La langue française

Miston, mistonne

Définitions du mot « miston, mistonne »

Trésor de la Langue Française informatisé

MISTON, -ONNE, subst.

Pop., vieilli ou région. (Provence). Gamin(e); jeune homme; jeune fille. «Moule» (...) faisait courir à gestes vifs l'harmonica sur ses lèvres, passant d'un air à l'autre, La Valse à Tototte, Vas-y ma poulette, La mistonne à mésigue, et d'autres échantillons d'un répertoire fort étendu (Van der Meersch,Invas. 14,1935, p.364).
En partic., au fém. Jeune fille ou femme plaisante, jolie. D'autant qu'elle a décidé d'aller à Corfou (...). «Tu as vu dans le journal la photo de cette nana qui en revenait: elle se paie un de ces bronzages, la mistonne!» (Canard enchaîné,27 juill. 1977, p.6 ds Cellard-Rey 1980).
Prononc.: [mistɔ ̃], fém. [-ɔn]. Étymol. et Hist. 1790 miston «individu, jeune homme» (Le Rat du Châtelet ds Sain. Sources Arg. t. 1, p.339); 1844 mistonne «demoiselle à épouser» (Dictionnaire complet ds Esn.). Prob. dér., à l'aide du suff. -on*, -onne, de l'anc. adj. miste «doux (de caractère)» (xves. [date du ms.], Modus et Ratio, éd. G.Tilander, 66, 40, var.); v. mistigri.

Wiktionnaire

Nom commun

miston \mis.tɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : mistonne)

  1. (Populaire) Gamin.
    • Bon, les mistons, c'est l’heure d’aller au lit !

Nom commun

mistonne \mis.tɔn\ féminin (pour un homme on dit : miston)

  1. (Populaire) Gamine.
    • Bon, les mistons, c'est l’heure d’aller au lit!
  2. Jeune fille ou jeune femme plaisante. → voir nana, nénette etc.
    • Vise la mistonne, j’en ferais bien mes dimanches!


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « miston »

De l’ancien français miste (« gentil ») avec suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « miston »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
miston mistɔ̃

Citations contenant le mot « miston »

  • Le miston s’instruit au meeting. AgoraVox, Une brève histoire de la famille et son devenir au XXIe siècle - AgoraVox le média citoyen
  • L’expression rappelle «l’Abbaye de Monte-à-Regret» qui désignait, au XVIIe, la potence. Puis, au début du XIXe siècle, la guillotine. La locution qui nous occupe ici désigne, au Moyen Âge, «le bordel institutionnalisé, où les prêtresses de Vénus, nonnes et novices (...) se vouent au ‘‘culte de l’amour’’». Ainsi, ces femmes s’abandonnent au premier venu à condition que la «mère-abbesse», la maquerelle, le permette. L’on retrouve l’expression dans une chanson d’Aznavour: «Dans une abbaye de s’offre-à-tous / Ma mistonne fait son boulonnage. Elle a vingt berges et à son âge / On n’a pas le droit de crever de la mousse» (Moi j’fais un rond, 1954). Le Figaro.fr, Cinq expressions coquines qu’abrite la langue française

Traductions du mot « miston »

Langue Traduction
Anglais miston
Espagnol miston
Italien miston
Allemand miston
Chinois 米斯顿
Arabe ميستون
Portugais miston
Russe miston
Japonais ミストン
Basque miston
Corse mistonu
Source : Google Translate API

Synonymes de « miston »

Source : synonymes de miston sur lebonsynonyme.fr

Miston

Retour au sommaire ➦

Partager