La langue française

Mirailler

Définitions du mot « mirailler »

Trésor de la Langue Française informatisé

MIRAILLER, verbe intrans.

Région. (moitié sud de la France). Synon. de miroiter.On voyait mirailler la rivière au pied des hauteurs et des rocs de Ribes (Toulet,J. fille verte,1918, p.118).Les tournants d'eau de la Dore miraillaient sous leurs grands chênes (Pourrat,Gaspard,1922, p.247).
REM.
Miraillé, -ée, adj.,hérald. Miraillé de. Ocellé d'(un émail particulier). Le comble de l'inutile et du ridicule semble atteint avec le terme miraillé, d'un emploi évidemment rarissime, qui désigne les points figurés sur les ailes d'un papillon ou sur la queue d'un paon lorsqu'ils ne sont pas du même émail que ces ailes ou que cette queue! (M. Pastoureau, Traité d'hérald.,Paris, Picard, 1979, p.71).P. anal. Sur la prunelle [de Maria Soledad], comme miraillée d'émaux et qui avait la couleur des plumes de paon, il se penchait avidement (Morand,Flagell. Séville,1951, p.253).
Prononc.: [miʀ ɑje], [-a-]. Étymol. et Hist. 1918 (Toulet, loc. cit.). Empr. au terme du sud de la Francecf. dauph. miralā, niçois miraia, lim. miralhar, gasc. miralhâ, mirailha «miroiter, briller d'un éclat ondoyant» ds FEW t.6, 2, p.152) dér. de miralh, correspondant mérid. de l'a. et m. fr. mirail «miroie» issu d'un dér. miraculum du lat. mirari (mirer*), v. FEW, loc. cit. et p.151a, T.-L. et Littré Suppl. (qui en donne une déf. erronée), et dont est directement dér. le terme d'hérald. miraillé, adj. (1615, E. Binet, Essay sur les Merveilles de nature d'apr. Tolmer ds Fr. mod. t.14, p.284; 1644, Vulson de La Colombière, Science héroïque, p.7 ds DG).

Wiktionnaire

Nom commun

mirailler \mi.ʁa.je\ masculin (pour une femme on dit : miraillère)

  1. (Archaïsme) Miroitier [1].
    • Les métiers d’art sont peu fournis (le Chapitre emploie à l’œuvre des ouvriers spéciaux qui sont censés d’église). Trois verriers, un mirailler, un imaginier, trois brodeurs, deux illumineurs, quatre écrivains, six peintres. — (Arthur Jean Kleinclausz, Jean Déniau, Histoire de Lyon, volume 1, 1939, page 279)

Verbe

mirailler \mi.ʁa.je\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • À Castres, la semaine dernière, j’ai vu, de mes yeux vu, un groupe d’enfants de trente à quarante ans s’amuser follement à « mirailler » un garçon tailleur sur son balcon. — (Joseph Delteil, Robert Briatte, L’Homme coupé en morceaux : soixante-huit chroniques, 1923–1933, 2005, page 153)
  2. Briller, scintiller.
    • À travers des massifs de trembles, de vergnes, des peupliers en file, entre les taches d’une verdure inégale, on voyait mirailler la rivière au pied des hauteurs et des rocs de Ribes. — (Paul Jean Toulet, La Jeune Fille verte, 1945)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mirailler »

(Date à préciser) De l’occitan miralhar[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mirailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mirailler miraje

Images d'illustration du mot « mirailler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mirailler »

Langue Traduction
Anglais glaze
Espagnol vidriar
Italien smalto
Allemand glasur
Chinois
Arabe سطح أملس
Portugais esmalte
Russe глазурь
Japonais 釉薬
Basque glaze
Corse ghiacciata
Source : Google Translate API

Synonymes de « mirailler »

Source : synonymes de mirailler sur lebonsynonyme.fr

Mirailler

Retour au sommaire ➦

Partager