La langue française

Phallus

Définitions du mot « phallus »

Trésor de la Langue Française informatisé

PHALLUS, subst. masc.

I.
A. −
1. Représentation de l'organe sexuel masculin en érection en tant que symbole de puissance génésique, faisant l'objet d'un culte dans diverses sociétés. Du temps que j'étais gouverneur de Syrie, j'ai vu des phallus érigés sur les propylées de la ville d'Héra (A. France, Thaïs, 1890, p.294).À gauche du théâtre de Dionysos, on a oublié un phallus de la taille d'une colonne (...). Un serpent de semence coule du sommet à la base (Cocteau, Maalesh, 1949, p.215).V. exposition ex. de Dupuis et ithyphallique ex.1.
2. P. ext., littér. Représentation de la verge en érection. Il y a au milieu une danse d'almées sous l'érection d'un phallus monumental (Goncourt, Journal, 1877, p.1189).[Un] recueil de gravures fort libertines, avec un frontispice composé de tout un encadrement de phallus avec leurs attributs (Léautaud, Journal littér., 3, 1921, p.366).
P. méton. Sexe masculin. Synon. pénis.Il semble bien que Victor Hugo ait eu le culte du phallus et, dans sa vieillesse, un certain égarement qui le soustrayait à nos délicatesses ordinaires (Barrès, Cahiers, t.14, 1922, p.27).V. jouir ex. de Goncourt.
P. métaph. Je conserve un souvenir lumineux et fortifiant de la pyramide à degrés du Banker's Trust, de la tour Singer, du phallus carré de l'Équitable (Morand, New-York, 1930, p.27).
B. − PSYCHANAL. Pénis en tant que symbole ou objet partiel. Phallus maternel. L'alternative qui s'offre au sujet à cette phase [phallique] tient en ces termes: avoir le phallus ou être châtré. On voit qu'ici l'opposition n'est pas entre deux termes désignant deux réalités anatomiques comme le sont le pénis et le vagin, mais entre la présence ou l'absence d'un seul terme (Lapl.-Pont.1967).
[Chez J. Lacan] Signifiant du manque, marquant pour le sujet l'impossibilité du rapport sexuel et constituant la condition structurale du désir pour un sujet. Les «formules de la sexuation» (...), qui distinguent les sexes par le mode dont le sujet, comme variable, s'inscrit dans la fonction (au sens logique) du phallus (Encyclop. univ.t.91972, p.854):
. Le phallus dans la doctrine freudienne n'est pas un fantasme (...). Il n'est pas non plus comme tel un objet (partiel, interne, bon, mauvais etc...) (...). Il est encore bien moins l'organe, pénis ou clitoris, qu'il symbolise (...). C'est le signifiant destiné à désigner dans leur ensemble les effets de signifié, en tant que le signifiant les conditionne par sa présence de signifiant. J. Lacan, Écrits, 1966, p.690.
II. − P. anal. Phallus impudique, p. ell. phallus. Champignon ayant la forme d'un sexe masculin en érection et exhalant une odeur repoussante. Synon. satyre puant*.Un autre champignon, tout aussi rare, et plus bizarre encore parce qu'obscène, que nos savants ont catalogué: le phallus nauséeux, vu sa forme, sa couleur congestionnée et sa mauvaise odeur (Cendrars, Homme foudr., 1945, p.229).V. aussi Bot., 1960, p.451 [Encyclop. de la Pléiade].
REM. 1.
Phalle, subst. masc.,synon.Détailler les phalles de messieurs et les mottes de dames, que ni d'Adam ni d'Ève elle ne connaissait (Queneau, Enf. du limon, 1938, p.36).
2.
Phallagogie, phallophorie, subst. fém.,hist. de l'antiq. Procession en l'honneur de Dionysos où l'on portait des phallus. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [falys]. Littré, DG [-ll-]; Pt Rob. [-l(l)-]; Lar. Lang. fr. [-l-]; Martinet-Walter 1973 [-l-] (15/17), [-ll-] (2/17). Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. A. 1. 1570 fallot «membre viril» (G. Hervet, Sainct Augustin. De la Cité de Dieu, p.180); 1605 phalle (Le Loyer, Hist. des spectres, 214 ds Fonds Barbier: les Phalles, membres virils des hommes); 1860 phallus (Goncourt, Journal, p.831); 2. 1752 phalle antiq., ethnol. «représentation du membre viril» (Trév.); 1765 phallus (Encyclop.); 3. 1946 psychanal. (Mounier, Traité caract., p.144). B. 1. 1615 phallus bot. Phallus d'Holande «sorte de champignon, le Phallus Hadriani» (J. Dalechamp, Hist. gén. des plantes, l.12, chap.14, t.2, p.286); 2. 1791 phallus bot. «sorte de champignon, le Phallus impudicus» (Valmont de Bomare, Dict. raisonné universel d'hist. nat., t.3, p.214 ds FEW t.8, p.359). Empr. au lat. phallus «représentation du membre viril que l'on portait dans les fêtes en l'honneur de Bacchus», lui-même empr. au gr. φ α λ λ ο ́ ς, même sens. Au sens A 1, fallot traduit le lat. fascinum «membre viril» (St Augustin, Civ. VI, 9). Au sens B 1, empr. au lat. sc. Phallus (Hadrianus Junius, Phalli, ex fungorum genere in Hollandiae sabuletis passim crescentis descriptio, Delphis, 1564). Fréq. abs. littér.: 63. Bbg. Arveiller (R.) Fr. mod. 1968, t.36, p.342. _Laplanche (J.), Pontalis (J.-B.). Phallus. Yale fr. St. 1972, no48, pp.197-200.

Wiktionnaire

Nom commun

phallus \fal.lys\ masculin invariable

  1. (Antiquité) Représentation du membre viril en érection, emblème de la fécondité, de la puissance génésique.
    • Du temps que j’étais gouverneur de Syrie, j’ai vu des phallus érigés sur les propylées de la ville d’Héra. — (Anatole France, Thaïs, 1890)
    • Dans une comédie, il fallait bien sûr que les phallus pendouillassent par moments, mais il fallait aussi qu'ils pussent se dresser sur commande. Tout le monde savait cela. — (Martin Millar, La Déesse des marguerites et des boutons d’or: Une comédie historique déjantée, Éditions Intervalles, 2017)
  2. (Psychanalyse) Concept psychanalytique recouvrant le désir de puissance ou la puissance attribuée à l’objet d’un désir.
    • avoir le phallus.
    • Le phallus maternel.
    1. (Chez Lacan) Signifiant du manque.
      • Le phallus dans la doctrine freudienne n’est pas un fantasme […]. Il n’est pas non plus comme tel un objet (partiel, interne, bon, mauvais etc.) […]. Il est encore bien moins l’organe, pénis ou clitoris, qu’il symbolise […]. C’est le signifiant destiné à désigner dans leur ensemble les effets de signifié, en tant que le signifiant les conditionne par sa présence de signifiant. — (Jacques Lacan, Écrits, 1966)
  3. (Mycologie) Champignon, également appelé satyre puant, de forme phallique, à odeur repoussante.

Nom commun

phallus

  1. Phallus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PHALLUS (fal-lus') s. m.
  • 1 Terme d'antiquité. Représentation du membre viril, que l'on portait dans les fêtes de certaines divinités comme emblème de la fécondité de la nature.
  • 2Genre de champignons voisins des morilles.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PHALLUS, s. m. (Littérat.) c’est cette figure scandaleuse à nos yeux, du dieu des jardins, la même que l’on portoit en Grece aux fêtes de Bacchus, & plus anciennement encore aux fêtes d’Osiris. La coutume des bramins qui portent encore en procession le phallus des Egyptiens, est bien étrange pour nos mœurs. Nos idées de bienséance nous font penser, dit M. de Voltaire, qu’une cérémonie qui nous paroît si infâme, n’a été inventée que par la débauche ; mais, ajoute le même écrivain, il n’est guere croyable que la dépravation des mœurs ait jamais chez aucun peuple, établi des cérémonies religieuses. Il est probable au contraire que cette coutume fut introduite dans des tems de simplicité, & qu’on ne pensa d’abord qu’à honorer la divinité dans le symbole de la vie qu’elle nous a donnée. Une telle cérémonie a dû ensuite inspirer la licence à la jeunesse, & paroître ridicule aux esprits sages, dans des tems plus rafinés, plus corrompus & plus éclairés ; mais l’ancien usage a subsisté malgré les abus ; & il n’y a guere de peuple qui n’ait conservé quelque cérémonie qu’on ne peut ni approuver ni abolir. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « phallus »

Φαλλός.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin phallus, issu du grec ancien φαλλός, phallós.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « phallus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
phallus fallys

Citations contenant le mot « phallus »

  • Le phallus en ce siècle devient doctrinaire. De Henri Michaux / Face aux verrous
  • Encore eut-il phallus que je la conasse pour que je la susse ! De Maurice Roche
  • Si toutes les femmes avaient des phallus nous serions tous des sodomites. De Gustave Parking
  • Le théâtre est l’érection du phallus universel. Au commencement était le théâtre et le théâtre était désir. De Olivier Py / Les Mille et une définitions du théâtre
  • Notre phallus devrait avoir des yeux ; grâce à eux nous pourrions croire un instant que nous avons vu l'amour de près. De Francis Picabia / Jésus-Christ rastaquouère
  • Le phallus sert de trait d'union entre ces deux fleuves : il conjugue leurs rythmes différents en un courant unique. De David Herbert Lawrence / Défense de Lady Chatterley
  • Au fond, la femme, je le vois partout, n'est occupée que de l'homme et de l'humanité de l'homme. La femme : deux paires d'ailes autour d'un phallus. De Edmond et Jules de Goncourt / Journal
  • L'apologie de l'orgasme masculin se confond avec celle du phallus : petit organe deviendra grand et fort, mais à grand triomphe, brève victoire et tristesse post-coïtale. De Henri Barte / Pourquoi les hommes et les femmes ne s'entendent plus
  • Disserter sur la valeur érotique du clitoris, ce "petit pénis", sur les zones érogènes, sur la sensibilité d'un vagin ou la taille d'un phallus, c'est ignorer que le corps dans son entier participe à la sexualité. De Henri Barte / Pourquoi les hommes et les femmes ne s'entendent plus
  • ReportageFêtes gâchées (2/5) Autrefois associé à des rites de fertilité, le Kanamara matsuri (festival du pénis de fer) à Kawasaki suit un déroulé immuable. Des dizaines de milliers de personnes assistent à la procession de divinités incarnées dans des phallus géants. Depuis dix ans, un tourisme massif et un mercantilisme grivois se sont greffés à l’événement. Le Monde.fr, Au Japon, le phallus est une fête
  • Encore une fois, la mosquée d’Agen a été la cible de personnes malveillantes qui ont peint cette nuit, des tags à caractère grossiers, insultants, désorganisés, dont des phallus, mais aussi une croix gammée. petitbleu.fr, Lot-et-Garonne : la mosquée d’Agen cible de tags, dont une croix gammée - petitbleu.fr
  • Selon le rapport de police, l’homme a ensuite fourré l’énorme phallus dans le coffre d’une voiture blanche, semblable à une Dodge Caliber. Un vol pour le moins lucratif puisque Moby Dick (le nom du godemiché, son mètre de haut et ses 18 kilos) se vend au détail…1250 dollars. Biba Magazine, Etats-Unis : un homme recherché par la police après le vol d’un énorme gode de plus d’un mètre - Biba Magazine
  • Architecte et jeune maman, Maud Crayon gagne par miracle le concours d'aménagement du parvis de Notre-Dame. Mais au fil des modifications imposées par les urbanistes et les ingénieurs de la Ville, l'un des éléments se retrouve à ressembler furieusement à… un phallus. Les ligues de vertu s'emballent. Cocasse, poétique et plein de charme malgré quelques sautes de tension. Les Echos, Le phallus de Notre-Dame | Les Echos
  • Près d’un siècle après Kafka, Philippe Limon imagine un homme métamorphosé… en un phallus géant, qui sème la panique et l’effroi autour de lui. A l’ère de #MeToo, tout un symbole. Le Soir Plus, Phallus horribilis! - Le Soir Plus
  • Dernière particularité du « phallus de titan », qui a été découvert en 1878 dans les forêts tropicales humides de l'île de Sumatra en Indonésie : sa floraison s'accompagne d'une odeur fétide, qui a pour objectif d'attirer les insectes. Une chance, finalement, que la floraison ait eu lieu en streaming ! , Belgique : Un arum titan de 2,12 mètres de haut a fleuri

Traductions du mot « phallus »

Langue Traduction
Anglais phallus
Espagnol falo
Italien fallo
Allemand phallus
Chinois 阴茎
Arabe قضيب
Portugais falo
Russe фаллос
Japonais 陰茎
Basque zakila
Corse falo
Source : Google Translate API

Synonymes de « phallus »

Source : synonymes de phallus sur lebonsynonyme.fr

Phallus

Retour au sommaire ➦

Partager