La langue française

Marquisat

Sommaire

  • Définitions du mot marquisat
  • Étymologie de « marquisat »
  • Phonétique de « marquisat »
  • Citations contenant le mot « marquisat »
  • Traductions du mot « marquisat »
  • Synonymes de « marquisat »

Définitions du mot « marquisat »

Trésor de la Langue Française informatisé

MARQUISAT, subst. masc.

HISTOIRE
A. − MOY. ÂGE. Terre frontière gouvernée par un marquis (v. ce mot I A). Synon. marche.La France (...) avait besoin de ce duc pour faire frontière aux princes d'Italie, et (...) avait payé son amitié au prix du marquisat de Saluces (Hugo,Rhin, 1842, p.420).La France était pourtant si affaiblie que le duc de Savoie pouvait se permettre de lui enlever le marquisat de Saluces (Bainville,Hist. Fr., t. 1, 1924, p.183).
P. méton. Habitants de ce territoire. Ajoutez que le marquisat d'Anvers, le Brabant du nord, la moitié du Limbourg, parlent, ou parlaient, flamand (qui ne gagne pas sur le français) (Toulet,Notes art, 1920, p.140).
B. − HIST. MOD. et CONTEMP. Terre, fief auxquels était attaché le titre de marquis (v. ce mot I B). Un village lorrain se nommait Condé jusqu'à ce qu'il fût érigé en marquisat, en 1719, sous le nom de Custine (L'Hist. et ses méth., 1961, p.683).Après avoir jeté sur sa propriété le coup d'œil du maître, il (...) revint à Saumur (...) saisi de la magnifique pensée d'arrondir le marquisat de Froidfond en y réunissant tous ses biens (Balzac,E. Grandet, 1834, p.24):
. Le roi Charles X avait créé, pour l'enfant issu de ce mariage, le marquisat de Surgis-le-Duc, le marquisat de Surgis existant déjà dans la famille. L'adjonction du nom bourgeois n'avait pas empêché cette branche de s'allier, à cause de l'énorme fortune, aux premières familles du royaume. Proust,Sodome, 1922, p.706.
P. métaph. Je me suis fait marquis du marquisat de moi-même et j'ai bâti mon coeur comme une tour. Je vous serre la main à travers un de mes créneaux (Bloy,Journal, 1900, p.32).
Prononc. et Orth.: [maʀkiza]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1474 «possession d'un marquis» (Mém. de Philippe de Comines, Preuves, éd. Lenglet du Fresnoy, 1747, t. 3, p.329); 2. fin xves. «possession qui confère la dignité de marquis» (O. de La Marche, Mém., éd. H. Beaune et J. d'Arbaumont, t. 1, p.114: marquizat de Ferrare); 3. 1568 titre de marquis (L. Le Roy, Polit. d'Aristote, p.378 ds Delb. Notes mss). Empr. à l'ital. marchesato, att. au sens 1 dep. 1308-48 (G. Villani ds Batt.), dér. de marchese (marquis*); le mot ital. a également été empr. de façon éphémère sous une forme plus francisée: cf. marquisé, 1401, ds Journal de Nicolas de Baye, éd. A. Tuetey, t. 1, p.5. Fréq. abs. littér.: 35. Bbg. Barb. Misc. 28 1944-52, pp.338-339. _ Hope 1971, p.43.

marquisat, -

marquisat, -

Wiktionnaire

Nom commun

marquisat \maʁ.ki.za\ masculin

  1. Terre frontière gouvernée par un marquis.
    • Seigneur du marquisat de…
  2. Qualité d’une terre conférant à son possesseur le titre de marquis ou de marquise.
    • Terre érigée en marquisat.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARQUISAT. n. m.
Titre de dignité qui était attaché à une terre dont la seigneurie s'étendait sur un certain nombre de paroisses. Terre érigée en marquisat. Il se disait aussi de la Terre même qui avait ce titre. Seigneur du marquisat de...

Littré (1872-1877)

MARQUISAT (mar-ki-za ; le t ne se prononce et ne se lie jamais) s. m.
  • 1Primitivement, dignité de celui qui commandait une marche ou frontière. Hermann, fils d'Ekard de Thuringe, reçoit de Henri II le marquisat de Misnie, Voltaire, Ann. Emp. Henri II, 1010.
  • 2Plus tard, titre de dignité attaché à une terre dont la seigneurie s'étendait sur un certain nombre de paroisses. Terre érigée en marquisat. Il ne faut pas croire que nos rois puissent créer à volonté des duchés, des marquisats ou des comtés héréditaires, Decourchamp, Souvenirs de la marquise de Créquy, t. IV, ch. 1.

    La terre même qui avait ce titre, et qui dès le XVIIe siècle pouvait se vendre et s'acheter. Il est en marché d'un marquisat. - D'un marquisat, ma sœur, d'un marquisat ! Dancourt, les Bourg. de qualité, III, 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « marquisat »

Marquis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de marquis avec le suffixe -at.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marquisat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marquisat markiza

Citations contenant le mot « marquisat »

  • Le Breton une belle carrière dans la haute administration : notaire et secrétaire du roi en 1517, il devint général des Finances des comtés de Blois et Soissons en 1528, contrôleur des Guerres en 1533 puis contrôleur général en 1537. La correspondance de Marguerite de Navarre montre que « Villandry » était l’un des principaux collaborateurs du roi, en qui sa soeur avait toute confiance. Breton était déjà seigneur de Villesavin en Blésois (avant 1526) et du village de Villandry (1521) lorsqu’il acquit en 1532 la châtellennie voisine de Colombiers – qui prit le nom de Villandry après que les terres furent érigées en marquisat en 1619. Selon toute vraisemblance, Breton entreprit aussitôt de rebâtir le château – en même temps qu’il élevait celui, plus modeste, de Villesavin – et conduisit très vite les travaux, car le style des parties Renaissance de l’édifice est parfaitement homogène. À la mort de Le Breton, en 1542, le château devait être achevé ou très avancé. Il appartint à ses descendants jusqu’à son achat par le comte Michel-Ange de Castellane en 1754. Celui-ci rebâtit l’escalier et modifia les façades. Des transformations plus radicales, dont témoignent des dessins conservés au château, furent envisagées au milieu du XIXe siècle, mais le projet n’eut pas de suite. En 1906, le docteur Joachim Carvallo acquit le château : il restaura les façades dans leur état originel et créa un jardin extraordinaire, librement inspiré de ceux de la Renaissance, qui fait aujourd’hui la célébrité de Villandry. Connaissance des Arts, Le château de Villandry : cinq siècles d'histoire | Connaissance des Arts

Traductions du mot « marquisat »

Langue Traduction
Anglais marquisate
Espagnol marquesado
Italien marchesato
Allemand marquisate
Chinois 侯爵夫人
Arabe المركيز
Portugais marquesado
Russe marquisate
Japonais 侯爵
Basque marquisate
Corse marquisata
Source : Google Translate API

Synonymes de « marquisat »

Source : synonymes de marquisat sur lebonsynonyme.fr
Partager