La langue française

Mouroir

Définitions du mot « mouroir »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUROIR, subst. masc.

A.− Vx, région. Agonie. On ne retrouve la Sainte Vierge qu'aux heures de mouroir et d'agonie (La Varende, Heur. humbles,Pèlerins d'Argenton, 1942, p. 15).
Être au mouroir. Être à l'article de la mort. Après dix jours : « Pauv' père Houville qu'est au mouroir... » (La Varende, Manants du Roi,1938, p. 245).
B.− Maison, institution qui recueille les mourants. Et sans connaissance à présent, passif comme un cadavre, il fut reporté par eux dans l'infirmerie chaude, qu'ils [les matelots] appelaient le « mouroir » (Loti, Matelot,1893, p. 183).En janvier, je visitais à Calcutta les « mouroirs » de mère Teresa et ces camps interminables où neuf millions de réfugiés se préparaient à repartir vers leurs villages (J. Rodhain, Messages du Secours catholique,décembre 1972ds Giraud-Pamart Nouv. 1974).
Péj. Hospice de vieillards où règne une grande misère physique et morale. En pénétrant de force dans le mouroir de Seine-et-Marne, les défenseurs de la vie sauvage ont prouvé qu'ils ne se contenteraient plus de promesses (L'Express,janv. 1974, no1175, p. 41).
Prononc. : [muʀwa:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1812 « lit de mort » (Boiste), qualifié de ,,entièrement inusité`` par Raymond 1832, rare; 2. 1893 « local qui recueille les mourants » (Loti, loc. cit.); 1971 « maison de vieillards » (Ragon, Les erreurs monumentales ds Gilb. Mots contemp. 1980). Dér. de mourir* (suff. -oir*), peut-être par rapprochement avec dortoir*.

Wiktionnaire

Nom commun

mouroir \mu.ʁwaʁ\ masculin

  1. Lieu où les gens meurent.
    • Aussi pâle, ténu et sans force qu'il soit, il nous reste le tissu dont nous sommes faits, entre les ténèbres du ventre maternel et les ténèbres du mouroir. Il paraît que dans nombre d'hôpitaux, le mouroir n'est pas éclairé : esprit d'économie. — (Jean-Luc Moreau, Dominique de Roux: dossier, L'Âge d’Homme, 1997, page 177)
    • Le film aurait dû s'appeler C'est la mort, car il raconte la vie dans un mouroir du sud de la France. Un mouroir est une clinique où les gens vont pour ne pas guérir car ils ne peuvent pas guérir. La maison du repos éternel. — (Patrick Besson, Premières séances: Mon tour du monde du cinéma, Fayard, 2014)
    • Ceux qui craignent les mouroirs votent. — (La tyrannie de la solitude, L'Express.fr, 23 nov 2010)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Service ou unité d’une grande entreprise qui concentre des personnels en fin de carrière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mouroir »

De mourir avec le suffixe -oir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouroir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouroir murwar

Citations contenant le mot « mouroir »

  • La prison est une blessure pour les corps, pour les esprits ; aucun texte ne lui fait injonction d'être le mouroir des espoirs. De Yves Simon / Libération - 12 Février 2000
  • Aujourd’hui, avec la Covid qui est passée, plus personne ne veut travailler dans de mauvaises conditions ni exposer sa propre vie et celles de ses proches. Ou alors s’ils le font, ce sera dans des conditions salariales et d’organisation optimales. Sinon, personne ne viendra. Les jeunes ne s’inscriront pas dans les écoles d’infirmières ou d’aide-soignantes. Il faut une vraie revalorisation salariale, sinon l’hôpital public va finir comme un mouroir avec des salles communes comme au XVIIIe siècle. Rue89 Strasbourg, "Sans revalorisation, l'hôpital public va devenir un mouroir", alerte un chirurgien strasbourgeois
  • Il dressait ensuite un "bilan positif", le Stade bagnérais comptant plus de 400 licenciés, se plaçant à la 10e place niveau fréquentation sur 48 clubs en Fédérale 1. "C’est que le Stade bagnérais est suivi, il a ses supporters, et on est loin d’être un mouroir comme l’a dit le président de Narbonne", lâchait-il avant de donner la parole aux différents éducateurs et entraîneurs, de l’école de rugby au staff de Fédérale 1. nrpyrenees.fr, Une assemblée des plus sereines au Stade bagnérais - nrpyrenees.fr
  • Le ralliement de cet officier intervient quelques mois après la défection de plusieurs soldats de la pseudo entité le mois de septembre dernier pour protester contre la situation inhumaine qui prévaut dans le mouroir de Tindouf, ainsi qu’un groupe de 12 soldats le mois de mars 2019. Aujourd'hui le Maroc, Nouvelle défection au sein du Polisario : Un officier du front séparatiste se rend aux FAR | Aujourd'hui le Maroc
  • C’est aussi ce que pense Michel Poulain, professeur émérite à l’UCLouvain, qui travaille depuis longtemps sur ces nouvelles formes d’habitats pour seniors. "C’est une leçon à retenir pour les maisons de repos. Elles doivent être plus humaines. Elles ne sont pas condamnées à être des mouroirs. Il y a moyen de créer de nouveaux modèles. Mais quelque chose devra changer, des choses vont s’ajuster dans l’avenir." L'Echo, Ne plus cacher ces "vieux" qu'on ne voulait voir | L'Echo
  • espérons vivement que Madame BELLO fasse créer un refuge animalier dans l'ouest digne de ce nom, attendu depuis longtemps, la fourrière animale de Cambaie est un mouroir pour les pauvres animaux. Clicanoo.re, [Politique] Le calendrier politique chargé d'Huguette Bello | Clicanoo.re

Images d'illustration du mot « mouroir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mouroir »

Langue Traduction
Anglais dying
Espagnol muriendo
Italien sta morendo
Allemand sterben
Chinois 垂死
Arabe يحتضر
Portugais morrendo
Russe умирающий
Japonais 死んでいる
Basque hiltzen
Corse morendu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mouroir »

Source : synonymes de mouroir sur lebonsynonyme.fr

Mouroir

Retour au sommaire ➦

Partager