La langue française

Matte

Sommaire

  • Définitions du mot matte
  • Étymologie de « matte »
  • Phonétique de « matte »
  • Citations contenant le mot « matte »
  • Traductions du mot « matte »
  • Synonymes de « matte »

Définitions du mot « matte »

Trésor de la Langue Française informatisé

MATTE1, subst. fém.

A. − LAIT. Lait caillé; caillé. Synon. maton (v. maton1).Aussi, au luxe froid de ces vastes pièces vides, combien je préférais l'égouttement sans fin des claies de la laiterie, la laiterie, où se tassent les mattes (Lorrain, Phocas, 1901, p.298).
B. − MÉTALL. Un des produits résultant de la première fusion d'un minerai et composé d'un mélange de sulfures métalliques. Matte cuprifère; matte de cuivre, de nickel, de plomb; traitement, grillage des mattes. On peut retirer l'argent des mattes argentifères par quatre méthodes (Wurtz, Dict. chim., t.1, vol.1, 1869, p.377).Par des opérations que nous étudierons (...) on obtient un sulfure complexe de fer, de cuivre et de nickel que l'on appelle matte. Cette matte est grillée (Guillet, Techn. métall., 1944, p.18):
. On obtient [par le traitement pyrométallurgique du concentré de nickel] une matte brute sulfureuse contenant encore du fer que l'on achemine vers des convertisseurs, dans lesquels on insuffle de l'air afin d'oxyder le sulfure de fer et de scorifier l'oxyde de fer formé par addition de silice. La matte Bessemer résultante contient du nickel, du cuivre, du cobalt, de faibles quantités de métaux précieux et environ 22% de soufre. Encyclop. Sc. Techn.t.81972, p.350.
Prononc. et Orth.: [mat]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié du xves. mate «lait caillé» (Farce de l'aveugle, valet et tripière, p.8 ds Recueil de farces, moralités et sermons joyeux, éd. Leroux de Lincy et Fr. Michel, t.1); 2. a) début du xvies. mette «métal brut» (J. Husson, Chronique de Metz, éd. H. Michelant, p.261); b) 1627 matte «mélange de sulfures de fer et de cuivre provenant de la première fusion d'un minerai sulfuré» (L. Savot, Discours sur les médailles antiques, p.99). Substantivation du fém. de l'adj. mat*, pris au sens de «compact» (FEW t.6, 1, p.525a). Le même développement sém. se rencontre dans d'autres lang. et dial. rom.: Brescia matel «lait caillé», cat. mato «id.», Anso (Espagne) maton «fromage blanc», basque matoi «lait caillé» (FEW, loc. cit.).

MATTE2, subst. fém.

A. − PÊCHE. Banc de thons. Les thons, pourtant, sont là, devant nos yeux, une matte d'au moins cent tonnes. Mais, dès que le «Kerguelen» s'approche, ils plongent pour reparaître cent mètres derrière (Géo-Magazine,juin 1981, no28, p.54).
P. ext. Pour les pêcheurs, la «matte» désigne aussi bien un banc de thons qu'une volée d'oiseaux (Géo-Magazine,juin 1981, no28, p.45).
B. − Gén. au plur.
1. MAR. Fond dur de vase mélangée d'herbes. Les fonds de mattes sont indiqués sur les cartes marines par l'abréviation mat (Le Clère, 1960).
2. Région. (Charente-Maritime et Gironde). ,,Terres d'alluvions fertiles, souvent marécageuses`` (Fén. 1970).
Prononc.: [mat]. Étymol. et Hist. 1. 1827 matte de thons (Baudr. Pêches); 2. 1831 «fond de mer inégal où l'on trouve des herbages entrelacés» (Will.); 3. 1877 Gironde «terre d'alluvion» (Littré Suppl.). Issu d'un prélatin *matta «buisson», largement répandu autour de la Méditerranée: sarde matta, cat., esp. mata «id.», port. mata «forêt, taillis»; en Italie centrale et méridionale, le mot survit dans des dér. signifiant notamment «brassée de bois», «tas de gerbes», «botte de foin», sens qui se retrouvent dans les dial. fr. d'oc et dans le sud du domaine d'oïl, d'où le sens 1. Le sens 3 est propre au saint. et au gasc. (cf. aussi l'esp. de Valence mata «île formée par des alluvions» (FEW t.6, 1, p.507b). Le sens 2 peut prob. être rattaché à 3.

Wiktionnaire

Nom commun 1

matte \mat\ féminin

  1. (Métallurgie) Substance semi-métallique sulfureuse qui n’a subi qu’une première fonte et qui n’est pas encore dans un état suffisant de pureté.
    • On en trouve naturellement dans les résidus de la métallurgie de minerais nickélifères, comme le speiss de cobalt et les mattes obtenues par la fonte de certains minerais d’argent, de plomb et de cuivre. — (Henri Moissan et Léon Victor René Ouvrard, Le Nickel, p. 34, Gauthier-Villars et fils, Paris, 1896)
  2. (Pêche) Groupe de poissons d’une même espèce et âge ou taille évoluant ensemble ; banc de poisson.
    • Une matte de thon.
  3. (Normandie) Lait caillé dont on fait du fromage. → voir lait maté
    • Un vieil abbé breton, petite figure ouverte, cheveux blancs, a servi des œufs durs à l’oseille, une espèce de bouillie en colle que j’avais prise pour des mattes, des pruneaux cuits. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, 1881)

Nom commun 2

matte \ma.te\ masculin

  1. (Judo) Signal de la pause d’un combat, le bras doit être tendu vers les arbitres.

Forme de verbe

matte \mat\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de matter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de matter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de matter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de matter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de matter.

Nom commun

matte \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de mate.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MATTE. n. f.
T. d'Arts. Substance métallique qui n'a subi qu'une première fonte et qui n'est pas encore dans un état suffisant de pureté.

Littré (1872-1877)

MATTE (ma-t') s. f.
  • 1 Terme de métallurgie. Substance métallique qui n'a subi qu'une première fonte, et qui n'est pas encore dans un état suffisant de pureté. Dans le bas Hartz, les mines de cuivre contiennent du plomb et beaucoup de pyrites ; il leur faut trois feux de grillage, et autant à la matte qui en provient, Buffon, Min. t. V, p. 126.

    Matte plombeuse, matte de plomb, sous-sulfure de plomb.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. MATTE. Ajoutez
2Synonyme, dans quelques localités, de moyette. Un autre moyen employé dans le département de l'Ain, c'est la mise [du maïs] en moyettes ou mattes, sortes de ruchers ou de meules qui restent dans le champ, De Gasparin, Journ. offic. 8 janv. 1875, p. 163 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MATTE, s. f. (Métallurgie.) c’est ainsi qu’on nomme dans l’art de la fonderie la substance métallique chargée de soufre, qui résulte de la premiere fonte d’une mine qui a été traitée dans le fourneau de fusion. Comme il s’en faut beaucoup que cette matiere soit un métal pur, & comme, outre le métal que l’on a voulu tirer de la mine qui le contenoit, elle renferme plusieurs autres substances étrangeres qu’il est essentiel d’en dégager, on est obligé de faire passer la matte par plusieurs travaux subséquens.

Lorsqu’on fait fondre une mine d’argent, après avoir commencé par la torréfier ou la griller, on est obligé de lui joindre ou du plomb ou de la mine de plomb, à moins que la mine que l’on traite ne fût déja par elle-même unie avec de la mine de plomb. Pendant la fusion, ce plomb se charge de l’argent que la mine contenoit, & de plus il se charge encore des parties arsénicales, sulfureuses, ferrugineuses, cuivreuses, &c. s’il s’en est trouvé dans la mine ; ce mélange de plomb, d’argent, de soufre, de fer d’arsenic, &c. se nomme matte de plomb & d’argent.

Si l’on traite de la mine de cuivre, quoiqu’on l’ait préalablement torréfiée ou grillée, il est impossible qu’on en ait dégagé entierement les parties ferrugineuses, sulfureuses & arsénicales dont elle étoit composée ; la matiere fondue qui résulte de cette premiere fonte, se nomme en allemand rohstein ou matte crue, ou pierre crue, ou premiere matte.

Pour dégager la matte crue des parties étrangeres qui s’y trouvent jointes, on la grille de nouveau en arrangeant ces mattes dans des huttes de maçonnerie, dont le sol est formé de pierres dures, sur lequel on pose horisontalement des morceaux de bois de chêne que l’on allume ; par là le feu acheve de dégager les parties étrangeres & volatiles qui étoient restées unies avec le métal dans la matte. Quelquefois on est obligé de réitérer jusqu’à cinq ou six fois & même plus ce grillage de la matte, suivant qu’elle est plus ou moins impure, avant que de pouvoir la remettre au fourneau de fusion ; alors on obtient du cuivre noir avec une nouvelle matte que l’on nomme matte seconde ou matte moyenne, en allemand spurstein, que l’on est obligé de faire griller encore un grand nombre de fois. Voyez l’article Cuivre. (—)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « matte »

Allem. Matte, masse compacte. Dans le parler de Genève, matte signifie tas, monceau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (Date à préciser) De l’ancien français matte.
(Nom 2) (Date à préciser) Du japonais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « matte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
matte mat

Citations contenant le mot « matte »

  • En effet, selon un rapport de Patently Apple, il semblerait que la firme de Cupertino travaille actuellement sur la faisabilité d’une finition noire matte pour sa gamme MacBook. Et cette preuve passerait, comme souvent, par un brevet. Il peut sembler assez étrange qu’Apple tente de faire breveter un simple coloris mais ce n’est pas si surprenant. Après tout, certaines entreprises sont associées à des couleurs bien précises. Pouvoir obtenir une finition noire matte unique pourrait aider les machines Apple à sortir encore un peu plus du lot. Begeek.fr, Les futurs Apple MacBook disponibles dans une finition noire matte ?
  • Le spécialiste du matte painting, technique presque aussi vieille que le cinéma lui-même (le premier King Kong de 1933, notamment, reste un exemple pionnier) aime particulièrement travailler sur les séries. "Il faut réussir à faire des visuels proches du cinéma très vite."Avec le souci de prendre du temps pour construire son jeune studio. "Tout change vite mais c’est le meilleur moment pour se lancer. Il y a des projets qui arrivent même si tout ne vaut pas Black Mirror ou The Crown évidemment." midilibre.fr, Montpellier : Aurélien Ronceray expert du "matte painting" fabrique des décors numériques pour Netflix - midilibre.fr

Traductions du mot « matte »

Langue Traduction
Anglais matte
Espagnol mate
Italien opaco
Allemand matt
Chinois 磨砂
Arabe مادة
Portugais fosco
Russe штейн
Japonais つや消し
Basque matte
Corse matte
Source : Google Translate API

Synonymes de « matte »

Source : synonymes de matte sur lebonsynonyme.fr
Partager