La langue française

Naturisme

Sommaire

  • Définitions du mot naturisme
  • Étymologie de « naturisme »
  • Phonétique de « naturisme »
  • Citations contenant le mot « naturisme »
  • Images d'illustration du mot « naturisme »
  • Traductions du mot « naturisme »
  • Synonymes de « naturisme »

Définitions du mot « naturisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

NATURISME, subst. masc.

A. − ETHNOL. RELIG. Doctrine selon laquelle l'adoration des forces de la nature est à l'origine des religions; culte de la nature. Après une sévère réfutation de l'animisme et du naturisme, il [Durkheim] expose une théorie entièrement sociologique de la religion. Le totémisme est assimilé au fait religieux élémentaire, dont l'origine strictement collective ne laisse prise à aucune interprétation psychologique (Hist. sc.,1957, p.1502).
B. −
1. PHILOS. Système philosophique fondé sur le concept de nature. L'athéisme, le naturisme de ce Spinoza [Sénancour] moins géométrique que l'autre, et poétiquement rêveur (Sainte-Beuve,Portr. contemp.,t.1, 1832, p.159).
Synon. de philosophie* de la nature.Enfin, nous voyons aujourd'hui quelques physiologistes distingués, sectateurs du naturisme allemand, rapporter aussi la vie à l'attraction universelle, à laquelle déjà l'action chimique a été souvent rattachée (Comte,Cours de philosophie positive,28eleçon, 1839-42ds A. Comte, textes choisis, Paris, Bordas, 1968, p.50).
2.
a) Philosophie, système se réclamant d'une nature antérieure à la société. Avec Quesnay apparaît la physiocratie, plus précise que le naturisme de Rousseau, plus générale que les doctrines démographiques courantes: l'accroissement de la population est souhaitable, mais n'est qu'un résultat (Hist. sc.,1957, p.1610).
b) Style de vie se réclamant de la nature (vie en plein air, libération sexuelle, nudisme). Critiquant le soi-disant naturisme que certains de ses partisans professaient en matière de morale sexuelle, Lénine disait à Clara Zetkine... (Maritain,Human. intégr.,1936, p.74).La nostalgie de l'innocence n'est pas simple. Elle exprime aussi un violent dégoût des culpabilités moroses et une soif dévorante d'absolu. Le processus d'aliénation y transparaît toutefois. Il est bien plus grossier dans l'effort des hygiénistes, comme de tant de naturismes prétentieux et de paganismes de pacotille pour substituer aux valeurs morales une ascétique de la santé et de l'«épanouissement» (Mounier,Traité caract.,1946, p.709).
C. − HIST. DE LA MÉD. ,,Système (...) des médecins qui prennent la nature pour guide, dans l'observation et le traitement des maladies`` (Encyclop. méthod. Méd. t.10 1821). La science antique considérait l'organisme vivant comme un tout doué d'une force individuelle et propre. Pour Hippocrate cette force était la nature, aussi a-t-on donné à sa médecine le nom de naturisme (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p.272).
D. − HIST. DES IDÉES ESTHÉT. Fidélité rigoureuse dans la reproduction de la réalité. Synon. réalisme, naturalisme, vérisme.Le naturisme chez les Japonais! Jamais chez nous aucun artiste de valeur n'a tenté de représenter la branlade d'une femme par une main d'homme avec le dessin exact de sa décharge (Goncourt,Journal,1888, p.780).Les robustes paysages et les nus de Planson, l'Orient grave et sourd de Caillard, tout le naturisme de ce tempérament réfléchi et profond (Cassou,Arts plast. contemp.,1960, p.644).
En partic. [Désigne une école littéraire et artistique] Le Naturisme composé de MM. de Bouhélier, Paul Fort, André Gide, Maurice Leblond et Fernand Vandérem (Renard,Journal,1897, p.382).
Prononc.: [natyʀism̭]. Étymol. et Hist. 1. 1778 «doctrine philosophique d'après laquelle on considère la nature comme auteur d'elle-même» (A. Planchon, Le Naturisme); 2. 1821 «système de ceux qui attribuent tout à la nature médicatrice» (Encyclop. Méthod. Méd.); 3. 1896 «doctrine littéraire et artistique» (M. Le Blond, Essai sur le naturisme); 4. 1930, oct. «système d'hygiène recommandant de vivre aussi près que possible de la nature» (Ciné-Magazine, 52c ds Quem. DDL t.18). Dér. de nature*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Nom commun

naturisme \na.ty.ʁism\ masculin

  1. Une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, ayant pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement. (FFN - Agde 1974)
  2. Mouvement qui prône la proximité avec la nature, le retour à un état naturel et, incidemment, la nudité, pour assurer une bonne hygiène du corps et de l'esprit.
    • Le naturisme est né en France, sous la plume et dans l’entourage du géographe Élisée Reclus, (deuxième moitié du XIXe siècle).
  3. (Désuet) Désignait le naturalisme.
    • Jean-Louis exultait, s'exaltait au point de convergence de ses tendresses essentielles : son naturisme et son christianisme. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NATURISME (na-tu-ri-sm') s. m.
  • Synonyme de naturalisme.

    Terme de philosophie. Système dans lequel la nature est considérée comme auteur d'elle-même.

    Terme de médecine. Système ou opinion de ceux qui attribuent tout à la nature médicatrice, comme souverainement sage et prévoyante.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « naturisme »

Nature.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de nature avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « naturisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
naturisme natyrism

Citations contenant le mot « naturisme »

  • L’un des avantages du naturisme, c’est qu’on n’a pas besoin de tendre le bras pour savoir s’il pleut. De Jean-Loup Chiflet / Réflexions faites... et autres libres pensées
  • « Forcément, je me prépare à l'idée que cet été sera différent des autres. Il va falloir s'adapter que l'on soit nu ou pas. Le naturisme n'exclut pas le respect des règles sanitaires en vigueur. Pour moi il n'y a vraiment aucun antagonisme entre le fait de porter un masque pour tel ou tel moment dans la journée et vivre nu. Cela ne peut pas être une privation de ma liberté, comme j'ai pu l'entendre parfois. Au contraire même, c'est l'idée de se protéger et de protéger les autres. » leparisien.fr, Dans la Gironde, les naturistes aussi se déconfinent - Le Parisien
  • Chaque été, le naturisme est le quotidien de 2,1 millions de Français. De nombreux clichés entourent ceux qui l’ont adopté et qui sont souvent moqués, par bêtise ou méconnaissance. Cet été, Planet a décidé de s’intéresser à ceux qui passent la saison estivale, mais aussi le reste de l’année, entièrement nus. Des bases de ce mode de vie à la rencontre de ses adeptes, immersion dans ce monde qui étonne autant qu’il fascine. Planet, Naturisme : "Un naturiste se douche plus que les autres"
  • Ingrid Chauvin, Bixente Lizarazu, Christine Boutin… ces célébrités adeptes du naturisme qui ne se cachent plus Public.fr, Ingrid Chauvin, Bixente Lizarazu, Christine Boutin… ces célébrités adeptes du naturisme qui ne se cachent plus
  • C'est en juin 2006 que la première Journée mondiale du naturisme a été organisée. HERAULT direct, Cap d'Agde - 4 juillet 2020 : Journée mondiale du naturisme... : HERAULT direct

Images d'illustration du mot « naturisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « naturisme »

Langue Traduction
Anglais naturism
Espagnol naturismo
Italien naturismo
Allemand fkk
Chinois 自然主义
Arabe naturism
Portugais naturismo
Russe нудизм
Japonais 裸体主義
Basque naturismo
Corse naturismo
Source : Google Translate API

Synonymes de « naturisme »

Source : synonymes de naturisme sur lebonsynonyme.fr
Partager