La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « piquer un fard »

Piquer un fard

Définitions de « piquer un fard »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

piquer un fard \pi.ke œ̃ faʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de piquer)

  1. (Figuré) (Familier) (En parlant d’une personne) Rougir subitement.
    • Anaïs, qu’est-ce que tu racontais donc à Marie Belhomme pour lui faire piquer des fards, que ceux de la Bastille sont pâles à côté ! — (Willy [Henry Gauthier-Villars] et Sidonie-Gabrielle Colette, Claudine à l’école, Paul Ollendorf, 1900, p. 151)
    • Mais à la fin du repas on apporte à l’hôtesse une coupe particulière, pleine d’un chypre parfumé qu’elle lampe d’un trait, sans en offrir à ses convives. Et le mari pique un fard. Voilà sa vie, au pauvre bougre ! — (Émile Bergerat, Souvenirs d’un enfant de Paris, t. 2, E. Fasquelle, 1913, p. 310)
    • Ah, tu n’as rien vu ? Sally, ce n’est pas la peine de piquer un fard comme ça.
      Pourquoi rougit-elle ? demanda maman sans lever les yeux. — (Raymond Queneau, Le Journal intime de Sally Mara, 1950, dans Les Œuvres complètes de Sally Mara, Gallimard, « L’Imaginaire », 1989, p. 59)
    • Aujourd’hui, même lorsqu’elle évoquait les Allemands, Madame P le faisait sur un ton égal, avec un calme maîtrisé, apaisement que venaient contredire de spectaculaires afflux de sang au visage, une propension à piquer des fards dont avaient hérité ses deux enfants. — (Patrice Lelorain, Revenants, Éditions de La Table Ronde, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « piquer un fard »

(Date à préciser) De piquer, évoquant une action brusque comme dans « piquer un roupillon », et fard, au sens d’un maquillage servant à rougir le teint.
Alfred Delvau a relevé une forme antérieure de cette locution : « Avoir un coup de fard. Rougir subitement, sous le coup d’une émotion ou de l’ébriété »[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « piquer un fard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
piquer un fard pike œ̃ far

Citations contenant le mot « piquer un fard »

  • Pas de quoi piquer un fard avec ce blush Kiko qui habille subtilement les pommettes. , Pourquoi on voudra toutes du maquillage corail en 2022 ?
  • Mais on peut aussi piquer un fard lorsque quelqu'un nous fait des compliments, ce qui devrait nous remplir de fierté plutôt que de honte. S'agit-il d'un sentiment d'insécurité, parce que nous ne trouvons pas dignes de ces louanges? Que nous ne pensons pas être la grande comique, le beau visage ou la pâtissière extraordinaire que les autres prétendent? Ou bien est-ce que cela est provoqué par un sentiment de vulnérabilité, parce que nous avons l'impression d'être vus tels que nous sommes et donc d'être exposés, comme si nous étions nus? Slate.fr, J'ai arrêté d'avoir honte de rougir le jour où j'ai compris ce que ça voulait dire | Slate.fr
  • Une situation embarrassante, la présence d’une jolie fille ou d’un beau garçon, la rencontre avec une personne importante… les occasions de rougir ne manquent pas. Rien de grave. Sauf quand la crainte de piquer un fard tourne à l’obsession. Ce trouble, appelé éreutophobie, altère le quotidien de certains, mais il est possible d’en guérir. , Éreutophobie : d’où vient la peur panique de rougir ? - Elle
  • La crainte de piquer un fard en public les obsède. Éreutophobes, ils racontent comment leur hantise chamboule leur quotidien. , Phobie de rougir : « Devoir parler en public est une torture » - Elle

Images d'illustration du mot « piquer un fard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Piquer un fard

Retour au sommaire ➦

Partager