La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « picon »

Picon

Variantes Singulier Pluriel
Masculin picon picons

Définitions de « picon »

Trésor de la Langue Française informatisé

PICON, subst. masc.

[Marque déposée d'un apéritif dont le nom est passé dans la lang. commune] Amer-Picon, Picon-bière. Et, pourvu que son verre, qui est grand, s'empourpre de picon ou s'illumine d'absinthe, (...) il n'a cure et peu lui chaut du souper non plus que du gîte (Verlaine, Souv. et fantais., 1896, p.207).Les passagers croupissaient, répartis dans l'ombre des entreponts, dans les W.C., au fumoir, par petits groupes soupçonneux et nasillards. Tout ça, bien imbibés de picons, et cancans, du matin au soir (Céline, Voyage, 1932, p.140).Le café-crème l'emportait nettement sur les vermouths, picons, vins sucrés ou alcools. C'était dans ce lieu une véritable nourriture (Fargue, Piéton Paris, 1939, p.59).
Prononc.: [pikɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1890 (Le journ. amusant, 3 mai, p.3 ds Quem. DDL t.17). De Amer Picon nom de la marque (déposée en 1884 par les Établissements du même nom, v. B P I noP464) d'une liqueur obtenue par infusion d'herbes ou d'écorces amères. Bbg. Quem. DDL t.17.

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

picon \Prononciation ?\ masculin

  1. Pic, piquant, pointe, aiguillon.

Nom commun 2 - français

picon \pi.kɔ̃\ masculin

  1. Picon, apéritif liquoreux et amer.
    • Et, pourvu que son verre, qui est grand, s'empourpre de picon ou s'illumine d'absinthe, (…) il n'a cure et peu lui chaut du souper non plus que du gîte. — (Verlaine, Souv. et fantais., 1896)
    • Les passagers croupissaient, répartis dans l’ombre des entreponts, dans les W.C., au fumoir, par petits groupes soupçonneux et nasillards. Tout ça, bien imbibés de picons, et cancans, du matin au soir. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)

Nom commun 1 - français

picon \pi.kɔ̃\ masculin

  1. Laine de rebut qu’on achète chez les fabricants de lainages fins, et qu’on revend aux fabricants de lainages communs[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PICON (pi-kon) s. m.
  • Laine de rebut qu'on achète chez les fabricants de lainages fins, et qu'on revend aux fabricants de lainages communs, Dict. des contrib. directes, 1861.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « picon »

(Nom 1) De l'ancien français picon (« pique »), outil du piquonnier/chiffonnier qui a pris le sens de « chiffon, textile de mauvaise qualité » dans un document administratif du dix-neuvième siècle.
(Nom 2) (fin du XIXe siècle) Lexicalisation de Picon, marque déposée en 1884.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « picon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
picon pikɔ̃

Traductions du mot « picon »

Langue Traduction
Anglais picon
Espagnol picón
Italien picon
Allemand picon
Chinois on
Arabe بيكون
Portugais picon
Russe пикон
Japonais ピコン
Basque picon
Corse picon
Source : Google Translate API

Synonymes de « picon »

Source : synonymes de picon sur lebonsynonyme.fr

Picon

Retour au sommaire ➦

Partager