La langue française

Moralisation

Définitions du mot « moralisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

MORALISATION, subst. fém.

[Correspond à moraliser A 2]
A. − Action d'élever l'homme dans l'ordre de la morale; résultat de cette action. Anton. démoralisation (vx), corruption.Je parie que dans cinquante ans seulement, les mots: «Problème social, moralisation des masses, progrès et démocratie» seront passés à l'état de «rengaine» (Flaub., Corresp.,1857, p.184).Il est vrai (...) que le régime cellulaire n'a pas produit tous les effets heureux qu'on en attendait pour la moralisation des condamnés (A. France, Mannequin,1897, p.197).
P. méton. Réflexions morales, développements moraux. [M. Hamon] a fait bien d'autres écrits encore, dont une partie a été recueillie sous le titre de Traités de Piété, d'Opuscules (...) toutes méditations, paraphrases et moralisations tirées de l'Écriture (Sainte-Beuve, Port-Royal,t.4, 1859, p.214).
B. − Action de rendre une chose conforme à la morale, soumission à des règles morales; résultat de cette action. Moralisation de la Bourse. En résumé, je ne demande pas la fermeture des théâtres; mais je dis qu'il nous reste fort à faire pour leur moralisation (Proudhon, Pornocratie,1865, p.86).La normalisation pourrait ainsi concourir à la moralisation de la profession [alimentaire] (Brunerie, Industr. alim.,1949, p.251).
En partic. Justification d'une conduite, d'un comportement aux yeux de la morale. La plus libérale des nations tire tout le parti possible d'une sorte de transfiguration collective, de moralisation de l'avarice quand elle peut se dire nationale (Perroux, Écon. XXes.,1964, p.354).
Prononc.: [mɔ ʀalizasjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1823 (Boiste). Dér. de moraliser*; suff. -(a)tion*. Fréq. abs. littér.: 23. Bbg. Quem. DDL t.4.

Wiktionnaire

Nom commun

moralisation \mɔ.ʁa.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de moraliser, de rendre moral, de donner des principes moraux.
    • « Les irréprochabilités, dit-il, ne sont pas toujours la preuve d’une moralisation réelle ». Du moment où M. Gaudon demande aux colonies pénitentiaires de transformer les jeunes délinquants en petits saints prédestinés aux joies du paradis ou en candidats admissibles aux prix de vertu fondés par M. de Montyon, il est évident qu'il a raison de trouver que les colonies pénitentiaires n’ont pas résolu et ne pourront même jamais résoudre un pareil problème! — (Charles Lucas, « Quelques observations sur les colonies pénitentiaires de jeunes détenus, […]. », dans la Revue critique de législation et de jurisprudence, tome 16, Paris : chez Cotillon, 1860, p. 569)
    • Quant aux idées pratiques qui pouvaient avoir une influence salutaire sur le bien-être et sur la moralisation du peuple, le grand-duc s’en informait et les appliquait incessamment. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MORALISATION (mo-ra-li-za-sion) s. f.
  • Néologisme. Action de moraliser, de rendre moral, de donner des principes moraux. La moralisation des masses par l'instruction. Autrefois on disait le théâtre est une école de mœurs, un néologue dirait une école de moralisation.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moralisation »

Composé de moraliser et du suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moralisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moralisation mɔralizasjɔ̃

Citations contenant le mot « moralisation »

  • L'Autorité de régulation de l'audiovisuel condamne avec force les émissions propageant l'ignorance et le charlatanisme et ce, après que Echourouk TV a diffusé une émission dans laquelle une femme prétend avoir mis au point un traitement contre le coronavirus. Un communiqué de l'ARAV invite à la promotion et à la moralisation de la production médiatique pour améliorer le service public. Au moment où des laboratoires se consacrent à la mise au point de traitement, Echourouk TV méprise la recherche scientifique et trompe l'opinion publique.   , ARAV : Moraliser la production médiatique
  • Désagréables, ennuyeux et intrigants, les discours et les prises de position de certains politiques, et bien qu’ils soient des exceptions, n’en finissent pas de susciter les débats, généralement sur fond de constats amers. Tout en étant respectueux des convictions de chacun, le recours à des méthodes controversées compromet de plus en plus la crédibilité du paysage. Une crédibilité menacée aujourd’hui par ceux qui n’hésitent pas à conditionner outre mesure la mission et la vocation dont ils sont investis. L’absence de charte pouvant définir les droits et les limites des politiciens fait que nous sommes encore en présence de pratiques et de comportements déviants dans un paysage où le dénigrement et le procès fait aux autres sont monnaie courante. Lorsqu’on pense à la déficience et au manquement, certains ont une fâcheuse tendance à venir directement à l’esprit. Ce qu’on voit sur la scène politique, ce qui nous parvient souvent des coulisses ne plaide pas en faveur d’une réputation sans tache pour différentes parties prenantes. Difficile de ne pas réagir devant le spectacle d’un environnement dans lequel l’excès de zèle domine et semble n’obéir qu’à ses propres règles. Certains acteurs font perdre à la classe politique sa vocation morale. Au centre de la controverses, ils définissent, à leur manière, quel type de valeurs devrait-on vraiment détenir. Ils oublient toutefois que ce genre de comportement peut être une arme à double tranchant et qu’il peut révéler et renforcer les divisions. Si l’idée de moralisation politique est aujourd’hui une illusion, il convient d’attirer l’attention sur les erreurs auxquelles pourrait conduire, par excès inverse, une fixation sur le dénigrement, la calomnie et la diffamation. C’est à tous les niveaux qu’il faudrait aujourd’hui craindre les dépassements qui dénaturent le paysage politique. Là est sans doute le danger actuel qui guette la Tunisie, à travers le comportement abusif de ceux qui sont pourtant censés veiller à sa bonne marche. La Presse de Tunisie, Le temps de la moralisation  | La Presse de Tunisie
  • Le vainqueur de 2007 ne se prive pas de rappeler les déboires judiciaires du président du MoDem, qui, "à peine un mois après avoir été nommé garde des Sceaux fut poussé à la démission pour le financement de son propre parti, au moment même où il présentait un texte sur la moralisation de la vie politique". "Je ne m'en réjouis nullement, mais il m'arrive parfois de penser qu'il l'a bien cherché", ajoute-t-il.   LExpress.fr, "L'erreur" de Dakar, la "trahison" de Cécilia, l'avertissement à DSK... Sarkozy dit tout - L'Express
  • Le chef du gouvernement de « la clarté et de la confiance » ne diffère pas tellement des autres politiciens de Tunisie, malgré ses tentatives pour nous faire croire l’inverse. Il est amusant de voir de quoi sont capables les chefs de gouvernement qui nous rabâchent les oreilles avec la nécessaire moralisation de la vie politique. Le chantre du « changement de logiciel », slogan phare de sa campagne présidentielle, démontre qu’il fonctionne exactement de la même manière que les autres. www.businessnews.com.tn, Elyes Fakhfakh devrait quitter la table
  • Afin d'éviter les conflits d'intérêts, l'activité de conseil est également plus régulée. L'ancien premier ministre avait créé sa société de conseil dix jours avant son élection comme député de Paris, en juin 2012. Pratique alors légale. Depuis les lois de moralisation, les parlementaires ne peuvent poursuivre une activité de conseil pendant leur mandat si elle a commencé moins d'un an avant l'élection. De plus, les réserves ministérielles et parlementaires ont été supprimées.   LExpress.fr, Moralisation : les politiques ont-ils tiré toutes les leçons de l'affaire Fillon? - L'Express
  • Il a indiqué que « c’est sur la nouvelle Constitution que reposeront les instances élues et non élues et les institutions nationales et que c’est à sa faveur que nous parviendrons à des lois garantissant la moralisation de la vie politique et économique ». Algerie Eco, Pour le président Tebboune : "le véritable message du 22 février est un changement dans le mode de gestion du pays"

Traductions du mot « moralisation »

Langue Traduction
Anglais moralization
Espagnol moralización
Italien moralizzazione
Allemand moralisierung
Chinois 道德化
Arabe الأخلاق
Portugais moralização
Russe морализирование
Japonais 道徳
Basque moralization
Corse moralizazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « moralisation »

Source : synonymes de moralisation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « moralisation »

Moralisation

Retour au sommaire ➦

Partager