La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « placarder »

Placarder

Définitions de « placarder »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLACARDER, verbe trans.

A. − [Corresp. à placard2A]
1. [Le suj. et l'obj. désignent une pers.] Vieilli. Diffuser un placard contre quelqu'un; railler, diffamer quelqu'un par des écrits injurieux. (Dict. xixes. et xxes.). Placarder des ennemis. Placarder ses adversaires politiques (Lar. 19e).
2. [Le suj. désigne une pers.] Qqn placarde qqc.1(sur qqc.2).Afficher quelque chose (sur une surface). On placardait encore sur les murs une proclamation dans laquelle un roi qui venait de fuir disait: Je reste avec vous (Jouy, Hermite, t.5, 1814, p.189).La veille de leur départ, elles [les Kommandanturs] placardaient encore des avis: «J'ordonne...» (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p.394).Le premier homme que je vis fut le garde-champêtre qui, sur le mur de l'église, placardait l'affiche blanche (Guéhenno, Journal «Révol.», 1938, p.195).
Empl. abs. Tirez ça et placardez! vite! d'autant qu'ils collent de leur côté des affiches! (Sardou, Rabagas, 1872, III, 12, p.150).Tandis que sur ses talons les concierges et les boutiquiers arrachaient ses affiches, il allait traînant son attirail (...) et il placardait studieusement (A. France, Île ping., 1908, p.270).
P. anal.
Fam. Appliquer grossièrement et en abondance une matière quelconque (sur quelque chose). Synon. plaquer.Placarder de la pommade (Littré).
MAR. Appliquer une pièce de toile aux endroits usés d'une voile. (Dict. xixeet xxes.).
3. [Le suj. désigne une pers. ou une chose] Recouvrir quelque chose (de placards, d'affiches).
a) Qqn placarde qqc.2de qqc.1Le public doit former son jugement sur les faux dont le gouvernement placarde nos murailles (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p.324).
Empl. passif. Sa maison, du haut en bas, est placardée d'inscriptions écrites en anglaise, en ronde, en moulée (Flaub., MmeBovary, t.1, 1857, p.82).
b) Qqc.1placarde qqc.2.En dépit des recommandations et invitations au calme qui placardent les murs de la ville (Gide, Journal, 1949, p.155).
B. − [Corresp. à placard2B] IMPR. Qqn placarde qqc.Imprimer en placard. Placarder des épreuves. Placarder un ouvrage (Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth.: [plakaʀde], (il) placarde [plakaʀd]. Att. ds Ac. 1694 et dep. 1762. Étymol. et Hist.1. a) 1611 «publier sous forme de placards, afficher sur un mur» (Cotgr.); b) 1636 placarder qqn «publier (contre quelqu'un) un placard» (Monet); c) 1798 placarder un mur (Ac.); d) 1845 «mettre en placard d'imprimerie» (Besch.); 2. 1845 menuis. «recouvrir d'un placard, masquer par un placard» (ibid.); 3. a) 1859 «coudre des placards sur la voile d'un bateau, aux endroits où elle s'use» (Bonn.-Paris); b) 1869 placarder de la pommade (Littré). Dér. de placard1 et 2; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 50.
DÉR. 1.
Placardage, subst. masc.Action de placarder (une affiche, un avis). Le placardage d'une affiche. On avait dit: «Pas trop d'affiches.» Et maintenant on est convaincu que les placardages massifs de Pompidou ont rendu (Le Nouvel Observateur, 9 juin 1969, p.17, col. 4). [plakaʀda:ʒ]. 1reattest. 1957 canad. (Bél.: Action de «mettre un avis sur une maison dont les habitants sont atteints d'une maladie contagieuse»; de placarder, suff. -age*.
2.
Placardeur, subst. masc.,peu usité. Celui qui affiche des placards. (Dict. xixeet xxes.). [plakaʀdoe:ʀ]. 1reattest. 1789 (Beaumarchais, Requête à MM. les représentants de la commune de Paris ds OEuvres compl., 1809, t.5, p.56); de placarder, suff. -eur2*.

Placarder, verbe trans.,arg. Placer quelqu'un. Marcel avait placardé ses deux gonzesses au Flamboyant, c'était pratique pour la surveillance, la comptabilité et les visites affectueuses (Pt Simoninill.1957, p.224).Empl. pronom. Se mettre à une place. Lorsque les derniers arrivent il n'y a plus de place (...) et chacun arrive à se placarder (Dussort, Journal, op. cit., p.6).Le p'tit César grimpa dans la tire. Ali vint se placarder [revolver au poing] à son côté (Le Breton, Rififi, 1953, p.84).

Placarder, verbe trans.a) Construire, aménager un placard. (Dict. xixeet xxes.). b) Masquer par un placard, transformer en placard. Placarder une alcôve, une encoignure (Lar. Lang. fr.). c) Part. passé en empl. adj. Cadres régionaux mutés, présentateurs ou responsables nationaux placardés voire licenciés (L'Événement du Jeudi,5-11 févr. 1987,no118, p.42, col. b).

Wiktionnaire

Verbe - français

placarder \pla.kaʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre, afficher un placard.
    • On vient de placarder une ordonnance de police.
  2. Couvrir de placards, d’imprimés.
    • Ce mur est tout placardé d’affiches.
  3. (Vieilli) Publier une critique contre quelqu'un.
    • Depuis qu'il a été placardé, tout le monde connaît son histoire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLACARDER. v. tr.
Mettre, afficher un placard. On vient de placarder une ordonnance de police. Il signifie aussi Couvrir de placards, d'imprimés. Ce mur est tout placardé d'affiches.

Littré (1872-1877)

PLACARDER (pla-kar-dé) v. a.
  • 1Dans le langage familier, appliquer en plaque, mettre en amas au lieu d'étaler. Placarder de la pommade.
  • 2 Terme de construction. Pratiquer un placard.

    Monter un placard.

    Masquer par un placard.

    Terme de marine. Doubler une voile qui commence à s'user.

  • 3Afficher un placard. Quelqu'un… s'avisa de placarder par les carrefours ce billet contenant six lignes manuscrites [où se trouvait l'annonce des resecroix], Naudé, Rosecroix, III, 5.
  • 4Placarder quelqu'un, afficher contre lui un placard injurieux.

    Par extension, le diffamer par des écrits.

  • 5 Terme de typographie. Mettre en placard.

HISTORIQUE

XVIe s. Vous avez tous deux des chambres de meditations dans vos testes, où se forgent ces paroles diffamatoires, faussetez, impietez, atheismes, contes bouffonesques et maudissons, desquelles vous les tirez pour les placarder dans vos libelles, Pasquier, Lett. t. III, p. 945.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « placarder »

Placard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1611) Forme verbale du mot placard, pris dans son sens ancien d’affiche collée sur un mur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « placarder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
placarder plakarde

Citations contenant le mot « placarder »

  • Ils ont raison de placarder pour le climat , c'est mieux que les nombreux colleurs d'affiches de la nuit qui ont placardé pour des CDD ou autre ! lindependant.fr, Carcassonne : des affiches placardées sur la permanence de la députée Hérin pour "fêter" l'anniversaire du CETA - lindependant.fr
  • Des policiers étaient sur place pour le placarder, sur des panneaux ou sur des bancs, autour de 16 heures. Déclenchant quelques attroupements et des questions autour des mots écrits par la préfecture. « Ici, personne ne peut comprendre ce qui est écrit sur l'arrêté », glisse une bénévole de l'association citoyenne Utopia 56, spécialisée dans l'aide aux exilés. leparisien.fr, Evacuation du camp de migrants d’Aubervilliers : «On ne sait pas où l’on va aller, mais on espère de l’aide» - Le Parisien
  • Autour du tam-tam aussi, l'attroupement de Nord-Africains et autres groupes contraste avec les tensions raciales des derniers jours. D'ailleurs, juste derrière eux, les Noirs Africains ont ressenti le besoin de placarder un dessin sur lequel on peut lire "Black Lives Matter"... sous-titré en arabe. LaProvence.com, France - Monde | L'Ocean Viking va débarquer 180 migrants en Sicile, dans une joie douce-amère | La Provence
  • Jeudi après-midi, Patrick Orly s’est vu remettre un macaron à placarder à l’entrée de son restaurant L’Ambassade, pour avoir correctement appliqué les règles sanitaires conseillées par l’Association interprofessionnelle de santé au travail (AIST). En collaborant avec l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) de l’Hérault, dont le chef est le président, l’association a pris contact avec près de 500 établissements. Le but : les guider dans la mise en place du protocole sanitaire imposé. midilibre.fr, Coronavirus : le restaurant biterrois l’Ambassade reçoit son macaron de la prévention - midilibre.fr
  • Armées de pots de colle, elles arpentent les rues de Compiègne en pleine nuit pour placarder leurs messages. Des phrases chocs peintes en noir sur des feuilles blanches, adaptées au lieu, au contexte politique et à l'actualité. Elles, ce sont les « colleuses ». Une douzaine de femmes âgées de 19 à 35 ans, originaires du Compiégnois, qui souhaitent revendiquer l'égalité des sexes, dénoncer le patriarcat et les violences faites aux femmes. leparisien.fr, Qui sont ces militantes qui placardent des messages féministes la nuit à Compiègne ? - Le Parisien
  • Le directeur général de Hop!, Olivier Bandet, doit se rendre à Lesquin mardi 7 juillet, pour rencontrer les délégués syndicaux. L'annonce de la fermeture du site devrait intervenir à cette occasion. Une venue qui s'annonce agitée puisque les salariés ont prévu de placarder sur les murs des photos de leurs familles pour montrer à Olivier Bandet qu’ils ne sont "pas seulement des numéros de matricule". Capital.fr, Air France : la fermeture du centre de maintenance Hop! de Lesquin actée ? - Capital.fr

Images d'illustration du mot « placarder »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « placarder »

Langue Traduction
Anglais put up
Espagnol hospedarse
Italien mettere su
Allemand aufstellen
Chinois 建造
Arabe ضع
Portugais levante
Russe поднимать
Japonais 我慢する
Basque ipini
Corse mette in opera
Source : Google Translate API

Synonymes de « placarder »

Source : synonymes de placarder sur lebonsynonyme.fr

Placarder

Retour au sommaire ➦

Partager