La langue française

Phrastique

Sommaire

  • Définitions du mot phrastique
  • Étymologie de « phrastique »
  • Phonétique de « phrastique »
  • Citations contenant le mot « phrastique »
  • Traductions du mot « phrastique »
  • Synonymes de « phrastique »

Définitions du mot « phrastique »

Trésor de la Langue Française informatisé

PHRASTIQUE, adj.

LING. Relatif à la phrase ou aux phrases; qui est de la nature de la phrase. Enchaînement, niveau, structure phrastique. C'est pour accentuer la solitude de chaque unité phrastique que M. Camus a choisi de faire son récit au parfait composé (Sartre, Sit. I, 1947, p.117).La distinction a été faite entre: la composante phrastique, lieu des conditions de vérité (...); la composante discursive, où la phrase s'insère dans la cohésion du texte; la composante pragmatique, lieu du vrai et du faux, où la phrase, devenue énoncé, s'interprète dans la situation énonciative (R. Martin,, Pour une log. de sens, 1983, p.204).
Prononc.: [fʀastik]. Étymol. et Hist. 1933 adj. (E. Pichon ds R. Philol. fr. t.45, p.69). Dér. de phrase d'apr. le gr. φ ρ α σ τ ι κ ο ́ ς «qui sert à expliquer, exprimer», formé sur l'adj. verbal *φ ρ α σ τ ο ́ ς, att. seulement en compos., de φ ρ α ́ ζ ω, v. phrase (cf. Chantraine).

Wiktionnaire

Adjectif

phrastique \fʁas.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Linguistique) Qui concerne la phrase.
    • Si nous y ajoutons les unités phrastiques comme les proverbes, la situation se complique davantage parce qu’on sort du cadre de l’unité en tant que « tranche de sonorité qui est, à l’exclusion de ce qui précède et de ce qui suit dans la chaîne parlée, le signifiant d’un certain concept ». (Saussure 1982 : 146) ; les proverbes étant des unités jouissant d’une autonomie à la fois syntaxique et sémantique. — (Salah Mejri, Unité lexicale et polylexicalité sur OpenEdition.org, revue Linx, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « phrastique »

(1933) De phrase, d’après le grec φραστικόσ phrasticos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « phrastique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
phrastique frastik

Citations contenant le mot « phrastique »

  • Les études sur le langage foisonnent, les champs qui s’y intéressent ne manquent pas de crédibilité et de pluralité eux aussi. Mais nombreuses sont-elles à s’intéresser aux phénomènes du langage sous des considérants qui occultent l’énoncé phrastique. Le présent appel à contributions souhaite susciter l’intérêt de la communauté universitaire autour de la phrase comme espace de fluidité, de fragmentation, d’infini, et de fixation pour la pensée humaine et l’impensé. Car l’implicite en énonciation phrastique est aussi signifiant que l’explicite, voire plus. , L'énoncé phrastique. Diversité des champs et des styles
  • On le sait, la linguistique s’est arrêtée longtemps uniquement sur la phrase qui était considérée comme la dernière unité dont il fallait s’occuper. On a avancé que le linguiste ne saurait se donner un objet supérieur à l’unité phrastique parce qu’au-delà, il n’y a jamais que d’autres phrases : ayant décrit la fleur, le botaniste ne peut s’occuper de décrire le bouquet. Le texte ne peut donc aucunement constituer un objet d’investigation pour la linguistique étant donné qu’il n’a ni structure, ni grammaire. Benveniste le disait déjà en 1962 : « Avec la phrase on quitte le domaine de la langue comme système de signes…» (p.128)  et Jakobson en 1963 : «…dans la combinaison des phrases en énoncés, l’action des règles contraignantes dans la syntaxe s’arrête net…» (p.47). , L’organisation de l’univers textuel : de la cohésion à la cohérence
  • - démocratique et plurielle, cumul adjectival à valeur de pléonasme, puisque la démocratie est essentiellement plurielle. Cette surcharge phrastique engendre une hérésie conceptuelle, la société démocratique non plurielle ou encore "démocratie monopartiste"!!! Le Bled Parle : Actualité Cameroun info - journal Cameroun en ligne, Cameroun : Cabral Libii demande à ses militants et sympatisant de tourner la page au sujet de a CRTV
  • Le projet politique d’Adiaffi était donc explicite. Sa posture d’engagement citoyen tout autant : Participer aux mouvements de revalorisation de l’identité noire et promouvoir les cultures d’Afrique. Ce faisant, il construisit une idéologie nouvelle faite de concepts tels « le N’zassa », « la folie des mots » et « le bossonisme » (Duchesne, 2000). Ces propos résument d’ailleurs son approche du fait littéraire : « La renaissance littéraire en ce qui nous concerne est la finalité ultime de nos recherches : partir de la spécificité africaine pour trouver de nouvelles formes qui ne soient répétitions béates, ni mimétismes servile et inadapté de l’occident » (Adiaffi, 1983 : 20). C’est sans doute la raison d’un maniement lexical révolutionnaire (Rabé, 2017) et d’un emploi phrastique distorsif où l’auteur a plié le français aux subtilités expressives de sa langue natale, l’agni[1] (Koffi, 2016) pour faire de sa logique syntaxique une logique idéologique (Turmel, 1980). , L’écriture de Jean-Marie Adiaffi entre construction d'idéologèmes et déconstruction idéologique (Côte d'Ivoire)
  • Calixthe Beyala est une écrivaine camerounaise éclectique, qui s’est démarquée par son franc-parler et ses prises de position tranchées sur des sujets aussi divers que délicats. Adulée des uns, critiquée des autres, elle transporte le lecteur dans son univers romanesque par les thématiques qu’elle aborde, les histoires qu’elle y glisse et les personnages qu’elle y peint. Les histoires de ses romans n’ont de cesse de captiver par la manière dont elle les mène, manière qui fait son charme artistique, son style. La singularité de l’écrire de Calixthe Beyala réside là. Le style peut se comprendre, dans son acception générale, comme la manière de s’exprimer ou d’être, une façon singulière de faire ou d’être propre à un individu. En littérature, il peut s’agir de la façon dont l’écrivain choisit d’utiliser les mots, les temps verbaux, les modalités d’énonciation, les figures de style, les structures phrastiques, les niveaux de langue, etc., bref, toutes les manipulations langagières qu’il convoque pour s’exprimer, pour communiquer. Cette approche du style rejoint la singularité discursive qui s’esquisse en code par sa systématicité. Et, il est impossible d’entrer dans l’univers de l’écrivain en faisant fi de ce code. Ainsi, au-delà de la valorisation du système expressif selon la manière proprement personnelle de l’écrivain, le style oriente aussi qualitativement la réception littéraire. Les lois de fonctionnement du discours qui singularisent Calixthe Beyala dans la pratique littéraire francophone et les régularités langagières qui marquent ses écrits sont les deux champs d’investigation autour desquels tourne cet appel à contribution. Dans le cadre de ce numéro spécial de la revue Mosaïques, nous voulons nous appesantir sur son style d’écriture. Plusieurs axes peuvent être abordés : , Le style chez Calixthe Beyala : modalités, procédés et postures
  • 17L’appareil formel de la vocalité s’appuie essentiellement sur des formes de minimalisme syntaxique, comme la pratique de la phrase brève ou de la phrase tronquée. Mais J. Piat évoque aussi l’absence de liaison transphrastique ou transpropositionnelle, lorsque les phrases s’allongent. Des phénomènes de saturation peuvent donc « connoter » l’oral. Contrairement à l’écrit, l’oral est un flux où la mémoire discursive de l’allocutaire peut facilement se perdre. L’allongement de la phrase écrite serait alors destiné à obtenir un effet proche de ce déséquilibre fondateur du discours oral ; la disparition de la ponctuation accentue l’effet d’organisation minimale, et rend problématique le parsing textuel et phrastique. Des cas de surponctuation à l’inverse, vont viser le même effet. , L’expérimentation syntaxique, le gauchissement de la langue & une petite histoire de la représentation de la langue orale dans la littérature (Acta Fabula)
  • « Il est tout à fait exact que Primo Levi a eu une activité de résistant contre le fascisme durant la Seconde Guerre mondiale, a écrit le collectif dans sa lettre. Il n’est pas moins exact qu’il a été déporté à Monowitz, qui est un des camps d’Auschwitz en Pologne. L’erreur ne réside dans aucun de ces éléments pris séparément. Elle réside dans leur articulation phrastique, qui suggère fortement une relation causale, comme si Primo Levi avait été ‘déporté à Monowitz’ parce que ‘Résistant’. Les linguistes que nous avons consulté·e·s et qui soutiennent notre démarche nous en ont donné la confirmation : il n’y a guère d’autre façon de lire cette phrase nominale. Or Primo Levi n’a pas été déporté à Monowitz parce que Résistant mais parce que Juif. » The Times of Israël, Paris : la plaque de la rue Primo Levi modifiée | The Times of Israël
  • L’innovation fait partie des gènes de notre entreprise. Le fondateur, Emmanuel Planas, a créé Lingua et Machina suite à sa thèse sur l’analyse sous-phrastique. Cette technologie était novatrice à l’époque. Ensuite, la traduction statistique s’est développée et, aujourd’hui, la traduction neuronale fait un immense bond en avant. Chez Lingua et Machina, nous mettons donc tout en œuvre pour conserver cet ADN empreint de travaux de recherche appliqués aux problématiques industrielles. , Traduction de contenus complexes : l'aide des réseaux neuronaux
  • - Un contexte dans lequel s’enracine l’acte de dire englobant aussi bien l’espace phrastique que le lieu-source de l’écriture ; , "La Langue française face à la mondialisation : Une question d’identité, de normativité et d’ouverture" (Yaoundé, Cameroun)

Traductions du mot « phrastique »

Langue Traduction
Anglais phrasal
Espagnol frasal
Italien di frase
Allemand phrasal
Chinois 短语
Arabe احباط
Portugais frasal
Russe фразовый
Japonais 句句
Basque phrasal
Corse phrasal
Source : Google Translate API

Synonymes de « phrastique »

Source : synonymes de phrastique sur lebonsynonyme.fr
Partager