Orfèvrerie : définition de orfèvrerie


Orfèvrerie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ORFÈVRERIE, subst. fém.

A. −
1. Fabrication d'objets de parure ou de décoration en métaux précieux finement travaillés; art de fabriquer de tels objets. Savoir l'orfèvrerie; s'adonner à l'orfèvrerie; industrie, techniques de l'orfèvrerie; orfèvrerie d'apparat, de luxe, de table; chef d'oeuvre, modèle, objet, ouvrage, pièce d'orfèvrerie; atelier, centre, école d'orfèvrerie. La Cléopâtre anglaise [Reynolds −Kitty Fischer en Cléopâtre], sans doute pour dépasser en prodigalité quelque Antoine de la Chambre des Lords, jette (...) une grosse perle dans une coupe d'une riche orfèvrerie (Gautier,Guide Louvre, 1872, p.311):
1. Les splendeurs du Versailles louis-quatorzième sont révolues depuis longtemps. Toutefois quelques pièces isolées prouvent la fidélité de certains artistes à une forme périmée d'orfèvrerie. Grandjean,Orfèvr. XIXes., 1962, p.55.
P. métaph. La femme la plus simple du monde exige encore chez l'homme le plus grand un peu de charlatanisme; et le plus bel amour ne signifie rien quant il est brut: il lui faut la mise en scène de la taille et de l'orfèvrerie (Balzac,Fausse maîtr., 1841, p.62).
2. Commerce de tels objets. S'enrichir dans l'orfèvrerie (Lar. 19e).
3. En compos. Orfèvrerie-bijouterie. Une grande orfèvrerie-bijouterie (Dub.). Orfèvrerie-joaillerie. (Dict. xixeet xxes.).
B. − P. méton.
1. Atelier ou fabrique, boutique ou magasin où sont fabriqués et/ou vendus des objets de parure ou de décoration en métaux précieux. (Dict. xixeet xxes.).
2. Ensemble des orfèvres, leur corporation (qui fit partie des six corps marchands de Paris). Henri II (...) se préoccupa (...) de réglementer la profession des orfèvres. Le 14 janvier 1549, des lettres patentes confirmèrent les privilèges antérieurement concédés à la Cour des Monnaies, défendirent aux maîtres de fondre les espèces d'or et d'argent, les obligèrent à facturer séparément le prix du métal employé et celui de la façon, et fixèrent l'aloi de l'or et de l'argent, ainsi que le prix du marc. L'orfèvrerie vécut, pendant cinq ans, sous cette législation un peu dure (Havard1889, p.1096).
3. Profession de l'orfèvre. D'autres maisons de moindre apparence étaient occupées par un grand nombre de familles qui exerçaient, hommes et femmes, toutes sortes de métiers, depuis l'orfévrerie et la fabrique des armes jusqu'à l'état de tisserand et de corroyeur, depuis la broderie en soie et en or jusqu'à la plus grossière préparation de la laine et du lin (Thierry,Récits mérov., t.1, 1840, p.316).
4. Ouvrage, ensemble d'ouvrages d'or ou d'argent travaillé(s) par un orfèvre. Cette chambre (...) était drapée et enclose de tentures sombres, au milieu desquelles (...) les vieilles orfévreries de famille étagées sur les meubles, prenaient l'aspect d'ornements d'église (Feuillet,Camors, 1867, p.174):
2. L'argenterie scandinave est encore peu connue, de même que l'argenterie russe; toutefois Fabergé connaît aujourd'hui une vogue due aux Anglo-américains, davantage épris de ses bijoux que de ses orfèvreries proprement dites. Quant au modern-style, il rencontre la sympathie amusée du public, mais ne tente encore qu'une minorité d'acheteurs. Grandjean,Orfèvr. XIXes., 1962, p.105.
SYNT. Orfèvrerie profane, religieuse; orfèvrerie d'imitation, de plaqué; orfèvrerie en métal argenté; une délicate, précieuse orfèvrerie; orfèvrerie émaillée, incrustée, insculpée; orfèvrerie anglaise, italienne, parisienne, européenne, française; collection d'orfèvrerie; un trésor d'orfèvreries anciennes.
[P. méton.] En orfèvrerie, d'orfèvrerie.En un ou d'un métal précieux, travaillé avec le raffinement d'un orfèvre. Berceau en orfèvrerie; drageoir de nacre et d'orfèvrerie; ceinture d'orfèvrerie. Robes couvertes d'hirondelles en orfèvrerie, tenant chacune dans son bec un bassin d'or; il y a quatorze cents de ces bassins dans un costume (Taine,Philos. art, t.2, 1865, p.6).Sur de sveltes bahuts drapés de satin chair Des ciboires massifs en lourde orfévrerie (Lorrain,Griseries, 1887, p.105):
3. ... il doit être envisagé comme objet archéologique. L'idée s'impose d'elle-même quand on songe à ces précieux volumes aux feuillets de pourpre et d'or, aux reliures d'orfèvrerie hérissées de cabochons de pierreries qui furent conservés pendant des siècles dans les trésors des cathédrales. L'Hist. et ses méth., 1961, p.1087.
P. anal. Voilà, sur un fond cerise, un pêcher au tronc rocailleux, coquillageux, tout brodé d'or, et qui, sans que cette orfèvrerie choque, semble, avec ses petites pousses vertes et ses fleurettes blanches, un arbuste de métal poussant une végétation de feu d'artifice (E. de Goncourt,Mais. artiste, t.2, 1881, p.10).
C. − P. anal., dans d'autres domaines artist.Art, minutie dans l'exécution, qui rappellent le travail de l'orfèvre. Théophile Gautier commença le premier à figer la forme dans un travail d'orfèvrerie. On connaît ses Émaux et Camées (Zola,Doc. littér., Poëtes contemp., 1881, p.134).Orfèvrerie, mosaïque, les matières les plus rares de l'industrie humaine, il y a de tout dans cette bijouterie philosophique [les toiles de Gustave Moreau] (Hourticq,Hist. art, Fr., 1914, p.408).
P. méton. (OEuvre d')art qui évoque la minutie de l'orfèvre. L'édifice, évidé, fleuronné, doré, est une prodigieuse et romanesque orfèvrerie, oeuvre de la fantaisie plutôt que de la foi, moins propre à exciter la piété que l'éblouissement (Taine,Philos. art, t.2, 1865, p.5).
Prononc. et Orth.: [ɔ ʀfεvʀ ə ʀi]. Ac. 1694-1835: orfévrerie; dep. 1878: -fè-. Littré: -fé-, mais Fér. 1768 et Fér. Crit. 1787 et DG: -fè-. V. orfèvre. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 orfaverie «art, travail des métaux précieux» (Rois, éd. E. R. Curtius, III, VII, 14, p.126); 1327 orfevrie (Archives du Nord, B 3271, fol. 26 ds IGLF); 1364 orfevrerie (Inventaire mobiliers et extraits des comptes des ducs de Bourgogne, éd. B. Prost, t.1, p.55); 2. 1294 «atelier, boutique d'orfèvre» (Miracles de Saint Eloi, éd. Peigné Delacourt, p.24 ds Gdf.); 3. 1343-1451 «objets fabriqués par un orfèvre» (Reg. de la vinnerie, drapperie etc., fo9 vo, A. Tournay ds Gdf. Compl.). Dér. de orfèvre*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 127.

Orfèvrerie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ORFÈVRERIE, subst. fém.

A. −
1. Fabrication d'objets de parure ou de décoration en métaux précieux finement travaillés; art de fabriquer de tels objets. Savoir l'orfèvrerie; s'adonner à l'orfèvrerie; industrie, techniques de l'orfèvrerie; orfèvrerie d'apparat, de luxe, de table; chef d'oeuvre, modèle, objet, ouvrage, pièce d'orfèvrerie; atelier, centre, école d'orfèvrerie. La Cléopâtre anglaise [Reynolds −Kitty Fischer en Cléopâtre], sans doute pour dépasser en prodigalité quelque Antoine de la Chambre des Lords, jette (...) une grosse perle dans une coupe d'une riche orfèvrerie (Gautier,Guide Louvre, 1872, p.311):
1. Les splendeurs du Versailles louis-quatorzième sont révolues depuis longtemps. Toutefois quelques pièces isolées prouvent la fidélité de certains artistes à une forme périmée d'orfèvrerie. Grandjean,Orfèvr. XIXes., 1962, p.55.
P. métaph. La femme la plus simple du monde exige encore chez l'homme le plus grand un peu de charlatanisme; et le plus bel amour ne signifie rien quant il est brut: il lui faut la mise en scène de la taille et de l'orfèvrerie (Balzac,Fausse maîtr., 1841, p.62).
2. Commerce de tels objets. S'enrichir dans l'orfèvrerie (Lar. 19e).
3. En compos. Orfèvrerie-bijouterie. Une grande orfèvrerie-bijouterie (Dub.). Orfèvrerie-joaillerie. (Dict. xixeet xxes.).
B. − P. méton.
1. Atelier ou fabrique, boutique ou magasin où sont fabriqués et/ou vendus des objets de parure ou de décoration en métaux précieux. (Dict. xixeet xxes.).
2. Ensemble des orfèvres, leur corporation (qui fit partie des six corps marchands de Paris). Henri II (...) se préoccupa (...) de réglementer la profession des orfèvres. Le 14 janvier 1549, des lettres patentes confirmèrent les privilèges antérieurement concédés à la Cour des Monnaies, défendirent aux maîtres de fondre les espèces d'or et d'argent, les obligèrent à facturer séparément le prix du métal employé et celui de la façon, et fixèrent l'aloi de l'or et de l'argent, ainsi que le prix du marc. L'orfèvrerie vécut, pendant cinq ans, sous cette législation un peu dure (Havard1889, p.1096).
3. Profession de l'orfèvre. D'autres maisons de moindre apparence étaient occupées par un grand nombre de familles qui exerçaient, hommes et femmes, toutes sortes de métiers, depuis l'orfévrerie et la fabrique des armes jusqu'à l'état de tisserand et de corroyeur, depuis la broderie en soie et en or jusqu'à la plus grossière préparation de la laine et du lin (Thierry,Récits mérov., t.1, 1840, p.316).
4. Ouvrage, ensemble d'ouvrages d'or ou d'argent travaillé(s) par un orfèvre. Cette chambre (...) était drapée et enclose de tentures sombres, au milieu desquelles (...) les vieilles orfévreries de famille étagées sur les meubles, prenaient l'aspect d'ornements d'église (Feuillet,Camors, 1867, p.174):
2. L'argenterie scandinave est encore peu connue, de même que l'argenterie russe; toutefois Fabergé connaît aujourd'hui une vogue due aux Anglo-américains, davantage épris de ses bijoux que de ses orfèvreries proprement dites. Quant au modern-style, il rencontre la sympathie amusée du public, mais ne tente encore qu'une minorité d'acheteurs. Grandjean,Orfèvr. XIXes., 1962, p.105.
SYNT. Orfèvrerie profane, religieuse; orfèvrerie d'imitation, de plaqué; orfèvrerie en métal argenté; une délicate, précieuse orfèvrerie; orfèvrerie émaillée, incrustée, insculpée; orfèvrerie anglaise, italienne, parisienne, européenne, française; collection d'orfèvrerie; un trésor d'orfèvreries anciennes.
[P. méton.] En orfèvrerie, d'orfèvrerie.En un ou d'un métal précieux, travaillé avec le raffinement d'un orfèvre. Berceau en orfèvrerie; drageoir de nacre et d'orfèvrerie; ceinture d'orfèvrerie. Robes couvertes d'hirondelles en orfèvrerie, tenant chacune dans son bec un bassin d'or; il y a quatorze cents de ces bassins dans un costume (Taine,Philos. art, t.2, 1865, p.6).Sur de sveltes bahuts drapés de satin chair Des ciboires massifs en lourde orfévrerie (Lorrain,Griseries, 1887, p.105):
3. ... il doit être envisagé comme objet archéologique. L'idée s'impose d'elle-même quand on songe à ces précieux volumes aux feuillets de pourpre et d'or, aux reliures d'orfèvrerie hérissées de cabochons de pierreries qui furent conservés pendant des siècles dans les trésors des cathédrales. L'Hist. et ses méth., 1961, p.1087.
P. anal. Voilà, sur un fond cerise, un pêcher au tronc rocailleux, coquillageux, tout brodé d'or, et qui, sans que cette orfèvrerie choque, semble, avec ses petites pousses vertes et ses fleurettes blanches, un arbuste de métal poussant une végétation de feu d'artifice (E. de Goncourt,Mais. artiste, t.2, 1881, p.10).
C. − P. anal., dans d'autres domaines artist.Art, minutie dans l'exécution, qui rappellent le travail de l'orfèvre. Théophile Gautier commença le premier à figer la forme dans un travail d'orfèvrerie. On connaît ses Émaux et Camées (Zola,Doc. littér., Poëtes contemp., 1881, p.134).Orfèvrerie, mosaïque, les matières les plus rares de l'industrie humaine, il y a de tout dans cette bijouterie philosophique [les toiles de Gustave Moreau] (Hourticq,Hist. art, Fr., 1914, p.408).
P. méton. (OEuvre d')art qui évoque la minutie de l'orfèvre. L'édifice, évidé, fleuronné, doré, est une prodigieuse et romanesque orfèvrerie, oeuvre de la fantaisie plutôt que de la foi, moins propre à exciter la piété que l'éblouissement (Taine,Philos. art, t.2, 1865, p.5).
Prononc. et Orth.: [ɔ ʀfεvʀ ə ʀi]. Ac. 1694-1835: orfévrerie; dep. 1878: -fè-. Littré: -fé-, mais Fér. 1768 et Fér. Crit. 1787 et DG: -fè-. V. orfèvre. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 orfaverie «art, travail des métaux précieux» (Rois, éd. E. R. Curtius, III, VII, 14, p.126); 1327 orfevrie (Archives du Nord, B 3271, fol. 26 ds IGLF); 1364 orfevrerie (Inventaire mobiliers et extraits des comptes des ducs de Bourgogne, éd. B. Prost, t.1, p.55); 2. 1294 «atelier, boutique d'orfèvre» (Miracles de Saint Eloi, éd. Peigné Delacourt, p.24 ds Gdf.); 3. 1343-1451 «objets fabriqués par un orfèvre» (Reg. de la vinnerie, drapperie etc., fo9 vo, A. Tournay ds Gdf. Compl.). Dér. de orfèvre*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 127.

Orfèvrerie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

orfèvrerie \ɔʁ.fɛ.vʁə.ʁi\ féminin

  1. (Bijouterie) Art des orfèvres.
    • Ouvrage, chef-d’œuvre d’orfèvrerie.
  2. (Bijouterie) Ouvrages faits par l’orfèvre,
    • Une précieuse, une délicate orfèvrerie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Orfèvrerie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ORFÈVRERIE. n. f.
Art des orfèvres. Ouvrage, chef-d'œuvre d'orfèvrerie. Il se dit aussi des Ouvrages faits par l'orfèvre, Une précieuse, une délicate orfèvrerie.

Étymologie de « orfèvrerie »

Étymologie de orfèvrerie - Wiktionnaire

Mot dérivé de orfèvre avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « orfèvrerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
orfèvrerie ɔrfɛvrœri play_arrow

Citations contenant le mot « orfèvrerie »

  • > Le musée Chirac. Établi à Sarran, il présente les cadeaux reçus par Jacques Chirac au cours de ses deux mandats à l’Élysée. Ces objets d’art et de tradition en disent long sur les relations du monde avec la France et la personnalité des chefs d’État de l’époque. En témoignent les coupelles en or et en argent pour boire la vodka offertes par Boris Eltsine, ou encore les dix-huit crèches en bois, en nacre, et coquillages, cadeaux de Yasser Arafat… dont la femme était chrétienne. On y voit également des objets archéologiques ou des pièces d’orfèvrerie, comme cette Winchester d’apparat en bronze, rubis et diamants donnée par l’Arabie Saoudite. Sans oublier les multiples représentations de la pomme (dont une en cristal réalisée par Lalique), une ceinture de sumotori ou encore le maillot porté par Zizou lors de la finale de la coupe du monde 98. Expo temporaire consacrée cette année aux objets archéologiques découverts à Tintignac. , Magazine Tourisme et Patrimoine | En Corrèze, le voyage nature
  • Conques : Visite avec tablettes numériques (abbatiale + trésor) et trésor d’orfèvrerie. Visites guidées. Office de Tourisme, ladepeche.fr, Des idées de sorties ce vendredi en Aveyron - ladepeche.fr
  • Cette nouvelle expo à visiter du 27 juin au 16 août offre en effet à découvrir une série de dessins réalisés par des étudiants en design d’orfèvrerie de l’Accademia Delle Arti Orafe de Rome. L’Italie a été le premier pays européen à être profondément affecté par le COVID-19. Et durant le confinement, les étudiants de Barbara Brocchi, célèbre professeure de design en orfèvrerie, se sont lancé le défi de revisiter le masque sanitaire de manière artistique. DH Les Sports +, Masques et orfèvrerie: Une nouvelle exposition très à propos à Binche - DH Les Sports+
  • Conques : Visite avec tablettes numériques (abbatiale (photo) + trésor) et trésor d’orfèvrerie. Visites guidées. Office de tourisme, ladepeche.fr, Un samedi animé - ladepeche.fr
  • En mars 2017, Sandrine Queignec, dans le cadre d’une reconversion, crée sa propre marque de bijoux, « Sissi100fils bijoux ». La suite logique du parcours d’une créatrice dans l’âme qui, comme elle aime à le dire, a « toujours aimé travailler de ses mains ». Si au tout début de sa jeune carrière, ses créations consistaient surtout à réaliser le délicat assemblage de multiples pièces nées de son imaginaire, sa progression l’a amené à se former, notamment à l’école de bijouterie et d’orfèvrerie de Ploërmel. Le Telegramme, Sandrine, ou le goût du travail d’orfèvre - Morlaix - Le Télégramme
  • Atelier orfèvrerie au Parc Asnapio Parc Asnapio, le mardi 28 juillet à 15:00 Unidivers, Atelier orfèvrerie au Parc Asnapio Parc Asnapio Villeneuve-d'Ascq mardi 28 juillet 2020
  • Jeudi 16 juillet : atelier d’initiation à l’orfèvrerie gauloise : chaque enfant réalise une fibule en cuivre à décor ciselé. midilibre.fr, Musée Prades : orfèvrerie gauloise et céramique grecque - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « orfèvrerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « orfèvrerie »

Langue Traduction
Corse argente
Basque zilargilea
Japonais 銀細工師
Russe серебряных дел мастер
Portugais ourives
Arabe الفضة
Chinois 银匠
Allemand silberschmied
Italien argentiere
Espagnol platero
Anglais silversmith
Source : Google Translate API

Synonymes de « orfèvrerie »

Source : synonymes de orfèvrerie sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires