Mikado : définition de mikado


Mikado : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MIKADO, subst. masc.

A. − Empereur du Japon, autrefois chef spirituel du shintoïsme (par opposition au shogoun) et révéré comme un dieu par ses sujets. Meako, la grande cité qu'habite le mikado, empereur ecclésiastique, descendant des dieux (Verne, Tour monde,1873, p.125).Tout ainsi que les mikados d'autrefois, le bonheur est un prince irrésistible et caché à qui on fait sa cour sans le voir jamais face à face (Toulet, Almanach,1920, p.169).
P. méton. ,,Palais impérial du mikado`` (Lar. Lang. fr.).
B. − JEUX. Version moderne du jeu de jonchets. Il est probable qu'il [le jeu de jonchets] naquit au XVIesiècle du jeu de la pousse aux épingles, qui était sensiblement le même et que pratiquaient déjà les Romains (...); aujourd'hui encore, il en reste des traces dans l'actuel mikado (Alleau1964, p.271, s.v. jonchet).
Prononc. et Orth.: [mikado]. Vieillis, Besch. 1845: mikaddo; Lar. 19e: mikado ou mikhado. Au plur. des mikados. Att. ds Ac. 1878. Étymol. et Hist. 1803 «chef de la religion au Japon» (Pissot); 1872 «empereur du Japon» (Littré Add.). Mot japonais mikado «souverain».

Mikado : définition du Wiktionnaire

Nom commun

mikado \mi.ka.do\ masculin

  1. (Vieilli) (Noblesse) Empereur du Japon.
    • Vis-à-vis du pouvoir taïcounal ainsi appuyé, quelle était la situation des grands daïmios ? Encore puissans et redoutés malgré leur abaissement, ils eurent l’entière possession des provinces qu’ils avaient conservées. Ils gardèrent leurs armées, leurs châteaux, et gouvernèrent par l’intermédiaire de karos, premiers fonctionnaires ayant les attributions les plus multiples. Ne reconnaissant de supérieur proprement dit que le mikado, élevé au-dessus de tous par son origine sacrée, ils durent néanmoins s’incliner devant l’autorité du taïcoun, seul chargé de régler leurs contestations mutuelles, de diriger les affaires générales de l’empire et les relations extérieures. Des châteaux occupés par les forces du taïcoun ou en son nom par les daïmîos gonfoudaïs furent bâtis sur divers points du pays. — (Une Révolution au Japon : la chute du taïcoun et les daïmios, 1869)
  2. Jeu de patience consistant à retirer un à un des bâtonnets entremêlés à la main.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mikado : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MIKADO. n. m.
Empereur du Japon.

Mikado : définition du Littré (1872-1877)

MIKADO (mi-ka-do) s. m.
  • Nom du prince souverain du Japon, dont l'autorité suprême a été en partie éclipsée par celle du taïcoune, autrefois simple feudataire. De nos jours, le mikado a repris la plénitude de l'autorité.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mikado : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MIKADO, (Hist. mod.) c’est ainsi que l’on nomme au Japon l’empereur ecclésiastique, ou le chef de la religion de cet empire ; il s’appelle aussi dairo, ou dairi. Voyez Dairi.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mikado »

Étymologie de mikado - Wiktionnaire

Du japonais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de mikado - Wiktionnaire

Transcription du japonais 御門, mikado, titre porté par certains empereurs du Japon ; composé de , mi (« honorable ») et , kado (« porte »). Comparez avec Sublime Porte (titre porté par les califes ottomans, par extension : siège du pouvoir ottoman, Byzance) et l’étymologie de pharaon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mikado »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mikado mikado play_arrow

Citations contenant le mot « mikado »

  • [email protected]mikado.org +33 4 50 57 56 55 http://www.lemikado.org/ Unidivers, Mikado Plage Teppes Annecy vendredi 3 juillet 2020
  • Ajouter les jaunes d’oeufs et mélanger délicatement. Une fois les jaunes incorporés, écraser la pâte 3 à 4 fois avec la paume de la main. La mettre en boule, la filmer et la réserver au réfrigérateur pendant 1h. Etaler la pâte, tailler de fines bandes à l’aide d’un couteau, puis les faire rouler rapidement sur le plan de travail pour leur donner la forme, la grosseur et la longueur d’un crayon. Déposer les mikados sur une plaque cuisson recouverte de papier sulfurisé en les espaçant un peu les uns des autres. Garder au frais pendant 30 mn et cuire à 170° pendant 7 à 8 mn. Laisser refroidir sur une grille et mettre au congélateur.  France Bleu, Mikado maison
  • Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits. De Philippe Geluck / Le Chat est content

Traductions du mot « mikado »

Langue Traduction
Corse mikado
Basque mikado
Japonais ミカド
Russe микадо
Portugais mikado
Arabe ميكادو
Chinois 米卡多
Allemand mikado
Italien mikado
Espagnol micado
Anglais mikado
Source : Google Translate API

Synonymes de « mikado »

Source : synonymes de mikado sur lebonsynonyme.fr


mots du mois