La langue française

Maronage

Sommaire

  • Définitions du mot maronage
  • Étymologie de « maronage »
  • Phonétique de « maronage »
  • Citations contenant le mot « maronage »
  • Traductions du mot « maronage »
  • Synonymes de « maronage »

Définitions du mot maronage

Wiktionnaire

Nom commun

maronage \ma.ʁɔ.naʒ\ masculin

  1. Coupe de merrain dans une forêt.
    • Ils ont besoin de bois de construction (on parle alors de bois de maronage) : bois de charpente, planches et lattes, mais aussi tronces dans lesquelles seront débités les essis ou bardeaux qui couvrent presque toutes les maisons. — (Xavier Rochel, Aux origines des forêts bruyéroises, Journées d'études vosgiennes, 2005)
  2. Droit de maronnage : Droit de couper du bois de charpente dans une forêt.
    • Les droits [d'usage] qui se rencontrent le plus communément sont ceux de l'affouage [bois de feu] et de maronage.


Nom commun

maronage \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de mairenage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MARONAGE (ma-ro-na-j') s. m.
  • Droit de se faire délivrer des arbres pour la construction et les réparations des bâtiments. Les droits [d'usage] qui se rencontrent le plus communément sont ceux de l'affouage [bois de feu] et de maronage, De Forcade, Rapp. au Ministre des finances, 12 fév. 1860, in-4° p. 23.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « maronage »

Peut-être pour marenage, de marain ou merrien (voy. MERRIEN).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français mairenage, plus avant, dérivé du latin materia (« bois, matière »). Même origine que merrain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maronage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maronage marɔ̃aʒ

Citations contenant le mot « maronage »

  • Nous ne devons jamais oublier que depuis la naissance du peuple réunionnais il y a 357 ans, les travailleurs se sont battus pour leur liberté, pour le respect de leurs droits et de leur dignité. Cela a commencé avec le maronage de nos ancêtres malgaches, puis avec les révoltes des esclaves comme en 1811 dans la région de Saint-Leu jusqu’à l’abolition officielle de l’esclavage le 20 décembre 1848. Cela a continué notamment au 20e siècle avec la lutte pour la libération de La Réunion du régime pétainiste en 1942 et puis pour la loi Raymond Vergès - Léon de Lépervanche de 1946 en faveur de la décolonisation officielle du pays. N’oublions pas non plus — entre autres — les combats des années 60-70 contre les fraudes électorales (souvent meurtrières), pour la liberté d’expression, pour le respect du maloya et de la langue créole réunionnaise, pour l’égalité des droits sociaux entre La Réunion et la France, pour l’autonomie du peuple réunionnais depuis la fondation du PCR par Paul Vergès en 1959 contre le régime néo-colonial… Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Quel est le pouvoir de décision des travailleurs réunionnais ? - Alon filozofé - Infos La Réunion
  • À noter aussi qu’une randonnée historique sera organisée par le Komité Éli le dimanche 17 novembre au Piton Rouge (lieu de maronage) à Tévelave-Maïdo avec un départ à 8h devant le Conservatoire Botanique de Mascarin à Colimaçons et un retour à 18h. Pour en savoir plus, il est conseillé de prendre contact avec Yvrin Rosalie au 0692 53 85 02, selon lequel « pou bann konbatan la libèrté, an souvnans nout zansèt, nou tienbo, nou larg pa ! » Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Commémoration de la révolte des esclaves en 1811 - Culture et identité - Infos La Réunion
  • Ces noms de lieux, c'est une géographie. Les marrons avaient défini un royaume de l'intérieur. Chaque nom construisait le monde des marrons. Ils n'en avaient rien à faire des blancs. Ils ont construit un espace de liberté où les blancs ne les intéressaient uniquement pour faire des descentes et se ravitailler. Le maronage est un projet social, politique et philosophique. C'est à travers les toponymies que j'ai découvert ça. C'est extraordinaire. Il y avait même un service de renseignements avec le capitaine Dimitile. Clicanoo.re, [Société] L'héritage des marrons | Clicanoo.re
  • D'abord en fournissant du travail pour la coupe et le débardage ou encore pour l'entretien des pistes forestières qui permettent l'exploitation des arbres, mais aussi en mettant en place deux systèmes particuliers : le maronage et l'affouage. Le premier, très singulier, permet à tous les propriétaires de se servir directement : il s'agit de délivrer du bois de construction pour tous ceux qui veulent bâtir leur maison. Ce droit est toujours en cours, même s'il a évolué : de nos jours, chaque propriétaire résidant touche chaque année une somme qui varie autour de 70 € pour «compenser» la non-utilisation du droit de maronage. Le second concerne tous les «feux allumant», c'est-à-dire tous ceux qui demeurent l'hiver au village. Il leur permet d'avoir du bois de chauffage gratuitement. Actuellement, la commune réfléchit à limiter ce droit d'affouage aux foyers qui se chauffent au bois. ladepeche.fr, Gouaux, commune forestière en vallée d'Aure - ladepeche.fr
  • Mort à 81 ans le samedi 1er septembre dernier, né à l’Entre-Deux, il a vécu toute sa vie dans cet environnement de grand maronage comme le dit la toponymie des lieux : Dimitile, le Serré, « Tampon » de l’Entre-Deux, Bras de La Plaine, îlettes du Commandeur, Cicielle (camp de Sicille, lieutenant du roi Laverdure, Ambranle, îlette Maron évidemment… Quand ses jambes étaient encore solides, Grand Mico aimait s’y rendre, explorait les fonds, dont il connaissait les coins et les moindres recoins et rêvait à tout ce passé dont il percevait le mystère et s’en nourrissait. Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Hommage à Maxime Bedeau dit familièrement Grand Mico, le dernier (grand maron ?) Seigneur du Dimitile - Di sak na pou di - Infos La Réunion

Traductions du mot « maronage »

Langue Traduction
Anglais marooning
Espagnol abandonando
Italien marooning
Allemand aussetzung
Chinois 栗色
Arabe تقليد
Portugais abandonado
Russe marooning
Japonais 栗色
Basque marooning
Corse marooning
Source : Google Translate API

Synonymes de « maronage »

Source : synonymes de maronage sur lebonsynonyme.fr
Partager