La langue française

Marié, mariée

Sommaire

  • Définitions du mot marié, mariée
  • Étymologie de « marié »
  • Phonétique de « marié »
  • Citations contenant le mot « marié »
  • Images d'illustration du mot « marié »
  • Traductions du mot « marié »
  • Synonymes de « marié »
  • Antonymes de « marié »

Définitions du mot « marié, mariée »

Trésor de la Langue Française informatisé

MARIÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de marier* et emploi adj.
A. − [Correspond à marier I] Qui vit dans les liens du mariage. Couple marié; gens mariés; clergé, prêtre marié. La femme mariée ne pourra accepter une donation sans le consentement de son mari (Code civil, 1804, art. 934, p. 169).Je vous ai laissé garçon en quittant Paris; j'y reviens et vous retrouve marié (Ponson du Terr., Rocambole, t. 4, 1859, p. 433).D'où vient cette femme? Où va-t-elle? Est-elle mariée, veuve ou libre? (Dumas fils, Ami femmes, 1864, ii, 3, p. 117).Mes parents n'approuvaient pas que je sorte avec un homme marié (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 333).V. émanciper ex. 1.
[P. méton.] [Maxime] avait son air le plus marié, mais c'est un air qu'il a, si j'ose dire, de naissance. Sa femme et son enfant, il les affichait comme des denrées neuves qu'il eût achetées place Masséna (Colette, Entrave,1913, p. 4).
[Avec déterm.] (Personne) bien, mal, nouvellement marié(e); (personne) marié(e) au dessus, au dessous de sa condition. Il est marié depuis huit ans: il n'a pas eu d'enfans (Senancour, Obermann, t. 2, 1840, p. 152).N'y reviendrez-vous jamais [au pays]? (...) − C'est trop tard à présent. Il y aurait ma punition à faire à l'État, et je suis marié en Californie, j'ai deux enfants à Sacramento (Loti, Mon frère Yves,1883, p.348).V. amour ex. 195.
Marié à/avec.La mère de Danton, mariée en secondes noces avec le citoyen Recordain (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t.2, 1870, p. 322).Ah fillette, malheur à la femme mariée à un imbécile! (Camus, Chev. Olmedo, 1957, 1rejourn., 17, p.750).
B. − [Correspond à marier II] Accordé, associé, uni intimement. [Renoir] s'amuse à assembler le rose turc, la fraise écrasée, le citron, le vert acide; il les noue et les dénoue en longs filaments, en écheveaux mariés et dissociés (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, pp. 112-113).Tant qu'on est seulement marié avec une politique, ça n'a pas d'importance, dit Sembrano; mais quand on a des enfants avec elle... (Malraux, Espoir,1937, p.501).Le Rhin marié au Rhône par le lac de Neuchâtel, les cargaisons de fers d'Allemagne et d'Helvétie, les résines, les toiles mousselines entrent en abondance (Arnoux, Rhône,1944, p.60):
1. Veuf et inconsolable, il tâchait, à la manière anglaise, de noyer ses soucis dans le vin; mais quand il ne pensa plus à sa chère défunte, il se trouva marié, (...) avec la Boisson. Balzac, Paysans,1844, p. 47.
En partic. Rimes* mariées.
II. − Subst. Celui, celle, ceux qui va/qui vont se marier, qui vient/qui viennent de se marier. Jeune(s) marié(e)(s); couple de mariés; appartement, lit des mariés; chemise, costume, habit, toilette de/du marié. À voir la joie qui paraissait sur son visage, on l'aurait pris pour un nouveau marié (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 373).Les mariés, devant l'autel, très embarrassés, ne sachant pas quand il fallait s'agenouiller, se lever, s'asseoir, attendaient un geste du clerc (Zola, Assommoir, 1877, p. 496).Le jeune marié prenait sa femme dans ses bras et lui faisait franchir ainsi son seuil (Montherl., Démon bien, 1937, p. 1337).V. ganté ex. 1:
2. Tout le village était sur les portes, pour voir ces deux mariés, les plus beaux de l'année, et le cortège qui s'allongeait sur les bosses du chemin montant. R. Bazin, Blé,1907, p. 62.
Synon. de époux (cf. ce mot II).Elle avait le sans-gêne des vieux mariés, qui se savent par coeur, et ne rougissent plus de rien (Restif de La Bret., M. Nicolas, 1796, p. 92).
Au fém. La cérémonie fut fort belle; beaucoup de monde, quelques amis, la mariée charmante de grâce, de modestie (E. de Guérin, Lettres, 1838, p. 228).Vous êtes, pour une mariée de trois mois, d'une philosophie un peu bien surprenante! (Gyp, Pas jalouse, 1893, p. 172).
SYNT. Mariée en blanc; bouquet, coiffure, corbeille, couronne, parure, robe, trousseau de (la) mariée; jarretière de la mariée; être timide, radieuse comme une (nouvelle) mariée; conduire la mariée à l'église.
Loc. fig. (Se plaindre de ce que) la mariée est trop belle. (Se plaindre à tort de ce qu') une chose apporte plus que ce que l'on en attendait:
3. Le R.P.F. s'abstenant, M. Edgar Faure n'avait plus finalement contre lui que l'extrême gauche. La majorité constitutionnelle était dépassée de 88 voix. «Ce vote ne signifie rien», dirent aussitôt les grincheux. Mais en est-il parmi eux un seul qui ne se contenterait, ne fût-ce que pour quelques jours, de cette trop belle mariée? Le Monde, 19 janv. 1952, p. 5, col. 4.
P. anal. Jeu de cartes dans lequel le mariage du roi et de la dame de coeur est la combinaison la plus avantageuse. (Dict. xixeet xxes.). Synon. guimbarde (cf. ce mot étymol. 1 a).
Prononc.: [maʀje]. Étymol. et Hist. 1. Ca 1145 adj. «lié par le mariage» (Wace, Conception N. D., éd. W. R. Ashford, 653); xives. subst. «celui, celle qui a contracté un mariage, en particulier, qui a été marié(e) le jour même» (Appolonius, 87, 10. 11 ds T.-L.); 2. 1650 rimes ... mariées (Corneille, Andromède, Examen ds Œuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 5, p. 310); 3. 1670 «se dit de choses assorties, en harmonie» (Molière, Bourgeois gentilhomme, IV, 1); 4. 1752 subst. fém. jeux (Trév.). Part. passé adj. et subst. de marier*. Fréq. abs. littér.: 3637. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 4574, b) 7001; xxes.: a) 6368, b) 3982.

Wiktionnaire

Adjectif

marié \ma.ʁje\

  1. Qui s’est marié ; qui a un époux ou une épouse.
    • Je ne suis pas mariée. Oui je suis demoiselle, et pourtant cet enfant, cet enfant, c’est à moi. — (Octave Mirbeau, La Bonne, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Désormais, pour continuer de se voir, il faut aux amants user de subterfuges. Après tout, il est prêtre, elle est mariée, tous deux savent ou devraient savoir que cela finira mal. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750), Communications, 1987, vol. 46, n°46, page 119)

Nom commun

marié \ma.ʁje\ masculin (pour une femme, on dit mariée.)

  1. Personne qui est unie à une autre selon les liens du mariage.
    • Accueillons les jeunes mariés.
    • Un nouveau marié, une nouvelle mariée.
    • De nouveaux mariés.
    • Nous sommes déjà de vieux mariés.
  2. La personne, homme ou femme, qui se marie ou qui s’est mariée le jour même.
    • Voilà le marié, la mariée.
    • Toilette de mariée.
    • Robe, voile, bouquet de mariée.

Nom commun

mariée \ma.ʁje\ féminin

  1. Femme qui se marie ou qui s’est mariée le jour même.
    • La mariée arrive avec le retard de circonstance, affublée d'une extraordinaire robe bouffante et emperlousée qui aurait fait rougir de honte même la fée la plus frivole. — (Mark Mills, En attendant Doggo, traduit de l'anglais par Florence Hertz, éd. Belfond, 2016)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Épouse.
  3. (Zoologie) Synonyme de lichénée mariée (papillon).

Forme d’adjectif

mariée \ma.ʁje\

  1. Féminin singulier de l’adjectif marié.
    • Moi, à quarante-cinq ans, ça en fait déjà vingt-sept que je suis mariée avec un insupportable qui m’a volé ma jeunesse. — (Pierre Lucas, Taupe-là, 2014)

Forme de verbe

mariée \ma.ʁje\

  1. Participe passé féminin singulier de marier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARIER. v. tr.
Unir un homme et une femme par le lien conjugal, selon les lois de l'État, ou leur administrer le sacrement de mariage, en parlant de l'Officier de l'état civil ou du prêtre qui remplissent l'une ou l'autre de ces fonctions. L'adjoint les a mariés à défaut du maire. C'est le curé de la paroisse qui les a mariés. Un homme marié, une femme mariée. Le participe passé s'emploie comme nom. Un nouveau marié. Une nouvelle mariée. De nouveaux mariés. Nous sommes déjà de vieux mariés. Toilette de mariée. Robe, voile, bouquet de mariée. Il s'emploie absolument pour désigner la Personne, homme ou femme, qui se marie ou qui s'est mariée le jour même. Voilà le marié, la mariée. Fig. et fam., Se plaindre que la mariée est trop belle, Se plaindre d'une chose dont on devrait se louer. Il se dit aussi de Ceux qui font, qui arrangent un mariage, soit par autorité paternelle, soit par office d'amitié. Son père l'a marié avantageusement, l'a marié à la fille, avec la fille d'un de ses amis. Il a fort bien marié sa nièce. C'est un ami de son père qui l'a marié. Cette dame a la manie de marier tout le monde. Cette jeune fille est bonne à marier, Elle est en âge d'être mariée.

SE MARIER signifie Contracter un mariage. Il est d'âge à se marier. Quand vous marierez-vous? Il s'est marié richement. Il ne se mariera pas. Quand nous marierons-nous? Ils se sont mariés l'an dernier.

MARIER signifie, au figuré, Allier deux choses ensemble, les joindre l'une avec l'autre. Marier la vigne avec l'ormeau, à l'ormeau. Ces deux mots ne se marient pas bien. Sa voix se marie bien avec son instrument, à cet instrument, au son de cet instrument. Ce livre est d'une lecture agréable : le sérieux et la gaieté s'y marient heureusement. Marier des couleurs, Les assortir.

Littré (1872-1877)

MARIÉ (ma-ri-é, ée) part. passé de marier
  • 1Qui est uni en mariage. Un homme marié. Une femme mariée. Son destin est plus doux veuve que mariée, Corneille, Perthar. I, 4. Moins il y a de gens mariés, moins il y a de fidélité dans les mariages, Montesquieu, Esp. XXIII, 21. Ma sœur est-elle mariée ? Avez-vous vu de nos garçons La foule, aux noces conviée, La célébrer dans leurs chansons ? Béranger, Hirond.

    Fig. Uni, joint avec. Une soupe à bouillon perlé, soutenue d'un jeune gros dindon cantonné de pigeonneaux et couronné d'oignons blancs mariés avec la chicorée, Molière, Bourg. gent. IV, 1.

    Rimes mariées, rimes qui ne sont pas séparées l'une de l'autre, c'est-à-dire dont les masculines se suivent immédiatement, et les deux féminines de même, comme elles sont dans le poëme épique. On dit plus souvent rimes plates.

  • 2 S. m. et f. Marié, mariée. Un nouveau marié. Une nouvelle mariée.

    De vieux mariés, des gens mariés depuis longtemps. Et ce qui leur sied bien dans ces commencements, En nous, vieux mariés, aurait mauvaise grâce, Molière, Amph. I, 4.

    Absolument. La personne, homme ou femme, qui se marie ou qui s'est mariée le jour même. Où est le marié ? Voilà la mariée. On mène la mariée dans son appartement, on porte sa toilette, son linge, ses cornettes ; elle se décoiffe, on la déshabille, elle se met au lit, Sévigné, à Coulanges, 3 fév. 1695.

    Fig. Se plaindre que la mariée est trop belle, se plaindre d'une chose dont on devrait se féliciter.

    La mariée est trop belle, se dit encore quand on se défie d'une affaire où trop d'avantages sont proposés.

  • 3 S. f. Mariée, sorte de danse figurée dans laquelle un homme et une femme jouaient une espèce de pantomime ; elle se dansait aux noces des bourgeois.

    Nom que l'on donnait quelquefois au jeu de cartes appelé plus souvent guimbarde.

    Nom vulgaire d'une noctuelle, insecte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « marié »

Du participe passé du verbe marier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marié marie

Citations contenant le mot « marié »

  • Charline et Vivien se sont mariés grâce à l'émission et ont vite emménagé ensemble ensuite, dès l'été 2019. Puis, ils avaient prévu de renouveler leurs voeux. Charline attendait la demande officielle de son mari et elle a eu lieu lors d'un voyage à la Réunion. Vivien avait vu les choses en grand puisqu'il avait organisé sa demande lors d'une séance de plongée. , Mariés au premier regard : Charline et Vivien bientôt parents ! - Purepeople
  • Le footballeur lavallois qui évolue à Valence en Espagne, Francis Coquelin, s'est marié à Mayenne ce mardi 21 juillet en présence d'autres footballeurs de renoms. France Bleu, Le footballeur lavallois, Francis Coquelin, s'est marié à Mayenne
  • Il était marié à une ancienne danseuse du ʺParadis latinʺ du nom de Claudia. Ils ont fait plusieurs années ensemble et leur vie était parsemée de problèmes divers, jusqu’au point où il n’en pouvait plus. Voulant désespérément un enfant, le couple a fait onze tentatives de fécondations in vitro, toutes vouées à l’échec. Leurs rapports se sont alors dégradés de manière progressive. amomama.fr, Jean-Marie Bigard : aperçu de l'histoire d'amour avec sa femme Lola
  • Le couple s'était marié dans un petit village des Yvelines, après cinq ans d'amour. Ensemble, ils ont fondé une jolie famille. Si, au départ, Laurent Ournac ne souhaitait pas dévoiler le visage de ses enfants Léon et Capucine, il se plaît aujourd'hui à partager quelques moments privilégiés avec ses fans. , Laurent Ournac marié à Ludivine depuis 6 ans : photos inédites et déclaration - Purepeople
  • Beaucoup de bonheur à ces mariés qui ont l'air bien sympathique. Elle a l'air d'une fille gentille et pas prétentieuse. Closermag.fr, Mariage secret de Beatrice : l'ex du marié photographiée près de Windsor le jour de la cérémonie - Closer

Images d'illustration du mot « marié »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « marié »

Langue Traduction
Anglais married
Espagnol marie
Italien sposato
Allemand verheiratet
Chinois 已婚
Arabe متزوج
Portugais casado
Russe в браке
Japonais 既婚
Basque ezkonduta
Corse maritatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « marié »

Source : synonymes de marié sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « marié »

Partager