La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « merdaille »

Merdaille

Définitions de « merdaille »

Trésor de la Langue Française informatisé

MERDAILLE, subst. fém.

A. − Pop. Troupe de jeunes enfants. Faites taire cette merdaille (Littré).
Rem. Lar. 19enote que merdaille peut s'employer pour désigner un seul enfant.
B. − Troupe de personnes méprisables. (Dict. xixeet xxes.).
REM. 1.
Merdaillon, subst. masc.Petit merdeux, personnage insignifiant, ridicule. Ne dis pas le contraire: je le connais mieux que toi. Ne proteste pas, mon ami, ou j'ajoute: un merdaillon. Il ne sait rien des femmes (Duhamel, Salavin, V, Le club des Lyonnais, p.229 ds Rob. Suppl. 1970).Les vieilles dames (...) cherchent volontiers à contacter Faizant pour lui offrir des fleurs ou lui tanner la couenne. Une des plus savoureuses provocations est un appel téléphonique passé régulièrement par le standard de Paris-Presse (...): «Donnez-moi son adresse, à ce petit merdaillon, que je lui casse mon parapluie sur la figure!» (Les Lettres fr., 9 févr. 1967).
2.
Merdailleux, subst. masc.,synon. de merdaillon.Il s'amusait bien à me voir essayer de me soulever sur ma paillasse malgré la fièvre qui me tenait. Je vomissais. «Bientôt, allons, merdailleux, vous pourrez ramer avec les autres!» me prédit-il (Céline, Voyage, 1932, p.229).
Prononc. et Orth.: [mε ʀdɑ:j], [-aj]. Att. ds Ac. 1694 et 1798. Étymol. et Hist. 1. Ca 1223 «troupe de personnes méprisables» (Gautier de Coinci, éd. V. F. Koenig, II Dout. 34, 2477); 2. 1649 «petit enfant importun» (Agréables conférences de deux paysans de Saint-Ouen et de Montmorency, éd. Fr. Deloffre, II, 15, p.61: une troupe de mardailles); 1680 «troupe de jeunes enfants» (Rich.). Dér. de merde*; suff. -aille*. Bbg. Chautard Vie étrange Arg. 1931, p.121 (s.v. merdaillon). _ Popelar (I.). Das Akademiewörterbuch von 1694... Tübingen, 1975, 235 p.

merdaille, -

Wiktionnaire

Nom commun - français

merdaille \mɛʁ.dɑj\ féminin

  1. (Rare), (Injurieux) Individu à qui on s’adresse avec un mépris insultant.
    • Va te faire enculer par Amaury, merdaille, dis-je, pantelant. — (Hervé Gagnon, L’Héritage des cathares, Damné, Hurtebise, p. 296)
  2. (Injurieux) Groupe de personnes jugées méprisables.
    • Je dus me contrôler pour ne pas dégainer mon épée sur-le-champ pour occire cette merdaille dont le pape exonérait à l’avance tous les péchés. — (Hervé Gagnon, L’Héritage des cathares, Damné, Hurtebise, p. 236)
  3. (Péjoratif) Troupe importune de petits enfants.
    • Et les trois commères de s’en aller, rouges comme nuit de noces, resserrées du bas et moquées par toute la merdaille. — (Marcel Arnac, Le Brelan de joie, 1924, p. 30)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MERDAILLE (mèr-dâ-ll', ll mouillées) s. f.
  • Terme grossier. Troupe importune de petits enfants. Faites taire cette merdaille.

HISTORIQUE

XIVe s. Et Bertrant du Guesclin les Anglois moult travaille ; Hautement va criant : tuez ceste merdaille, Guesclin, V. 5979.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « merdaille »

Merde.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De merde, avec le suffixe péjoratif -aille.
(XIVe siècle) Et Bertrant du Guesclin les Anglois moult travaille ; Hautement va criant : tuez ceste merdaille. (Guesclin, v. 5979)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « merdaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
merdaille mɛrdaj

Citations contenant le mot « merdaille »

  • tout ça pour une merdaille en chocolat ! ABC Bourse, Retraites: l'opposition dénonce la légion d'honneur décernée au président de BlackRock France
  • Raisonnable et compétente sur la plupart des sujets, Mme Avia, régulièrement prise pour cible par la merdaille raciste, semble sortir, avec ses tropismes religieux, de l'avant-d... Le Point, FOG - « Soumission » : quand la réalité dépasse la fiction - Le Point
  • On devrait lui enlever son titre et sa merdaille pour de tels propos . Valeurs actuelles, Mort de George Floyd : le boxeur français Tony Yoka appelle à “tout brûler” | Valeurs actuelles
  • MDR Tu as oublie le 767 le fameux réservoir volant Médaillé de bronze et le 777-9 quelle merdaille il décrochera lui Air Journal, 737 MAX : Boeing soupçonné d’avoir caché des documents | Air Journal

Images d'illustration du mot « merdaille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « merdaille »

Langue Traduction
Anglais shit
Espagnol mierda
Italien merda
Allemand scheisse
Chinois 拉屎
Arabe القرف
Portugais merda
Russe дерьмо
Japonais たわごと
Basque kaka
Corse merda
Source : Google Translate API

Synonymes de « merdaille »

Source : synonymes de merdaille sur lebonsynonyme.fr

Merdaille

Retour au sommaire ➦

Partager