La langue française

Minimal

Sommaire

  • Définitions du mot minimal
  • Étymologie de « minimal »
  • Phonétique de « minimal »
  • Citations contenant le mot « minimal »
  • Traductions du mot « minimal »
  • Synonymes de « minimal »
  • Antonymes de « minimal »

Définitions du mot « minimal »

Trésor de la Langue Française informatisé

MINIMAL, -ALE, -AUX, adj.

Qui atteint son plus bas degré, sa plus petite valeur; qui constitue un minimum. Anton. maximal.Limite, température minimale; unité minimale. Le devenir, occupation et opération minimale d'un être qui est, d'un être qui, dormant ou travaillant, attendant ou se tournant les pouces, tuant le temps ou durant la durée, est d'abord fort «occupé» à être sans rien faire (Jankél.,Je-ne-sais-quoi,1957, p.21).La jeune feuille naîtrait là où la pression résultant des dernières émergences foliaires est minimale (Hist. gén. sc.,t.3, vol.1, 1961, p.427).La forme [des ellipses] est rapportée à la distribution des forces: épaisseur maximale au milieu, où les sollicitations sont maximales; épaisseur minimale sur le pilier, où les forces longitudinales obliques de la construction doivent être transmises au pilier (Joedicke,Structures en voiles et coques,1962, p.258).
Spécialement
LING. Énoncé minimal. ,,Plus petit syntagme ayant un sens. Vite, bonjour, je mange sont des énoncés minimaux`` (Mounin 1974).
PHONOL. Paire minimale. Paire de quasi-homonymes dont le rapprochement permet d'étudier les traits distinctifs d'un phonème. La paire minimale tard/dard permet de distinguer /t/ et /d/ comme voisé-non-voisé (Mounin1974).
BEAUX-ARTS. Art minimal. Tendance artistique visant à neutraliser les formes, les couleurs et à éliminer tout sentiment, toute émotion. Artiste minimal; peinture, sculpture minimale. L'art minimal est d'abord un art de sculpteur. Mais encore faut-il s'entendre ici sur le terme de sculpteur. En effet, le projet de réalisations impersonnelles entraîne la plupart du temps ces artistes de l'art minimal à se consacrer davantage à la conception qu'à la réalisation (Encyclop. univ.t.171973, p.222).
REM.
Minimiste, adj. et subst.a) Synon. de minimaliste (infra dér. 2).Vous êtes des minimistes, vous supprimez la famille, la femme, vous vivez de rien et vous n'attendez de n'être réellement récompensés de vos labeurs qu'après la mort (Huysmans,En route, t.2, 1895, p.288).b) Théol. (Ce, celui, celle) qui veut réduire les croyances et les devoirs au minimum. Il est au moins téméraire de nier la démonstrabilité de l'existence de Dieu. Telle est la conclusion minimiste de Bannez, de Suarez et à leur suite du P.Pesch (Théol. catht.4, 11920, p.928).
Prononc.: [minimal], masc. plur. [-o]. Étymol. et Hist. 1.1877 «qui constitue un minimum» (Littré Suppl.); 2. beaux-arts a)1969 formes minimales (Chroniques de l'art vivant, no1bis, p.10); b)1970 art minimal (ibid., no12, p.9). 1 dér. de minimum*; 2empr. à l'angl. minimal art, attesté dep. 1965, ds NED Suppl.2(minimal forms en 1958, ibid.).
DÉR. 1.
Minimalisme, subst. masc.a) Attitude, tactique qui consiste à demander le minimum de choses. Anton. maximalisme (dér. s.v. maximal).Le minimalisme ici est voué à l'échec, seul le maximalisme peut réussir, c'est-à-dire une attitude qui prend pour but de donner à chaque famille un cadre attrayant d'existence quotidienne (L'Express,7 juin 1976, p.161, col. 3).b) Beaux-arts. Synon. art minimal (supra).Il existe, pourtant une quatrième explication possible de la diversité actuelle et elle réside dans l'évolution générale de l'art du vingtième siècle − tendance au minimalisme, au réductivisme, à l'élimination en général (Inform. et doc.,oct. 1975, p.30, col. 3).Les dix jeunes artistes présentés font assaut de modestie, comme si la fonction de l'art était de déranger le moins possible. Monochromie abstraite et minimalisme puritain, faire terne et gris paraît être le voeu de Micha Laury [à propos d'une exposition d'art] (L'Express,26 déc. 1977, p.13, col.1). [minimalism̭]. 1resattest. a) 1967 beaux-arts (ibid., 23 oct., p.119c: Pop., Op. Cinétisme, Minimalisme), b)1976 «doctrine qui consiste à demander le minimum de choses» (ibid., 7 juin, loc. cit.); a empr. à l'angl. minimalism, de même sens, dér. de minimal (art), v. minimal att. dep. 1969 (NED Suppl.2), b dér. de minimal, suff. -isme*.
2.
Minimaliste, adj. et subst.a) (Ce, celui, celle) qui se contente d'un minimum d'avantages, de choses. C'est une des hypothèses formulées aux Nations unies à propos des Soviétiques, et que l'on pourrait résumer ainsi: maximalistes à court terme, minimalistes à plus long terme (Le Nouvel Observateur,12 oct. 1966, p.19, col. 3).Le texte (...) devait harmoniser les idées contenues dans les précédentes chartes concernant, entre autres, la révolution agraire et la gestion socialiste des entreprises: fallait-il aligner l'ensemble sur les positions maximalistes ou minimalistes, ou encore trouver un compromis? (Le Monde,11 avr. 1976, p.6, col.1).b) Beaux-arts. (Celui, celle) qui est adepte de l'art minimal. Parti d'un art géométrique à tendance fonctionnelle, Honegger, à 56 ans, a débouché sur les positions des artistes minimalistes américains: l'oeuvre est un objet structuré, une peinture aussi réelle qu'une sculpture (L'Express,11 mars 1974, p.72, col.3).Insistant sur la relation de l'oeuvre avec ce qui la produit et l'entoure, espace, encadrement, support, cimaise, les minimalistes radicalisent à l'extrême la tendance à la dématérialisation et forcent le spectateur à prendre conscience de l'existence et de la présence de l'oeuvre dans l'espace qu'il définit (Encyclop. univ.t.191975, p.1279). [minimalist]. 1resattest. a)α)1918 «menchevik» (E. Vandervelde, Trois aspects de la révolution russe, p.XIV), β) 1966 «personne qui se contente du minimum dans un débat, dans une discussion» (Le Nouvel Observateur, 12 oct., loc. cit.), b)α) 1971 «adepte du minimalisme dans l'art cin.» (Giraud-Pamart), β) 1974 beaux-arts (L'Express, 11 mars, loc. cit.); a a dér. de minimal, suff. -iste*, les mencheviks présentant le minimum de revendications au sein du parti ouvrier social-démocrate russe, b b empr. à l'angl. minimalist, att. avec ce sens dep. 1967 (NED Suppl.2).

Wiktionnaire

Adjectif

minimal masculin

  1. Qui appartient à un minimum.
    • Volume minimal.
    • Calibres minimaux.

Adjectif

minimal

  1. Minimum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MINIMAL (mi-ni-mal, ma-l') adj.
  • Qui appartient à un minimum. Volume minimal. Calibres minimaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « minimal »

(XIXe siècle) De minimum, minime avec le suffixe adjectival -al.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cet adjectif, ainsi que maximal (appartenant à un maximum), sont dus au docteur Foret, de Lausanne. Ils méritent d'être adoptés. Maximal n'est pas à son rang, m'étant parvenu trop tard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « minimal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minimal minimal

Citations contenant le mot « minimal »

  • A Pantin, l’exposition collective de quatorze artistes du monde entier remet en lumière ces pionnières du minimalisme, qui ont manqué de reconnaissance. Le Monde.fr, Sélection galerie : « Dimensions of Reality. Female Minimal » chez Thaddaeus Ropac
  • Cet été, le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne présente « Robert Morris, The Perceiving Body / le Corps Perceptif », la première exposition d’envergure consacrée au pionnier de l’art minimal, depuis sa disparition en décembre 2018. IDEAT, Expo : Saint-Etienne célèbre Robert Morris, pionnier de l'art minimal - IDEAT
  • Figure du minimalisme, le sculpteur américain Robert Morris est à l'honneur au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne. Franceinfo, Tour à tour aléatoire et maîtrisé, l'art minimal selon Robert Morris au MAMC de Saint-Etienne
  • Un mode de vie minimal a toujours procuré une sentiment de libération, la possibilité de se trouver en contact avec l’essence de l’existence plutôt que distrait par l’insignifiant. De John Pawson / Minimum
  • En France, entre 1500 et 3000 personnes présentent des troubles chroniques de la conscience. Difficile d’avoir un nombre plus précis, en l’absence de registre. Victimes d’un traumatisme crânien, d’une anoxie cérébrale après un arrêt cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral, elles sont dans un état qualifié de «végétatif», c’est-à-dire éveillées mais inconscientes, ou dans un état dit de «conscience minimale». On sait aujourd’hui que les chances de récupération sont plus élevées dans ce dernier cas. C’est pourquoi les recherches se multiplient pour trouver les outils fiables qui permettraient de détecter des signes de conscience, fussent-ils très limités. Le Figaro.fr, Détecter un état de conscience minimal grâce au son
  • Au musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne (Loire), une quinzaine de sculptures minimalistes de l’Américain Robert Morris sèment le trouble, malgré leur froideur apparente. « Le corps perceptif », est à voir jusqu’au 1er novembre 2020. La Croix, À Saint-Étienne, l’art minimal de Robert Morris peut en cacher un autre
  • Qu’est-ce qu’un art qui se développe hors de portée des regards ? S’épanouit-il, à l’ombre des figures plus identifiées ? Parvient-il à transformer la contrainte en liberté ? Ces questions, éternelles dès lors qu’on s’intéresse au travail d’artistes femmes, sont aussi dans l’air du temps, et c’est tant mieux, réactivées ces jours-ci par la très belle expo «Dimensions of Reality : Female Minimal» qui rouvre ses portes à la galerie Thaddaeus Ropac à Pantin (Seine-Saint-Denis). Le parcours imaginé par Anke Kempkes et Pierre-Henri Foulon a le mérite, non pas de l’exhaustivité (on ne trouvera pas ici d’œuvres d’Anne Truitt ou d’Agnes Martin), mais au contraire celui de braquer un projecteur sur des artistes à la notoriété parfois très relative, réunies un peu largement sous la bannière du minimalisme. L’appellation évoque plus spontanément le legs d’hommes travaillant aux Etats-Unis (les Donald Judd, Carl Andre…), qui récusaient d’ailleurs le nom, alors que sont ici exposées quatorze femmes Libération.fr, «Female Minimal», l’abstraction en formes libres - Culture / Next
  • Nous avons été presque autant touchés que l’Italie ou l’Espagne et nous toucherons beaucoup moins que ces nations. D’autre part les réductions de la contribution récurrente au budget européen des «frugaux» et de l’Allemagne et la perte de la contribution britannique, ne peuvent être financées que par l’amputation de budgets vitaux pour la France: réduction de la Politique Agricole Commune (- 20 %), diminution drastique du budget européen de la recherche ou suppression de celui de la santé en particulier. Emmanuel Macron aura permis à l’Allemagne un accord minimal en faisant des exigences françaises la variable d’ajustement de la négociation. Madame Merkel pourrait dire, si elle avait mauvais esprit: «La France paiera». Le Figaro.fr, Plan de relance: succès franco-allemand ou défaite française?

Traductions du mot « minimal »

Langue Traduction
Anglais minimal
Espagnol mínimo
Italien minimo
Allemand minimal
Chinois 最小的
Arabe الحد الأدنى
Portugais mínimo
Russe минимальный
Japonais 最小限
Basque gutxieneko
Corse minimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « minimal »

Source : synonymes de minimal sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « minimal »

Partager