace à Massy, au centre commercial Cora, pour présenter son premier ouvrage « Polygamie, la douleur des femmes », aux éditions Publibook. leparisien.fr, Une Essonnienne dénonce la polygamie - Le Parisien
  • En clair, le Maroc se trouve face à un cas de polygamie au sein d’un gouvernement censé donner une image positive du pays. Une pratique pourtant en nette régression depuis l’adoption, en 2004, du code de la famille – la Moudawana, ou "code du statut personnel". Lequel ne l’a certes pas interdite, mais l’a tout de même rendue difficile en la soumettant à des conditions draconiennes. JeuneAfrique.com, Maroc : ces polygames qui nous gouvernent… – Jeune Afrique
  • Le député de la Coalition Al-Karama, Yosri Dali, a démenti les rumeurs concernant un projet de loi qui aurait été proposé par son bloc parlementaire pour le retour de la polygamie en Tunisie. Directinfo, Tunisie : Un projet de loi visant le retour de la polygamie, explications | Directinfo
  • En Guinée, un nouveau code civil a été adopté. Ce texte, dans son volet "régime matrimonial", opte certes pour la monogamie mais il ouvre l'option pour la polygamie si la première femme donne son accord. DW.COM, Polémique autour de la polygamie en Guinée | Afrique | DW | 15.05.2019
  • Ce rapport cite parmi les causes probables et antiques, la volonté d'une descendance nombreuse et la nécessité de composer avec une forte mortalité des femmes et des enfants en bas âge. «Il existe une autre forme de la polygamie, basée uniquement sur la domination de l'homme sur la femme et l'utilisation de celle-ci comme signe extérieur de richesse. Ces deux formes de polygamie se retrouvent aujourd'hui dans différents pays, la seconde étant désormais la plus fréquente» précise le rapport. Une cinquantaine de pays autorisent toujours cette pratique. Le Figaro.fr, La polygamie, un phénomène difficile à appréhender
  • Entre la polygamie et la monogamie, le choix pose souvent problème lors des mariages. Les femmes préfèrent-elles la monogamie au détriment de la polygamie ou vice versa? , Polygamie ou Monogamie: Quel régime matrimonial les Femmes préfèrent ? - Bamada.net

Traductions du mot « polygamie »

Langue Traduction
Anglais polygamy
Espagnol poligamia
Italien poligamia
Allemand polygamie
Chinois 一夫多妻制
Arabe تعدد الزوجات
Portugais poligamia
Russe полигамия
Japonais 一夫多妻
Basque polygamy
Corse poligamia
Source : Google Translate API

Synonymes de « polygamie »

Source : synonymes de polygamie sur lebonsynonyme.fr
Partager