La langue française

Parasitisme

Définitions du mot « parasitisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARASITISME, subst. masc.

A. − BIOL. [Corresp. à parasite I B 1; p.oppos. à commensalisme (dér. s.v. commensal) et à prédatisme (rem. s.v. prédation)]
1. (Condition de) vie d'un parasite (animal ou végétal), d'un être vivant en général qui subsiste aux dépens d'un autre. Parasitisme des Protozoaires; aspects divers du parasitisme; évolution du parasitisme. Il est un ordre de faits (...) qui ont été particulièrement mis en évidence à la fin du XIXesiècle, ce sont ceux relatifs au parasitisme, c'est-à-dire la vie obligatoire de certaines espèces sur −ou dans −d'autres espèces rigoureusement définies pour chaque cas, et aux dépens de celles-ci (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.414).Le bilan général du parasitisme se solde par une perte pour l'exploité et un gain pour l'exploitant. Il semble donc, à première vue, assez facile de séparer le parasitisme du commensalisme (Biol.t.21970):
. Le parasitisme, entraîne donc, de par la spoliation de l'hôte, un état plus ou moins morbide qui définit la maladie parasitaire (...). Les modalités du parasitisme sont multiples selon que les parasites sont fixes ou errants. Ainsi on peut reconnaître un parasitisme intermittent comme chez les Diptères adultes: mouches*, moustiques*...; un parasitisme continu comme chez les Acariens*: gales*, poux*, etc. Animaux1981.
En partic. État de parasite; mode d'existence des parasites. Parasitisme continu ou provisoire. Le parasitisme de l'albumen (...) se marque parfois par la différenciation de véritables suçoirs (Plantefol, Bot. et biol. végét., t.1, 1931, p.51).
Parasitisme absolu. ,,Propriété d'un virus de ne pouvoir se reproduire qu'à l'aide des ARN messagers et des ribosomes de sa cellule-hôte. C'est l'un des cinq caractères fondamentaux qui définissent un virus*`` (Méd. Biol. t.3 1972).
2. Présence de parasites chez un être vivant (dans son sang, dans l'un de ses organes). Parasitisme sanguin, intestinal. Il est facile d'éliminer (...) les pigmentations localisées d'origine externe, telles que celles qui succèdent (...) au parasitisme cutané (Josué, Godlweski dsNouv. Traité Méd.fasc. 8,1925, p.354).
3. État d'un organisme parasité, infesté par des parasites. En effet, ces maladies se montrent sous forme de cas isolés, d'apparence accidentelle, comme s'il s'agissait du parasitisme fortuit chez l'homme de champignons répandus dans la nature (Longeron dsNouv. Traité Méd.fasc. 4,1925, p.478).
B. − [Corresp. à parasite I A 3; à propos d'une pers. à l'égard d'une autre pers. ou de la collectivité]
1. Mode d'existence d'un individu qui (à l'instar de l'animal parasite) vit et prospère aux dépens d'autrui. La sécurité de mon parasitisme est compromise. J'ai dispersé les plumes de mon nid douillet. Il va falloir déguerpir (Renard, Écorn., 1892, p.115).On lit d'avance, dans le regard des fortunes (...) le soupçon (...) de l'adresse obligée, d'une espèce de parasitisme, d'écorniflage qu'ils tolèrent (Arnoux, Solde, 1958, p.23).
2. Condition, état (de l'individu qui vit ainsi en) parasite. Il [l'impôt] attaque le travailleur dans sa liberté et dans sa conscience, dans son corps et dans son âme, par le parasitisme, les vexations, les fraudes qu'il suggère, et la pénalité qui les suit (Proudhon, Syst. contrad. écon., t.1, 1846, p.294).De temps en temps seulement (...) elle remettait et faisait redescendre Anatole à l'humble place qu'il avait dans la maison, à l'infériorité et au parasitisme de sa position (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p.338).Les ouvriers reprochent leur parasitisme à ceux qu'ils nomment ronds de cuir (Wilbois, Comment fonct. entr., 1941, p.12).
3. En partic. [Au niveau soc.] Parasitisme social. Le parasitisme consommant improductivement une partie de la richesse collective, il se fait dans le produit net du travailleur un vide qui restreint ses moyens d'échange (Proudhon, Créat. ordre, 1843, p.278).Il faut réagir contre la tendance de certains sociologues à généraliser la notion de parasitisme pour l'introduire en sociologie; tout être qui vit et prospère aux dépens d'autrui serait pour eux un parasite; les sinécures, la simple concurrence économique, seraient des faits de parasitisme (Goblot1920).Le parasitisme social peut prendre des formes très variées, depuis la délinquance, l'exploitation, le chantage, la corruption, la violence pour s'assurer des moyens ordinaires d'existence jusqu'à la prostitution et la mendicité (Birou1966).
4. Au fig. [Corresp. à parasite II; à propos d'un inanimé] Caractère encombrant, perturbateur ou nuisible d'une chose et p.méton. cette chose considérée comme une tare. La crise elle-même et les questions qu'elle soulève en moi seront la matière des derniers fragments d'une étude que je débarrasserai du parasitisme des souvenirs insignifiants (Bourget, Disciple, 1889, p.65).L'idéalisme de la vie intérieure, qui méprise l'argent, comme un parasitisme, oublie qu'il n'en a le droit que s'il y a renoncé; mais l'idéalisme qui pousse sur un terreau argenté et prétend s'en désintéresser, est le pire parasitisme (Rolland, Âme ench., t.2, 1925, p.55).
Prononc. et Orth.: [paʀazitism̭]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist.1. a) 1719 «mode de vie du parasite» (N. Gueudeville, trad. Les Comédies de Plaute, La Persane, vol. 8, 145, Leyde, Vander Aa ds Quem. DDL t.7); b) 1808 «fait de vivre aux dépens de la société» (Ch. Fourier, Théorie des quatre mouvements, IIIepart., 6, concl. ds Dub. Pol.: le «Parasitisme» [...] spolie le Corps social); 1898 parasitisme social (Massart et Van Der Velde, Parasitisme organique et parasitisme social, Paris ds Gde Encyclop.); 2. 1832 biol. (A. G. de Candolle, Physiol. végét., I, 1462 ds Fonds Barbier: De l'influence que les végétaux exercent les uns sur les autres [...] Du faux parasitisme); 1899 parasitisme vrai (Gde Encyclop.); 3. 1966 psychiatrie parasitisme mimique (Moor). Dér. de parasite*; suff. -isme*. Cf. angl. parasitisme, att. en 1611 ds Cotgr., s.v. escorniflerie. Fréq. abs. littér.: 37.

Wiktionnaire

Nom commun

parasitisme \pa.ʁa.zi.tism\ masculin

  1. Habitude de vivre en parasite, aux dépens d’autrui.
  2. (Médecine) (Biologie) Condition d’un organisme vivant qui vit sur un autre corps organisé, qu’il en tire ou non sa nourriture.
    • Vue de loin, la nature semble harmonieuse. Vue de près, on y observe que les plantes cherchent à s'étouffer les unes les autres et que les animaux utilisent la prédation et le parasitisme. — (L’insoutenable légèreté du darwinisme, dans Le Québec sceptique, n°60, pp.40-47, été 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARASITISME. n. m.
Habitude de vivre en parasite, aux dépens d'autrui. En termes de Médecine et d'Histoire naturelle, il désigne la Condition d'un corps organisé qui vit sur un autre corps organisé, qu'il en tire ou non sa nourriture.

Littré (1872-1877)

PARASITISME (pa-ra-zi-ti-sm') s. m.
  • 1Habitude du parasite ; profession, état du parasite.
  • 2Condition d'un être organisé qui vit sur un autre corps organisé, qu'il en tire ou non sa nourriture.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parasitisme »

(1719) De parasite avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parasitisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parasitisme parazitism

Citations contenant le mot « parasitisme »

  • Le fait qu’un concurrent ait copié des phrases de votre site internet et que le logo soit ressemblant au vôtre pourrait vous permettre d’agir sous l’angle de la concurrence déloyale pour parasitisme. , Comment protéger son concept et son identité visuelle de la - FAQ Toute La Franchise
  • Après l'accouplement, le clytre des saules pond des œufs qui vont trahir le parasitisme de l'insecte : en effet, la femelle va enrober les œufs d'une protection élaborée à partir de ses propres excréments afin de les maquiller pour qu'ils ne soient pas reconnaissables. Puis, s'agissant d'une espèce myrmécophile, elle va les déposer aux abords d'une fourmilière : ainsi, les fourmis vont se faire leurrer et ramener au nid ces œufs pensant qu'il s'agit de matériau de construction. Une fois en place, durant les 2 ans du cycle larvaire, les larves vont se nourrir des déchets de la fourmilière, des larves et des œufs des fourmis. C'est dans le fourreau qui les protège que la nymphose des larves se produit avant que l'adulte s'extraie de cette enveloppe appelée stratoconque pour quitter la fourmilière. Binette & Jardin, Le clytre des saules : comment s'en débarrasser ?
  • Le FAI continue sa stratégie de « parasitisme » des annonces de ses concurrents. Après avoir officialisé un forfait avec une Smart TV en bundle juste avant Bouygues Télécom (de manière bien moins complète), il a tenté de faire de même pour le lancement de la Freebox Pop. , SFR intègre Alexa à sa Box 8 - Next INpact
  • Des centaines de brachiopodes datant d'environ 515 millions d'années ont été retrouvés, accompagnés de leurs vers parasites ! Cette ancienne trace de parasitisme, la plus vieille connue à ce jour, est représentée dans cette vidéo qui vous transporte dans les mers du Cambrien... Science-et-vie.com, Parasitisme : il existe depuis plus de 500 millions d'années ! - Science & Vie
  • L’automne est là, la période des visite-bilan sanitaires également. Et cette dernière révèle parfois des pratiques à améliorer sur la gestion du parasitisme. Premier cas : — « Je ne fais rien et ça se passe bien » — « Tu contrôles parfois en faisant une analyse de lait ou de sang ou une copro ? » — « La laiterie ne m’a rien dit pour le lait… » Et la maîtrise de la situation s’arrête là. Réussir lait, Gestion du parasitisme : des pratiques à remettre en question | Réussir lait
  • Le parasitisme économique est une faute qui engage la responsabilité civile de celui qui la commet. Cette faute réside dans le fait de profiter sans bourse délier des efforts qu'une entreprise met en oeuvre pour vendre ses produits ou ses services. Il peut s'agir de l'utilisation du nom commercial d'une entreprise, de l'imitation totale ou partielle de ses produits, de leur emballage ou de leur présentation ou encore de copier ou de profiter de la notoriété de ses publicités. https://www.chefdentreprise.com/, Comment lutter contre les parasites commerciaux
  • Marseille, 11 mars 2020 (AFP) - La société La Phocéenne de cosmétique, propriétaire de la marque Le Petit Olivier, a attaqué en justice pour "parasitisme" L'Oréal qu'elle accuse d'avoir copié un spot publicitaire, a-t-on appris mercredi auprès de l'entreprise provençale. FashionNetwork.com, Cosmétiques : Le Petit Olivier attaque L'Oréal pour "parasitisme" - Actualité : business (#1196040)

Traductions du mot « parasitisme »

Langue Traduction
Anglais parasitism
Espagnol parasitismo
Italien parassitismo
Allemand schmarotzertum
Chinois 寄生
Arabe التطفل
Portugais parasitismo
Russe паразитизм
Japonais 寄生
Basque parasitazioa
Corse parasitismu
Source : Google Translate API

Synonymes de « parasitisme »

Source : synonymes de parasitisme sur lebonsynonyme.fr

Parasitisme

Retour au sommaire ➦

Partager