Mollarder : définition de mollarder

chevron_left
chevron_right

Mollarder : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Mol(l)arder,(Molarder, Mollarder) verbe intrans.,pop. et vulg. Cracher. Synon. glavioter, graillonner.Une marchande près de Saint-Sulpice (...) se dressait, hurlante, quand on mollardait dans ses poires cuites ou sur ses volailles (Huysmans, En mén., 1881, p. 99).Les voisins sont tous descendus en foule des étages, en treillis, savates... Ils ont molardé tant et plus, ils ont rempli les paillassons (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 209). [mɔlaʀde], (il) mollarde [mɔlaʀd̥]. Cf. mol(l)ard. 1reattest. 1866 (Delvau, p.256); de mollard1, dés. -er.

Mollarder : définition du Wiktionnaire

Verbe

mollarder \mɔ.laʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Cracher sur.
    • Cet animal vous mollarde un liquide corrosif qui injecté dans le sang serait mortel, mais qui ne donne sur la peau qu’une irritation locale. — (Henry de Monfreid, Lettres d’Abyssinie)
    • Il m’a mollardée le poubelleux ! — (Iegor Gran, Acné festival, 1999)
    • Indigné, il protesta violemment, mais finit par se calmer et s’essuyer la joue mollardée avec son mouchoir. — (Jean-Pierre Attal, Les chats : roman, 1962, page 67)
    • Les femmes continueront à être mollardées dans une sorte de réponse buccale à la pénétration épouvantable de l’odeur de leurs robes et de leurs dessous. — (Danielle Musset, Odeurs et parfums, 1999, page 223)

mollarder \mɔ.laʁ.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Cracher.
    • Même si Guillaume II venait lui-même à pied mollarder sur les bottines de ton bon et loyal président Fallières, il n’y aurait pas la guerre. — (Jean-Claude Grumberg, En r’venant d’l’Expo, 1992, page 88)
    • Si même les mémés se mettent à mollarder alors moi je me tire, je vous le dis tout net, mon corps à la médecine et les restes aux chiens. — (Bayon, 50 chevilles 4 x 32 pour plaques de plâtre en boîte tiroir de rangement (Réf. : 35432), 2002, page 102)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mollarder »

Étymologie de mollarder - Wiktionnaire

De mollard et de -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mollarder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mollarder mɔlarde play_arrow

Conjugaison du verbe « mollarder »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe mollarder

Citations contenant le mot « mollarder »

  • Sauf que mollarder dans l'espace public est déjà théoriquement interdit par la loi, par un décret datant de 1942 et donc pris par le gouvernement de Vichy  pour être précis. Ce décret, modifié en 1992, interdit de "cracher ailleurs que dans les crachoirs disposés à cet effet". lelab.europe1.fr, Robert Ménard veut interdire les crachats dans les rues de Béziers (acte pourtant déjà puni par la loi)

Traductions du mot « mollarder »

Langue Traduction
Corse suavizza
Basque leundu
Japonais 柔らかくする
Russe смягчают
Portugais suavizar
Arabe تليين
Chinois 软化
Allemand erweichen
Italien ammorbidire
Espagnol ablandar
Anglais soften
Source : Google Translate API

Synonymes de « mollarder »

Source : synonymes de mollarder sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires