La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pied de jeu »

Pied de jeu

Définitions de « pied de jeu »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

pied de jeu \pje də ʒø\ masculin (Inusité au pluriel)

  1. (Sport-boules) (Désuet) Point de départ extrême matérialisé par une raie étroite à partir de laquelle les joueurs pouvaient entamer leur course d’élan - limitée à 7 mètres 20 - et lancer leur boule.
    • Le maximum des pas est fixé à six. Ceux qui feront un, deux ou trois pas de moins que leurs adversaires auront le droit de commencer leurs pas à autant de pas en avant du pied de jeu. Le maximum du pas est de 1 m. 20, soit en pointant, soit en tirant. [...] Toute boule jouée exige qu’on revienne au pied de jeu pour en jouer une autre. — (Concours de Boules organisé par le Lyon républicain - Règlement du jeu (article 4), Lyon républicain, 3 avril 1894, page 3)
    • Le pied de jeu, pour chaque coup, sera marqué à deux mètres de la planche. — (Concours de Boules organisé par le Lyon républicain - Règlement du concours, Lyon républicain, 17 mai 1894, page 2)
  2. (Sport-boules) (Désuet) Repère de départ matérialisé par un piquet derrière ou devant lequel les joueurs pouvaient commencer leur course d’élan, limitée par une raie tracée à 7 mètres cinquantes de ce piquet.
    • Le pied de jeu sera indiqué par un piquet. Une raie sera marquée par des piquets à 7m50 du pied de jeu. Cette raie ne devra pas être dépassée, même par la pointe du pied. Le nombre de pas est facultatif. Les tireurs et les pointeurs pourront partir soit en avant, soit en arrière du pied de jeu, pourvu que la ligne à 7m50 ne soit pas dépassée. — (Notre Concours de Boules - Règlement (article 4), Lyon républicain, 9 mai 1895, page 2)
    • À supposer que le pied de jeu soit fixé par un trait quelconque, est-il bien sûr que le tireur habitué à partir en diagonale serait gêné par la nouvelle réglementation, rien ne l’empêcherait de partir du pied fixé, de faire deux petits pas du côté où il veut se camper, puis ensuite de partir avec son élan ordinaire. [...] Le pied de jeu n’avait sa raison d’être que lorsque la boule était dans l’enfance en tant que lois, code. — (Lowius-Weigel, Du pied de jeu, La Boule, Lyon, 17 avril 1898, page 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pied de jeu »

(1894) Composé de pied et de jeu.
Note : Cette locution employée isolément a progressivement disparu à partir de 1895, alors que le règlement des concours organisés par le Lyon républicain sur le cours du Midi commençait à lui substituer la notion de « raie pied de jeu », limite terminale de la course d’élan (et non plus point de départ extrême, comme l’était le simple pied de jeu). La ligne délimitant chaque petit côté extrême du cadre, matérialisée par des planches puis par une bordure de 20 cm de haut, se nomme aujourd’hui « ligne extrême », « quatrième ligne », ou plus familèrement « les planches ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pied de jeu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pied de jeu pje dœ ʒø

Évolution historique de l’usage du mot « pied de jeu »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « pied de jeu »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Pied de jeu

Retour au sommaire ➦

Partager