La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pâtiras »

Pâtiras

Définitions de « pâtiras »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÂTIRA(S),(PÂTIRA, PÂTIRAS) subst. masc.

Fam., vx. Souffre-douleur. Vermut était le pâtiras du salon de madame Soudry. Aucune société n'est complète sans une victime, sans un être à plaindre, à railler, à mépriser, à protéger (Balzac, Paysans, 1850, p.284).Javelas (...) le patito de mademoiselle Gourganson, le pâtira, le souffre-douleur de l'atelier, un méridional naïf (...) était sculpteur (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p.20).
Prononc. et Orth.: [pɑtiʀa], [pa-]. Ac. 1935: -as; Rob., Lar. Lang. fr.: -a ou -as. Étymol. et Hist. 1. 1765 «petit tapis de lisière sur lequel les tailleurs font porter les boutonnières de l'habit qu'ils repassent» patira (Encyclop. t.12); 2. 1783 «souffre-douleur» pâtira (Misères, 93); 1835 pâtiras (Balzac, Goriot, p.25). 2eet 3epers. du sing. de l'ind. fut. de pâtir*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pâtiras \pa.ti.ʁa\ masculin

  1. Souffre-douleur.
    • Vermut était le pâtiras du salon. Aucune société n'était complète sans une victime, sans un être à plaindre, à railler, à mépriser, à protéger.. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1844)
    • Comme Gringalet était faible, il était peureux, et comme il était peureux, il était devenu la risée et le pâtiras des autres petits montreurs de bêtes, qui le battaient et lui faisaient tant et tant de misère qu’il en serait devenu méchant, si la force et le courage ne lui avaient pas manqué. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1842-1843)
    • Je n'étais de la sorte ni un pâtiras ni un pestiféré ; […]. — (Jules Vallès, L'Enfant, 1878)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÂTIR. v. intr.
Souffrir, être dans la misère. Les pauvres pâtissent beaucoup en hiver. Si le père vient à mourir, ces enfants pâtiront cruellement. Pâtir de quelque chose, En être puni, en souffrir, en éprouver du dommage. Il a fait la faute, et j'en ai pâti. Les petits ont toujours pâti des sottises des grands. Tel en pâtira qui n'en peut mais. Par extension, Votre bien pâtira de votre absence. Il a fait bien des excès et sa santé en a pâti. On dit aussi Pâtir pour quelqu'un. Il ne faut pas que l'innocent pâtisse pour le coupable. Souvent les bons pâtissent pour les méchants.

Littré (1872-1877)

PÂTIRAS (pa-ti-râ) s. m.
  • 1 Terme populaire. Homme, enfant ou animal servant de jouet ; souffre-douleurs.

    Personne fort maigre ou malade.

  • 2Petit tapis de lisière, sur lequel les tailleurs font porter les boutonnières de l'habit qu'ils repassent, afin qu'elles ne soient point aplaties par l'action du carreau.

    On écrit aussi pâtira.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pâtiras »

C'est la 2e personne du futur du verbe pâtir : tu pâtiras, ou, si l'on écrit pâtira, la 3e : il pâtira.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Voir pâtira.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pâtiras »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pâtiras patira

Traductions du mot « pâtiras »

Langue Traduction
Anglais will suffer
Espagnol sufrirá
Italien soffrirà
Allemand wird leiden
Chinois 会受苦
Arabe سيعاني
Portugais sofrerá
Russe будет страдать
Japonais 苦しむでしょう
Basque sufrituko du
Corse suffrirà
Source : Google Translate API

Antonymes de « pâtiras »

Pâtiras

Retour au sommaire ➦

Partager