Picoterie : définition de picoterie


Picoterie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Picoterie, subst. fém.[Corresp. à supra I D] Parole ou propos écrit, dont le but est d'agacer, de taquiner. Deux querelles avec Charlotte sur MmeRode et sur Gottingue. Les picoteries femelles m'ennuient (Constant, Journaux, 1812, p.375).Le soir, il [M. Leuwen] dit à son fils: −Ton ministre m'a écrit, comme un amant à sa maîtresse, des picoteries. J'ai été obligé de lui répondre, et cela me pèse (Stendhal, L. Leuwen, t.2, 1835, p.315). [pikɔtʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. ca 1590 «agacerie» (Montaigne, Essais, livre 1, chapitre 20, éd. P. Villey, t.1, p.81); de picoter, suff. -erie*; une attest. de picquoterie au xves. au sens de «picorée, maraudage» (L'Abuzé en court, éd. Dubuis, OEuv., IV, 117, Quatrebarbe ds Gdf.; v. aussi FEW t.8, p.461).

Picoterie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

picoterie féminin (pluriel à préciser)

  1. (Familier) (Vieilli) Paroles dites malignement pour picoter quelqu’un.
    • Il l’impatiente par des picoteries continuelles.

Nom commun

picoterie \Prononciation ?\ féminin

  1. Picorée, maraudage.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picoterie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PICOTERIE. n. f.
Paroles dites malignement pour picoter quelqu'un. Il l'impatiente par des picoteries continuelles. Il est familier.

Picoterie : définition du Littré (1872-1877)

PICOTERIE (pi-ko-te-rie) s. f.
  • Paroles dites dans l'intention de picoter. Quintius, qui ne voulait pas que les choses en vinssent jusqu'à la dispute, ne répliqua rien à leurs picoteries [des Étoliens dans l'assemblée Pylaïque], Malherbe, Le XXXIIIe liv. de T. Live, chap. 35. Je vois bien que c'est le départ de madame de Grignan qui vous met en méchante humeur ; mais je remarque que vous avez à point nommé, quand vous m'écrivez, des occasions de picoterie dont je me passerais fort bien, Bussy-Rabutin, à Mme de Sév. 1er fév. 1671. Cette conversation entre deux femmes, leurs petites picoteries n'élèvent l'âme du spectateur ni ne la remuent, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Sophon. I, 3.

HISTORIQUE

XVIe s. Il y a plus d'opiniastreté et de picoterie [dans le débat sur le plaisir] qu'il n'appartient à une si sainte profession [la philosophie], Montaigne, I, 69.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « picoterie »

Étymologie de picoterie - Wiktionnaire

De picoter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « picoterie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
picoterie pikɔtœri play_arrow

Vidéos relatives au mot « picoterie »

Traductions du mot « picoterie »

Langue Traduction
Corse picoterie
Basque picoterie
Japonais ピコテリー
Russe picoterie
Portugais picoterie
Arabe picoterie
Chinois 象形文字
Allemand picoterie
Italien picoterie
Espagnol picoterie
Anglais picoterie
Source : Google Translate API

Synonymes de « picoterie »

Source : synonymes de picoterie sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires