La langue française

Parallélisme

Définitions du mot « parallélisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARALLÉLISME, subst. masc.

A. − GÉOM. Propriété, caractère de ce qui est parallèle, de l'ensemble de deux choses parallèles; fait d'être parallèle. Établir le parallélisme de deux droites, de deux plans, d'une droite et d'un plan; parallélisme des essieux (d'un véhicule); vérifier le parallélisme des roues (d'une voiture). Il y a un défaut de parallélisme voulu entre les colonnes du Parthénon (Ac.1935).Des canaux qui pourraient s'appeler des ruisseaux s'ils n'étaient droits et d'un parallélisme parfait avec des bandes de terre (Verlaine,OEuvres compl., t.5, Quinze jours en Holl., 1893, p.248).En corrigeant le froid parallélisme des murs [d'une longue voûte en berceau], la perspective les resserre graduellement jusqu'à leur extrémité, et lorsque la voûte n'est éclairée que par là, le spectateur se sent comme menacé par le rétrécissement du berceau qui fuit devant ses yeux (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin, 1876, p.246).
B. − Au fig.
1. Phénomène de réciprocité; corrélation. Le parallélisme qu'on a prétendu établir entre le capital, le travail et le talent, comme principes de production essentiels au même degré, est une fausse série (Proudhon,Créat. ordre, 1843, p.376).
2. Dans les domaines artist., littér., poét.Symétrie, analogie frappante ou correspondance. Il y a un profond parallélisme entre la lumière qui nous vient du soleil et la clémence qui nous vient de Dieu (Hugo,Actes et par.1, 1875, p.4).Un parallélisme inaltérable entre les paroles du texte et les images musicales qu'il [Bach] y adapte nous sera révélé (Pirro,Esthét. J.-S. Bach, 1907, p.10).
En partic. Fait de mettre en parallèle, rapprochement que l'on fait entre deux choses. L'absurdité du parallélisme est de chercher un passage quelconque entre la connaissance empirique du corps-objet et la conscience et de poser que ce passage est lui-même de nature objective quoiqu'inconnu (Ricoeur,Philos. volonté, 1949, p.87).
3. Analogie, équivalence, similitude que l'on constate entre des démarches différentes. On constate un parallélisme complet dans les réactions des divers syndicats à ces mesures (Dub.Gramm.).
C. − Spécialement
1. ANTHROPOL. Développement indépendant des mêmes éléments culturels dans des civilisations différentes, tirant leur origine de principes, de besoins et d'inventions identiques. Un exemple de parallélisme est la sarbacane. Elle existe dans certaines aires culturelles d'Amérique du Sud et dans l'archipel malais, sans qu'aucun contact se soit jamais produit entre les civilisations de ces deux aires. La même invention s'y est produite et la sarbacane y a connu un développement indépendant quoique fondé sur les mêmes principes physiques (Willems1970).
2. ASTRON. Parallélisme de l'axe de la terre, d'une planète. Propriété que possède l'axe de la terre, d'une planète, de rester sensiblement parallèle à lui-même, dans tous les points de la courbe que la terre/cette planète décrit dans sa révolution autour du soleil. (Dict.xixes.; Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
3. DR. PUBL. Parallélisme des formes. ,,Principe d'après lequel une décision administrative prise sous une certaine forme ne peut être annulée ou modifiée qu'en respectant les mêmes formes`` (Jur. 1981).
4. INFORMAT. ,,Technique d'accroissement des performances d'un ordinateur par multiplication de processeurs ou d'opérateurs utilisés simultanément`` (Morvan Informat. 1981).
5. LITT. Procédé (qui caractérise surtout la poésie hébraïque) et selon lequel la pensée s'exprime en des membres de phrase parallèles, se répondant suivant un rythme symétrique. Parallélisme rythmique, sonore. Le parallélisme des Psaumes. Le parallélisme, qui est la rime des Sémites, naissait et produisait ses premiers miracles (Renan,Hist. peuple Isr., t.1, 1887, p.381).Le verset, en tant que verset, n'existe que par ceci: deux parties nettement séparées et qui s'affrontent. C'est ce qu'on appelle le parallélisme (Formont, Lemerre,Vers fr., 1937, p.131).
P. méton. Le contenu de ces membres de phrase parallèles. C'était presque toujours par de puissants parallélismes (...) que s'exprimaient ces sorts magiques (Renan,Hist. peuple Isr., t.1, 1887, p.217).
6. PSYCHOL. Théorie selon laquelle il existe une correspondance étroite entre deux séries mises en parallèle: celle des faits psychiques et celle des faits physiques. La vieille idée d'identifier les faits psychiques et les faits physiques dans on ne sait quel fond substantiel ou au moins de les lier terme à terme dans un parallélisme absolu a perdu beaucoup de terrain pendant ces dernières années (Hamelin,Élém. princ. représ., 1907, p.885):
. ... la représentation qu'on peut se former des rapports de l'âme et du corps dépend étroitement de celle que l'on se forme de la nature du corps. La représentation paralléliste en particulier est fonction de la représentation mécaniste du corps; ce qui veut dire que le parallélisme ne reste pas vrai aux stades successifs de l'évolution de la notion de corps. G. Marcel,Journal, 1914, p.125.
Prononc. et Orth.: [paʀalelism̭]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1651 «fait d'être parallèle» (Pascal, Traité de l'équilibre des liqueurs ds OEuvres, éd. L. Lafuma, p.238); 1962 «position parallèle des roues directrices d'une voiture» (Rob.); 2. 1783 fig. «évolution semblable, parallèle» (Montbeillard ds Buffon, Hist.nat. des oiseaux, t.8, p.69); 3. 1882 «procédé poétique (chez les Hébreux et en Orient)» (Bach.-Dez.); 4. 1865 psychol. (Cl. Bernard, loc. cit.). Empr. au gr. π α ρ α λ λ η λ ι σ μ ο ́ ς «parallélisme»; 4 empr. à l'all. Parallelismus, créé en 1860 par Fechner (v. Lal. 1968). Fréq. abs. littér.: 150.
DÉR.
Paralléliste, adj.,psychol. [Correspond à supra C 6] Relatif à la théorie du parallélisme psychophysique. On parlera d'une excitation interne comme on parle d'une excitation externe en donnant à la prétendue sensation une fonction de stimulus; mais c'est surtout l'hypothèse paralléliste qui suggère ce langage fautif (Ricoeur,Philos. volonté, 1949, p.87).Les phénomènes paranormaux sont de nature et d'origine psychologiques, cela signifie certes que ces faits sont de nature et d'origine psychophysiologiques. Cela signifie qu'ils sont susceptibles comme tout événement psychique, d'une interprétation idéaliste, paralléliste ou matérialiste (Amadou,Parapsychl., 1954, p.32).V. aussi supra ex. de G. Marcel. [paʀalelist]. 1reattest. 1912 adj. (J. Benda, Le Bergsonisme, ou Une philosophie de la mobilité, 113 ds Quem. DDL t.26); de parallélisme, suff. -iste*.

Wiktionnaire

Nom commun

parallélisme \pa.ʁa.le.lism\ masculin

  1. État de ce qui est parallèle.
    • Il y a un défaut de parallélisme voulu entre les colonnes du Parthénon.
    • L’allée centrale, renforcée dans les airs par le long parallélisme du tuyau de poêle, servait de frontière aux plus jeunes espoirs des deux nations, inégalement représentées. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 67)
  2. (Figuré) État de ce que l’on peut comparer.
    • C'est une différence dans le degré d'ionisabilité qui permet d'expliquer un fait qui semble tout d'abord en opposition avec le parallélisme généralement constaté entre la non-saturation de l'auxochrome et son effet sur la coloration : […]. — (Joseph Martinet, Couleur et constitution chimique: Cours professé à la faculté des sciences de Besançon, rédigé avec la collaboration de Mlle P. Alexandre, éd. G. Doin, 1924, page 139)
  3. (Astronomie) Propriété que l’axe de la Terre a de rester sensiblement parallèle à lui-même, dans tous les points de la courbe que la Terre décrit annuellement autour du soleil.
    • Le parallélisme de l’axe de la Terre.
  4. (Automobile) Angle nul ou légèrement aigu que font les deux roues d’un même essieu.
  5. (Littérature) Phrase qui comporte deux parties.
    • Exemple de parallélisme tiré de la pièce "Andromaque" de Racine : Je meurs si je vous perds ; mais je meurs si j'attends. Les deux parties de l'alexandrin sont construits sur le même principe : "je meurs si…".
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARALLÉLISME. n. m.
État de ce qui est parallèle. Il y a un défaut de parallélisme voulu entre les colonnes du Parthénon. Fig., Le parallélisme de deux faits, de deux doctrines. En termes d'Astronomie, Le parallélisme de l'axe de la terre, La propriété que l'axe de la terre a de rester sensiblement parallèle à lui-même, dans tous les points de la courbe que la terre décrit annuellement autour du soleil.

Littré (1872-1877)

PARALLÉLISME (pa-ra-lé-li-sm') s. m.
  • 1 Terme de géométrie. État de deux lignes ou de deux surfaces parallèles. Soit qu'ils [les rayons du feu] viennent du soleil en parallélisme, soit qu'ils soient réunis au foyer d'un verre ardent, Voltaire, Newt. II, 2.

    Parallélisme de l'axe d'une planète, propriété que l'axe de cette planète a de rester sensiblement parallèle à lui-même, dans tous les points de la courbe qu'elle décrit annuellement autour du soleil. Une découverte très remarquable de M. Bianchini est celle du parallélisme constant de l'axe de Vénus sur son orbite, pareil à celui que Copernic fut obligé de donner à la terre, Fontenelle, Bianchini.

  • 2 Fig. Correspondance entre des objets comparée au parallélisme des lignes. Je remarque un parallélisme assez singulier entre ces deux genres d'oiseaux ; car, de même qu'il y a trois espèces principales de corneilles, une noire, la corbine, une cendrée, la mantelée, et une chauve, le freux, je trouve aussi trois espèces ou races correspondantes de choucas, Buffon, Ois. t. v, p. 96. Instituons les comparaisons les plus exactes ; tirons de ces comparaisons les résultats les plus immédiats ; soyons toujours prêts à renoncer à ce parallélisme qui plaît tant à l'esprit, dès que les traits deviennent trop divergents, Bonnet, 7e lett. hist. nat.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parallélisme »

(1647) Du grec ancien παραλληλισμός, parallêlismos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parallèle 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « parallélisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parallélisme paralelism

Citations contenant le mot « parallélisme »

  • Le parallélisme est relatif à l’axe des roues d’une voiture, entre elles-mêmes et avec la route. Une anomalie dans ce domaine peut sembler anodine. Pourtant, pour des raisons de sécurité, il faut régulièrement y prêter attention. Auto moto : magazine auto et moto, Tout sur le défaut de parallélisme
  • Bonjour c est un camping car poids lourd ce qui explique les 6 pneus roues jumeler a l arrière , mais ca c est pas de soucis je les prends en charge , oui c est un garage que j ai choisis s le seul de ma région a pouvoir effectuer ces genre de travaux notamment parallélisme spécifique a un camping car poids lourd .il y a eu échange entre eux car le garagiste ne voulait pas entreprendre les travaux temps qu il n avait le feu vert du concessionnaire . Net-iris, pris entre marteau en enclume besoin d un chti conseil - Rapports à la société - Net-iris
  • Un ami dans la vie est très bien ; deux, c'est beaucoup ; trois, c'est à peine possible. L'amitié nécessite un certain parallélisme dans la vie, une communauté de pensée, une rivalité de but. De Henry Brooks Adams / L'Education d'Henry Adams
  • Pour avoir une bonne conduite avec votre voiture, il faut s’intéresser au parallélisme de la voiture. C’est un élément qui est pris en considération dans la géométrie de la voiture. Le principal objectif, c’est de maintenir une voiture correctement sur les roues et qu’elle roule tout droit. Webcarnews, Parallélisme de voiture : explications et tarifs
  • Dans le même courant architectural viennent s’ajouter presque tous les bâtiments de l’Ucad dont la Bibliothèque, le rectorat, différentes facultés ... Mais aussi l’ex Palais de Justice au Cap Manuel, l’hôtel de Ngor, l’Assemblée Nationale, l’École Thiers (le prochain sur la liste des démolitions semble-t-il ?) etc. Ces architectures modernes sont précurseur du courant architectural dit post-moderne. Elles sont bien localisées, bien conçues, solidement construites, toujours adaptées à notre climat, un réel modèle d’adaptation thermique. Avec les années 60/70, une vision qui nous ressemble vient enfin s’imposer ! Elle est basée sur le parallélisme asymétrique théorisé philosophiquement par le Président poète, Léopold Sédar Senghor. SenePlus, LE POT DE FER CONTRE LE POT DE TERRE | SenePlus
  • Typé de façon statique et collecté par un ramasse-miette, Concurnas utilise l'inférence de type. Il met l'accent sur la simultanéité et le parallélisme. Le code de Concurnas a la réputation d’être souvent indiscernable par rapport à Python et d’offrir des performances très proches à celles de Java. LeMondeInformatique, Le langage Concurnas exploite la JVM pour des apps à haute performance - Le Monde Informatique

Images d'illustration du mot « parallélisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parallélisme »

Langue Traduction
Anglais parallelism
Espagnol paralelismo
Italien parallelismo
Allemand parallelität
Chinois 并行性
Arabe تماثل
Portugais paralelismo
Russe параллелизм
Japonais 平行性
Basque paralelismo
Corse parallelisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « parallélisme »

Source : synonymes de parallélisme sur lebonsynonyme.fr

Parallélisme

Retour au sommaire ➦

Partager