La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « parole d’évangile »

Parole d’évangile

Définitions de « parole d’évangile »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

parole d’évangile \pa.ʁɔl d‿e.vɑ̃.ʒil\ féminin

  1. Assertion, vérité incontestée par ceux qui la reçoivent.
    • Comment ! vous osez me débiter insolemment comme parole d’Évangile tous les sots bavardages que vous entendez dans les coulisses ! — (Prosper Mérimée, Le Carrosse du Saint-Sacrement dans Théâtre de Clara Gazul, 1825)
    • Sans accepter pour parole d’Évangile tout ce qu’il entendait, une sorte de découragement se glissait dans son âme. — (Jules Verne, Les Cinq Cents Millions de la Bégum, Hetzel, 1879, chapitre IV)
    • À ce moment, Cap affecta une attitude si triomphale, que nous tînmes pour parole d’Évangile cette dernière assertion, d’une logique pourtant peu aveuglante. — (Alphonse Allais, La Question des ours blancs dans Deux et deux font cinq, Paul Olendorff, 1895, page 232)
    • Or, malgré les dénégations et les démentis, le mensonge se répandait, se rééditait et, naturellement, indisposait contre les ouvriers boulangers nombre de gens pour qui ce qu'imprime leur journal est parole d'évangile. — (Émile Pouget, Le Sabotage, 1911)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « parole d’évangile »

→ voir parole, de et évangile, les Évangiles ayant été pendant de nombreux siècles considérés comme des vérités absolues dans les sociétés chrétiennes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parole d’évangile

Retour au sommaire ➦

Partager