La langue française

Normalien, normalienne

Sommaire

  • Définitions du mot normalien, normalienne
  • Étymologie de « normalien »
  • Phonétique de « normalien »
  • Citations contenant le mot « normalien »
  • Traductions du mot « normalien »
  • Synonymes de « normalien »

Définitions du mot « normalien, normalienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

NORMALIEN, -IENNE, adj. et subst.

I. − Adj. et subst. (Personne) qui est élève ou ancien élève d'une école normale.
A. − [supérieure] Brillant, jeune normalien; étudiant normalien. Jaurès, de famille bourgeoise, normalien (Barrès,Cahiers, t.5, 1907, p.96).Ce normalien dont la barbe était peignée, soignée comme le style (Mauriac,Genitrix, 1923, p.333):
1. ... Goiran[,] cet ancien normalien, qui avait toujours l'air de tout savoir, m'agaçait. Et le ton, aussi: comme s'il était à Henri-IV, dans sa chaire de professeur d'histoire... Mais c'est exact, il sait vraiment beaucoup de choses. Martin du G.,Thib., Épil., 1940, p.926.
B. − [primaire] Les normaliennes sont des demoiselles qui ne savent ni raccommoder, ni enlever une tache, ni mettre un couvert; jamais elles n'ont touché un balai, un torchon, un fer à repasser (Frapié,Maternelle, 1904, p.201).
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une chose]
1. Qui est propre à l'École normale.
a) [supérieure] La tradition normalienne, pseudo-hellénique, anti-catholique et germanophile (Barrès,Serv. All., 1905, p.98).
b) [primaire] Ces hommes et ces femmes qui, (...) en dépit de l'enseignement officiel, de la formation normalienne, de la pression des maîtres et des confrères, (...) sont demeurés fidèles au Christ, ou lui sont revenus (Mauriac,Journal 1, 1934, p.50).
2. Qui est caractéristique de l'École normale supérieure, et notamment de celle de la rue d'Ulm à Paris. Texte normalien. Un style actif, vif, désinvolte, qui faisait pardonner les limitations universitaires, normaliennes, visibles dans certaines classifications arbitraires, et dans quelques jugements cavaliers sur des contemporains (Larbaud,Journal, 1934, p.337).Cette notion très normalienne qu'il faut beaucoup d'imbéciles pour faire un monde (Romains,Hommes bonne vol., 1939, p.236).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce que le point de départ, et par instants, la conduite de l'ouvrage [La Guerre de Troie n'aura pas lieu] a de normalien-supérieur insinue un peu de gêne (B. Crémieux,in NRF, no268, 1936, p.133 ds Quem. DDL t.21).
B. − [En parlant d'une pers., de son aspect, de son comportement] Qui présente certaines caractéristiques propres aux élèves d'une École normale supérieure. Ironie normalienne. Cet humour normalien qu'il [le mathématicien Lebesgue] conserva jusqu'à ses derniers moments (L. Febvre, Vivre l'hist.[1941] ds Combats, 1953, p.18).
Être normalien dans:
2. Je voulais savoir si Péguy n'était pas un peu ennuyeux, un peu trop normalien dans sa conversation, mais il paraît que non, qu'il avait au contraire un très grand charme, que sa parole n'avait pas le caractère laborieux et volontaire de son style écrit. Green,Journal, 1942, p.253.
Prononc. et Orth.: [nɔ ʀmaljε ̃], fém. [-jεn]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1861 subst. masc. «élève de l'École normale supérieure» (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t.1, p.275). Dér. de (école) normale, v. normal; suff. -ien*. Fréq. abs. littér.: 181.

Wiktionnaire

Adjectif

normalien \nɔʁ.ma.ljɛ̃\ masculin

  1. (France) (Éducation) Relatif à l'école normale.
    • Les compliments de ce maire quand Pasteur obtint, à la fin de la rhétorique, plus de prix qu'il ne pouvait en porter; les nouveaux conseils de Romanet réveillèrent l'ambition normalienne. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 18)

Nom commun

normalien \nɔʁ.ma.ljɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : normalienne)

  1. (France) (Éducation) Ancien élève d’une école normale départementale d’instituteurs.
  2. (Spécialement) (Éducation) Élève ou ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm à Paris (ENS Ulm), de l’École normale supérieure de Cachan (ENS Cachan), de l’École normale supérieure de Lyon (ENS Lyon), de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (ENS Fontenay-Saint-Cloud dite ENS-LSH) ou de l’École normale supérieure de Rennes (ENS Rennes).
    • L'auteur de ce livre, Maurice Genevoix, est un normalien; élève de seconde année, il venait d'achever une étude sur Maupassant, et il attendait tranquillement les vacances, en juillet 1914; un mois après, il recevait le baptême du feu, et de quel feu ! — (Ernest Lavisse, en préface de Sous Verdun (août-octobre 1914), par Maurice Genevoix, Flammarion, 1925, p.vii.)
    • Au moment où les Normaliens prennent en France le pouvoir, ce sont des artistes dont la culture professionnelle est complète qui servent le théâtre et s’acharnent à retrouver l'art naïf du spectacle : Gémier, Lugné-Poe, Copeau, les Quatre du Cartel . — (Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L'Arche, 1955. Cent ans de théâtre)
    • J’ai beaucoup lu sur Péguy, ce fils de rempailleuse de chaises devenu Normalien, dreyfusard acharné, socialiste de sang et de flammes, polémiste frontal. — (François-Xavier Putallaz, ‎Nicolas Buttet & ‎Pascal Décaillet, Coups de griffe: chroniques des Temps qui courent, Éditions Saint-Augustin, 2006, page 219)

Forme d’adjectif

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\

  1. Féminin singulier de normalien.

Nom commun

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\ féminin (pour un homme on dit : normalien)

  1. (France) (Éducation) Ancienne élève d’une école normale départementale d’instituteurs.
  2. (Spécialement) (Éducation) Élève ou ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm à Paris (ENS Ulm), de l’École normale supérieure de Cachan (ENS Cachan), de l’École normale supérieure de Lyon (ENS Lyon), de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (ENS Fontenay-Saint-Cloud dite ENS-LSH) ou de l’École normale supérieure de Rennes (ENS Rennes).
    • Qui sait si la jeune normalienne ne s’est pas intéressée quelque temps à l’urbanisme — ou à un urbaniste — avant de se vouer à la crétinisation des femmes ? — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 267)

Forme d’adjectif

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\

  1. Féminin singulier de normalien.

Nom commun

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\ féminin (pour un homme on dit : normalien)

  1. (France) (Éducation) Ancienne élève d’une école normale départementale d’instituteurs.
  2. (Spécialement) (Éducation) Élève ou ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm à Paris (ENS Ulm), de l’École normale supérieure de Cachan (ENS Cachan), de l’École normale supérieure de Lyon (ENS Lyon), de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (ENS Fontenay-Saint-Cloud dite ENS-LSH) ou de l’École normale supérieure de Rennes (ENS Rennes).
    • Qui sait si la jeune normalienne ne s’est pas intéressée quelque temps à l’urbanisme — ou à un urbaniste — avant de se vouer à la crétinisation des femmes ? — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 267)

Forme d’adjectif

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\

  1. Féminin singulier de normalien.

Nom commun

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\ féminin (pour un homme on dit : normalien)

  1. (France) (Éducation) Ancienne élève d’une école normale départementale d’instituteurs.
  2. (Spécialement) (Éducation) Élève ou ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm à Paris (ENS Ulm), de l’École normale supérieure de Cachan (ENS Cachan), de l’École normale supérieure de Lyon (ENS Lyon), de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (ENS Fontenay-Saint-Cloud dite ENS-LSH) ou de l’École normale supérieure de Rennes (ENS Rennes).
    • Qui sait si la jeune normalienne ne s’est pas intéressée quelque temps à l’urbanisme — ou à un urbaniste — avant de se vouer à la crétinisation des femmes ? — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 267)

Forme d’adjectif

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\

  1. Féminin singulier de normalien.

Nom commun

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\ féminin (pour un homme on dit : normalien)

  1. (France) (Éducation) Ancienne élève d’une école normale départementale d’instituteurs.
  2. (Spécialement) (Éducation) Élève ou ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm à Paris (ENS Ulm), de l’École normale supérieure de Cachan (ENS Cachan), de l’École normale supérieure de Lyon (ENS Lyon), de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (ENS Fontenay-Saint-Cloud dite ENS-LSH) ou de l’École normale supérieure de Rennes (ENS Rennes).
    • Qui sait si la jeune normalienne ne s’est pas intéressée quelque temps à l’urbanisme — ou à un urbaniste — avant de se vouer à la crétinisation des femmes ? — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 267)

Forme d’adjectif

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\

  1. Féminin singulier de normalien.

Nom commun

normalienne \nɔʁ.ma.ljɛn\ féminin (pour un homme on dit : normalien)

  1. (France) (Éducation) Ancienne élève d’une école normale départementale d’instituteurs.
  2. (Spécialement) (Éducation) Élève ou ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm à Paris (ENS Ulm), de l’École normale supérieure de Cachan (ENS Cachan), de l’École normale supérieure de Lyon (ENS Lyon), de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (ENS Fontenay-Saint-Cloud dite ENS-LSH) ou de l’École normale supérieure de Rennes (ENS Rennes).
    • Qui sait si la jeune normalienne ne s’est pas intéressée quelque temps à l’urbanisme — ou à un urbaniste — avant de se vouer à la crétinisation des femmes ? — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 267)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NORMALIEN, IENNE. n.
Élève ou ancien élève d'une école normale, et notamment de l'École normale supérieure.

Littré (1872-1877)

NORMALIEN (nor-ma-liin) s. m.
  • Se dit quelquefois, dans le parler familier, pour élève de l'école normale.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « normalien »

(Siècle à préciser) Dérivé de normale avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « normalien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
normalien nɔrmaljɛ̃

Citations contenant le mot « normalien »

  • En étant étudiante normalienne, Mathilde a accès durant trois ans aux mêmes enseignements, services et infrastructures que les élèves, mais pas au statut de fonctionnaire stagiaire qui implique rémunération par l'Etat et engagement sur dix ans. www.lepopulaire.fr, Deux jeunes femmes de Limoges reçues à « Normale Sup' », à Paris - Limoges (87000)
  • Souvent fantasmé et méconnu, les conditions de l’instauration du protectorat français sur le Maroc sont retracées sous  le prisme économique, à travers l’ouvrage qui vient de paraître aux éditions La Croisée des Chemins.  Adam Barbe, normalien et diplômé de l’École d’économie de Paris en 2016, signe un ouvrage, Dette publique et impérialisme au Maroc (1856-1956), passionnant sur l’Histoire économique en mouvement du début du siècle dernier. L'Economiste, Comment la France a colonisé le Maroc par la dette | L'Economiste
  • C’est une fille pas ordinaire. Une fille méthodiquement associée à son corps « longiligne », alors que c’est sa tête qui nous intéresse, ce qu’elle renferme et cache. Adèle Van Reeth est une étoile montante, ni filante ni du genre poupée parlante. Elle rêvait de cinéma, mais c’est en philo qu’elle excelle, là où la place faite aux femmes est si étroite. La normalienne a su s’engouffrer dans ce monde – encore plus happy few – de la philo médiatique. , Adèle Van Reeth : philosophe vraiment pas banale
  • C'est parce qu'elle a été victime d'une maladie autoimmune à 20 ans que Claire Marin*, normalienne et agrégée de philo, s'est mise à « penser » la maladie, puis nos transitions de vie. « Toutes les ruptures, comme le deuil, la séparation amoureuse ou la naissance, mettent à l'épreuve notre “identité” supposée. On y laisse des bouts de soi », décrypte la philosophe. Pour elle, pas question d'enjoliver le réel. « La psychologie positive affrme trop souvent que le fait d'avoir affronté le pire nous rend plus forts. Rien n'est plus culpabilisant quand vous êtes en pleine déprime. Au contraire, la philosophie apaise », insiste-t-elle. Claire Marin se proclame disciple d'Anne Dufourmantelle, proche des stoïciens et des épicuriens. « Leur sagesse était aussi une aide à vivre. Ils nous enseignent comment opérer une distance par rapport à sa souffrance. De la brièveté de la vie, de Sénèque, aurait pu être écrit en 2020 ! » , Ces femmes philosophes qui dépoussièrent la discipline
  • En étant étudiante normalienne, Mathilde a accès durant trois ans aux mêmes enseignements, services et infrastructures que les élèves, mais pas au statut de fonctionnaire stagiaire qui implique rémunération par l'Etat et engagement sur dix ans. www.lepopulaire.fr, Deux jeunes femmes de Limoges reçues à « Normale Sup' », à Paris - Limoges (87000)
  • L'AUTEUR Dominique Barbéris, née en 1958, est normalienne et agrégée de lettres modernes.  Elle est l’auteur de nombreux ouvrages, dont une dizaine de romans, notamment Quelque chose à cacher (paru en 2007, Prix des Deux Magots). Atlantico.fr, "Lectures d'été" : "Un dimanche à Ville-d'Avray" de Dominique Barbéris, une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant | Atlantico.fr
  • «Il m’a toujours pris pour un imbécile», s’emporte Jean-Claude Bourrelier, l’entrepreneur autodidacte, apprenti boulanger dès 14 ans, à propos de Jean Gatty, président de JG Capital et normalien. Mais Jean-Claude Bourrelier a pour lui le succès de l’entreprise de distribution de bricolage qu’il a créée de toutes pièces et revendue au meilleur prix à Intermarché en 2018, Le Figaro.fr, Le fondateur de Bricorama toujours aux prises avec ses actionnaires minoritaires
  • Les avances des frais de scolarité dont bénéficient tous ces diplômés de grandes écoles sont appelés des "pantoufles". Et ceux qui tardent à les rembourser après avoir quitté la fonction publique ne sont pas rares. En 2018, 23 polytechniciens, trois magistrats et 23 normaliens ont dépassé le délai de paiement accordé. Et la situation pourrait s’aggraver : les contingents de transfert des diplômés des Écoles normales supérieures vers le secteur privé augmentent depuis une dizaine d’années. Capital.fr, Ces polytechniciens et normaliens qui ne payent pas leur "pantoufle" à l'État - Capital.fr
  • Zibeline : Vous êtes délégué général du FIDMarseille depuis 2001. Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Jean-Pierre Rehm : J’ai suivi un parcours universitaire en lettres et philo, j’ai été normalien. Et assez vite je me suis tourné vers l’art et les pratiques d’art contemporain auxquelles peu de gens s’intéressaient alors. J’ai occupé plusieurs postes d’enseignant. Puis le ministère de la Culture m’a recruté pour des missions d’inspection des enseignements dans les écoles d’Art dont Le Fresnoy. Parallèlement, j’écrivais sur les œuvres, les artistes et le cinéma que j’ai [...] Zibeline, Le FID maintient le cap | Zibeline
  • Le maire de Lyon, usé par trente ans de vie politique, embauche une jeune normalienne pour retrouver l’envie d’agir. La Croix, « Alice et le maire », l’élu, la normalienne et le champ des possibles
  • Mariée, mère d’une fille aujourd’hui normalienne, cette femme dynamique était très attachée à la démocratisation de l’accès à la culture et à la médiation des œuvres. Elle était également à l’écoute des conservateurs de musées qui l’appréciaient et a œuvré pour harmoniser les tarifs de ces différents établissements et surtout défendre de très nombreux programmes de rénovation, au Musée d’art moderne, au Musée Cernuschi, au Palais Galliera, à la maison de Victor Hugo et au Musée Carnavalet qui devrait rouvrir à la fin de l’année. La Croix, Décès brutal de Delphine Lévy, directrice de Paris-Musées

Traductions du mot « normalien »

Langue Traduction
Anglais normalien
Espagnol normalien
Italien normalien
Allemand normalien
Chinois 正常人
Arabe نورمالين
Portugais normalien
Russe normalien
Japonais ノーマル
Basque normalien
Corse normalien
Source : Google Translate API

Synonymes de « normalien »

Source : synonymes de normalien sur lebonsynonyme.fr
Partager