La langue française

Olivette

Sommaire

  • Définitions du mot olivette
  • Étymologie de « olivette »
  • Phonétique de « olivette »
  • Citations contenant le mot « olivette »
  • Traductions du mot « olivette »
  • Synonymes de « olivette »

Définitions du mot « olivette »

Trésor de la Langue Française informatisé

OLIVETTE, subst. fém.

I.
A. − Petit champ planté d'oliviers. Et puis, il y a l'olivette: six cents pieds. Les arbres sont vieux, pas soignés; des rejets partout; mais l'olive y est saine (Bosco, Mas Théot., 1945, p.248).Le domaine d'Ortello se découvrait de loin au flanc d'une colline raide, entouré d'olivettes et de broussailles (Gracq, Syrtes, 1951, p.204).
B. − Au plur. Danse villageoise que l'on danse en courant les uns après les autres et en serpentant autour de trois arbres. Danser les olivettes. Les danses en lignes ininterrompues: la «farandole» (Provence) (...), la «périgourdine» (Périgord), et les «olivettes» (Champagne), sorte de chaîne qui se déroule entre des chaises, ou autour des troncs d'arbres (Menon, Lecotté, Vill. Fr., 1, 1954, p.103).
II.
A. − Vx. Petite olive. (Dict. xixeet xxes.).
B. − P. anal. (de forme)
1. AGRIC. Variété de raisin de table à grains allongés. Olivette blanche. L'olivette noire était connue du temps de Pline (Guérin1892).
2. PÊCHE. ,,Très petite olive ne pesant que quelques fractions de gramme, et employée pour lester les bas de ligne destinés à la capture des petits et moyens poissons`` (Pollet 1970). V. olive II B 1 d.
3. COMM., vx. Perle fausse dont on faisait commerce avec les Noirs d'Afrique. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [ɔlivεt]. Att. ds Ac. dep. 1694 (au plur. jusqu'en 1878). Étymol. et Hist. I. 1. 1228 olivete «petit olivier» (Jean Renart, Guillaume de Dole, éd. F. Lecoy, 525) seulement au xiiies. (v. T.-L.); 2. 1611 olivette «petite olive» (Cotgr.); 3. 1690 danser les olivettes (Fur.); 4. 1723 «perle fausse» (Savary); 5. 1829 «sorte de raisin à grain en forme d'olive» (Dict. des sc. nat. t.58 p.125); 1762 olivète (Ac.). II. 1600 olivete «plantation d'oliviers» (Serres, VI, 19 ds Hug.); 1786 olivette «id.» (Cours complet d'Agric. théorique, t.7, p.189). I 1, 2, 3, 4 dér. de olive* «olivier» et «fruit de l'olivier» à l'aide du suff. -ette*; 5 empr. au prov. olivetto de même sens (1771, Rozier, Mém. sur la meilleure façon de faire et de gouverner les vins de Provence, Marseille, p.11); 3 cf. prov. lis ouliveto «danse provençale que l'on dansait jadis pendant l'olivaison et après la récolte» (v. Mistral). II du lat. olivetum «lieu planté d'oliviers» avec passage au genre fém. sous l'infl. des formes issues du type oliveta (v. olivaie). Fréq. abs. littér.: 21. Bbg. Barb. Misc. 28 1944-52, pp.345-347. _Hasselrot 1957, p.76; 20es. 1972, p.11.

Wiktionnaire

Nom commun

olivette \ɔ.li.vɛt\ féminin

  1. (Agronomie) (Biogéographie) (Ethnobiologie) Oliveraie, olivaie.
    • Les formes de dégradation du phylum du Chêne-vert sont très nombreuses et constituent l’essentiel du paysage méditerranéen français là où l’homme n’a pas placé ses vignes, ses olivettes, ses vergers d’Amandiers, ses jardins ou ses cultures labourées. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 174)
  2. Petit olivier.
  3. Petite olive.
  4. (Par analogie) Nom donné à diverses variétés de vignes qui donnent un raisin à grains allongés.
  5. (Par analogie) Variété de tomate qui donne un fruit allongé.
  6. Sorte de danse en usage en Provence après la cueillette des olives.
    • Danser les olivettes.
  7. Variété de résine de cannabis originaire de la vallée du Rif au Maroc, qui se présente en forme ovale et sous cellophane, réputée pour son taux de THC important.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OLIVETTE. n. f.
Champ planté d'oliviers, bois d'oliviers. L'olivette de la plaine d'Athènes. Il désigne aussi un Petit olivier et une Petite olive. Il se dit, par analogie, de Diverses variétés de vignes qui donnent un raisin à grains allongés. Il désigne encore une Sorte de danse en usage en Provence après la cueillette des olives. Danser les olivettes.

Littré (1872-1877)

OLIVETTE (o-li-vè-t') s. f.
  • 1Clos planté d'oliviers.
  • 2 Terme de joaillerie. Olivettes, perles fausses dont on fait commerce avec les nègres d'Afrique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « olivette »

Pour le sens locatif, du latin oliveta, neutre pluriel de olivetum, pris pour un féminin singulier. Le mot a été refait sur la même base lexicale (arbre + suffixe locatif) en oliveraie. (Vers 1140) olivete.
Pour le sens de « petite olive » : de olive, avec le suffixe diminutif -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Olive. Dans le premier sens, olivette vient de olivetum, plant d'oliviers.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « olivette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
olivette ɔlivɛt

Citations contenant le mot « olivette »

  • Deux médailles d'or au Salon de l'Agriculture pour le Moulin de l'Olivette de Manosque qui est  devenu depuis presque 100 ans maintenant une institution : le moulin de l'olivette. Il en a vu passer des vertes et des pas mûres mais aujourd'hui bien sûr pied il enchaîne les réussites en produisant une huile de qualité. Découverte de ce moulin manosquin grâce au reportage de Laurie Charrié : D!CI TV & Radio, Alpes-de-Haute-Provence : Deux médailles d'or au salon de l'agriculture pour le Moulin de l'Olivette de Manosque | D!CI TV & Radio

Traductions du mot « olivette »

Langue Traduction
Anglais olive
Espagnol aceituna
Italien oliva
Allemand olive
Chinois 橄榄
Arabe زيتون
Portugais oliva
Russe оливковый
Japonais オリーブ
Basque oliba
Corse oliva
Source : Google Translate API

Synonymes de « olivette »

Source : synonymes de olivette sur lebonsynonyme.fr
Partager