Moinerie : définition de moinerie


Moinerie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MOINERIE, subst. fém.

Péjoratif
A. − Ensemble des moines, des moniales (et du clergé); esprit, comportement des moines (et du clergé). Quand les moines se font assister des délégués de M. le ministre de la Guerre pour prêcher le coup d'État (...), quand les civils, honteux, courbent la tête sous l'affront, et n'y trouvent d'autre réponse que de se faire les agents de cette moinerie criminelle (Clemenceau,Vers réparation,1899, p.40).Cette aimable femme qui (...) pour avoir tenté d'arracher les victimes aux bourreaux, ameuta contre elle toute la moinerie et fit aboyer tous les sorbonnagres (A. France,Bergeret,1901, p.186).
P. méton. Communauté monastique, monastère. Les paysans ayant contesté je ne sais quelle dîme à je ne sais quelle moinerie, l'archevêque leur avait envoyé un homme très-bien stylé (...) pour ramener ces mauvaises gens aux bons principes (Sand,Beaux MM. Bois-Doré,t.1, 1857, p.99).
B. − P. anal. Manière d'être, de penser, semblable à celle des moines. [Le patriotisme] (...) n'est-ce qu'une hypocrisie et une moinerie qui a succédé à une autre? (Desmoulinsds Vx Cord.,1793-94, p.300).Je l'ai peint [Gourmont] un peu au physique, avec ses moineries, ses habitudes (Léautaud,Journal littér.,1922-24, p.306).
Prononc. et Orth.: [mwanʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xives. moignerie (Dial. de S. Grég., ms. Evreux, fo73dds Gdf.). Dér. de moine*; suff. -erie*.

Moinerie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

moinerie \mwɛ̃.ʁi\ féminin

  1. (Péjoratif) L’ensemble des moines, les moines en général.
    • Il s’est attiré toute la moinerie sur les bras.
    • Au surplus, il envoyait au diable moines, moinillons et moineries. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 161)
  2. (Péjoratif) L’esprit, l’humeur des moines.
    • Il y a bien de la moinerie dans son cas.

Nom commun

moinerie \Prononciation ?\ féminin

  1. État ecclésiastique.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Couvent.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Moinerie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOINERIE. n. f.
L'ensemble des moines, les moines en général. Il s'est attiré toute la moinerie sur les bras. Il signifie aussi l'Esprit, l'humeur des moines. Il y a bien de la moinerie dans son cas. Dans les deux sens il est péjoratif.

Moinerie : définition du Littré (1872-1877)

MOINERIE (moi-ne-rie) s. f.
  • 1Terme collectif et de mépris qui désigne les moines en général ainsi que l'esprit et l'humeur des moines. G. Naudé ayant l'esprit tout plein de considérations sur la vie des princes, sur le gouvernement du monde et sur la moinerie aujourd'hui dans l'Europe, Patin, Lett. t. II, p. 478. L'abbé de Mailly, qui n'avait jamais voulu tâter de la moinerie, n'avait pas d'inclination à la profession ecclésiastique, Saint-Simon, 150, 185. Il n'est pas à propos d'établir la moinerie dans les conseils ; c'est un genre d'hommes qui n'a jamais fait bien à souverain et qui n'est destiné qu'à leur faire du mal, Test. polit. de Charles V, dans D'HAUSSONVILLE, Hist. de la réunion de la Lorraine, t. III, p. 380. Je sais, moi, que, sans les vertus de la tolérance, du pardon des injures, et autres moineries, les Romains fondèrent le plus grand des empires, L'ABBÉ GALIANI, Lett. t. I, p. 146.
  • 2Se dit aussi d'un couvent de moines. Il s'est retiré dans une moinerie. Pour dire les monastères et couvents, qui sont les termes ordinaires desquels on se sert parmi les catholiques, M. Pasquier, avec Bèze et du Moulin, dira toujours les moineries, Garasse, Rech. des recherches, p. 791, dans LACURNE.

HISTORIQUE

XVIe s. En trente-six moineries [couvents] on n'en eust pas trouvé un semblable [moine], Lanoue, 536. Saint Augustin en descrivant quelle est la moinerie saincte et bonne…, Calvin, Instit. 1016.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moinerie »

Étymologie de moinerie - Littré

Moine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de moinerie - Wiktionnaire

De moine avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de moinerie - Wiktionnaire

De l’ancien français moinerie → voir moine et -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moinerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moinerie mwɛ̃ri play_arrow

Traductions du mot « moinerie »

Langue Traduction
Corse moinerie
Basque moinerie
Japonais モイネリー
Russe moinerie
Portugais moinerie
Arabe تزوج
Chinois 酿酒厂
Allemand moinerie
Italien moinerie
Espagnol moinerie
Anglais moinerie
Source : Google Translate API

Synonymes de « moinerie »

Source : synonymes de moinerie sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires